AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 3 Fév - 11:11

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Feb616_1

La Voix du Nord - 03/02/2007
VOLLEY-BALL Faire en sorte que l’histoire ne se répète pas, même si c’est difficile



C’est une situation dont personne ne se satisfait. Mais en cette période d’austérité sportive, il faut faire contre mauvaise fortune, bon coeur. Le Tourcoing-Lille Métropole est dans la mouise ? Faisons en sorte d’en tirer profit…

À quoi bon regarder sa montre en se disant que les Tourquennois sont en retard. De tout. Marcelo préfère maintenant prendre son temps. À chaque jour suffit sa peine. Et il en tire un bénéfice, aussi mince soit-il. Ses hommes sont sous respiration artificielle ? Autant patienter pour qu’ils retrouvent la plénitude de leur « coffre », de leur forme physique et de leur force mentale.
Mais les choses évoluent. Elles ne peuvent d’ailleurs qu’aller dans ce sens, lorsque l’on y regarde d’un peu plus près et que, surtout, on connaît le véritable contexte. Le sport est sans concession ; et sa gestion, dans son ensemble, reste très fine, très pointue.
À la veille d’affronter Paris, le TLM est dans ses petits souliers. Mais il lui importe de sauver ce qui peut encore l’être. Il y a Paris, certes, mais il y a, dans une semaine, ce rendez-vous hyper important face à Sète qui maintiendra, en cas de succès, le groupe tourquennois en alerte jusque la fin du mois de mars. Et l’on n’ose imaginer une issue fatale ; car, pour l’heure, le TLM n’est parvenu à s’imposer chez lui que dans le contexte de la coupe de France.
On se raccroche à ce que l’on peut… L’entraîneur tourquennois sait que Tourcoing n’est jamais parvenu à l’emporter en terre parisienne. Des enseignements s’insinuent pourtant à ses yeux. « Je commence à voir que les joueurs veulent le changement. Même si, pour l’heure, ils ne sont que neuf ou dix, nous nous entraînons bien, avec sérieux. Mais une qualité d’entraînement ne suffit pas. » Car, durant la semaine, Laurent Capet et Cyril Weick, grippés, ont déclaré forfait, Nicolas Maréchal a un peu souffert d’une cheville, tandis que « JC » Monneraye (épaule) est toujours à l’infirmerie. Ça fait beaucoup, avouons-le.

Marcelo garde toutefois le moral. Il demeure persuadé qu’il lui reste encore bon nombre de solutions pour tirer le TLM de ce bien mauvais pas. « Si je peux faire un petit peu plus à chaque fois, poursuit-il, je n’hésite pas. Je veux que les choses continuent à avancer de manière positive. » Alors, ils observent ses joueurs, les écoutent, et fait en sorte de ne pas trop bousculer le cours des choses.
Il reste douze matchs de championnat à disputer… et trente-six points à prendre. C’est peu et beaucoup à la fois, sachant que les Tourquennois galèrent déjà depuis quatorze rencontres et n’ont pris que la moitié des points (18) qui reste maintenant à distribuer… « Nous nous sommes battus durant deux sets et demi face à Tours » : c’est là que réside le seul motif de satisfaction de la semaine dernière. Alors, dans la capitale, face aux caméras de télévision, le TLM a une nouvelle occasion de se racheter une conduite. La bonne ?
PAR DIDIER PARSY
PHOTO JEAN-PASCAL MAREEL


EN BREF

PARIS – TOURCOING-LM, ce soir (19 h, salle Charpy), 15e journée (2e j. retour) de Pro A.– Arbitres : MM. Gaupp et Chaladay.
PARIS : Redwitz, Soutarson (passeurs) ; Van der Veen, Vadeleux, Peralta, Lepetit (contreux centraux) ; Aranha, Novak, Chateau, Maison, Aubrun ; Castard, Essdyq (pointus) ; Garcia (libero). Entraîneur : Mauricio Paes.
TOURCOING : Krnic, Weick (passeurs) ; Montméat, Tolar, Songolo (contreurs centraux) ; Capet (cap.), Maréchal, Barca-Cysique, Duhagon (récept.-att.) ; Ateljevic (pointu) ; Paulinho (libero). Entraîneur : Marcelo.

ÉCRAN GÉANT – La rencontre étant retransmise en direct sur la chaîne Sport +, les supporteurs tourquennois auront la possibilité de suivre le match sur écran géant, à la caféteria du complexe Léo-Lagrange. L’entrée sera gratuite.

COUPE DE FRANCE – Samedi prochain (10 février), le TLM accueillera l’Arago Sète pour le compte des quarts de finale de la coupe nationale. On sait maintenant où se disputeront les demi-finales (samedi 24 mars, 19 h et 21 h) et la finale (dimanche 25 mars, 17 h) : ce sera à Cannes, au Palais des Victoires.


CHIFFRE

4
C’est, en cinq rencontres, le nombre de défaites enregistrées par le TLM, face à Paris, lors de ces deux dernières saisons. Si le dernier succès nordiste remonte au 12 avril 2006 (lors de la 26e et dernière journée de Pro A, 3-1), les hommes de Marcelo avaient été battus une première fois en championnat, avant de s’incliner à deux reprises en CEV (quarts de finale). Cette saison, lors du match aller, Tourcoing avait subi la loi parisienne à « Pierre-Dumortier » (1-3)... Premier revers à domicile d’une longue série (en cours) !



saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Feb5f8_1

« Maintenant, nous allons pouvoir gérer une rencontre par semaine. »

Paris a joué, un moment, sur tous les tableaux et semble maintenant payer la note. Qu’en est-il au juste ?

- « Ce n’est pas parce que nous avons été éliminés de la Ligue des Champions et de la Coupe de France, que nous sommes au fond du trou ! Certes, cela peut paraître décevant, mais cela va nous permettre de nous concentrer à nouveau sur le championnat. Nous allons maintenant pouvoir gérer une rencontre par semaine ; n’oublions pas que c’est un “Top 4” qui en découdra pour le titre national… Un peu de repos, pour maîtriser la suite, ne nous fera pas de mal car, sur le terrain, nos rotations ne sont pas nombreuses. Notre but est de devenir champions de France et nous allons nous focaliser là-dessus. »

Et à votre niveau, la lassitude se fait-elle sentir ?

- « Non ! D’autant que mon début de saison a été tonitruant, car j’ai pu prendre de longues vacances d’été au Brésil où j’ai passé un peu de temps avec ma famille. Les résultats ont tout de suite été à la hauteur de mes espérances, surtout en championnat. Et puis, début décembre, j’ai senti une certaine lassitude. Et vous savez que, quand la tête ne marche pas, le corps ne répond pas… Finalement, à l’image de l’ensemble du groupe, nous avons bien redémarré l’année. Et là, je suis en pleine forme ! »

Comment expliquez-vous les médiocres résultats enregistrés par le TLM, cette saison ?

- « C’est une question compliquée ! Pour tout vous dire, je ne sais pas ce qui se passe dans l’équipe nordiste, car j’ai été trop occupé pour véritablement savoir ce qui s’y est passé. Tourcoing est pourtant une équipe composée de très bons joueurs. Mais il semble qu’ils ne parviennent pas à se trouver sur le terrain. C’est incompréhensible, même si je n’ai pas tous les détails. La saison dernière, à Paris, il y avait dix nouveaux joueurs ; seul Jiri Novak était resté. Personnellement, je ne connaissais que Raphaël Redwitz, avec lequel j’avais joué en Andorre. Et d’un point de vue général, la mayonnaise avait pris rapidement. Nous avons même terminé champions de France ! »
PROPOS RECUEILLIS PAR D. P.

source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 3 Fév - 11:32

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 20070203_hacem_W103C
Les hommes de Nenad Djordjevic retrouveront ce soir,
dans le « mythique » Palais des sports Robert-Grenon,
un ancien joueur briochin,
Mehdi Hachémi
.
(Photo archive Le Télégramme)


PRO A. TOURS - SAINT-BRIEUC CAVB, CE SOIR (20 H)
Héros de conduite


Invaincus depuis le début de l’année, les Briochins se rendent ce soir au Palais des sports Robert-Grenon avec l’espoir de prendre des points face aux Tourangeaux.

SAINT-BRIEUC DANS L’ASPIRATION.

Si les joueurs de Nenad Djordjevic sont sur un nuage en ce moment, ils ont gardé la tête froide. Leur actuelle onzième place (six victoires, huit défaites) ne doit rien au hasard. Les succès à Beauvais (3-2), face à Sète (3-1) et Cannes (3-2) ont confirmé que les Briochins tirent dans le même sens. Tous sont au service d’un collectif de plus en plus en confiance et conscient de ses capacités. Le mélange est détonant avec Julien Anton en maître du jeu, Jean-Patrice Ndaki Mboulet, meilleur marqueur du championnat (22,11 points en moyenne par match), Ivan Knezevic, Pico Pesl et Thibaut Rossillol solides en réception, Bela Bunford, Vlad Radovic et Vadim Evtoukhovitch difficiles à contourner au block.

À l’heure de défier Tours dans sa salle mythique de Grenon, « l’objectif est de faire mieux qu’à l’aller », martèle Djordjevic. « J’ai énormément de respect pour ce club, champion d’Europe 2005, qu’on doit affronter dans un temple du volley en France. Nous avions perdu 3-1 à Steredenn dans un match accroché face à une équipe au complet, avec Sébastien Ruette notamment (blessé depuis). Si, après une petite baisse de régime, les Tourangeaux ont retrouvé une certaine forme, en stabilisant la réception notamment et en restant sur deux victoires en championnat et en coupe d’Europe, c’est peut-être le bon moment pour les battre. »

TOURS À UN TOURNANT ?

Les Tourangeaux de Veljko Basic offrent deux visages cette saison : ils sont inconstants en Pro A, en neuvième position avec sept victoires et autant de défaites ; plutôt rassurants en coupe d’Europe, forts d’une qualification pour le premier tour des play-offs de la Ligue des champions (contre le club tchèque d’Ostrava, matchs les 14 et 21 février avec retour à Grenon). « Pour nous, tout est clair : on joue à chaque fois des matchs de coupe », affirme le coach du TVB. « On est qualifié en Ligue des champions, on se rendra à Poitiers en Coupe de France et on vise la quatrième place en championnat. Concernant ce dernier objectif, on n’a plus le droit à l’erreur. »

SHOW DEVANT. « Ça va se jouer au niveau du service - réception », anticipe Basic. « Si on réussit à déstabiliser la réception adverse, on privera de choix le passeur. Il faudra peut-être une prise de risque maximale au service et on devra imposer notre bloc défense. »
Tours comptera en pointe sur Mehdi Hachémi, auteur d’une bonne prestation en Coupe d’Europe mercredi dernier face aux Allemands de Düren (3-1). Il confie : « Ça fera bizarre de jouer contre Saint-Brieuc. J’espère gagner, évidemment. Personnellement, ça fait un bon moment que je suis dans le six et j’espère continuer. Les Briochins restent sur de bonnes victoires et s’ils arrivent à gagner contre Poitiers ou Cannes, ça veut dire qu’ils peuvent battre n’importe qui. À nous de jouer, de donner le maximum. »

TOURS : 2. M. Hachemi (2,08 m, pointu), 3. G. Hardy-Dessources (1,97 m, central), 4. S. Boskan (1,99 m, réceptionneur-attaquant), 7. S. Frangolacci (1,91 m, libéro), 10. S. Stancu (2,04 m, central), 11. L. De Kergret (1,93 m, passeur, cap.), 12. G. Varanne (1,78 m, réceptionneur), 14. F. Saelens (2 m, central), 15. H. Guemmadi (1,94 m, réceptionneur-attaquant), 16. M. Patin (1,80 m, passeur), 18. G. Zobo Lebay (1,93 m, pointu). Ent. : V. Basic. Blessé : R. Mrozek (pubalgie).

SAINT-BRIEUC : 1. A. Polic (1, 90 m, passeur), 3. V. Evtoukhovitch (2,02 m, central), 4. C. Tchouassi (1,92 m, réceptionneur-attaquant), 5. J. Anton (1,93 m, passeur), 6. V. Radovic (2 m, central), 7. J.-P. Ndaki Mboulet (1,99 m, pointu), 12. I. Knezevic (1,92 m, réceptionneur-attaquant), 13. B. Bunford (2,05 m, central), 15. P. Pesl (2 m, réceptionneur-attaquant, cap.), 16. V. Tupou (1,96 m, réceptionneur-attaquant), 18. Th. Rossillol (1,85 m, libéro). Ent. : N. Djordjevic. .
F. L. F.

source l'alsace

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyDim 4 Fév - 21:08

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Febb44_1

La Voix du Nord - 04/02/2007
VOLLEY-BALL Face au TLM, Paris reste maître chez lui (3-0)


Dixième à seize points du Paris Volley, le TLM ne peut plus espérer au mieux dans ces championnats que le dernier billet pour la CEV qui résultera d’un tournoi entre les quatre équipes classées de 5 à 8. Mais la coupe, avec un quart de finale explosif, samedi prochain à Sète, monopolise déjà les attentions… Cela n’empêchait pas Tourcoing de jouer à fond sa garde face à Paris, tenant tête au champion de France malgré un déchet important au service. À 21-21, avec un point d’écart à chaque fois en faveur de l’une ou l’autre formation, Paris allait pour la première fois s’octroyer deux points de marge à 23-21 puis 24-22, gâchant dans la foulée, une balle de set. Remontés à 24-24, les Parisiens bénéficiaient sur un contre gagnant du géant hollandais Van der Veen (2,02 m) d’une seconde chance qu’ils manquaient de nouveau… Il fallait attendre la troisième balle pour voir le TLM lâcher prise à 27-25 en 29’sur un contre de Vadeleux. Les Nordistes avaient fait plus que de la résistance pour cette entame de match. Restait à savoir quelle attitude ils adopteraient face à un Paris Volley ragaillardi à 8-5 dans la seconde manche autour du Tchèque Jiri Novak, Decastard le pointu, ou de Vadeleux, le central, percutant au filet chaque fois que l’occasion lui en était donnée. 9-8 puis 12-9, 14-11, 16-14 sur un service de Krnic qui mettait au supplice Aranha en réception.

Malgré les louables efforts des joueurs de Marcello, Paris restait aux commandes à 20-16. Laurent Capet faisait alors son entrée en jeu à la place de Tolar mais sans parvenir à impulser à ses partenaires l’élan nécessaire à un sursaut. À 24-19, le TLM n’avait sauvé qu’une balle de set cette fois s’inclinant 25-20 en 23’. Sur les services d’Aranha, le Paris Volley effectuait à 2-2 une série qui lui permettait de mener 7-2 puis 8-4. Tourcoing bénéficiait d’un relâchement des Parisiens pour revenir à 10-10 et même repasser devant à 10-11 puis 11-12. C’était plus que n’en pouvait supporter le champion de France en titre. 14-12 puis 16-14, 17-17 et 21-17 avec une nouvelle série de Jiri Novak, impérial au service. Le TLM vacillait sur ses bases. Paris victorieux trois sets à un à l’aller dans le Nord, pouvait savourer ce succès en trois manches : 25-21 en 25’pour en terminer.t

JACQUES COUDURIER
PARIS VOLLEY - TOURCOING : 27-25, 29 ; 25-20, 23’; 25-21, 25’. Arbitres : MM. Gauppe et Chaladay

source la voix des sports

PRO A. TOURS VB - SAINT-BRIEUC : 3-0

Saint-Brieuc stoppé
En pleine bourre depuis le mois de janvier, Saint-Brieuc a subi un très net coup d'arrêt hier soir à Tours. D’une part à cause de l’absence de Pico Pesl, d’autre part du fait de la bonne qualité de jeu des Tourangeaux
.

La première raison à l’arrêt de Saint-Brieuc est l’absence au dernier moment de son métronome en réception, le Tchèque Pico Pesl. L'ex-Tourangeau s'est fait une déchirure au mollet gauche à l'échauffement et c'est Tchouassi qui a dû le remplacer sans que l'équipe ait pu s'y préparer. Or, la réception briochine allait en subir le contre coup tout au long de la partie : le trio Tchouassi, Knesevic, Rossillol est passé bien souvent au travers. La deuxième explication, il convient de le préciser tout de même, vient de la prestation de l'adversaire. Car les Tourangeaux aussi sont en net regain de forme depuis le début de l'année, comme a pu le confirmer leur qualification pour les playoff de la Champions League ou encore la récente victoire à Tourcoing en Pro A. Les hommes de Veljko Basic, qui savent qu'ils ne leur faut désormais plus rien lâcher en championnat, ont en fait attaqué le match tambour battant. Pour mener deux sets à rien, sans avoir jamais été inquiétés, bien que les scores ne l'indiquent pas plus que cela (25-21 et 25-19).
Saint-Brieuc passe devant
Il aura fallu attendre le troisième set pour voir Saint-Brieuc passer devant pour la première fois à la marque.

Non sans avaoir encaissé un 3-0 d'entrée. Evtoukhovitch au contre et Ndaki Mboulet en attaque ont permis à Saint-Brieuc de mener 5-4, puis 12-9. Mais deux contres de Boskan et de Kergret ont immédiatement relancé Tours (12-12). Et les hommes de Djordjevic, encore en tête au deuxième temps mort technique (16-15) ont raté le coche quand ils ont fait un mini break avec un contre de Tchouassi sur Boskan (19-17). Break malheureusement pour eux annulé par un ace de Patin rentré au service (19-19). Saint-Brieuc sera encore devant 20-19, 21-20 et 23-22. Mais, sur une défense miraculeuse de Frangolacci, Tours parvint encore à égaliser (23-23) et si les Briochins comptèrent une balle de set (24-23, grâce à un service raté de Stancu) ils ne purent empêcher l'excellent Hachemi (75 % de réussite en attaque) d'égaliser de nouveau, avant que Guemmadi (suite à une défense de Loïc de Kergret) ne replace Tours en tête. Et Ndaki Mboulet (qui n'avait eu qu'un 33 % d'efficacité) offrit la balle de match au TVB.
A Tours (salle Grenon), Tours VB bat Saint-Brieuc : 3-0 en 1 h 10' (25-21 en 22' ; 25-19 en 22' ; 26-24 en 26').
Arbitres : MM. Debarre et Lambert.

TOURS : 76 points. 4 aces au service (Guemmadi 2, Hachemi et Patin 1); 10 contres gagnants (Stancu 4, Boskan 3, de Kergret, Hardy-Dessources et Guemmadi 1); 49 attaques gagnantes (Hachemi 19; Guemmadi 14; Boskan 6; Hardy-Dessources 5; de Kergret 4; Stancu 1); 13 points sur fautes de Saint-Brieuc (8 au service).
L'équipe : Kergret (5); Hachemi (20); Guemmadi (17) ; Boskan (9); Hardy-Dessources (6), puis Patin (1); Stancu (5); Frangolacci (libero). Entraîneur : Basic.

SAINT-BRIEUC : 64 points. 2 aces au service (Evtoukhovitch et Ndaki Mboulet 1); 5 contres gagnants (Evtoukhovitch 2, Tchouassi, Mboulet et Knezevic 1); 36 attaques gagnantes (Ndaki Mboulet 13, Tchouassi 8, Evtoukhovitch 5, Anton 4, Bunford 3, Knezevic 2, Radovic 1); 21 points sur fautes directes de Tours (10 au service). L'équipe : Anton (4) ; Ndaki Mboulet 15 ; Tchouassi 9 ; Knesevic (3), puis Radovic ; Bunford (3), puis Polic ; Radovic, puis Evtoukhovitch (8) ,puis Polic ; Rossillol (libero). Entraîneur : Djordjevic.

source le télégramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passing by
Champion du monde
passing by

Nombre de messages : 555
Age : 40
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 30/01/2006

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyMar 6 Fév - 13:18

Parce que là bas, c'est pas Grenoble !!! C'est Chaumont !!!!!
Tous là bas !!!!!!!!!!!!!!! saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_big
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 10 Fév - 10:07

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ff1373_1


La Voix du Nord - 10/02/2007
VOLLEY-BALL Face à Sète, Tourcoing n’entend pas boire la coupe jusqu’à la lie !


C’est un « remake », un énième combat face à ces irréductibles Sétois qui ont pris un abonnement sur la ligne TGV Sète – Lille et retour… Mais les hommes de Patrick Duflos apprécient l’air du Nord, puisque c’est là qu’ils ont dernièrement obtenu leur qualification européenne.

De qualification, il en sera encore question ce soir, avec un ticket pour Cannes, son Palais des Victoires (!) et une place parmi les quatre équipes engagées dans un « Final Four » dont l’issue débouchera sur une place en Ligue des Champions, la saison prochaine.

Joli présent, en définitive, que cette place bien-sous-tous-rapports donnant droit à nombre d’égards. La « Champions League » classe ses disciples au rang de grandes équipes ; le TLM, cette saison, mérite-t-il cette récompense ? Bonne question !
Au train où vont les choses, on ne fera pas la fine bouche si les Tourquennois parviennent, par bonheur, à leurs fins. Une toute petite flamme subsiste encore ; aux Télémistes de ne pas souffler dessus, au risque de voir apparaître une légère fumée et une drôle d’odeur de roussi… Marcelo, lui, a conservé le feu sacré. C’est dans son chaud tempérament de Brésilien, respectueux de sa discipline. Et le discours, s’il trahit tout de même une certaine lassitude, se veut volontariste. S’il en est un qui tire encore les wagons, c’est lui. Pour le reste, il ne veut pas s’étendre sur les motivations de chacun de ses joueurs. Préparer Sète, alors qu’on vient de perdre face à Cannes, face à Tours, puis à Paris n’est pas chose simple.

Une chose à la fois...

« Je voulais éviter de prendre deux claques avant cette rencontre… », regrette-t-il. Il en a reçu trois. Trois matchs, trois défaites, et même cinq de suite en championnat, série en cours ! Dans une autre vie, Marcelo aurait dû se nommer Assurancetourix, le bon barde gaulois, toujours enclin à chanter, mais toujours exposé aux baffes de son entourage… Il a cependant analysé le jeu sétois, secteur par secteur. Un long travail qui ne l’a pourtant pas empêché de parler avec ses joueurs. « Certains me semblent très concernés », avance-t-il. Mais la question est de savoir si tous le sont. Là, Marcelo préfère ne rien ajouter… Lui tire sa foi, son énergie, dans les vertus de la famille, avec Maura, son épouse, et ses deux enfants.
« J’essaie de me nourrir de cette énergie chez moi », dit-il avec ses mots français bien appris et bien utilisés.
De l’énergie, de la niaque, les Tourquennois devront en être dotés, ce soir, s’ils veulent poursuivre leur saison avec un objectif. D’ailleurs, Marcelo ne veut parler que de ce rendez-vous. La suite, la demi-finale et la finale, semble être trop aléatoire pour se lancer dans un quelconque pari.
« Une chose à la fois, clame Marcelo pour conclure, je ne pense même pas à la suite. » Il est vrai que si cette dernière rencontre devait être le reflet de ce qui a déjà été vécu cette saison, Marcelo n’est vraiment pas pressé de vieillir. Et on le comprend...

PAR DIDIER PARSY
PHOTO JEAN-PASCAL MAREEL


EN BREF

TLM – SÈTE, ce soir (20 h, salle Pierre-Dumortier), quart-de-finale de la Coupe de France.
– Arbitres : MM. Marenc et Chaladay.
TOURCOING : Krnic, Weick (passeurs) ; Montméat, Tolar, Songolo (contreurs centraux) ; Capet (cap.), Maréchal, Barca-Cysique, Duhagon (récept.-att.) ; Ateljevic (pointu) ; Paulinho (libero). Entraîneur : Marcelo.
SÈTE : Kust, Perez (passeurs) ; Konecny, Gibert, Escrig (contreurs centraux) ; Miletic, Marquet (cap.), Ragondet (récept.-att.) ; Mistoco, Rivera (pointus) ; Labadie (libero). Entraîneur : Patrick Duflos.
LES AUTRES MATCHS - Joué hier soir : Beauvais – Toulouse. 2/3

- Cet après-midi (17 h) : Cannes – Nice.
- Ce soir (20 h) : Poitiers – Tours.
LA SUITE Les demi-finales et la finale se disputeront à Cannes, au Palais des Victoires.
- Samedi 24 mars (19 h et 21 h) : demi-finales.
- Dimanche 25 mars (17 h) : finale.
- Le vainqueur obtiendra un billet pour la Ligue des Champions, la saison prochaine. Le second billet sera attribué au champion de France.


CHIFFRE

4 Depuis un mois, jour pour jour, c’est la quatrième fois que les Tourquennois rencontrent l’Arago Sète. Le 10 janvier, en championnat, le TLM avait été battu au Barrou (3-2), à l’issue d’un match épique. En CEV Cup, lors du match aller (16 janvier), les Nordistes avaient subi la loi sétoise (1-3), tandis qu’au retour (23 janvier), ils étaient passés tout près d’une qualification pour les quarts, après avoir été à deux points du match dans le quatrième set et avoir même disposé d’une balle de match. La victoire (2-3), si elle fut belle, ne servit pas à grand chose...

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ff1366_1


La Voix du Nord - 10/02/2007
« Si j’ai commis des erreurs cette saison, je les assume complètement. »


Comment appréhendez-vous la rencontre face à Sète ?

– « C’est un match capital. Il faut sauver ce qui peut encore l’être. Nous avons les moyens de battre Sète, si les joueurs ont conscience de leurs qualités. Mais je pense que nous n’avons pas besoin de les motiver. Car s’ils ne le sont pas pour ce match-là, c’est que je n’y comprends rien au sport… Et si nous l’emportons, tout peut encore arriver… »

Êtes-vous déçu par la tournure sportive des choses ?

– « Bien évidemment que oui ! Je suis surtout déçu, d’abord pour les bénévoles, pour les supporteurs, pour les partenaires et pour tout le staff technique qui fait un travail formidable. Mais ce dernier domaine n’est finalement que la face cachée de l’iceberg. En fait, c’est bien plus que de la déception, c’est de la frustration. Parce que j’ai le sentiment que certains joueurs ne se sentent pas concernés et n’ont pas encore, à mon sens, donné le meilleur d’eux-mêmes. »

Comment envisagez-vous la saison prochaine ?

– « J’espère qu’elle sera bien meilleure que ce que nous vivons actuellement (et ce ne sera pas difficile…). Si j’ai commis des erreurs cette saison, je les assume complètement. Mais je suis un homme qui apprend vite. En début de saison, nous avons fait des promesses encore non tenues à ce jour. Mais nous n’entamons que la deuxième phase de notre plan à trois ans ; le cap est toujours le même et il est on ne peut plus clair : gagner un titre ! »
PROPOS RECUEILLIS PAR D. P.


source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyDim 11 Fév - 10:23

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ff1edb_2


La Voix du Nord - 11/02/2007
VOLLEY-BALL Les masques tombent enfin ! Maintenant, le TLM espère…


La Coupe de France servira peut-être de tremplin à ce TLM qui, cette saison, se cherche sans pouvoir se trouver. Car ce fut un moment de joie que savourèrent enfin, hier soir, public, joueurs et dirigeants, à l’issue d’une qualification nordiste très largement méritée.

On l’attendait, mais il ne venait pas. Ce succès de référence est finalement trop rare pour qu’on le jette aux orties. Non ! Les Tourquennois ne sont pas morts, comme se plaisait à le signaler Marcelo.
« Face à Sète qui nous a écartés de la coupe d’Europe, c’est une sorte de revanche, disait-il. Aujourd’hui, on peut encore jouer la vie du club sur deux matchs. Aujourd’hui, poursuivait encore le coach, nous avons apporté des réponses que l’on attendait depuis longtemps, avec aussi la réussite de notre côté. » Tourcoing s’est donc grandement rassuré et n’a pas mis un terme à sa saison, chose que tout le monde redoutait avant la partie. Les Tourquennois ont ainsi gagné le droit d’espérer ; le 24 mars, ils se rendront à Cannes où deux rencontres pourraient se transformer en or, s’ils maintiennent le niveau de jeu qui fut le leur, hier soir.

Les galons… de Maréchal !

On s’aperçut très vite que le petit briefing d’avant-match avec Carlos Do Novo, le président, Jean-Joseph Tusa, l’adjoint aux sports et Marcelo, ne fut pas vain. La preuve fut apportée avec ce premier set rondement maîtrisé. Nicolas Maréchal avait ainsi aligné dix points (un ace, deux blocks, sept attaques), Krnic avait distillé d’excellents ballons en variant sa distribution, et le reste du groupe s’était mis au diapason (25-15)...
La suite fut du même tonneau. Ou presque. Le deuxième set remit les Sétois dans leurs petits souliers (25-22), avant que ces derniers ne réagissent avec vigueur (19-25). En fait, le TLM s’était fait une petite frayeur. De 14-9 à 17-21, on crut que le TLM avait rechaussé ses semelles de plomb.
Une simple alerte ! Trois aces de Krnic rétablirent le navire dans l’acte IV (12-6). « L’équipe a montré ce dont elle était capable de faire », conclut Jacques Haezebrouck, le directeur général du club. Maintenant, les Télémistes attendent fin mars avec une certaine impatience.
Ils ont gagné une première « finale ». Mais il en reste encore deux...
PAR DIDIER PARSY
PHOTOS JEAN-PASCAL MAREEL


LES STATS DE LA RENCONTRE

TOURCOING – SÈTE : 3-1 (25-15 en 21’, 25-22 en 26’, 19-25 en 24’, 25-16 en 20’). Arbitres : MM. Marenc et Chaladay. 1 000 spectateurs environ. Points marqués : 172 (94/78). Durée : 1 h 31’.
TOURCOING : 13 aces (Krnic 6, Barca-Cysique 3, Montméat 2, Maréchal 1, Tolar 1), 14 contres gagnants (Maréchal 4, Tolar 4, Duhagon 3, Montméat 2, Barca-Cysique 1), 47 attaques gagnantes (Maréchal 22, Tolar 9, Barca-Cysique 7, Montméat 6, Duhagon 3). 23 fautes directes (dont 13 au service).
SIX DE DÉPART : Krnic (6), Tolar (14) puis Weick, Montméat (10), Duhagon (6) puis Songolo, Barca-Cysique (11) puis Capet (cap.), Maréchal (27), Paulinho (libero). Entraîneur : Marcelo.

SÈTE : 4 aces (Mistoco 3, Escrig 1), 6 contres gagnants (Mistoco 2, Escrig 2, Perez 1, Rivera 1), 45 attaques gagnantes (Mistoco 26, Rivera 6, Miletic 4, Ragondet 4, Gibert 2, Marquet 1, Escrig 1, Perez 1). 20 fautes directes (dont 12 au service).
SIX DE DÉPART : Kust puis Perez (2), Escrig (4), Gibert (2) puis Konecny, Miletic (4) puis Rivera (7), Ragondet (4) puis Marquet (cap., 1), Mistoco (31).
Labadie (libero). Entraîneur : Patrick Duflos.
PROCHAINE RENCONTRE : TLM – AVIGNON, 16e journée de Pro A, mardi 20 février (20 h, salle Pierre-Dumortier).


LES RÉACTIONS

« Franchement, ça fait plaisir d’aller parler aux supporteurs la tête haute ! Il faudra se servir de cette dynamique, et tout d’abord sur les prochains matchs qui vont être cruciaux pour le maintien. Il faut être agressif tout le temps et jouer à fond. Sur deux matchs, nous sommes capables de battre n’importe qui. Alors si c’est à Cannes… » Vincent DUHAGON, attaquant du Tourcoing-Lille Métropole.

« Marcelo a bien bossé tactiquement et tout ce qui a été fait à l’entraînement a été réalisé. C’est le match le plus étudié de la saison. Maintenant, si nous gagnons deux matchs, nous sommes en Ligue des Champions ce qui sauverait cette demi-saison gâchée. Nous sommes conscients qu’il y a encore beaucoup de route, mais cela nous procure déjà beaucoup de joie. » Jimmy PIAZZETA, entraîneur adjoint du Tourcoing-Lille Métropole.

« Ça fait du bien, une victoire ! Je pense que les gars ont répondu présent face à l’enjeu important de la rencontre. C’est la première de nos trois finales. Et l’un de nos objectifs était d’aller à Cannes. Nous y sommes… Marcelo est souvent critiqué, mais c’est un grand pro
Carlos DO NOVO, président du Tourcoing-Lille Métropole.

source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 17 Fév - 14:04

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 SbSP_2132954_1_20070216
Il faudra un groupe soudé autour de notamment Bunford (13), Ndaki Mboulet et Knezevic
pour inquiéter les Parisiens ce soir à Steredenn.


Volley-ball : Du très gros pour préparer l'opération maintien
Pro A. Saint-Brieuc - Paris (samedi 20 h).


Face au champion de France, les Briochins chercheront à préparer au mieux un mois de mars capital.
Le maintien ne se jouera pas contre Paris Volley, ce soir. Pas plus face au champion en titre, qu'à Tours il y a quinze jours ou à Tourcoing dans une semaine. « Mais ces matches face aux ténors nous permettent quand même de constater que le groupe a grandement progressé par rapport à la phase aller » témoigne Nenad Djordjevic. Témoin, le succès acquis de haute lutte face à Cannes (3-2) fin janvier, ou la victoire décrochée contre Sète (3-1), une semaine plus tôt, le match référence pour le Yougoslave.
« Désormais tout le monde sait ce qu'il a à faire, chacun joue plus sur les qualités collectives qu'individuelles. »
Désormais, Ndaki Mboulet donne la pleine mesure de ses possibilités, Knezevic, arrivé tardivement, a réussi sa phase d'intégration. « Désormais nous avons quelques certitudes sur nos possibilités, poursuit le coach briochin. Et même si notre calendrier actuel est difficile, nous possédons une petite marge de manoeuvre. L'idée est simple : ne pas perdre 3 points contre nos adversaires directs dans la course au maintien. »

La venue ce soir de Paris Volley, de l'entraîneur Mauricio Paes et du réceptionneur Bruno Chateau, deux anciens de la maison briochine, a tout d'un match de gala, mais dans les rangs bretons on ne s'est pas fixé d'impératif de résultat. Et pourtant ! Avec les (très fortes) incertitudes planant sur les participations du central Romain Vadeleux (pied) et surtout du libéro José Manuel Garcia (entorse du poignet), qui pousserait Chateau à changer de poste, le coup pourrait devenir jouable. Pourtant dans les rangs, la retenue est de rigueur.

Le pic de forme du groupe briochin devrait aller crescendo. Pour aborder mars le pied au plancher (matches contre Avignon, Montpellier et Nice) ; pour affronter ces échéances décisives avec Pico Pesl, le capitaine (« le stabilisateur du jeu », dixit Djordjevic) rétabli de son entorse à la cheville droite et encore absent ce soir. Une absence qui permettra à Constant Tchouassi de retrouver un temps de jeu conséquent. « Actuellement, il faut gérer différemment les phases d'entraînement, actuellement il n'y a pas que le résultat immédiat qu'il faut privilégier. On a perdu à Tours, et même deux résultats contraires contre Paris et Tourcoing ne constitueraient pas un coup d'arrêt, ne déstabiliseraient pas le groupe. »

Pour autant, Saint-Brieuc ne se jettera pas dans la gueule de l'ogre parisien sans résister. « Sur le papier, Paris présente un effectif impressionnant et qui mérite le respect, confirme l'entraîneur briochin. Ils ne sont pas leaders par hasard et désormais il ne leur reste que le championnat. Il faudra être à plus de 100 % pour les inquiéter. » Alors il faudra être à beaucoup plus de 100 % pour espérer les accrocher. Avec ou sans Vadeleux et Garcia.


Éric HORRENBERGER.


SAINT-BRIEUC : 1. Polic (1,90 m, Cro, Pas) ; 3. Evthoukovitch (2,02 m, Cro, Cen) ; 4. Tchouassi (1,92 m, Rec) ; 5. Anton (1,93 m, Pas) ; 6. Radovic (2 m, SEM, Ce) ; 7. Ndaki Mboulet (1,97 m, Cam, Att) ; 12. Knezevic (1,93 m, SEM, Rec) ; 13. Bunford (2,05 m, Hon, Ce) ; 18. Rossillol (1,85 m, Lib). Entr. : Nenad Djordjevic.

PARIS : 1. Aranha (1,95 m, Bre, Rec) ; 2. Peralta (2,06 m, Ita, Cen) ; 3. Chateau (1,92 m, Rec) ; 5. Redwitz (1,90 m, Bre, Pas) ; 7. Van der Veen (2,02 m, PB, Cen) ; 9. Vadeleux ? (1,96 m, Cen) ; 10. Novak (1,98 m, RTC, Rec) ; 12. Garcia ? (1,72 m, And, Lib) ; 15. Castard (1,95 m, Att) ; 16. Esseddyk (2,06 m, Mar, Att). Entr. : Mauricio Paes.

Ce samedi, 20 h, à la salle Steredenn de Saint-Brieuc.

source/Ouest-France


PRO A. SAINT-BRIEUC CAVB - PARIS VOLLEY, CE SOIR (20 H) Croire en son étoile




Même si les Briochins restent sur une défaite à Tours (0-3) lors de la dernière journée il y a quinze jours et s’ils sont privés de leur capitaine Petr Pesl, ils veulent garder une bonne dynamique collective à l’occasion de la réception du leader Parisien, ce soir à Steredenn.
Depuis le début de l’année, Briochins et Parisiens ont frappé fort chacun à leur niveau. Les premiers cités sont en ballottage favorable pour se maintenir en Pro A après trois victoires consécutives face à Beauvais (3-2), Sète (3-1) et Cannes (3-1), série interrompue il y a deux semaines à Tours (0-3). Quant aux seconds, ils ont fait un pas vers leur objectif numéro 1 de terminer la saison régulière parmi le quatuor de tête pour pouvoir jouer les play-offs. Trois succès en autant de journées contre le TVB, Avignon et Tourcoing ont en effet permis aux joueurs de Mauricio Paës de conforter leur position de leader.

PUISSANCE PARISIENNE.

Si Paris a subi la première de ses deux défaites en Pro A lors de la 11e journée, il a connu des bas en Ligue des Champions et en Coupe de France, le champion d’Europe 2001 ayant été éliminé au 1er tour et en quart de finale de ces compétitions. Paris serait-il moins fort que la saison dernière ? Les Parisiens sont peut être moins puissants en attaque suite au départ à l’intersaison de leur pointu Marcus Nilsson pour Salonique, mais ils semblent plus aboutis techniquement et sont aussi performants dans le jeu. « Ils ont peut être deux - trois joueurs moins expérimentés », constate l’entraîneur Briochin Nenad Djordjevic, « mais des garçons comme les centraux Vadeleux et Van der Veen sont en train d’exploser. Castard s’est confirmé au poste de pointu. Le fer de lance de cette formation n’a pas changé avec le passeur Redwitz, les réceptionneurs attaquants Aranha et Novak. C’est une équipe puissante capable d’aligner de gros services en série ».

IDENTITÉ COLLECTIVE.

Deux semaines après son revers face aux Tourangeaux, Saint-Brieuc se présente face à Paris sans son capitaine réceptionneur-attaquant Pico Pesl, victime d’une déchirure au mollet gauche. Julien Anton et ses coéquipiers ont le désir d’affirmer leur identité collective. Le rôle de chacun a été défini. Djordjevic a déclaré : « Pico est une pièce importante de l’équipe car il stabilise le jeu de transition, la réception, la relance et fait peu de fautes. En son absence, on va donner la chance aux autres joueurs et voir ce qu’ils sont capables de faire. On est dans une période de l’année où les corps sont plus fatigués que d’habitude et la charge d’entraînement a été un peu diminuée. Un match d’entraînement contre Rennes à Courtemanche a été organisé mardi pour travailler les services puissants avec une prise de risque maximale et les réceptions en dehors des trois mètres ».

L’AUTOROUTE DU SOLEIL.

Les Briochins s’attendent à souffrir face à la force de frappe de Paris, vainqueur à l’aller 25-19, 25-19, 25-21. Bien que diminué, le SBCAVB va s’atteler à jouer intensément son rôle de trouble-fête. « Il faudra être en place, produire un jeu varié », affirme le coach Costarmoricain. « On va défendre chèrement notre peau ! On va jouer Paris puis Tourcoing avec les moyens du bord. En cas de défaite(s), on ne va pas mettre le feu à la maison sous prétexte qu’on avait battu Sète et Cannes ».
Saint-Brieuc travaille sereinement, panse ses plaies en attendant d’aborder des rivaux du bas de tableau, Avignon le 27 février puis Montpellier et Nice début mars pour peut être prendre l’autoroute du soleil, celle d’un maintien assuré dans de bons temps. « Pour nous, l’important est de garder l’esprit affiché en janvier, une bande de copains qui s’accroche sur tous les points, qui a créé une osmose avec le public. C’est clair, ce n’est peut-être pas le meilleur moment d’aborder Paris... il faut qu’on sorte de ce match sans frustration, ce qui est le cas depuis décembre ».

SAINT-BRIEUC : 1. A. Polic (1,90 m, passeur), 3. V. Evtoukhovitch (2,02 m, central), 4. C. Tchouassi (1,92 m, réceptionneur attaquant), 5. J. Anton (1,93 m, passeur), 6. V. Radovic (2 m, central), 7. J.-P. Ndaki Mboulet (1,99 m, pointu), 12. I. Knezevic (1,92 m, réceptionneur attaquant), 13. B. Bunford (2,05 m, central), 16. V. Tupou (1,96 m, réceptionneur attaquant), 18. T. Rossillol (1,85 m, libéro). Ent. : N. Djordjevic.

PARIS : 1. T. Aranha (1,95 m, réceptionneur attaquant), 2. P.-J. Peralta (2,06 m, central), 3. B. Château (1,92 m, réceptionneur attaquant), 5. R. Redwitz (1,90 m, passeur), 7. D. Van Der Veen (2,03 m, central), 9. R. Vadeleux (1,96 m, central), 10. J. Novak (1,98 m, réceptionneur attaquant), 12. J.-M. Garcia (1,72 m, libéro), 15. L. Castard (1,95 m, pointu), 16. H. Esseddyq (2,06 m, attaquant), 18. F. Thiriet (1,75 m, passeur). Ent. : M. Paës.
F..L.F.

source/ le telegramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyDim 18 Fév - 12:24

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 07sp2201si_20070217
Le contre briochin, malgré la présence de Bunford et Anton, n'a pas suffi à stopper les Parisiens

Volley-ball : Les Briochins cèdent sans résister
Saint-Brieuc - Paris : 0-3.



Le leader parisien n'a pas eu à forcer son talent pour surclasser une bien pâle formation briochine.
Il aurait fallu des Briochins plus inspirés. Sans leur capitaine Pesl (entorse de la cheville), les joueurs de Nenad Djordjevic entraient timidement dans la partie. S'appuyant sur leur capitaine Redwitz, passeur aussi inspiré que subtil, ce fut un jeu d'enfant pour les joueurs de Mauricio Paes de contrôler la situation. Il n'y eut un semblant de suspense que durant le premier set que les Parisiens, très solides au service, menèrent pourtant à leur guise pour s'adjuger dabord une avance de 3 pts (10-13) puis de 4 pts (11-15) et ensuite de 5 pts (13-18). La rentrée de Polic et un premier bloc de Anton à 18-20 apportèrent un peu de piment dans cette fin de set. Revenus à 23-24, les Briochins cédaient sur une inspiration de Redwitz (23-25).

Les Parisiens se détachaient d'entrée dans le set suivant (0-5) avec un Castard euphorique. Ils allaient conserver cette avance. Accrocheurs, mais pas suffisamment, les Bretons ne parvenaient jamais à réduire l'écart. Péralta au contre et le bras de Novak les maintenaient toujours à distance respectable. La manche s'achevait sur une histoire de service avec un ultime raté signé Tchouassi (19-25).

La pause ne bouleversait pas la donne. Ce n'était décidément pas le soir des Briochins, à l'image de Knezevic dans un soir sans, et d'un bloc absent (3 points seulement). Le public comprit rapidement que l'issue était écrite d'avance. Les Parisiens offraient une démonstration, les pauvres Costarmoricains presque une caricature. De 6-6, la marque passait (trop) vite à 6-11 puis 8-18. Un 12-2 décisif et fatal que ni les rentrées de Polic, ni celle de Tupou n'infléchissaient (14-25). C'est presque en roue libre que le champion de France en titre bouclait la partie en à peine plus d'une heure.

SAINT-BRIEUC - PARIS : 0-3.

(23-25 en 24', 19-25 en 22', 14-25 en 19').

1200 spectateurs.

Arbitres : MM. Demiselle et Parville.

SAINT-BRIEUC : Tchouassi (5) puis Tupou, Anton (2) puis Evthoukovitch, Radovic cap. (6), Ndaki Mboulet (13), Knezevic (4), Bunford (8) puis Polic, Libéro : Rossillol. Entraîneur : Djordjevic.


PARIS : Aranha (7), Peralta (8), Redwitz cap. (5) puis Esseddyk, puis Thiriet (1), Van der Veen (10) puis Chateau, Novak (13), Castard (13), Libéro : Garcia. Entr. : Paes.

source/Ouest-France


Pro A. Saint-Brieuc - Paris Volley : 0-3.
Paris taille patron



Les regrets briochins

On ne saura jamais si l’occasion gâchée par Bunford en fin de premier set aurait pu changer le cours d’une partie finalement bien tranquille (au lieu de revenir à 22-22, les locaux furent distancés 21-23 avant de concéder la manche 23-25), mais les Briochins nourrissaient néanmoins quelques regrets au coup de sifflet final à l’instar du pointu Jean-Patrice Ndaki Mboulet : « On n’a pas su les faire déjouer, regrettait l’international camerounais. On a voulu jouer leur jeu au lieu de jouer le nôtre ».

Saint-Brieuc subit

Imprécis à l’attaque, à l’image de Tchouassi et Knezevic, les locaux subissaient également la puissance de feu du service adverse et, en dépit de deux belles défenses de Rossillol, c’est Paris qui faisait la course en tête (7-8, 12-16). Un temps mort de Nenad Djordjevic permettait bien à Saint-Brieuc de revenir à une longueur de son hôte mais Bunford manquait l’immanquable et les Parisiens sautaient sur l’occasion (23-25). Menés une manche à zéro, les Briochins ne parvenaient pas plus à revenir dans le match, à l’image de cette attaque hors limite de Ndaki. Aranha, au service, creusait quant à lui le trou pour Paris (6-12, 10-16). Impuissants sur les ballons de contre-attaque (0 sur 11 lors des deux premières manches), les locaux se montraient également inefficaces au contre.
Redwitz alertait successivement Novak, Aranha et Castard pour conclure le set (19-25).

Une soirée bien tranquille

Le pire était néanmoins à venir pour les partenaires de l’infortuné Pico Pesel (blessé au mollet il y a 15 jours à Tours). Vilipendés par leur entraîneur, les Briochins ne parvenaient pas à stopper l’hémorragi e (6-10, 10-20). La rentrée de Polic retardait bien l’échéance mais Tupou attaquait hors limite et les hommes de Morissio Paes repartaient de Steredenn avec trois points de plus dans leur escarcelle au terme d’une soirée finalement bien plus tranquille que prévu pour le leader parisien. À Saint-Brieuc, salle Steredenn : Paris Volley bat Saint-Brieuc CAVB : 3 sets à 0. Évolution du score : 25-23, 25-19, 25-14.

PARIS VOLLEY : 75 points (25+25+25). À l’attaque : 41 pts (Castard, 13). Au contre : 5 pts (Van der Veen, 2). Au service : 6 pts (Novak, 2 pts). 23 points marqués sur fautes adverses, 20 fautes directes. Castard (15 pts), Novak (11 pts), Van der Veen (8 pts) puis Château (0 pts), Aranha (7 pts), Peralta (6 pts) puis Thieriet (1 pts), Redwitz (4 pts) puis Esseddyq (0). Libero : Garcia.

SAINT-BRIEUC CAVB : 55 points (23+19+14). À l’attaque : 31 pts (Ndaki, 12). Au contre : 4 pts (Ndaki, Anton, Bunford, Knezevic). Au service : 0 pts. 20 pts sur fautes adverses, 23 fautes directes. Ndaki (13 pts), Radovic (5 pts) puis Bunford (6 pts), Tchouassi (4 pts) puis Tupou (0 pts), Knezevic (4 pts), Anton (2 pts) puis Polic (0 pts) puis Evtoukhovitch (0 pts). Libero : Rossillol.
M. L.

source/le telegramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEV
Medaillé d'or
SEV

Nombre de messages : 2448
Localisation : Nogent
Date d'inscription : 13/03/2006

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyLun 19 Fév - 22:14

--------------------------------------------------------------------------------
Source la nouvelle république du 19/02

Asnières sans le sou

Si le promu se porte bien sur le plan sportif, il n'en va pas de même sur le plan financier. A cause d'un retard de subventions, les joueurs et staff technique ne sont plus payés depuis 2 mois.

C'est pas de chance pour Asniéres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opacricri
Medaillé d'or


Nombre de messages : 3382
Age : 71
Localisation : jonchery
Date d'inscription : 19/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyLun 19 Fév - 22:18

SEV a écrit:
--------------------------------------------------------------------------------
Source la nouvelle république du 19/02

Asnières sans le sou

Si le promu se porte bien sur le plan sportif, il n'en va pas de même sur le plan financier. A cause d'un retard de subventions, les joueurs et staff technique ne sont plus payés depuis 2 mois.

C'est pas de chance pour Asniéres

Ce qui arrive à ASNIERES peut arriver à tous les autres clubs de volley mais je n'ai encore jamais entendu parler de ce problème dans un autre sport co.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/omacricri
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyLun 19 Fév - 22:45

opacricri a écrit:
SEV a écrit:
--------------------------------------------------------------------------------
Source la nouvelle république du 19/02

Asnières sans le sou

Si le promu se porte bien sur le plan sportif, il n'en va pas de même sur le plan financier. A cause d'un retard de subventions, les joueurs et staff technique ne sont plus payés depuis 2 mois.

C'est pas de chance pour Asniéres

Ce qui arrive à ASNIERES peut arriver à tous les autres clubs de volley mais je n'ai encore jamais entendu parler de ce problème dans un autre sport co.

actuellement y a même patin euro dans les caisses à asniéres clown

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyMer 21 Fév - 0:44

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ff8fcd_1

La Voix du Nord - 20/02/2007
VOLLEY-BALL Tourcoing-LM : Avignon ce soir, pour encore éviter de danser tout en rond…



Entre les quarante points du leader parisiens et les dix-huit points tourquennois, il y a une planète d’écart. Entre les trente points d’une équipe toulousaine actuellement quatrième et le total nordiste, il y a un fossé…

Presque le même que celui qui sépare le TLM, d’Avignon. Une équipe vauclusienne aux portes de la Pro B, au même titre d’ailleurs que Nice. Ce n’est pas pour autant que Marcelo néglige cet adversaire… qui n’a toujours pas gagné la moindre rencontre, loin de ses bases !
Cela tombe-t-il bien pour un groupe nordiste dont la fiche est toujours vierge de succès à domicile ? Sans doute. Alléché à l’idée de donner un premier motif de satisfaction aux supporteurs tourquennois, dans le contexte du championnat, Marcelo convient que c’est ce soir ou jamais… « Il y a un enjeu de plus. Je cherche, comme un malade, une victoire à la maison. Si, pour la Coupe de France et le Challenge de la Ligue, nous avons fait notre boulot, nous attendons toujours en championnat. » Depuis le 19 septembre, date d’ouverture des hostilités en Pro A, Tourcoing est donc muet chez lui. Sept matchs, sept défaites dans son bercail. On espère simplement que Laurent Capet et les siens n’oublieront pas qu’ils l’avaient emporté à « Champfleury », à l’aller (1-3). À l’époque, nous étions loin de nous imaginer que le tableau allait être aussi noir.

En attendant le printemps…

L’entraîneur télémiste veut toutefois se raccrocher aux belles promesses d’une Coupe de France qui pourrait permettre au TLM de sortir de l’ornière.
« Le climat est plus facile à gérer depuis quelques jours, dit-il en faisant référence au rendez-vous de la fin mars, à Cannes.
J’ai rappelé à mes hommes qu’il ne fallait pas lâcher et, surtout, ne pas baisser les bras ; s’imaginer qu’ils sont maintenant dans une zone de confort.
»
Un confort, certes, en attendant le printemps, mais un confort tout de même très relatif… « Nous savons que les play-offs sont presque impossibles à atteindre. Il ne nous reste plus qu’à viser cette poule de 5 à 8 qui, si nous obtenons la cinquième place, pourrait nous permettre de nous qualifier à nouveau pour la CEV. » Compliqué, mais pas impossible car, pour l’heure, Tourcoing navigue aux environs d’une dixième place, avec… six points de retard sur ses devanciers, mais avec un match en moins.
Les Nordistes ont donc l’impérieuse mission d’éviter le ridicule, ce soir. Ils évolueront probablement sans Inoslav Krnic, leur passeur, victime d’un problème abdominal qui le fait souffrir.
« Il est complètement coincé, explique Marcelo. Je dois donc l’économiser. Tout cela m’ennuie beaucoup, car “Ino” était actuellement dans une excellente phase. » C’est Cyril Weick qui sera donc d’attaque à la distribution. Pour débuter la partie, Marcelo fera également confiance à ceux qui avait parfaitement maîtrisé Sète, en Coupe de France. Comme dirait l’autre, on ne change pas une équipe qui gagne. Ça tombe bien : le TLM a besoin d’un (premier) succès, dès ce soir.
PAR DIDIER PARSY
PHOTO JEAN-PASCAL MAREEL


EN BREF

TOURCOING – AVIGNON, 16e journée de Pro A (match en retard), ce soir (20 h, salle Pierre-Dumortier).

– Arbitres : MM. Rachard et Vereecke.

TOURCOING : Krnic (?), Weick (passeurs) ; Tolar, Montméat, Songolo (contreurs centraux) ; Capet (cap.), Duhagon, Barca-Cysique (récept.-att.) ; Maréchal, Ateljevic (pointus) ; Paulinho (libero). Entraîneur : Marcelo.
AVIGNON : Tournier, Lavallez (passeurs) ; Lamoise, Nommasalu, Tihinen, Schroeder (récept.-att.); Birau, Thomas, Vergoz, Bernard, Bacq (contreurs centraux) ; Hietanen (pointu) ; Zimakijevic (libero). Entraîneur : Cornel Soïca.
INFIRMERIE – Inoslav Krnic sera donc très probablement forfait. Quant à Jean-Charles Monneraye, la guérison est en bonne voie. « Il a repris très doucement, confie Marcelo. Sa blessure musculaire à l’épaule est maintenant cicatrisée, mais il faut aller lentement et ne pas refaire la même bêtise que la première fois. »
PROCHAIN MATCH – 17e journée, samedi 24 février : Tourcoing – Saint-Brieuc (20 h, salle Pierre-Dumortier).

source/la voix des sports

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ff8fcf_1

La Voix du Nord - 20/02/2007
« Le gros challenge n’est plus d’aller chercher un accessit dans le Top 4. »


En cette période de carnaval, vous, le Dunkerquois, espérez bien voir les Tourquennois faire la fête à Avignon, n’est-ce pas ?

- « Tout à fait ! J’aimerais d’ailleurs bien faire la fête durant tout le mois de mars. Non seulement face à Avignon, mais également face à Saint-Brieuc, à Montpellier mardi prochain, puis face à Nice, pourquoi pas à Poitiers, et face à Asnières. Mais je ne crois pas que nous soyons guéris de tous les maux. Sur le terrain, nous avons trouvé une formule qui apparaît satisfaisante, mais les joueurs doivent encore progresser. À l’évidence, ce mois de mars peut nous être formidable au niveau de la confiance à engranger. »

En quoi une telle rencontre est-elle importante avant d’intéressantes échéances ?

- « Nous avons ouvert une porte avec ce succès face à Sète, en Coupe de France. C’était peut-être la confirmation de ce match retour de coupe d’Europe remporté à Sète, auparavant. Maintenant, nous avons un long couloir, bien dégagé, devant nous. Nous allons rencontrer des équipes que nous avions battues lors des matchs aller, à l’exception de Montpellier. Mais là, il s’agira tout simplement d’une revanche… »

Un TLM encore concerné par le championnat, y croyez-vous encore ?

- « Je crois surtout que nous avons la possibilité d’intégrer les places de cinq à huit. La cinquième place est synonyme de coupe d’Europe, la sixième le sera peut-être également. Le gros challenge n’est ainsi plus d’aller chercher un accessit dans le Top 4, autrement dit, une place dans les quatre premiers de la phase régulière du championnat. Il faut regarder la vérité en face. La vérité se trouve véritablement un cran en dessous, là où nous pouvons tirer notre épingle du jeu, au meilleur des trois rencontres. Car nous risquons peut-être de conserver notre état de forme actuel. Et lorsque l’on voit les résultats du moment de Beauvais, on se dit finalement que, dans un mois ou deux, le comportement des uns et des autres aura changé du tout au tout. »
PROPOS RECUEILLIS PAR D. P.

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyMer 21 Fév - 22:56

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ff8ff8_2

La Voix du Nord - 21/02/2007
VOLLEY-BALL Qu’importe la première... Seule la victoire est belle !


Hier soir, Marcelo disait avoir tordu le cou à cette vieille malédiction qui avait pris ses quartiers, salle Pierre-Dumortier, depuis cinq mois presque jour pour jour. Alors, pensez donc ! Il pouvait avoir le sourire…

Tous les Tourquennois arboraient d’ailleurs la « banane », même si le succès fut tout de même un peu long à se dessiner. Il est vrai qu’en une période guère si lointaine, l’adversaire avignonnais aurait véritablement volé en éclats face au rouleur compresseur nordiste.
Mais on ne boudera pas notre plaisir, car l’attente fut presque interminable, depuis cette première défaite contre Paris avec, dans la foulée, un drôle de camouflet contre Montpellier. Dans la mémoire de l’entraîneur télémiste, c’est d’ailleurs le MUC qui contribua à précipiter ses hommes dans le doute, le mal être et tutti quanti… Que de vieux souvenirs, maintenant ! Même si Duhagon et les siens ont peut-être à coeur de prendre leur revanche dans l’Hérault, mardi prochain. Mais avant cela, ils recevront Saint-Brieuc samedi soir, avec l’occasion de doubler, d’un coup, leur capital victoire à domicile. Étonnant non ?

Ce qui le fut moins, c’est encore cette fâcheuse habitude de lâcher bêtement des points. Comme dans ce deuxième set durant lequel Maréchal et ses camarades firent l’effort de revenir de 11-17 à 19-17... et de gaspiller l’aubaine en regardant Avignon égaliser à un set partout (23-25). Incroyable !
« Je suis content, mais pas satisfait, avoua Marcelo, pourtant soulagé par le poids qu’il venait d’abandonner sur le terrain.
Maintenant, j’espère que nous allons enchaîner. Mais que cette saison est dure !
s’exclama-t-il… En concédant le deuxième set, j’ai bien cru revivre le scénario habituel. Fort heureusement, après la pause, l’équipe est revenue concentrée. La confiance aurait-elle un rôle aussi important dans le volley ? »
On peut le supposer, tant les Tourquennois se lâchèrent vraiment par la suite. Maréchal, mais aussi Duhagon, Songolo, un bon Weick à la passe et un Paulinho vigilant en réception : tels furent les principaux acteurs d’un soir de victoire.
Dommage, pourtant, de ne pas en avoir vu d’autres à la carte de visite certainement plus fournie. Allez ! À chaque jour suffit sa peine. C’est reparti...

PAR DIDIER PARSY
PHOTOS JEAN-PASCAL MAREEL


LES STATS DE LA RENCONTRE

TOURCOING-LM – AVIGNON : 3-1 (25-23 en 24’, 23-25 en 29’, 25-15 en 21’, 25-17 en 23’). Arbitres : MM. Rachard et Vereecke. 600 spectateurs environ. Points marqués : 178 (98/80). Durée : 1 h 37’.

TOURCOING : 3 aces (Duhagon 2, Maréchal 1), 14 contres gagnants (Weick 5, Songolo 4, Montméat 2, Maréchal 2, Duhagon 1), 54 attaques gagnantes (Maréchal 19, Duhagon 9, Barca-Cysique 6, Capet 6, Montméat 5, Songolo 4, Ateljevic 2, Weick 2, Tolar 1), 23 fautes directes (dont 12 au service).
SIX DE DÉPART : Weick (7) puis Krnic, Tolar (1) puis Songolo (8), Montméat (7), Barca-Cysique (6) puis Capet (cap., 6), Duhagon (12), Maréchal (22) puis Ateljevic (2), Paulinho (libero). Entraîneur : Marcelo.

AVIGNON : 4 aces (Thomas 2, Lamoise 1, Hietanen 1), 5 contres gagnants (Hietanen 2, Lamoise 2, Thomas 1), 48 attaques gagnantes (Lamoise 18, Hietanen 11, Thomas 8, Nommsalu 5, Tihinen 2, Birau 2, Vergoz 1, Lavallez 1), 27 fautes directes (dont 10 au service).
SIX DE DÉPART : Lavallez (1) puis Tournier (cap.), Birau (3) puis Vergoz (1), Thomas (10), Lamoise (21), Nommsalu (5) puis Tihinen (2), Hietanen (14), Zimakijevic (libero). Entraîneur : José Amet.


LES RÉACTIONS

« C’est une première à domicile ! Dommage d’avoir laissé traîner ce deuxième set, alors que nous aurions dû le tuer en notre faveur, sans le moindre problème. Il faut que l’on serve fort, que nous soyons agressifs en permanence, pour bousculer notre adversaire. C’est un succès encourageant. Maintenant, nous savons comment il faut faire pour l’emporter... » Vincent DUHAGON, réceptionneur-attaquant du TLM.
« Nous remportons la première manche « à l’arrache », dommage d’avoir perdu la deuxième... Ensuite, nous sommes bien dans le rythme.
Nous parvenons à gérer en réception, nous sommes bons en block-défense, nous tenons bien le « side out ». C’est le deuxième match de bon niveau que nous accomplissons : il faut continuer dans cette voie
. » Cyril WEICK, passeur du Tourcoing-Lille Métropole.

« Il n’y a vraiment rien à redire, lors des deux derniers sets. Tourcoing disposait de beaucoup plus de solutions de rechange. Marcelo sait utiliser tout le potentiel de son groupe ; dès lors, Tourcoing parvient à nous dominer sans discussion. Le TLM, c’est propre. Les Nordistes finiront entre la cinquième et la huitième places. Dans trois semaines, ils ne seront plus dixièmes, c’est certain... » José AMET, entraîneur d’Avignon.

souce / la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyJeu 22 Fév - 22:28

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 CS22_2134067_1_20070218

Volley-ball : La marche parisienne était trop haute

Pro A. Saint-Brieuc - Paris: 0-3.
Les Briochins n'ont jamais été en mesure de troubler la quiétude du champion de France, très appliqué.
Après avoir accroché à son tableau de chasse Poitiers, Sète et Cannes, trois des quatre prétendants au titre, on s'était mis à rêver du côté briochin d'y ajouter le quatrième as, à savoir le leader parisien. Mais le suspense n'aura finalement duré qu'un petit set. « Les victoires briochines sur les équipes de tête nous ont amené à aborder ce match comme une rencontre au sommet » expliquait le coach parisien Mauricio Paes après la rencontre. Avec pour preuve cette arrivée dans les Côtes-d'Armor la veille de la rencontre « ce que nous ne faisons que très rarement » ajoutait M. Paes.

Ce qui fait que les locaux trouvaient d'entrée face à eux une équipe très concentrée sur son sujet. Et pourtant, durant un set, les hommes de Nénad Djordjevic ont soutenu la comparaison. Et qui sait ce qui se serait passé si la balle d'égalisation à priori facile à négocier à 22 partout avait été réussie ? Mais c'est bien Paris qui empochait la première manche 25-23. Saint-Brieuc n'allait jamais s'en remettre. La puissance de feu parisienne montait alors d'un cran. Les Briochins avaient le tort de vouloir répondre dans le même registre. Mais ils n'en avaient manifestement les moyens. « On est tombés dans le piège de jouer leur jeu alors qu'il aurait fallu faire preuve de plus de patience et de lutter avec nos armes » analysait lucidement Ndaki Mboulet.
A l'image de Novak au service et Castard à la conclusion, les Parisiens imposaient leur force de frappe. La défense locale se lézardait rapidement. « Et comme en plus on n'a pas su convertir en points les ballons qu'on a défendus, l'écart s'est irrémédiablement creusé » expliquait l'entraîneur adjoint J.C. Badin. 25-19, la facture était sévère. Restait alors espérer que la mi-temps permettrait de rectifier le tir. A 6 partout, le public, lui aussi en petite forme, pouvait encore intérieurement y croire. Mais un 12-2 à suivre lui ôtait ses derniers espoirs. Saint-Brieuc n'avait samedi ni le potentiel ni le mental pour inquiéter le leader. Mais une fois la déception digérée, les partenaires de P. Pesl dont l'absence a lourdement pesé sur la prestation briochine voulaient se tourner vers les rencontres à venir. « Dès lundi on va se remettre au travail car on arrive sur une période de vérité où on va retrouver des adversaires directs dans la course au maintien. Et là, il faudra redevenir nous mêmes » concluait Ndaki Mboulet en tournant déjà la parenthèse parisienne.


SAINT-BRIEUC - PARIS 0-3 (23-25, 19-25, 14-25').

Saint-Brieuc: Tchouassi 5 puis Tupou, Anton 2 puis Evtoukovitch, Radovic 6, Ndaki Mboulet 13, Knezevic 4, Bunford 8 puis Polic. Libéro: Rossillol.

Paris: Aranha 7, Peralta 8, Redwitz 5 puis Esseddyck puis Thiriet 1, Van Der Veen 10 puis Chateau, Novak 13, Castard 13. Libéro: Garcia.

Le bras de Ndaki Mboulet a été bien neutralisé par le bloc parisien (ici Novak et Peralta).


source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 24 Fév - 11:46

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 SbSP_2137691_1_20070223
Pour avoir joué contre nature face à Paris, Bunford
et les Briochins ont été balayés. Une erreur à ne pas reproduire,
alors que se présente une série de matches qui doit leur permettre d'assurer le maintien




Volley-ball : La quinzaine de vérité débute ce soir


Pro A. Tourcoing - Saint-Brieuc, ce soir (20 h).
Avec le déplacement à Tourcoing, Saint-Brieuc CAVB entame une série décisive
Tourcoing ce soir, Avignon et Montpellier mardi et samedi à Steredenn avant de terminer par un déplacement chez la lanterne rouge Nice, le programme des quinze jours à venir des Briochins prend des allures d'épreuve de vérité. Car ces quatre adversaires sont des concurrents directs dans la course au maintien. Mais, malgré l'évidence de l'impact qu'auront ces résultats, l'entraîneur Briochin Nénad Djordjevic tente de dédramatiser ces duels afin que ses joueurs ne soient pas tétanisés par l'enjeu. « J'ai dit à mes joueurs qu'il ne faut pas être obnubilés par le résultat. C'est en jouant notre jeu que nous avons les meilleures chances de nous imposer ».

Il faut en effet se rappeler que l'équipe briochine est celle qui fait le moins de fautes de toute la Pro A. Pour avoir voulu, samedi dernier devant le Paris Volley, jouer de la même manière que leur adversaire, les Briochins sont ainsi passés à côté de leur sujet. « Paris était samedi trop fort pour nous, surtout en l'absence dans nos rangs de Piko Pesl. Notre seul regret est vis-à-vis du public qui, hormis le premier set, n'a pas eu l'occasion de vibrer » concluait le coach briochin pour tourner la page et se tourner vers le match de Tourcoing.
Une rencontre que le groupe abordera au complet, Pesl effectuant le voyage. « Mais pas question de prendre de risques. Avec ces rencontres rapprochées qui nous attendent, je ne prendrai ma décision concernant mon capitaine qu'au moment du coup d'envoi ». Quoi qu'il en soit, c'est un groupe hypermotivé qui foulera le plancher nordiste avec, en tête, les consignes précises de Nenad Djordjevic : « Aller au combat en se retroussant les manches pour se battre sur tous les points. Le tout, sans se poser de questions ».

Tourcoing vise toujours l'Europe

Car en face, la motivation sera aussi de mise. « Ce soir, pour la première fois depuis longtemps, nous serons au complet, avec le retour de notre passeur Karnitch et du central Jean-Charles Monneraye » expliquait hier le manager général Michel Labaeye. Et comme mardi en match de retard face à Avignon, les Nordistes ont remporté leur premier succès à domicile de la saison, ils entendent continuer dans cette voie. « Jusqu'ici nous étions performants à l'extérieur, mais de manière étonnante, on s'inclinait à domicile. Nos deux derniers sets mardi (25-15 et 25-17) face à Avignon ont prouvé qu'on avait enfin dépassé ce blocage psychologique. La venue de Saint-Brieuc doit nous permettre de le confirmer ». Surtout que Tourcoing ne peut plus se permettre de laisser des points en route s'il veut participer au mini-championnat qui regroupera à la fin de la saison régulière les équipes classées de la cinquième à la huitième place avec au bout, une qualification européenne.


SOURCE/Ouest-France

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ffc587_1

La Voix du Nord - 24/02/2007
VOLLEY-BALL TLM : Saint-Brieuc, pour une nouvelle victoire à domicile qui ferait du bien ?


Voir les Tourquennois signer des autographes à la fin d’une rencontre : il y avait belle lurette que nous n’avions pas vécu la scène, salle Pierre-Dumortier. Et pourtant ! Mardi soir, après le succès face à Avignon, la plupart des gars du TLM semblèrent apprécier ce petit « bain de foule » ; comme pour de nouveau savourer l’embellie.

Après sept défaites de rang à domicile, après aussi quatre défaites en championnat pour marquer la nouvelle année (Sète, Cannes, Tours et Paris), les Tourquennois avaient ainsi jugé que la plaisanterie avait assez duré. À l’instar d’une formation beauvaisienne qui boit actuellement le bouillon (cinq défaites de rang depuis son passage victorieux à Tourcoing !), le TLM n’avait plus de temps à perdre et surtout plus le coeur à rire. Bref, Avignon est tombé à point nommé pour remettre le clan nordiste en ordre de marche.

La suite pourrait être du même tonneau, si Vincent Duhagon et ses camarades conservent ce soir le niveau de jeu qui fut le leur, face aux Sudistes.
Saint-Brieuc présente cependant la particularité d’en avoir bousculé quelques-uns depuis la reprise de janvier : Beauvais chez lui (2-3), Sète (3-1) puis Cannes (3-2) dans les Côtes d’Armor… Et si Tours puis Poitiers ont, depuis, remis les idées bretonnes en place (3-0), il n’en demeure pas moins vrai que le promu affiche un solide appétit. Petit, peut-être, mais costaud sans doute...

Mars : printemps... ou giboulées ?


Dans une situation pour le moins « normale », cela ne devrait pas effrayer un groupe tourquennois. Mais si la plaie d’une interminable série de défaites à domicile est à peine refermée, Marcelo aimerait bien que Saint-Brieuc serve de cicatrisant pour définitivement passer à autre chose… D’autant qu’une intéressante passe de rencontres favorables est en vue ! Après Avignon, voici les Costarmoricains, mais aussi, dans la foulée, une revanche à Montpellier (mardi) qui semble exacerber l’intérêt de certains teigneux de l’équipe nordiste… On ajoutera ensuite la venue de Nice (3 mars), avant un voyage… à Poitiers (9 mars) et la venue d’Asnières (17 mars) : voilà de quoi relancer l’intérêt d’un mois de mars qui s’achèvera à Cannes, sur un Final Four de Coupe de France !
On ne peut certes pas donner les résultats avant que le TLM ne dispute l’ensemble de ces rencontres ; il est pourtant indéniable que Marcelo et sa bande peuvent se retrouver dans les meilleures conditions psychologiques d’ici deux à trois semaines, surtout si le TLM parvenait à, cerise sur le gâteau, déboulonner Poitiers dans son antre. Des Poitevins qui, une semaine avant de rencontrer Tourcoing en Coupe de France, se coltinera d’abord un Final Four européen au fin fond de la Russie… Marcelo répétera toutefois que c’est le match du moment qui, à ses yeux, compte le plus. Voilà donc Saint-Brieuc qui vient à Tourcoing pour la première fois de son histoire. En espérant que ce baptême ne soit pas spécialement à marquer d’une pierre blanche, pour les uns comme pour les autres...


EN BREF

TOURCOING-LM – SAINT-BRIEUC, 17e journée de Pro A, ce soir (20 h, salle Pierre-Dumortier).

Arbitres : MM. Troesch et Takaichvili.
TOURCOING : Weick, Krnic (passeurs) ; Duhagon, Barca-Cysique, Capet (récept.-att.) ; Montméat, Tolar, Songolo, Monneraye (contreurs centraux) ; Maréchal, Ateljevic (pointus), Paulinho (libero). Entraîneur : Marcelo.
SAINT-BRIEUC : Anton, Polic (passeurs) ; Tchouassi, Knezevic, Toupou, Pesl (récept.-att.), Radovic, Bunford, Evtoukhovich (contreurs centraux) ; Ndaki Mboulet (pointu), Rossillol (libero). Entraîneur : Nenad Djordjevic.

SAVEZ-VOUS QUE...

– La saison dernière, les Briochins évoluaient en Pro B. Dans leur rang, on retrouvait ainsi d’anciens Tourquennois, comme le Polonais Mariusz Szyszko à la passe et « Vova » Hudima au centre. Ces deux joueurs ont quitté la Bretagne, à l’intersaison : Le premier pour la Pologne, le second pour Alès (Pro B).
LES PROCHAINES RENCONTRES – Mardi 27 février (18e j.) : Montpellier – TLM (20 h).
– Samedi 3 mars (19e journée) : TLM – Nice (20 h, salle Pierre-Dumortier).


saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ffc58d_1

La Voix du Nord - 24/02/2007
« Tout reste à prouver, et nous devons continuer à prouver. »


Vous affichez actuellement une belle forme. À quoi attribuez-vous cela ?

– « Au travail accompli lors des entraînements ! Arrivé comme joker médical en octobre, à la suite de la blessure de Vincent Montméat, je dispose aussi d’un peu plus de fraîcheur physique que mes équipiers, car j’ai peu joué. Et depuis le match face à Cannes, je n’étais pas entré en jeu. Mais je reste toujours positif : chaque fois que je pourrai être présent sur le terrain, je donnerai le meilleur de moi-même pour aider le groupe. C’est la finalité de mon, de notre métier : on attend toujours le moment d’une entrée en jeu pour essayer d’apporter un plus à l’équipe. »

Estimez-vous que le TLM est définitivement sur la voie de la guérison ?

– « Je dirai simplement que tout reste à prouver, et que nous devons continuer à prouver. Parce que je pense que nous méritons mieux qu’une dixième place au classement. Pour cela, il nous faut travailler, encore et encore. Je pense que lors du match face à Avignon, l’équipe a su prendre les choses en mains. Il faut ainsi qu’elle continue à tout donner pour, ensuite, n’avoir rien à regretter au terme du championnat. Dans le groupe, nous discutons beaucoup des objectifs à venir ; je peux ainsi vous dire que nous tenterons d’aller chercher cette place synonyme de CEV, lors des play-offs de 5 à 8. Chacun a conscience que l’on peut et que l’on doit y arriver. »

Pense-t-on, inconsciemment, à l’importante échéance de la Coupe de France, à la fin du mois de mars ?

– « Oui, tout à fait ! Parce remporter cette Coupe de France serait vraiment un très gros bonus, avant tout synonyme de Ligue des Champions. Mais nous gardons forcément un oeil sur le championnat. Il est évident que, d’ici la fin de saison, nous avons à coeur de réussir quelque chose. C’est ce qui alimente d’ailleurs les conversations du groupe, actuellement. Nous, ça nous excite de savoir qu’il y a un gros challenge à relever. Et je peux vous dire que nous serons présents le moment venu… » •
PROPOS RECUEILLIS PAR D. P.
DIDIER PARSY
PHOTO JEAN-PASCAL MAREEL

source la voix des sports

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 20070224_ALS21bis_W001A
Constant Tchouassi et les Briochins démarrent
demain une série de trois matchs en sept jours
(Ph. B. Torrubia)


PRO A. TOURCOING - SAINT-BRIEUC CAVB, CE SOIR (20 H) Saint-Brieuc va au charbon

Les Briochins de Nenad Djordjevic amorcent un tournant de la saison qui peut les conduire plein phare jusqu’au maintien. Ils disputent ce soir à Tourcoing le premier de leurs trois matchs en sept jours avant de recevoir Avignon et Montpellier.
Tourcoing - Avignon (3-1), rencontre décalée de la 16 e journée, a mis aux prises mardi dernier les deux prochains adversaires de Saint-Brieuc. Habitué aux joutes européennes et malgré un effectif de qualité sur le papier, le TLM est à une inhabituelle dixième place. A l’heure de recevoir les Briochins qui comptent autant de victoires (six) qu’eux, les joueurs de Marcelo Fronckowiak veulent confirmer leur premier succès de l’année obtenu lors de la dernière journée contre le premier relégable.

Ne pas perdre le Nord

« Avant de jouer les Avignonnais, les Tourquennois n’avaient gagné aucun de leurs sept matchs à domicile. Le TLM est clairement la déception de la saison, mais il a commencé à réagir, constate l’entraîneur du SBCAVB Nenad Djordjevic. Les Nordistes nous attendent de pied ferme. On se rend chez une équipe physiquement prête, avec des attaquants de taille, pour jouer, pour être bons ! On doit d’être prêts dans nos têtes à aller au combat ».

Défait à l’aller à Steredenn 3-0 (25-23, 25-19, 25-18), Saint-Brieuc a progressé de manière évidente dans le jeu. Le collectif a su aller à la mine dans des moments clés. Il commet peu de fautes directes, est convaincant dans le secteur bloc - défense.
Il a glané des points importants dans la course au maintien, étant huit points au-dessus de la ligne de flottaison. « On est capable d’être à un niveau intéressant », affirme Djordjevic. Si on n’évolue pas à 100 %, on ne pourra pas inquiéter les autres. Gardons notre état d’esprit, de la combativité ! »

Une équipe homogène

Le passeur Julien Anton, qui retrouvera face à lui son ex-coéquipier à Torhout (Belgique), Milos Ateljevic, inscrit le rendez-vous à Tourcoing comme pouvant être un tremplin pour mener à bien l’objectif maintien avant de recevoir Avignon mardi puis Montpellier samedi prochain : « On avait mal joué lors de notre première confrontation contre Tourcoing. C’est une équipe particulière, sans superstars, mais homogène. Elle a beaucoup d’arguments, peut être même trop... Et ça doit être difficile à gérer pour son entraîneur. De notre côté, on a fini une semaine d’entraînement sur une bonne phase collective. Si on ne concrétise pas en terme de résultat cette préparation, on espère rentabiliser contre les Avignonnais mardi. A la différence de Paris qu’on a abordé avec des propos plus "modérés", là, on part le couteau entre les dents ! »

Tourcoing : 1. N. Maréchal (1,98 m, réceptionneur-attaquant), 3. V. Duhagon (1,94 m, réceptionneur-attaquant), 4. M. Ateljevic (1,93 m, pointu), 5. C. Songolo (1,97 m, central), 6. J.-S. Tolar (1,99 m, central), 7. V. Montméat (1,96 m, central), 8. L. Capet (2,02 m, réceptionneur-attaquant, cap.), 10. P. Barca-Cysique (1,95 m, réceptionneur-attaquant), 11. Paulinho (1,86 m, libéro), 12. C. Weik (1,90 m, passeur), 14. I. Krnic (1,92 m, passeur). Ent. : M. Fronckowiak. Incertain : J.-C. Monneraye (2,10 m, central, déchirure, convalescent).

Saint-Brieuc : 1. A. Polic (1,90 m, passeur), 3. V. Evtoukhovitch (2,02 m, central), 4. C. Tchouassi (1,92 m, réceptionneur-attaquant), 5. J. Anton (1,93 m, passeur), 6. V. Radovic (2 m, central), 7. J.-P. Ndaki Mboulet (1,99 m, pointu), 12. I. Knezevic (1,92 m, réceptionneur attaquant), 13. B. Bunford (2,05 m, central), 16. V. Tupou (1,96 m, réceptionneur attaquant), 18. T. Rossillol (1,85 m, libéro). Ent. : N. Djordjeevic.
Incertain : P. Pesl (2 m, réceptionneur attaquant, déchirure, convalescent).
François Le Fur

source/le télégramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyDim 25 Fév - 14:09

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ffc59e_1

La Voix du Nord - 25/02/2007
VOLLEY-BALL Grâce aux Côtes d’Armor, le TLM retrouve une cote d’amour


Et de deux ! C’est « reparti comme en quarante » ! Les expressions concernant le Tourcoing-Lille Métropole ne vont pas manquer, pour peu que les hommes de Marcelo insistent la semaine prochaine, à Montpellier (mardi), puis face à Nice (samedi)…
Forcément, après une telle semaine, lucrative en succès (deux sur deux, s’il vous plaît !), les Tourquennois paraissent avoir le vent en poupe. Mais au-delà du résultat, il faut tout de même rester prudent, tant les Télémistes eurent parfois tendance à jouer avec le feu.

D’ailleurs, Marcelo reconnaissait une nouvelle fois que ses ouailles avaient alterné le bon (souvent) et le moins bon. « Je suis content, dit-il comme mardi dernier, mais pas satisfait. Nous avons maintenant pris l’habitude de jouer sur le fil du rasoir, et cela m’ennuie beaucoup. » Vrai : pourquoi les Tourquennois doivent-ils attendre d’être menacés, pour donner un ultime coup de collier et l’emporter ? Ce fut le cas contre Avignon, ce le fut encore contre les Costarmoricains, pourtant loin d’être des foudres de guerre, à l’exception de ce diable de Ndaki Mboulet qui porte bien la seconde partie de son nom…

Mars attaque…

Ce gaillard-là fut quasiment le seul homme dangereux du côté breton. Un attaquant dans le style du Sétois Mistoco, qui ne se pose finalement guère de question. Plutôt du genre à provoquer des interrogations dans le camp d’en-face, comme chez ce TLM qui bafouilla curieusement dans le troisième set.
En faisant une nouvelle fois le plus dur, de 20-24 à 24-24, les Nordistes concédèrent cependant le set (25-27) et en reprirent pour une bonne vingtaine de minutes. Et jusqu’à 19-19 dans l’ultime manche, on savait pas très bien si c’était... de l’art ou du cochon, Tolar et Capet venant finalement à la rescousse pour effacer les doutes (25-21).
Voilà qui met donc du beurre (breton, bien sûr) dans les épinards tourquennois. Duhagon et les siens en avaient grandement besoin pour la confiance, avant un mois de mars qui sera décisif, pourquoi le cacher.
« L’équipe claudique encore, ajouta joliment Marcelo, mais, fort heureusement, nous l’emportons. Nous avons également su jouer au centre, et pour cela, il faut une bonne réception et un bon passeur. » Krnic trouve ainsi ses repères, la « récep » se stabilise peu à peu : voilà de bonnes nouvelles pour, actuellement, éviter de trembler. Il y a encore du travail à accomplir. Mais d’ici un mois, ça devrait être bon. On prend les paris ?
PAR DIDIER PARSY
PHOTOS JEAN-PASCAL MAREEL


LES STATS DE LA RENCONTRE

TOURCOING-LM – SAINT-BRIEUC : 3-1 (25-19 en 23’, 25-21 en 23’, 25-27 en 27’, 25-21 en 25’).
Arbitres : MM. Troesch et Takaichvili.
600 spectateurs environ.
Points marqués : 188 (100/88).
Durée : 1 h 38’.
• TOURCOING : 2 aces (Krnic, Maréchal), 13 contres gagnants (Tolar 5, Songolo 3, Krnic 2, Maréchal 2, Ateljevic 1), 60 attaques gagnantes (Maréchal 17, Barca-Cysique 14, Tolar 12, Duhagon 10, Songolo 6, Capet 1), 22 fautes directes (dont 13 au service).
SIX DE DÉPART : Krnic (3) puis Weick, Tolar (17), Songolo (9), Duhagon (10) puis Capet (cap., 1), Barca-Cysique (14) puis Monneraye, Maréchal (20) puis Ateljevic (1). Libero : Paulinho. Entraîneur : Marcelo.

• SAINT-BRIEUC : 5 aces (Ndaki Mboulet 3, Anton 1, Bunford 1), 8 contres gagnants (Bunford 3, Ndaki Mboulet 2, Anton 1, Tchouassi 1, Evtoukhovich 1), 53 attaques gagnantes (Ndaki Mboulet 27, Evtoukhovitch 8, Tchouassi 6, Knezevic 5, Bunford 4, Anton 2, Radovic 1), 25 fautes directes (dont 9 au service).
SIX DE DÉPART : Anton (4) puis Polic, Radovic (cap., 1) puis Evtoukhovich (9), Bunford (8), Knezevic (5), Tchouassi (7) puis Toupou, Ndaki Mboulet (32). Libero : Rossillol. Entraîneur : Nenad Djordjevic.


LES RÉACTIONS

« Ce fut un match piège et nous avons su relever le défi. Après deux bons sets, nous avons géré dans le troisième. Le niveau n’était pas le même, nous nous sommes endormis. À des moments nous croyions être au calme alors qu’il fallait toujours faire attention. » Christophe SONGOLO, contreur central du Tourcoing-LM.

« Nous savions que Saint-Brieuc avait déjà réalisé des "perfs" comme contre Poitiers. Nous avons baissé de rythme après la pause de dix minutes, alors que nous savions qu’ils pouvaient tout lâcher. Nous sommes donc contents de l’avoir emporté 3-1, car ils étaient prêts à nous pousser au tie-break. » Philippe BARCA-CYSIQUE, attaquant du Tourcoing-LM.


« Nous menons les deux premières manches, mais ensuite, c’est toujours dangereux, car le rythme a tendance à nous endormir et nous perdons bêtement ce set. C’est bien d’avoir su rebondir, car Saint-Brieuc a fait de bons troisième et quatrième sets. Contre Beauvais, ils avaient été menés 2-0 et ils l’avaient emporté. Il fallait donc toujours se méfier d’une équipe comme elle qui peut se réveiller à tous moments avec Ndaki Mboulet.» Jean-Stéphane TOLAR, contreur central du Tourcoing-LM.

source/la voix des sports

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 20070225_sp0208_W001A

ProA. Tourcoing - Saint-Brieuc : 3-1.
A nouveau bredouille


Pour n'avoir pas été présents lors des deux premières manches, les Briochins ont sans doute laissé un, voire deux points, du côté de Tourcoing. Tant pis, cela ne change en rien l'actuelle spirale de Saint-Brieuc, déjà bredouille lors de ses rencontres face à Tours et Paris.

A trop tarder...

Absents au block et fébriles en réception, à l’image de Rossilol en libero, les Bretons subirent en début de rencontre. Pour dire, Ndaki Mboulet ne commença à prendre ses aises qu’à 16-10. Le mal était fait pour le premier set (25-19). Maréchal mit de nouveau Tourcoing dans les bons rails en début de deuxième manche (5-3 puis 10-6 après un block sur Tchouassi). Le même Tchouassi attaqua dans le filet puis Anton fauta à la passe : 12-6, Saint-Brieuc craquait de partout ! Le passage de Ndaki Mboulet ramena le score de 14-7 à 14-12 mais cela resta insuffisant pour sauver les meubles (25-21). La pause fit en tout cas beaucoup de bien aux hommes de Nenad Djordjevic. Anton diversifia les sources en attaque, jonglant avec Ndaki Mboulet, Tchouassi et Knezevic. A Tourcoing, on avait baissé de pied (8-10). Ndaki Mboulet mettait d’ailleurs l’attaquant tourquennois au supplice en réception (10-14). Saint-Brieuc se donna donc quatre balles de set, toutes sauvées (24-24) ! Heureusement Ndaki Mboulet contra victorieusement le jeune Maréchal juste après (24-26). Tourcoing ne sortit pas de sa torpeur pour autant. Saint-Brieuc mena 10-8 avant de perdre du tonus au service. Le combat se joua au block mais c’est sur une attaque de Ndaki Mboulet sur la mire que Tourcoing réalisa le break assassin au plus mauvais moment (21-19).

Le TLM termina avec deux blocks gagnants de Songolo et Krnic sur Ndaki Mboulet et Tchouassi (25-21). Dans l’absolu, cette défaite ne change en rien le tableau de marche des Briochins, convaincus que leur maintien se jouera plutôt à domicile contre Avignon et Montpellier dans leur antre de Steredenn. Les hommes de Djordjevic auraient dû commencer leur match dès le premier point. Un bon conseil avant des échéances plus importantes la semaine prochaine.


Tourcoing-LM - Saint-Brieuc : 3-1
(25-19 en 23', 25-21 en 23', 25-27 en 27', 25-21 en 25').
Arbitres: MM. Troesch et Takaichvili.
600 spectateurs environ.
Points marqués: 188 (100/88).
Durée: 1 h 38'.

TOURCOING : 2 aces (Krnic, Maréchal), 13 contres gagnants (Tolar 5, Songolo 3, Krnic 2, Maréchal 2, Ateljevic 1), 60 attaques gagnantes (Maréchal 17, Barca-Cysique 14, Tolar 12, Duhagon 10, Songolo 6, Capet 1), 22 fautes directes (dont 13 au service).

SAINT-BRIEUC : 5 aces (Ndaki Mboulet 3, Anton 1, Bunford 1), 8 contres gagnants (Bunford 3, Ndaki Mboulet 2, Anton 1, Tchouassi 1, Evtoukhovich 1), 53 attaques gagnantes (Ndaki Mboulet 27, Evtoukhovitch 8, Tchouassi 6, Knezevic 5, Bunford 4, Anton 2, Radovic 1), 25 fautes directes (dont 9 au service).


Nenad Djordjevic (entraîneur Saint-Brieuc) :

« De toute façon, nous savions que ça allait être difficile contre Tourcoing, une équipe qui revient bien dans ce championnat. Nous, nous ne sommes pas au mieux de notre niveau et nous payons notre manque d'expérience avec l'absence de Pesl, notre capitaine. Nous devons nous retourner vers mardi et surtout ne pas gamberger. Lors des deux premiers sets, nous n'étions pas prêts et nous avons subi. Nous sommes revenus après mais nous avons manqué nos quelques opportunités. »
source/le telegramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyLun 26 Fév - 23:04

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Ffed82_1

La Voix des Sports - 26/02/2007
TLM : la semaine qui peut changer beaucoup de choses


Le Tourcoing-Lille Métropole serait-il reparti en campagne ? Si ça n’y ressemble pas tout à fait, ça en prend l’allure, tant il est vrai que la semaine qui vient de s’achever fut celle des « premières ».
Mardi, première victoire à domicile de la saison (et deuxième samedi !) ; premier succès en championnat de l’année 2007… Bref, les hommes de Marcelo ont remis le couvert au bon moment. Il reste, certes, encore quelques plis malencontreux dans la belle nappe que les Nordistes ont étalée, mais tout porte à croire que Duhagon, Barca-Cysique et les autres sont sur la voie du redressement.
De bon augure, lorsque l’on sait que le TLM aura à passer de nombreux plats, d’ici la fin du mois de mars. En guise de conclusion, au moment du passage à l’heure d’été (24 mars), une demi-finale de Coupe de France à Cannes, face à Poitiers, avant - peut-être ?- de vivre une finale le lendemain, face à Cannes ou Toulouse.
Mais nous n’y sommes pas encore ! Même si certains peuvent être tentés de prendre des vacances et de se voir privés d’un événement que les dirigeants du club tourquennois nous promettent avec un bel optimisme… Nous serions presque tentés de les croire, au regard de la forme ascendante affichée par les joueurs. Marcelo semble avoir trouvé la bonne formule, mais certainement pas la bonne assise. Car la calamiteuse première partie de championnat est encore trop fraîche dans les têtes de ceux qui ne « flambent » pas véritablement depuis fin septembre.
Deux fois cette semaine, Marcelo fut ainsi pris en flagrant délit. « Je suis content, mais pas satisfait », expliqua-t-il mardi, pour répéter la même chose, samedi.
On le comprend : ses hommes, même vainqueurs en quatre sets, sont encore convalescents. On en veut pour preuve le deuxième set face à Avignon et le troisième face à Saint-Brieuc. À chaque fois, ils furent pris en flagrant délit de doutes, après être revenus du diable Vauvert, être passés devant, pour finalement buter sur un adversaire qui vivait encore… Bref, les Tourquennois finirent, à chaque fois, par porter le coup de grâce, sans la moindre difficulté. « Mais pourquoi éprouvons-nous le besoin de jouer sur le fil du rasoir ? », interrogea, presque incrédule, le coach du TLM. Bonne question, en effet.
Dans quatre semaines, il ne sera plus question de penser, mais d’agir. Si la Coupe de France leur tend les bras, elle peut s’offrir aussi à trois autres équipes, et non des moindres. Et là, il ne sera question ni de fil, ni de rasoir, mais bien de victoire…

Didier PARSY
Photo Jean-Pascal MAREEL


source / la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyJeu 1 Mar - 0:11

PRO A. SAINT-BRIEUC - AVIGNON : 1-3
Saint-Brieuc sans ressort


Avignon a pris une revanche éclatante sur Saint-Brieuc en s’imposant sur le même score que le match aller (3-1). Les joueurs de Nenad Djordjevic ne sont plus que quatre points devant les Vauclusiens, premiers relégables. Le championnat serait-il relancé ? Une réaction s’impose samedi prochain de nouveau à domicile contre Montpellier.
Le début de rencontre a été insipide, sans rythme et aucune équipe ne prenait le pas l’une sur l’autre. Menés 11-14, les Briochins ont su réagir avec une première main du passeur Julien Anton puis sur une série de bonnes mises en jeu de Jean-Patrice Ndaki Mboulet (16-15). Malgré cinq fautes de suite au service, les Avignonnais ont su tirer leur épingle du jeu avec une bonne organisation. Par manque de concentration et de rigueur dans le jeu, les locaux ont craqué au plus mauvais moment. Une faute au filet de Pesl a donné le premier set aux visiteurs (22-25).
Méconnaissables
Avignon a continué à jouer libéré et sans pression au cours du deuxième acte. Le jeu de Saint-Brieuc, méconnaissable, était sans ressort. Le complet Thomas Lamoise faisait des merveilles au contre et en bout de filet. L’Estonien Jaanus Nommsalu et l’Américain Delano Thomas étaient servis dans de bonnes conditions par Yann Lavallez. Grâce à un jeu varié, les visiteurs maintenaient trois longueurs d’avance (5-8, 13-16) et concluaient le set 25-20. Ivan Knezevic au filet et Vadim Evtoukhovitch au service ont relancé les locaux d’entrée dans le troisième round (9-7). Mais, les joueurs de José Amet ne s’affolaient pas.

Une attaque pleine ligne du Finlandais Matti Hietanen rafraîchissait Saint-Brieuc, proche du KO : les Briochins étaient menés de trois points (18-21, 20-23) et devaient sauver une balle de match à 23-24. Anton et Ndaki Mboulet permettaient aux leurs de rester à flot. Le collectif briochin semblait être sur la voie du renouveau lorsque, sur un block d’Evtoukhovitch et une attaque de Knezevic, il revenait à une manche (26-24).

Et Steredenn se tut...

La suite a été complètement folle. Si les protégés de Nenad Djordjevic étaient plus présents, à l’affût de la moindre défaillance en relance de leurs adversaires, ils retombaient dans leurs travers. Après un chassé-croisé abracadabrantesque au cours duquel les deux formations se sont rendu coup pour coup, Avignon gagnait le quatrième set 39-37 et le match.
SAINT-BRIEUC - AVIGNON : 1-3 (22-25, 20-25, 26-24, 37-39). Salle Steredenn, 1100 spectateurs.
Arbitres : MM. Lambert et Chaladay.
Points marqués : 218 (105 + 113).
SAINT-BRIEUC : 56 attaques gagnantes (Ndaki Mboulet, 24), 12 contres gagnants (Knezevic, 4), 6 points sur service (Ndaki Mboulet, 4), 26 fautes directes dont 11 au service. Six de départ : Anton (1) puis Radovic, Ndaki Mboulet (29), Evtoukhovitch (12), Bunford (10) puis Polic, Knezevic (8), Tchouassi (14) puis Pesl, Libero : Rossillol.

AVIGNON : 73 attaques gagnantes (Lamoise, 28), 12 contres (Hietanen, Lavallez, Nommsalu, 3), 1 point sur service (Hietanen), 28 fautes directes dont 21 au service. Six de départ : Lavallez, Lamoise, puis Tournier, Hietanen, Nommsalu, Thomas puis Birau puis Vergoz. Libero : Zimakijevic.
François Le Fur


JOSÉ AMET (entraîneur d’Avignon) : « C’est un match qui aurait pu conclure 3-0. Pour une fois qu’on a eu un peu de réussite, il faut en profiter. Ce résultat permet de maintenir l’espoir ».

JULIEN ANTON (passeur de Saint-Brieuc) : « On a démarré très en dessous de notre niveau de jeu. Psychologiquement, des joueurs sont entrés livides sur le terrain. On est bien revenu collectivement mais la balle de match a été symbolique : une chandelle est tombée au milieu du terrain et il n’y a eu personne pour la rattraper. Cette défaite ne va pas arranger les choses. Les joueurs qui avaient déjà de la pression en auront peut être plus. On va retrouver notre statut d’outsider contre Montpellier. J’espère qu’on va jouer avec euphorie et agressivité comme lors du dernier set ».


source/ le telegramme

Volley-ball : Avignon gagne et Saint -Brieuc grille son ultime joker
Pro A. Saint-Brieuc - Avignon : 1-3. Ça se complique.


En offrant la victoire à Avignon lors d'un match médiocre, les Briochins ont perdu des points précieux.
De la cime aux abîmes, la chute est souvent plus courte qu'on le croit. Saint-Brieuc CAVB en fait actuellement l'amère expérience. Après avoir tutoyé quelques étoiles de la Pro A (Cannes, Poitiers ou Beauvais), les hommes de Nenad Djordjevic ont pris la réalité en pleine face, hier à Steredenn : le maintien est bel et bien leur unique horizon dans ce championnat.

La partie ne s'annonce d'ailleurs pas aisée, après la défaite subie hier face à l'avant-dernier, Avignon (1-3). Car les Briochins, après quatre défaites de rang, ont considérablement réduit leur marge de manoeuvre. Et le match à venir contre Montpellier, qui aurait pu être celui de la délivrance, s'annonce désormais comme celui de la peur.


« Hurrah » volley

Pour jouer au volley-ball, il faut, avant toute chose, réussir à engager le ballon. Signe de fébrilité sans doute, les deux équipes avaient les plus grandes difficultés à le faire, d'entrée de match. Les joueurs avignonnais notamment, auteurs de sept fautes au service au cours du premier set, offraient à Saint-Brieuc l'opportunité de garder la tête hors de l'eau. Car pour le reste, les hommes de Nenad Djordjevic bafouillaient leur volley, et souffraient d'un grave déficit de points gagnants. Ni Ndaki Mboulet, ni Tchouassi ne trouvaient le rythme en attaque. Résultat : deux premiers sets où les adversaires du jour offraient un « hurrah » volley peu digne de la Pro A, et où les Avignonnais surnageaient surtout par défaut, grâce à la médiocrité de la réception briochine (22-25, 20-25).


Evtoukhovitch à la relance

En accrochant deux manches, les joueurs du Vaucluse venaient de s'assurer d'un point. Mais ils le savaient : leur salut passait avant tout par la victoire. Cela se sentait au troisième set, où ils lâchaient un peu de lest sous la pression. Saint-Brieuc, Evtoukhovitch en tête, en profitait. Deux aces du Croate, d'abord, permettaient aux siens de prendre les devants dans la manche. Surtout, dans une fin de set au couteau, il inscrivait trois points de rang et remettait un peu de rose aux joues des Briochins (26-24).

Le quatrième set s'annonçait dramatique. Il s'avérait également haletant. 76 points joués, dont une poignée de haute volée, et six balles de match avignonnaises avant que Saint-Brieuc n'accepte de lâcher prise (37-39), malgré la belle résistance de Jean-Patrice Ndaki Mboulet. Le match, enfin, avait pris son envol. Les Briochins, eux venaient de se crasher, en beauté.


Vincent MIGNOT


SAINT-BRIEUC - AVIGNON : 1-3 (22-25, 20-25, 26-24, 37-39).

1 200 spectateurs. Arbitres : MM. Lambert et Chaladay. Points marqués : 218 (105+113). Durée du match : 1 h 49' (1er set : 23'; 2e set : 23'; 3e set : 25'; 4e set : 38').


SAINT-BRIEUC : 5 aces (Ndaki Mboulet, 3) ; 16 contres gagnants (Bunford, 8) ; 54 attaques gagnantes (Ndaki Mboulet, 25) ; 27 fautes directes (dont 12 au service).

Six de départ : Evtoukhovitch (13) puis Polic ; Tchouassi (14) puis Pesl cap. ; Anton (1) puis Radovic ; Ndaki Mboulet (29) ; Knezevic (6) ; Bunford (12). Libero : Rossillol. Entraîneur : N. Djordjevic.


AVIGNON : 0 ace ; 12 contres gagnants (Lamoise, 3) ; 74 attaques gagnantes (Lamoise, 27) ; 30 fautes directes (dont 22 au service).

Six de départ : Hietanen (20), Lavallez (3), Nommsalu (13), Birau (6) puis Vergoz (3), Lamoise (30) puis Tournier cap., Thomas (11). Libero : Zimakijevic. Entr. : J. Amet.


source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyJeu 1 Mar - 14:54

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 SbSP_2141118_1_20070228
Les Briochins ont souvent traversé la partie en ordre dispersé. :Didier DRéano.


Volley-ball : Avignon plonge Saint-Brieuc dans le doute
Pro A. Saint-Brieuc - Avignon 1-3.


La pression était perceptible dans toutes les composantes du club et les joueurs ont raté leur match face à un rival direct pour le maintien.
Quatrième set. Dos au mur, les Briochins menés deux manches à une jouent leur va tout. Mais Avignon qui sent l'exploit à portée de main ne lâche rien. 4-4, 12-12, 21-21, les deux adversaires qui pratiquent un volley de la peur, sans prise de risques à l'image des services qui ne sont que simples mises en jeu, restent au coude à coude. Ce sont les Briochins qui auront la première balle de set. Ils en auront six autres à suivre. Avec un Lamoise des grands soirs, les Avignonais vont sauver ces balles de deux sets partout. De leur côté, ils auront également pendant ce temps cinq balles de match. Là ce sont les Briochins qui auront les nerfs solides pour entretenir l'espoir. On se retrouve ainsi à 38-37 pour Avignon. Un renvoi en catastrophe des visiteurs propulse le ballon en cloche dans le camp local. Une superbe occasion de contre attaque en perspective se disent les 1200 spectateurs. Mais les trois Briochins qui se trouvent près du ballon se regardent, et le ballon tombe entre eux sur le sol. Le match est fini. Les joueurs de Nenad Djordjevic se regardent incrédules. Le public reste muet. En face, les visiteurs ont du mal à y croire.

Chacun dans leur coin les Briochins cherchent à comprendre. De
« certains joueurs ont oublié que le volley est un sport collectif » (F. Francillette), à
« on a encore pêché en réception » (Jean-Charles Badin), en passant par
« du banc, j'ai vu un groupe en plein doute, qui dès qu'il s'est trouvé mené a baissé la tête » (Piko Pesl, le capitaine diminué par une entorse et spectateur),
chacun tente d'analyser le naufrage. Mais c'est peut-être le jugement de Julien Anton qui résume le mieux l'état d'esprit général: « On avait le sentiment que dans leur tête certains Avignonnais jouaient le match de leur vie. »

On a en effet senti les deux jours précédant la rencontre une fébrilité démesurée à tous les niveaux du club. Des dirigeants tendus comme les cordes d'une guitare à l'entraîneur qui ne souhaitait pas que la presse rencontre les joueurs la veille de la rencontre, en passant par le responsable des entrées, on n'avait encore jamais senti une telle pression au sein du club. Que celle-ci se soit répercutée sur les joueurs n'est donc pas surprenante.

Un comportement dommageable. Car avec 7 points d'avance au classement sur Avignon, l'approche mentale aurait dû être diamétralement opposée. Les Briochins auraient dû se forger un esprit commando au lieu de penser à ne pas perde. Rentrer dans le match avec une agressivité positive aurait déstabilisé une formation vauclusoise qui, comme l'avouait le coach visiteur « était venue avec beaucoup de pression. Mais le début catastrophique des Briochins nous a très vite mis en confiance. »
Le temps des regrets est passé. Il faut maintenant redresser la tête. Avec 4 points d'avance su Avignon et 7 sur Nice, comme analysait Julien Anton, « on a toujours notre destin entre nos mains. »
Mais pour s'être crus trop beaux après les victoires sur Poitiers, Sète et Cannes, les Briochins doivent redescendre sur terre. « Il faut au plus vite retrouver nos qualités morales et collectives. Ce n'est que comme çà que l'on s'en sortira » concluait Pico Pesl qui retrouvera samedi le terrain pour recevoir Montpellier. Un retour dont on attend qu'il ait un effet d'électro choc...

source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 3 Mar - 10:49

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 10021e0_1

La Voix du Nord - 03/03/2007
VOLLEY-BALL Le TLM ne doit pas se brûler les doigts face à la lanterne rouge niçoise


La défaite 3-1 à Montpellier mardi dernier a douché les espérances renaissantes en championnat. Relégué à quatre points de Tours, huitième, le TLM s’est placé dans une situation fort embarrassante.
En une journée, le petit écart qui existait entre le « groupe de contact » – ces quatre équipes qui se tiennent aujourd’hui en un point de la 5 e à la 8e place (Rennes, Sète, Montpellier et Tours) – et le TLM s’est multiplié par quatre pour se transformer en un véritable ravin. Non pas que ces quatre unités-là soient rédhibitoires. Mais, à force de ne jamais saisir les occasions quand elles se présentent, Tourcoing ne gardera que les yeux pour pleurer !

Frustré. Marcelo ne cacha guère son sentiment cette semaine, à l’heure de préparer un match contre la lanterne rouge, hier résultat 3-0 assuré, aujourd’hui véritable match couperet. En cas de défaite, le TLM pourrait faire une croix sur le championnat, ou sur ce qu’il en reste. « Nous avons raté une grosse possibilité de gagner le match de Montpellier, regrettait-il encore. Il y a trois semaines (sept en fait), nous les avions battus 3-0 et nous étions sur une bonne dynamique. Au-delà de la bonne prestation de Montpellier, et de notre manque de réussite, j’ai un sentiment de frustration car j’imagine que nous étions capables de l’emporter. » Cette frustration, Marcelo la résume en une phrase : « Nous avons encore eu la sensation de nous rapprocher de la cinquième place et nous avons encore loupé. C’est encore la douche froide. » Au niveau du championnat, Tourcoing reste donc englué dans cette « non-zone », ces places de 9 à 12 qui ne laissent rien augurer à la fin de la saison régulière. Et inutile, pour l’heure, de lui évoquer un possible redressement de cette position. « À quelle place avons-nous terminé les matchs aller ? Dixième, onzième ? Or, aujourd’hui, nous faisons la même campagne qu’à l’aller. Nous gagnons et nous perdons contre les mêmes équipes.»

Nice prêt à brûler

Pour une fois, ce constat pourra être bénéfique aux Tourquennois. À l’aller, ces derniers l’avaient emporté 3-0 salle Palmeira. Mais si, depuis, les deux équipes n’ont plus le même visage qu’en début de saison, ce sont surtout les Niçois qui se sont passé la brosse à reluire. La victime expiatoire s’est transformée en lanterne rouge prête à brûler les équipes les moins vigilantes. Espérons qu’un TLM averti en vaille deux… Perdre contre Nice, voire ne pas prendre les trois points, serait presque fatal dans la course au play-off 5 à 8. Car rappelons qu’au niveau du championnat, cette cinquième place équivaut à un billet en Coupe d’Europe CEV. « Il faut être cinquième pour être qualifié. Aujourd’hui, nous en sommes loin », confesse Marcelo. Restent aux Tourquennois à combler le ravin des quatre points, pour ne pas qu’il devienne un gouffre. •
PAR ALEXIS BEUSCART
PHOTO JEAN-PASCAL MAREEL


EN BREF

TOURCOING-LILLE MÉTROPOLE (9e) - NICE VB (14e), 19e journée de Pro A, ce soir (20 h, salle Pierre-Dumortier).
– Arbitres : MM. Horcholle et Berard.
TOURCOING : Krnic, Weick (passeurs) ; Tolar, Montméat, Songolo, Monneraye (centraux) ; Capet (cap.), Duhagon, Barca-Cysique (récept.-att.) ; Maréchal, Ateljevic (pointus) ; Paulinho (libero). Entraîneur : Marcelo.
NICE : Halilovic, Brifaud (passeurs) ; Puljic, Rendic, Atars (centraux) ; Opota, Rabaud, Kapfer (?), Corda (récep.-att.) ; Jioshvili (pointu) ; Ragondet (libero). Entraîneur : Jean-Michel Roche.


REMPLACEMENT

Depuis que Jean-Michel Roche a remplacé Mladen Kasic en début d’année, Nice n’est plus du tout la même équipe. On se souvient qu’il avait fallu treize journées aux Provençaux pour débloquer leur compteur, fin janvier, contre Rennes. Depuis, Nice a remporté deux autres succès, contre Beauvais (3-2) et surtout à Tours (3-0). Mardi, les Niçois poussèrent même le leader parisien au tie-break.

LE CHIFFRE

5 Le TLM en est à cinq victoires d’affilée contre Nice en championnat. Victorieux 3-0 à l’aller, le 17 octobre dernier, Tourcoing l’avait emporté deux fois 3-2 la saison dernière, deux confrontations « entre hommes ».
Lors de la saison 2004-2005, le TLM de Marcelo avait sorti le NVB en quart de finale des play-off après deux succès (3-0 et 3-1) salle Pierre-Dumortier lors du match retour et du match d’appui. Auparavant, Nice avait remporté le match aller 3-1. Un bon client donc, qu’il ne faut, a contrario, pas sous-estimer.


saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 100179a_1

« Pour le championnat, sans être perdu, disons que ça sera très dur. »

Revenons d’abord sur cette défaite, à Montpellier… -

« Nous avons mené tout le temps dans la première manche, même si nous avons eu quelques soucis pour conclure. À des moments, nous contrôlions la partie mais, dans le deuxième set, nous avons mal débuté au service. Montpellier se donnait quatre, cinq points d’avance mais nous manoeuvrions pour rester au contact. Ce fut un tête à tête et nous le perdons sur deux, trois points, sans jouer aussi bien que nous le pouvions. Perdre ce set a été positif pour eux et négatif pour nous car, à 2-0, ça aurait été difficile pour Montpellier de revenir. Dans les troisième et quatrième sets, nous n’avons plus joué aussi bien qu’au début. »

Quel regard portez-vous sur la saison du TLM ?

- « Sur la saison, personne ne nous attendait à cette position-là, neuvième. C’est difficile, bien sûr, et la partie à Montpellier en est un reflet. Nous savons tous que nous sommes capables de mieux faire. Mais, d’un set à l’autre, nous ne gardons pas le même niveau. Bien sûr, il n’y a pas de quoi être fier. Maintenant, l’objectif, c’est la Coupe de France où il faudra essayer de faire quelque chose car, pour le championnat, sans être perdu, disons que ça sera très dur. Là, le but est de rester au contact des équipes comme Tours ou Sète. »

Et que pensez-vous de votre première expérience en France ?

- « Sur mon jeu, je ne vais pas dire que c’est difficile mais j’ai besoin de temps pour avoir de bonnes connexions. Personnellement, je ne peux pas être satisfait et j’ai besoin de mieux connaître mes partenaires. En France, il y a beaucoup de bons passeurs, avec de l’expérience, qui jouent depuis longtemps ici et c’est pour eux un avantage. Ils connaissent la qualité des adversaires et jouent dans leurs équipes depuis pas mal de temps. C’est un bon championnat car il n’y a pas de grandes différences entre les clubs. Ainsi, il faut jouer à 110 % pour l’emporter, et ce n’est pas toujours facile . » • PROPOS RECUEILLIS PAR A. B.


SOURCE / LA VOIX DES SPORTS

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 SbSP_2143516_1_20070302
Battus par Avignon mardi, les hommes de Nénad Djordjevic n'auront pas le droit à l'erreur, samedi, sur le parquet de Steredenn. Sur la route du maintien, la victoire est impérative

Volley-ball : Les Briochins face à leurs responsabilités

Pro A. Saint-Brieuc - Montpellier, samedi (20 h). Hors du coup mardi devant Avignon, les Briochins sont dans l'obligation de réagir, ce soir, en recevant Montpellier.
Comment les joueurs de Saint-Brieuc auront-ils digéré leur cruelle désillusion du naufrage face à Avignon mardi soir ? De la réponse à cette question dépend leur prestation de ce soir. Mais là, il faut savoir que l'adversaire sera d'un autre calibre.

MONTPELLIER REVE DE FINAL FOUR. Au cours des quatre dernières saisons, le club héraultais a toujours terminé dans le carré leader. Cette saison, à six points de Poitiers qui occupe la quatrième place, la tâche s'annonce plus délicate. « Mais cela reste pour nous un challenge. Nous savons que nous n'avons plus de droit à l'erreur, aussi nous allons aborder toutes les rencontres avec une grande motivation », expliquait hier au moment de prendre l'avion, Arnaud Josserand le coach sudiste. Il ne faudra donc pas s'attendre du côté briochin à recevoir une formation démobilisée. « On vient à Saint-Brieuc, confiants mais méfiants », résumait le coach.

FORCES EN PRÉSENCE. En plein boum depuis un mois, « on arrive c'est vrai à un niveau de jeu intéressant », reconnaît Arnaud Josserand, les visiteurs sortent de deux matches haut de gamme. « On a fait samedi dernier un gros match à Paris, et mardi, dans un contexte tendu, on a su tirer notre épingle du jeu devant Tourcoing ». Et comme le groupe va récupérer ce soir son central Jean-Philippe Sol arrêté depuis 15 jours pour un problème musculaire, les clignotants sont au vert du côté montpelliérain. Saint-Brieuc depuis qu'il évolue sans Piko Pesl a pu se rendre compte du rôle qu'occupait son capitaine au sein de l'équipe. Moralement son retour devrait redonner confiance à un groupe qui est apparu perdu sans son patron. Et sur le terrain, sa présence devrait permettre au secteur crucial de la réception de retrouver une certaine stabilité.

DUEL NDAKI MBOULET - DIAS. Ce soir, le public devrait se régaler car il va voir face à face sur le parquet les deux meilleurs attaquants de pro A. Avec côté Briochin Ndaki-MBoulet, actuellement leader au classement des attaquants et meilleur marqueur, et côté montpelliérain son dauphin dans les deux classements, le Brésilien Fabricio Dias. Un match dans le match qui aura un rôle déterminant dans le résultat final. Même si, comme le rappelait le président Francillette mardi, « le volley est avant tout un sport collectif ».

MATCH A ENJEU. Les visiteurs, qui se sont déplacés en avion pour limiter la fatigue, seront, aux dires de leur coach, « sereins mais sur leurs gardes car les victoires des Briochins face aux grosses pointures ne sont certainement pas le fruit du hasard ». Pour les locaux, la donne est bien sûr toute autre. Certes, les Costarmoricains ne sont toujours qu'à un petit point d'Asnières et disposent sur les deux relégables, Avignon et Nice, de respectivement 4 et 6 points d'avance. Mais comme le disait Julien Anton mardi. « Ce capital peut vite fondre et il convient de fermer le plus vite possible la porte du congélateur ». Sinon cela jetterait un gros coup de froid sur Saint-Brieuc. Et ce d'autant que se profile dans huit jours un déplacement à... Nice.


Saint-Brieuc : 1. A. Polic, 3. V. Evtoukhovitch, 4. C. Tchouassi, 5. J. Anton, 6. V. Radovic, 7. Ndaki Mboulet, 12. I. Knezevic, 13. B. bunford, 15. P. Pesl, 16. V. Tupou, 18. T. Rossillol.

Montpellier : 1. D. Ruiz, 2. F. Edson, 3. D. Daquin, 5. S. Koskie, 6. F. Dias, 7. S. Ces, 8. L. Geiler, 9. T. Polgar, 10. JP Sol, 11. D. Romann, 12. M. Schalk, 14. J. Lavagne, 16. P. Lyneel, 17. N. Walter, 18. R. Vantresque.

SOURCE/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
Copy

Nombre de messages : 2518
Age : 49
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 3 Mar - 11:29

En lisant l'article sur Nice, Amine ne fait pas partie de l'effectif saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_que saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_rol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 3 Mar - 11:39

Copyceltic a écrit:
En lisant l'article sur Nice, Amine ne fait pas partie de l'effectif saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_que saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_rol

il est rentré en jeu mercredi en tant que recep 6 postes, contre le paris volley mercredi, et il me semble qu'il n'avait qu'un contrat de deux mois, (janvier, fevrier), et pascal ragondet le libéro habituel est revenu de blessure. D'ou son absence à confirmer par sev saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_win

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
Copy

Nombre de messages : 2518
Age : 49
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 3 Mar - 11:45

taylor a écrit:
Copyceltic a écrit:
En lisant l'article sur Nice, Amine ne fait pas partie de l'effectif saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_que saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_rol

il est rentré en jeu mercredi en tant que recep 6 postes, contre le paris volley mercredi, et il me semble qu'il n'avait qu'un contrat de deux mois, (janvier, fevrier), et pascal ragondet le libéro habituel est revenu de blessure. D'ou son absence à confirmer par sev saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_win

Lors du déplacement à Grenoble , Sev m'avait dit qu'il avait un contrat de deux mois renouvelable , effectivement. saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Icon_win
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptySam 3 Mar - 11:47

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 20070303_sp0322_W001A

PRO A. SAINT-BRIEUC CAVB - MONTPELLIER UC, CE SOIR (20 H)
Le jeu en vaut la chandelle



Saint-Brieuc veut ranimer la flamme d’un groupe soudé, prêt à mettre le feu sur tous les points. Chaque détail comptera ce soir à Steredenn face à une équipe du MUC en forme. Les Costarmoricains ne devront penser qu’à une chose : jouer !
« On s’est mis la pression tout seul alors qu’il n’y avait pas de raison ». Nenad Djordjevic était irrité après la défaite des siens mardi contre les Avignonnais. « On a eu du mal à rentrer dans la partie à Tourcoing (1-3) et contre Avignon (1-3). Mentalement, on a eu un souci, peut être lié à l’absence de Pico (le capitaine réceptionneur-attaquant Pico Pesl). On a été moins bons dans les enchaînements. On a eu peur de mal faire. Avec ou sans Pico, avec ou sans Jipé (le pointu Jean-Patrice Ndaki Mboulet), on doit arriver à jouer en bloc ». Le coach de Saint-Brieuc espère que ses protégés ne commettront pas les erreurs des dernières rencontres.
Jouer sans complexe
Montpellier, lui, semble avoir trouvé un bon équilibre. Mardi, face à Tourcoing (3-1), les Héraultais ont imposé un volley athlétique. Ils tiennent pour l’instant leurs objectifs de début de saison à l’heure de se rendre sur le parquet des Briochins, battus à l’aller 3 sets à 1.
« On est sur la ligne de conduite qu’on s’était fixée à savoir les play-offs, dans les huit premiers et en position de lutter pour la quatrième place », affirme l’entraîneur Arnaud Josserand. « Chaque match est l’occasion d’une remise en question du niveau de jeu, de l’implication de chaque joueur dans le collectif. Le championnat est très ouvert. On se méfie des Briochins ».
Face à une formation du MUC qui a dans ses rangs des joueurs confirmés comme le pointu Fabricio Dias, les centraux Dominique Daquin (international français), Norbert Walter (international allemand de 2,10 m) ou encore l’expérimenté réceptionneur attaquant Marc Schalk, les Briochins ne s’attendent pas à une partie de plaisir. Ils comptent bien se retrousser les manches pour aller de nouveau vers l’avant. Saint-Brieuc a aussi des arguments de poids en la personne de son capitaine Pesl, remis de sa blessure et dont le temps de jeu sera plus conséquent que face à Avignon. C’est aussi l’équipe qui commet le moins de fautes en moyenne par set de toutes celles de Pro A (5,06 contre 6,88 pour Montpellier). « Il faut qu’on retrouve notre homogénéité », soutient Nenad Djordjevic. « On ne peut pas remettre en question un travail de six mois et demi et les quelques bons résultats qu’on a été capable de faire contre des équipes plus fortes sur le papier. On ne va pas pleurer sur notre sort. Il reste huit matches dont quatre à domicile : on doit engranger un maximum de points partout, ne pas se poser de question. La solution viendra de nous ».

SAINT-BRIEUC : 1. A. Polic (1,90 m, passeur), 3. V. Evtoukhovitch (2,02 m, central), 4. C. Tchouassi (1,92 m, réceptionneur-attaquant), 5. J. Anton (1,93 m, passeur), 6. V. Radovic (2 m, central), 7. J.-P. Ndaki Mboulet (1,99 m, pointu), 12. I. Knezevic (1,92 m, réceptionneur-attaquant), 13. B. Bunford (2,05 m, central), 15. P. Pesl (2 m, réceptionneur-attaquant), 16. V. Tupou (1,96 m, réceptionneur-attaquant), 18. T. Rossillol (1,85 m, libero). Ent. : N. Djordjevic.

MONTPELLIER
: 1. D. Ruiz (1,94 m, passeur), 3. D. Daquin (1,97 m, central), 5. S. Koskie (1,90 m, passeur), 6. F. Dias (1,96 m, pointu), 7. S. Ces (1,98 m, réceptionneur-attaquant), 8. L. Geiler (1,98 m, réceptionneur-attaquant), 9. T. Polgar (2,02 m, réceptionneur-attaquant), 10. J.-P. Sol (1,98 m, central), 11. D. Romann (1,93 m, réceptionneur-attaquant), 12. M. Schalk (1,96 m, réceptionneur-attaquant), 14. J. Lavagne (1,87 m, libero), 17. N. Walter (2,10 m, central). Ent. : AA. Josserand.
François Le Fur

source / le telegramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 EmptyDim 4 Mar - 22:04

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 1002b33_2

La Voix du Nord - 04/03/2007
VOLLEY-BALL Le block tourquennois a empêché Nice de passer



Hier soir, le TLM a réalisé l’un de ses meilleurs matchs au block cette saison. C’est Marcelo qui le dit. Et c’est Nice qui l’a constaté !

L’entraîneur télémiste s’en contentera volontiers. « Je suis content par rapport à une chose, affirma-t-il en guise de conclusion à la fin de la petite entrevue d’après match. Ce fut un bon match au service et en block-défense. Par rapport au block, ce fut même l’un des matchs les plus intéressants cette saison. » Finalement, mieux vaut tard que jamais pour Tourcoing qui, à l’heure de préparer sa grande bataille de Coupe de France dans trois semaines, possède encore les moyens de se perfectionner. Voilà qui est rassurant ! Au vu des résultats enregistrés jusqu’alors, certains diront que la progression ne peut se faire que vers le haut. Mais bon, mieux vaut tard que jamais… Hier soir, mieux valait aussi s’attarder dans une fin de quatrième set hachée plutôt que de ne jamais voir la couleur des trois points en s’embarquant dans un tie-break. Face à Nice, Tourcoing est passé par une belle porte en maîtrisant ces tout derniers points. Alors que la barque était rondement menée (19-15), les services tactiques de Corda désorientèrent les Tourquennois de leur but. En deux temps trois mouvements, revoilà Nice à hauteur (23-23). Cette saison, on a connu des Tourquennois se liquéfier pour moins que cela. Là, au contraire, c’est le contrôle, voire une certaine dose de confiance qui prévalut. Et c’est tout naturellement qu’Opota explosa en plein vol lors de son ultime attaque (26-24).

Vue la qualité de jeu prodiguée par les Provençaux après la pause, et un troisième set où les Niçois, à défaut de salade, proposèrent une véritable bouillie, Tourcoing ne devait pas leur laisser la moindre miette. Ce deuxième set fut déjà bien assez. Mais, que voulez-vous, les vieux démons, ça ne se chasse pas d’un coup d’un seul ! Tourcoing ne sut plus planter une attaque et Maréchal laissa sa place à Ateljevic. Le Serbe se désinhiba rapidement, au point de terminer meilleur marqueur de la rencontre.
Avec un total de 17 contres gagnants, le block tourquennois fut lui aussi en réussite, sous la houlette de Montméat et d’un Tolar omniprésent. Les motifs de satisfaction sont donc bien présents, même s’il demeure que Tourcoing, par moments, sait toujours se rendre les choses plus compliquées qu’elles ne sont.
PAR ALEXIS BEUSCART
PHOTOS JEAN-PASCAL MAREEL


LES STATS DE LA RENCONTRE

TOURCOING-LM - NICE : 3-1 (25-19 en 24’, 19-25 en 24’, 25-10 en 18’, 26-24 en 28’).
Arbitres : MM. Horcholle et Bérard. 900 spectateurs environ. Points marqués : 163 (85/78). Durée : 1 h 34’.

TOURCOING : 5 aces (Krnic 1, Weick 1, Ateljevic 1, Barca-Cysique 1, Duhagon 1), 17 contres gagnants (Tolar 7, Montméat 3, Duhagon 3, Krnic 2, Barca-Cysique 1, Capet 1), 46 attaques gagnantes (Ateljevic 17, Barca-Cysique 11, Tolar 7, Duhagon 5, Montméat 3, Maréchal 2, Capet 1), 27 fautes directes (dont 10 au service).
- SIX DE DÉPART : Krnic (3) puis Songolo, Tolar (14) puis Weick, Montméat (6), Barca-Cysique (13) puis Monneraye puis Capet (cap., 2), Duhagon (9), Maréchal (2) puis Ateljevic (18), Paulinho (libero). Entraîneur : Marcelo.

NICE : 5 aces (Halilovic 2, Jioshvili 2, Rendic 1), 7 contres gagnants (Rendic 2, Jioshvili 2, Corda 1, Opota 1, Atars 1), 39 attaques gagnantes (Corda 12, Opota 11, Jioshvili 10, Puljic 3, Rendic 2, Atars 1), 27 fautes directes (dont 9 au service).
- SIX DE DÉPART : Halilovic (2), Rendic (5) puis Brifaud, Puljic (3) puis Atars (2), Corda (13) puis Bessrour, Opota (12), Jiosvili (cap., 14), Ragondet (libero). Entraîneur : Jean-Michel Roche.


LES RÉACTIONS

« Nice a su bien réagir à la fin et nous n’avons pas su répondre sur leurs services tactiques. Nous avons connu des problèmes en réception et nous n’avons pas su concrétiser beaucoup de nos actions. Finalement, nous avons eu un peu de chance que Nice commette pas mal de fautesJean-Stéphane TOLAR, central du Tourcoing-LM.

« C’était un match important, difficile aussi. Tout s’est passé normalement dans le premier set et puis il y a eu ce trou noir dans le deuxième, difficile à expliquer même si ce n’est pas la première fois que ça nous arrive. Notre réaction dans la troisième manche fut une bonne chose et nous avons très bien joué, très fort et avec confiance. Nous devons bien nous satisfaire de ces trois points. » Inoslav KRNIC, passeur du Tourcoing-LM.

« Nous avons eu un très gros trou d’air dans le troisième set. Maintenant, les Tourquennois nous ont dominés en service-réception et leur équipe était plus forte que la nôtre. Ils nous ont mis une lourde pression au service à laquelle nous n’avons pas su répondre. » Jean-Michel ROCHE, entraîneur de Nice.


saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 09sp2203siA_20070304
Ndaki Mboulet et les Briochins, malgré une réelle inconstance, se sont imposés face aux Montpelliérains.

Volley-ball : Les Briochins intermittents du spectacle

Saint-Brieuc - Montpellier : 3-2.
Malgré leur inconstance, les Briochins ont préservé l'essentiel : la victoire, qui les maintient à distance de la zone rouge.
D'entrée, les Briochins semblaient avoir pris la mesure d'une équipe montpelliéraine au jeu posé, mais sans génie. Leur premier set était bien maîtrisé, grâce à un collectif beaucoup mieux huilé que contre Avignon (25-22). Et l'impression était la même au quatrième set, remporté sur le même score, avec en supplément un coup d'éclat de Julien Anton, qui s'offrait un passage au service détonnant (8-6 à 12-6).

Mais par moments, la petite mécanique se déréglait, et Saint-Brieuc subissait d'inexplicables trous d'air. Dans le deuxième set, pas le moindre contre, une réception défaillante et une passe moins précise : Montpellier, sans hisser considérablement son niveau de jeu, donnait la leçon à son adversaire. Les Héraultais prenaient d'entrée un avantage de quatre points (1-5), que Schalk, homme de ce deuxième set, se chargeait régulièrement d'alourdir. Au final, la note était salée pour les Briochins (25-17). Et que dire du quatrième set où ils prenaient totalement l'eau, à l'image d'un Constant Tchouassi contré trois fois consécutivement par Daquin, puis par Sol (15-25). Choix de laisser filer un set très mal engagé ? Saute de concentration ? À ce moment du match en tout cas, le Saint-Brieuc inquiétait, et cédait à Montpellier un point dont il aurait pourtant bien eu besoin dans son escarcelle de promu.

À force de performance en forme de montagnes russes, donc, les Briochins étaient contraints de jouer leur va-tout sur un tie-break. Ils faisaient finalement pencher la balance du bon côté grâce à un somptueux passage au service de Ndaki Mboulet. Le Camerounais, en bombardant la réception montpelliéraine, faisait le break et permettait aux siens de faire la décision (de 4-6 à 9-6, 15-11 au final).


Vincent MIGNOT.

SAINT-BRIEUC - MONTPELLIER : 3-2
(25-22 en 23', 17-25 en 21', 25-22 en 23', 15-25 en 19', 15-11 en 13').
1 200 spectateurs.
Arbitres : M. Parville & Lambert.


SAINT-BRIEUC : Evtoukhovitvh (8), Tchouassi (11) puis Pesl, Anton (3) puis Radovic, Ndaki Mboulet (23), Knezevic (3), Bunford (13) puis Polic, Libéro : Rossillol. Entraîneur : Nenad Djordjevic.


MONTPELLIER : Daquin (19), Koskie (2) puis Ces, Dias (26), Geiler (15), Sol (7), Schalk (16), Libéro : Romann. Entraîneur : Arnaud Josserand.

source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Severine_bremondsaison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0600753144879saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0602527939193saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)   saison 2006/2007  PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
saison 2006/2007 PRO A (VADIM,GUNTIS,JEAN STEPH)
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Calcio (saison 2006/2007)
» NBA Saison 2006-2007
» Infos Colomiers (2009-2010)
» Coupe UEFA 2006/2007
» Classement de L1 2006 - 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du CVB 52 HM :: Equipes :: Ligue B-
Sauter vers: