AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
garage gaudin
Rang: Administrateur
garage gaudin

Nombre de messages : 3634
Age : 62
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Sam 10 Fév - 21:33

taylor a écrit:
article du 06 janvier, que je poste car j'aime bien la philosophie d’Alain Hénin et de Michel Hentzen qui sont entrain de reussir de belle chose basée sur la confiance et une relation humaine et une passion commune, reussir une fusion qui n'était pas gagnée d'avance, c'est rafraichissant de nos jours, c'est peut être mon côte naif, on peut faire de belle choses si on y croit, si on se respect, la preuve


La complémentarité d’Alain Hénin (à g. ),
vice-président, et de Michel Hentzen,
le président du club,
est sans doute une des raisons
de la réussite du Nancy Volley.



Sur la même longueur d'onde



Alain Hénin (ex-Punch) et Michel Hentzen (ex-SLUC Nancy) dressent un bilan positif des six premiers mois du tout nouveau Nancy Volley. L'osmose est apparemment trouvée.

- Alain Hénin et Michel Hentzen, au mois de juin le Punch et le SLUC Nancy disparaissaient pour laisser place au Nancy Volley Maxéville/Jarville. Vivez-vous un mariage heureux ?

- Alain Hénin (vice-président du Nancy Volley) : « Absolument. Car c'est une union qui répond en tout point à ce qui avait été souhaité par les deux clubs. De chaque côté, il y a eu une longue réflexion avant qu'il ne soit décidé de créer une nouvelle structure capable d'accéder au niveau professionnel ».

- Michel Hentzen (président du Nancy Volley) : « On regrette d'autant moins ce rapprochement car on avait fait tous les deux le constat que l'on ne pouvait pas espérer progresser davantage l'un sans l'autre. On a essayé chacun de réussir seul. Mais ces efforts étaient voués à l'échec. ».

- En quoi la naissance du Nancy Volley a-t-elle été bénéfique ?

- Alain Hénin : « Tout d'abord humainement, on s'est déjà aperçu que Michel Hentzen et moi, nous ne nous connaissions pas. Et pourtant, on a la même approche du volley. Aujourd'hui, on travaille en parfaite symbiose. Aucun des deux anciens clubs n'a été lésé. C'est vraiment positif. Notre complémentarité est un sérieux atout.

- Michel Hentzen : « Tout le monde y trouve son compte. Notamment sur le plan sportif où tout a été fait pour que les joueurs puissent continuer à pratiquer le volley-ball dans les meilleures conditions possibles et au meilleur niveau ».

- Avez-vous perdu des licenciés ?

- Michel Hentzen : « 170 joueurs portent actuellement les couleurs du Nancy Volley. On espère finir la saison à 200. C'est d'ailleurs notre capacité d'accueil maximale. Certes, l'an passé, les deux clubs représentaient 240 licenciés. Certaines personnes n'ont pas voulu nous suivre alors que l'on s'était engagé à n'écarter personne. Ce sont ces défaillances qui pénalisent la Nationale 2 même si les jeunes qui composent l'équipe en profitent pour s'aguerrir. Cependant, notre politique est aussi d'attirer des jeunes vers ce sport afin de pérenniser l'avenir du club. En Lorraine, on a trop tendance à fonctionner en vase clos ».

- Financièrement, le Nancy Volley se porte-t-il bien ?

- Michel Hentzen : « Tous les partenaires privés et publiques ont respecté leurs engagements. Les municipalités de Nancy et de Maxéville ont même fait un effort important. Maintenant, quand on a établi le budget, on ne pensait jamais que l'équipe de N2 allait être placée dans la poule Sud. Forcément, cela a engendré des frais supplémentaires. Par respect envers les joueurs, on a quand même choisi d'aligner cette équipe. En ce qui concerne l'équipe fanion, une récente réunion des président de N1 a montré que le budget du Nancy Volley se situait en milieu de tableau. Strasbourg et Villefranche, qui disposent du même budget que nous, sont actuellement dans la charrette alors que le Nancy Volley est coleader. On a donc fait des choix sportifs judicieux ».

- Justement, après douze journées, le Nancy Volley est virtuellement en Pro B. Pensez-vous à la montée ?

- Michel Hentzen : « On s'était fixé deux années pour atteindre cet objectif. La refonte du championnat en une poule unique a complètement bouleversé son déroulement. Le niveau de la compétition est plus élevé car tous les matches comptent. Sportivement, on ne peut être que satisfait de notre début de saison car on est dans le coup pour l'accession en Pro B. Maintenant, en cas de montée le club devra s'étoffer financièrement, sportivement et structurellement ».

- Alain Hénin : « Moi la montée, j'y crois ! ».


source l'est republicain/via le site du nancy volley
bel exemple d'intelligence!
ils souhaitent nous rencontrer pour nous poser des questions afin de se préparer au mieux à la Prob.
ma réponse a été bien entendu positive; nous souhaitons leur succès car ils le méritent et que ce serait très bon pour le volley dans l'EST; une équipe pour se préparer à 1h50, ça change; avec Saint-Louis, voilà 2 clubs qui me plaisent bien.

_________________
VIVE le CVB52 HM!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Sam 10 Fév - 22:11

garage gaudin a écrit:
bel exemple d'intelligence!
ils souhaitent nous rencontrer pour nous poser des questions afin de se préparer au mieux à la Prob.
ma réponse a été bien entendu positive; nous souhaitons leur succès car ils le méritent et que ce serait très bon pour le volley dans l'EST; une équipe pour se préparer à 1h50, ça change; avec Saint-Louis, voilà 2 clubs qui me plaisent bien.

ils me semblent éric qu'ils sont exactement sur le même mode de fonctionnement que toi, et comme tu dis c'est une trés bonne nouvelle pour le volley de l'est

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Ven 2 Mar - 22:55

un petit retour sur la N1, ou nancy marque le pas avec 2 défaites de suite.


Julien Creismeas et les Vannetais ont remporté une victoire importante samedi soir. :Gwénaël Mahé

Volley-ball : Les Vannetais redeviennent leaders

N1. Vannes - Strasbourg : 3-1.
Après avoir baissé physiquement, Vannes s'est imposé devant des Alsaciens courageux.
Menant 9-3, sur un point gagnant de Genevé, les Morbihannais ont laissé Strasbourg revenir à 20-18, avant d'empocher le premier set. La seconde manche, plus accrochée, « avec de gros services alsaciens », était égale jusqu'à 21-21. Profitant de maladresses strasbourgeoises, le Vannes VB concluait la manche 25-22. Deux à rien pour les Bretons qui devaient en terminer favorablement. Les Vannetais n'étaient plus que l'ombre d'eux-mêmes. La rentrée de Slava Kreskine n'y changeait rien. Vannes concédait le troisième set à Strasbourg, 20-25. Dans l'ultime set, le Vannes VB, avec Kuchar redevenu étincelant, se détachait, 5-0, 8-4. Les Vannetais, enfin au top de leur potentiel, gagnaient le set 25-16 et le match, trois sets à un.

Après avoir alterné l'ombre et la lumière, le capitaine Feret et ses partenaires comptabilisaient un nouveau succès. Nancy, de son côté s'inclinait chez lui face à Castres, laissant le fauteuil de leader à des Vannetais requinqués. Slava Kreskine s'explique sur le chaud et le froid connus par sa formation. « C'est impossible, avec un banc réduit, de jouer sur le même rythme. Nous avons eu une chute physique après un très bon début. Strasbourg, avec deux bons serveurs, est revenu dans la rencontre. Dans le troisième set, avec une prise de risques maximum, les Alsaciens nous ont fait souffrir. »

Le Vannes VB, loin d'être performant, réussit dans son entreprise, pour prendre seul la tête du championnat. Sans vraiment convaincre devant l'avant-dernier. Le coach breton le confirme : « Pour moi, après deux défaites, c'est un succès important. Kuchar s'est retrouvé au bon moment. Nous avons récupéré en fin de partie, l'envie de faire mal à l'adversaire et surtout la confiance. Il faut travailler sur le physique pour ne plus connaître un tel doute. Jérôme, Genevé sont aussi à féliciter pour avoir tenu jusqu'au bout. Il ne faut surtout pas se relâcher. » Slava Kreskine, éternel optimiste, est globalement content : « Le printemps arrive, avec le soleil, nous serons de mieux en mieux ». A confirmer, dans les Vosges, à Epinal prochainement.


VANNES - STRASBOURG : 3-1 (25-20 en 22', 25-22 en 26', 20-25 en 24', 25-16 en 22').

Arbitres : MM. Dechoux et Demiselle. Spectateurs : 320.

VANNES VB : Laporte, Jérôme, Brandily, Rosa de Melo dit Para, Creisméas, Kreskine, Feret (cap.), Kuchar, Genevé. Entraîneur : Slava Kreskine.

STRASBOURG : Schroeder, Ulrich, Firdan, Borcic, Zepie, Schlienger, Dzombic, Falsetti (cap.). Entraîneur : Jean-Marc Hug.

SOURCE/Ouest-France




Tombés de leur nuage

NANCY. _ Une deuxième place au classement, une victoire 3-1 à l'aller, et l'avantage du terrain : a priori, la soirée d'hier ne s'annonçait pas trop mal pour des Nancéiens qui accueillaient une équipe de Castres pointant en 8e position. A priori seulement... Car les Lorrains, à qui tout ou presque avait souri dans la première partie de saison, se présentaient hier quelque peu diminués. Demesy (genou droit) et Guillery (tendinite à la cheville gauche) toujours loin de la grande forme, Pierre Angely avait en effet dû revêtir la tenue de joueur pour parer toute éventualité.
Toutefois, c'est bel et bien depuis le banc, en tant que coach, qu'il voyait sa troupe prendre un départ plutôt rassurant. S'appuyant sur une belle qualité de services, et variant intelligemment leurs phases offensives, les locaux atteignaient le premier temps mort technique nantis d'une petite marge de manoeuvre (8-4). Une avance cependant vite réduite à néant par les Castrais. Parvenant enfin à lire le jeu adverse, les Tarnais recollaient au score (10-10, 13-13, 22-22), notamment grâce à quelques ''mines'' signées Satour, international marocain, ou Mahle. Si la puissance de Sabchev et Libom aux ailes permettait aux hommes d'Angely de rester à flot (24-24) puis de sauver plusieurs balles de set, Wenzel et ses ouailles devaient finalement rendre les armes et la première manche (28-30) après un mano-a-mano de haute volée.

Le festival de Satour

La partie de bras de fer se poursuivait encore un moment (7-7, 10-10)... avant que les Nancéiens ne baissent singulièrement de rythme au service, tout en perdant leur belle efficacité en attaque (11-16). Mis en confiance par les erreurs adverses, et sur orbite par leur passeur Arjona (ex Pro A), les attaquants castrais, pendant ce temps, s'engouffraient dans la moindre brèche (15-20).
Angely et son expérience débarquant sur le parquet, le Nancy Volley retrouvait toutefois de la stabilité et du même coup de quoi y croire de nouveau. Et une fois encore, les égalités allaient succéder aux égalités (23-23, 24-24, etc...). Mais une fois encore, la balance allait pencher du côté visiteur (26-28).
Portés à bout de bras par Satour, auteur d'un festival au service, les Tarnais gardaient le cap (6-8) et suffisamment d'assurance en attaque pour déjouer le contre nancéien (8-6, 12-15).
Bref, tout cela commençait à sentir le roussi pour Angely et les siens, en proie au doute et beaucoup trop inconstants (15-20). Un ultime sursaut d'orgueil (20-22) ne changeait pas grand chose au film (21-25). Un film à la fin bien triste cette fois, pour des Nancéiens plutôt habitués, jusqu'alors, aux ''happy end''...

S. C. (Stéphanie CHEFFER)
25/02/07

SOURCE/ l'est republicain/VIA LE SITE DU nancy volley

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Lun 5 Mar - 23:49

N1 Le Racing s’offre le dauphin


Racing Strasbourg - Nancy/Jarville: 3-1. Les sets: 21-25 (22’), 25-20 (21’), 25-19 (22’), 25-16 (25’).
Arbitres : MM. Sawrei et Kaiser.
Spectateurs : 200 environ.
Racing club de Strasbourg : Schroeder, Enderlin, Ulrich, Zopie , Schlienger, Firmant, Borcic, Falsetti (cap.),Dzombic.entr.Hug J.Marc.

Nancy: Bergantino, Libom, Sabchev, Angely, Wenzel, Berma, Fouda, Dor, Guillery, Lebars, Hentzen.


On dirait que la saison vient de commencer pour le Racing Strasbourg qui commence a inquiéter les grosses cylindrées. Après Vannes, le leader du championnat, c’est son dauphin, Nancy/Jarville qui a fait les frais de la grande forme des Alsaciens.
La partie a commencé timidement pour les locaux qui se sont retrouvés très vite menés. Sous l’impulsion de leur capitaine Libom, les Lorrains prenaient l’ascendant dans cette partie. Le Camerounais, par ses coups de butoir, enfonçait les Strasbourgeois à lui tout seul. Mais il n’en fut rien car, se mettant doucement en place, les coéquipiers de Nicolas Borcic commençaient à défendre et à contrer. A tel point que ces derniers renversaient la tendance à partir du deuxième set avec un Cédric Schlienger impeccable en réception et un Fred Falsetti des grands soirs au service.
Quoique contraint d’abandonner la première manche les Alsaciens n’avaient pas dit leurs derniers mots. « Nous avons su appliquer les consignes et profiter des faiblesses de notre adversaire du jour, confirmait Jean-Marc Hug, le président strasbourgeois. Les Lorrains avaient des lignes de bloqueurs avec des joueurs de petites tailles et notre passeur a su jouer avec ces failles ».
Nicolas Borcic s’est souvent retrouvé en un contre un aux ailes et a terminé meilleur marqueur de la partie alors que, d’habitude, son rôle est plutôt concentré sur la défense et la réception. A cette performance, il convient de relever la belle prestation du jeune Julien Schroeder au poste de libéro.
Cette victoire en quatre sets laisse espérer une fin de saison prometteuse pour les Strasbourgeois. Après le déplacement à Montpellier la semaine prochaine, les Alsaciens vont recevoir quatre fois avant de se déplacer chez le dernier Vandoeuvre. De bon augure!

source l'alsace

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Ven 9 Mar - 21:34

Nationale 1
Indigne de son rang


RC STRASBOURG BAT NANCY VOLLEY : 3-1 Les sets : 21-25 (22'), 25-20 (21'), 25-19 (21'), 25-16 (18').

STRASBOURG. _ Nancy Volley, deuxième du Championnat, a fait une mauvaise opération, en s'inclinant en terre alsacienne. Dans le premier set, les Strasbourgeois ont du mal à rentrer dans le match, notamment au niveau de la réception et du contre. Le Racing enchaîne les fautes et pêche au soutien. Malgré un petit réveil en fin de set, les Strasbourgeois s'inclinent (21-25). Ces derniers commencent alors à mettre leurs adversaires en difficulté avec des services de plus en plus appuyés et un bloc mieux placé. Alliant force et finesse, à l'image de Falsetti, le Racing pousse les visiteurs à la faute et garde son avantage. Le jeu est plus propre et le RCS s'impose 25-20. Dans le troisième set, Strasbourg prend assez vite la tête (6-2) et se bat pour conserver cet avantage avec notamment un bloc efficace. Nancy fait plus de fautes et n'ose plus. Falsetti achève les Lorrains au service et le Racing remporte le set (25-19). Le même Falsetti débute le dernier set au service et joue de son impressionnante puissance pour offrir six points d'affilée à son équipe. Falsetti fait encore des siennes au service (16-11) et Nancy commence à s'effondrer. Le Racing termine le set et remporte le match. Nancy peu s'en vouloir d'avoir chuté dans la salle des Strasbourgeois, avant-derniers du classement. Une défaite indigne de son rang !


Nationale 1
Le Nancy Volley dans le doute


En enregistrant son troisième revers d'affilée, le Nancy Volley voit se rapprocher dangereusement la meute des poursuivants. Le chemin vers la Pro B se complique.

Après RACING CLUB STRASBOURG - NANCY VOLLEY MAXEVILLE/JARVILLE : 3-1.


NANCY. _ Depuis trois journées, la belle mécanique nancéienne est grippée si bien que les hommes de Pierre Angély font du surplace. Le Nancy Volley Maxéville/Jarville va-t-il perdre en un mois tout le bénéfice d'un superbe début de championnat ? La question est d'actualité. Car aujourd'hui, la seconde place des Maxévillois, synonyme d'accession à la Pro B, ne tient plus que par un fil.
Alors que les partenaires de Serge Libom ont de nouveau baissé pavillon à Strasbourg, Canteleu/Maromme, Conflans, Castres et Brives sont désormais sur les talons des Jarvillois.
Pour l'instant, Pierre Angély n'a pas encore trouvé l'antidote pour soigner l'inquiétante baisse de régime de ses troupes. « Il y a péril en la demeure », reconnaît le coach nancéien. « Il faut absolument que l'on sorte au plus vite de cette spirale négative sous peine de rater la montée ».
Après avoir cédé à Maromme (3-2) puis devant Castres (0-3), c'est donc sur le parquet alsacien que le Nancy Volley a laissé des plumes. Depuis leur accession en N1, les partenaires de Demésy n'avaient jamais connu une telle série noire. « Déjà, Strasbourg vaut bien mieux que son classement actuel (13e) », tempère Pierre Angély. « Il ne faut pas oublier non plus que les Alsaciens ont quand même perdu de nombreux matches sur tapis vert (NDLR : Strasbourg n'est pas en règle au niveau des joueurs étrangers mutés). Maintenant, il est indéniable que l'on a mal joué. On a laissé tomber beaucoup trop de ballons. On n'a aussi pas très bien servi. Actuellement, on ne reproduit pas en match ce que l'on fait aux entraînements. C'est inquiétant ».

Berma à la rescousse

Les blessures de Guillaume Demésy (genou) et de David Guillery (tendinite) n'ont pas arrangé les affaires du Nancy Volley. « Ces absences n'expliquent pas tout », reconnaît Pierre Angély. « Cependant, Guillaume et David jouant au même poste, je me retrouve quelque peu démuni ». Pour pallier leur absence, Pierre Angély a fait appel à Jalal Berma qui se morfondait depuis le début de la saison en N3. « Jalal a apporté des solutions en réception », précise l'entraîneur maxévillois. « Pour son premier match, il s'en est plutôt bien sorti. Maintenant, on souffre aussi du départ de Boris Chatel (muté professionnellement en Savoie) ».
Avec ces résultats, la situation se complique chaque semaine un peu plus pour des Nancéiens qui commencent naturellement à se poser quelques questions sur leur avenir. « On peut être inquiet car notre fin de calendrier est vraiment compliquée », convient Pierre Angély. Effectivement, avec au menu Brives, Conflans et Vannes, entre autres, le Nancy Volley pourrait bien se faire souffler le visa pour le monde professionnel. « Ce serait un énorme gâchis ! », soupire le coach jarvillois. « Mais je reste optimiste. Car on est quand même pas second de N1 par hasard. Certes, on manque actuellement de sérénité. Il convient donc de se donner tous les moyens pour sortir de cette mauvaise passe ».

source / l'union

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Lun 12 Mar - 23:57

N1 Dur pour le Racing


CNVB — Racing Club de Strasbourg 3-1. Les sets : 27-25 (25’), 22-25 (19’), 25-15 (20’), 25-23 (26’). Temps réel de jeu : 1h20’.
Racing club de Strasbourg : Schroeder, Enderlin, Ulrich, Zopie, Schlienger, Firmant, Borcic (cap.), Falsetti, Dzombic. entr. Hug J.Marc.

CNVB
: Toniutti, Groussiaut, Geiller (cap), Soltin, Orszulak, Cimatzi, Clément, Rowlandion, Tagniv, Kartev, Ourjque, Lafitte.

En déplacement à Montpellier au centre national du volley ball français, les Strasbourgeois affrontaient, samedi, l’équipe de France juniors.
Depuis le début de la saison, le Racing jongle avec un effectif très réduit. Ce dernier week-end, il était encore plus réduit, avec un collectif de joueurs, dont trois jeunes de moins de 18 ans, et sans Enderlin (blessé au dos et indisponible pour 1 mois), sans Ullrich, malade, et sans le malheureux Julien Schroeder victime d’un accident de voiture la veille du match (point de suture et traumatisme crânien).
Le jeu fut très équilibré dans les deux premières manches (27-25 et 22-25). Mais au début de la 3e manche, les Alsaciens n’ont rien pu faire car la confiance étant revenue dans le camp des jeunes espoirs du volley français. Le premier arbitre était dépassé par les réclamations strasbourgeoises et les coéquipiers de Falsetti devaient s’incliner 25-15.
Dans la quatrième manche, Falsetti récupérait le service à 0-1 pour emmener son équipe au premier temps mort technique avec une confortable avance consécutive à une impressionnante série de huit services. Mais c’est encore, grâce une décision d’arbitre contestable, que les jeunes Montpelliérains ont pu revenir dans la partie après avoir été menés 21-18. Au lieu de d’un score (22-18) qui aurait permis aux Strasbourgeois d’envisager le tie-break, l’échange a été remis. A 21-19, l’énervement des Strasbourgeois était à son paroxysme pour contribuer à la réaction locale 25-23.

source l'alsace

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Sam 17 Mar - 10:19


En laissant échapper le derby, Wenzel et les
Nancéiens s'enfoncent
dans une spirale négative.
La montée s'éloigne
.


Quatre à la suite !


Débordés dans le derby, les Nancéiens ont singulièrement hypothéqué leurs chances d'accéder à la Pro B avec cette quatrième défaite consécutive.

NANCY. _ Certes mathématiquement, le Nancy Volley est toujours dans la course pour l'accession à la Pro B. Certes, lors des sept ultimes journées de cet exercice, beaucoup de choses peuvent encore se passer. Mais ne rêvons pas ! En concédant son quatrième revers d'affilée, le club de Michel Hentzen a sans doute perdu beaucoup plus qu'une simple victoire. Effectivement, on ne voit pas trop comment les partenaires de Sabchev pourraient décrocher un des deux sésames pour le monde professionnel alors qu'ils vont encore devoir se déplacer chez de sérieux clients (Brive, Vannes). D'autant que Canteleu/Maromme, l'un des plus sérieux concurrents du Nancy Volley, dispose d'un calendrier on ne peut plus favorable.
Les Normands, qui se sont imposés sur le parquet du VNVB à quelques kilomètres du gymnase Martiny, sont donc les grands gagnants de la soirée. Tout comme Epinal qui peut toujours espérer sauver sa peau en Nationale 1. On peut quand même se demander ce qu'il serait advenu si d'aventure le Nancy Volley avait pu enlever le second set alors que les deux formations étaient à égalité (24-24). A deux manches à rien, on peut objectivement supposer que Nancy n'aurait pas cédé pour la troisième fois de la saison sur ses terres. Car jusque là, la bande à Pierre Angély avait parfaitement su mener sa barque. Ainsi, malgré les indisponibilités de Dor et de Demésy, les Maxévillois attaquaient la rencontre le couteau entre les dents. A l'image de Libom qui maltraitait comme jamais le cuir au grand dam des Vosgiens.
Ceux-ci étaient surpris par le rendement du « six » local où Angély retrouvait ses jambes de 20 ans. oeuvrant avec Libom et Fouda au contre, Papy Angély (41 ans) laissait Gordan Snadjer bien perplexe sur son banc. Effectivement, le coach spinalien pouvait vraiment se demander comment le Nancy Volley avait bien pu céder la semaine précédente à Strasbourg. Car avec un Berma ressuscité, les locaux développaient un jeu terriblement séduisant et efficace (16-11 puis 25-17). Le Marocain, que l'on n'avait pas vu aussi performant depuis de nombreuses années, enchaînait avec un certain brio les « plateaux en réception » et les attaques gagnantes. Et comme Libom continuait à taper comme un sourd dans la balle, Epinal aurait dû céder. Seulement, voilà Nourredine Bounasser en a connu d'autres ! A 49 ans, l'attaquant vosgien emmenait la révolte (7-7). C'est encore lui qui ramenait ses couleurs alors que l'on pensait que les contres d'Angély avaient fait mouche (14-11 puis 15-15). En arrachant le second set (24-26), Epinal s'était complètement remis en selle. Au contraire, le Nancy Volley en avait pris un gros coup sur la « patate ». Les individualités nancéiennes s'éteignaient les unes après les autres. Surtout le Nancy Volley misait trop sur l'unique Libom qui ne pouvait pas sauver à lui seul un collectif à la dérive. En face, le SAS Faisait feu de tout bois. Disposant de bien plus de solutions offensives, Snadjer pouvait commencer à humer l'odeur de la victoire (17-25). La dernière manche ne faisait que confirmer les défaillances actuelles du Nancy Volley qui errait comme une âme en peine sur son parquet. En face, Epinal réalisait digne d'une formation de Nationale 1.


Nationale 1 (M)
« Je lui fais confiance »


Alors que la montée en Pro B s'éloigne pour le Nancy Volley, le président Michel Hentzen continue de soutenir son entraîneur Pierre Angély.
- Michel Hentzen, vous vous êtes rapidement éclipsé samedi soir après la défaite de votre équipe dans le derby (1-3 face à Epinal) ?
Je ne vais pas nier qu'il y a une énorme déception après ce quatrième revers consécutif même s'il existe quelques explications à ces résultats.

- Expliquez-vous ?
C'est simple. Depuis le début du championnat, j'ai toujours dit que l'on n'était pas plus fort que les autres. Aujourd'hui, alors que l'on doit composer avec deux blessés (Damas Dor et Guillaume Demésy) et avec le départ professionnel de Boris Chatel, on n'a plus aucune marge de sécurité.

- L'indisponibilité de Guillaume Demésy, blessé au genou, paraît-être la plus préjudiciable...
Absolument. Guillaume n'est pas notre capitaine par hasard. C'est un des piliers du groupe. Sur le parquet, c'est lui qui insuffle une dynamique à notre jeu. Sans lui, l'équipe n'a plus le même état d'esprit.

- A sept journées de la fin, le Nancy Volley partage la seconde place du championnat avec Canteleu/Maromme et Conflans. Franchement, croyez-vous encore à la montée en Pro B
Tout d'abord, l'accession n'a jamais été notre obsession. Lors de la création du club (en juin dernier), je me suis donné deux ans pour accéder à la Pro B. Cependant, il convient d'être réaliste. L'équipe traverse actuellement une mauvaise passe. De plus, notre fin de parcours est particulièrement difficile. On va donc s'employer pour faire de notre mieux afin de ne pas fausser la compétition. Et puis qui sait. En sept journées tout peut arriver. Aucune équipe n'est à l'abri d'un coup de fatigue.

- Pensez-vous que Pierre Angély, votre entraîneur, est toujours l'homme de la situation ?
Je l'espère. Je lui fais confiance même s'il doit composer avec un groupe difficile à gérer.


- Cependant, contre Epinal, certains de ses choix tactiques peuvent surprendre. Surtout lorsque David Guillery n'est pas rentré sur le terrain alors que l'équipe n'y arrivait plus...
En ce qui concerne, David, il ne faut pas oublier que celui-ci revenait de blessure. Maintenant, les choix tactiques, c'est de la responsabilité de l'entraîneur.

- La montée en Pro B étant compromise, préparez-vous déjà la saison prochaine ?
Tout à fait. On a commencé à y réfléchir. Lors des prochaines rencontres, je vais d'ailleurs observer la détermination de tous les joueurs à défendre les couleurs du Nancy Volley.

source/l'est republicain/via le site du nancy volley

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Mar 27 Mar - 22:53

Volley-ball : L'hibernation du leader vannetais continue


N1 masculine. Plessis-Robinson - Vannes VB : 3-1. Le leader breton, après le gain du premier set, enregistre une nouvelle et inquiétante défaite.
Le Vannes VB, pourtant encore leader de son championnat, ne sait plus gagner. Déjà défait à domicile par Brive, le groupe de l'entraîneur-joueur Slava Kreskine récidive, cette fois au Plessis-Robinson, modeste septième. La rencontre avait pourtant bien commencé pour les Bretons, vainqueurs du premier set 27-25. Le match a tourné, ensuite, en faveur des joueurs des Hauts-de-Seine, dominateurs et qui empochaient le gain des trois manches suivantes.

Du coup, le Vannes VB qui caracolait en pôle position se retrouve, certes encore premier, mais avec un seul petit point d'avance sur Canteleu, Nancy et Conflans. Les Vannetais, à six matchs du final, vont notamment se déplacer à Conflans et Montpellier et recevoir Nancy. S'il n'y a pas rapidement une réaction d'orgueil, la troupe de Kreskine risque de se faire souffler l'une des deux premières places synonymes d'accession en Pro B. Comme dans la fable de La Fontaine, rien ne sert de courir... Ce n'est d'ailleurs pas une première dans l'histoire du club. La saison écoulée, après une brillante saison régulière, Vannes s'était complètement écroulé en play-off. « Le printemps et les beaux jours promettent beaucoup » affirmait il y a peu le technicien vannetais, qui en appelle à ses éléments cadres : « Ils doivent se comporter en guerriers, en leaders de la formation. Rien n'est encore perdu. Au Plessis, nous avons mal servi. Chacun doit se rappeler qu'une saison se joue sur la totalité d'un championnat et qu'il faut travailler en matchs mais aussi aux entraînements ». Les joueurs du VBB, eux, se croient peut-être encore en hiver. Il est grand temps de sortir de « l'hibernation » !

PLESSIS-ROBINSON - VANNES VB : 3-1 (25-27 en 26', 25-23 en 23', 25-18 en 21', 25-19 en 23').

Arbitres : MM. Lejeune et Golzan.

PLESSIS-ROBINSON : Le Rouzic, Ben Boubaker, Gambier, Guillossou, Hounnoukpe, Lacroix, Lamy, Logeais, Prevel, Schlienger, Tuil. Entraîneur : Frédéric Guermeur.

VANNES VB : Feret (cap.), Laporte, Jérôme, Brandily, Rosa de Melo dit Para, Creisméas, Kreskine, Kuchar, Genevé. Entraîneur : Slava Kreskine.

Les Vannetais vont devoir faire preuve de solidarité pour espérer accéder en Pro B. Car les poursuivants reviennent vite au classement.

source/




Nationale 1 (M)
Nancy Volley prend position



BRIVE. _ Sevré de victoires depuis le 3 février, Nancy Volley a renoué avec le succès en venant à bout du CA Brive Corrèze.
Nancy faisait tout d'abord le dos rond pendant le premier set, plaçant quelques jolis tirs mais ne parvenant à recoller (14-9, 8'). Le CABC dominait toujours son sujet avec sérénité, concluant le set par un 25-19. Au premier changement de côté, Nancy, par Libom tout en puissance, refaisait son retard (6-6) et prenait même la tête (8-6), avec son 6 majeur sur le terrain. Toujours à l'affût au filet, le Briviste Zolota concrétisait par son puissant coup de poignet mais suite à un long échange conclu par les Nancéiens, ces derniers confirmaient leur avance au tableau (17-11, 13') et emportaient la deuxième manche 25-18.
La fièvre commençait à monter dans le 3e set. Le capitaine briviste N'Daki écopait d'une faute technique pour contestation, ce qui avait le don de motiver ses adversaires qui prenaient quatre longueurs d'avance : 11-7. Les Cabistes s'accrochaient, revenaient à deux points, mais ne parvenaient pas à stopper la puissance d'un groupe lorrain bien plus étoffé, ce qui lui permettait des changements salutaires. Le bombardier Libom faisait toujours autant de dégâts dans son rôle de pointu.
Au cours de la 4e manche, Nancy attaquait, Brive défendait tant bien que mal, jusqu'au plus bel échange de la soirée que concluaient les Lorrains (16-12, 10'). Très peu présent sur le parquet, le coup de grâce était donné par Sobschev. Nancy l'emportait et se positionne en prétendant sérieux pour la montée.



source/

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Lun 2 Avr - 23:47


Brandily (à droite) et les Vannetais volent vers l'ascension en Pro B la saison prochaine. :Gwenael Mahe


Volley-ball : Le Vannes VB vainqueur et rassurant

N1M. Vannes VB - Villefranche-en-Beaujolais : 3-0.
Le leader breton a retrouvé ses vertus de gagnant, avec cette victoire nette et rapide.
Après deux défaites imprévues contre Brive et Le Plessis-Robinson, le groupe breton de l'entraîneur Slava Kreskine avait promis à ses dirigeants un succès contre Villefranche. Le capitaine Grégory Feret, très bon samedi soir à Kercado, et ses partenaires ont tenu parole. Les Caladois ont encaissé un net et rapide trois sets à zéro. Voilà une victoire qui remet de l'ordre dans la boutique vannetaise. Même si l'opposition était assez faible, la formation vannetaise a joué juste et en équipe. Para, comme à son habitude, s'est avéré excellent en défense, en attaque et au service. Genevé est aussi à féliciter pour sa percussion. Sans oublier un Julien Laporte très efficace au contre. Un succès qui rassure avant d'aller défier, dans quinze jours, le dauphin Conflans.

Adjé Agnithey, le retour ?

Slava Kreskine jubilait à l'issue de la partie. « Le marathon des six derniers matchs a bien démarré. L'équipe était au top dans l'engagement. Les joueurs avaient promis de bien faire, ils l'ont fait. C'est excellent. » Cette victoire contre Villefranche a bien préparé « l'important » déplacement à Conflans. Dans deux semaines, Adjé Agnithey pourrait bien signer son grand retour. Après avoir soigné sa double fracture tibia péroné, l'efficace pointu vannetais travaille d'arrache-pied à l'entraînement. « Je dois encore travailler les appuis » précise l'intéressé. La présence d'Agnithey le 14 avril sur le parquet de Conflans serait un atout dans le jeu breton pour un joueur qui avant sa blessure tournait à une moyenne de 22 points gagnants par match. Avec ou sans Agnithey, le Vannes VB veut rester leader de N1 et accéder en pro B. Grâce au renouveau montré devant Villefranche, les Vannetais à cinq rencontres du terme du championnat peuvent légitimement y croire.


VANNES - VILLEFRANCHE : 3-0

(25-12 en 18', 25-12 en 18', 25-19 en 22').

300 spectateurs environ. Arbitres : MM. Veillet & Gaudel.


VANNES VB : Feret (cap.), Laporte, Jérôme, Brandily, Rosa de Melo dit Para, Creisméas, Kreskine, Kuchar, Genevé. Entraîneur : Slava Kreskine.


VILLEFRANCHE : Kazouit, Jérémie Jambon (cap.), Martinant, Clidassou, Thomas Jambon, M'Bala-Ntsama, Martin Jambon, Abbe. Entraîneur : Fabien Roy.

source/

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Mer 25 Avr - 22:40

Volley-ball : Vannes reste leader d'un classement modifié


N 1 masculine. Vannes, suite à une décision de la Fédération, voit Nancy revenir à un petit point. Strasbourg perd des matches sur tapis vert.
A trois journées de la fin du championnat de N1, la Fédération française a modifié le classement. « Un règlement incompris par les clubs », dont Strasbourg, qui n'avait pas respecté l'accord d'aligner au maximum deux étrangers, se voit retirer des points sur tapis vert (NDLR. Vannes dans le même cas n'alignait plus que deux étrangers depuis l'accord pris fin octobre 2006 qui limitait aussi le nombre de joueurs mutés). La Fédération établit aussi, selon son secrétaire général, « un classement parallèle sans pénalité pour Strasbourg, pour une éventuelle descente en N2 ». A n'y rien comprendre ! « Un cas ubuesque » pour Strasbourg « abandonné par certains joueurs », désormais lanterne rouge officielle avec deux victoires seulement homologuées. Une décision prise pourtant après une proposition de conciliation du CNSOF (Comité national olympique et sportif français). Nancy, battu sur le parquet contre les Strasbourgeois, récupère un point et se trouve désormais second, un point derrière le leader vannetais (40 points) en compagnie de Canteleu. Conflans compte aussi un point de plus, quatrième avec 39 points. Heureusement pour Vannes, qui reçoit Nancy samedi, le set average reste favorable. Les Vannetais possèdent sept sets d'avance sur les Lorrains. A trois rencontres du final, une victoire contre Nancy suffira pour accrocher l'une des deux premières places, synonymes d'accès en Pro B.

source/ouest-france

Volley-ball : Le leader vannetais fait sa loi !

N1M. Lyon - Vannes : 2-3. Après avoir été menés 2 à 1, les Vannetais ont finalement imposé leur loi, samedi soir à Gerland.Le début de match ne permettait à aucune des deux formations de prendre le large avec un écart maximum de deux points pour l'une ou l'autre équipe. À l'approche de la fin du set, les visiteurs faisaient un break décisif à 20-23, et malgré une belle défense asuliste, Rosa De Melo donnait la première manche à l'équipe vannetaise, sur une attaque dans les mains (23-25).

Vexés par la perte de cette manche, les coéquipiers de Rado Arsov repartaient tambours battants et atteignaient le premier temps mort technique avec une confortable avance (8-3). Sur leur lancée, les Lyonnais maintenaient la pression en se montrant intraitables au filet face à des Bretons désorganisés en réception (20-12). La paire Arsov-Toshkov remettait logiquement les deux équipes à égalité sur un nouveau contre sur Rosa De Melo (25-16).

Les Morbihannais retrouvaient leur volley au départ de la troisième manche, tandis que les locaux perdaient de leur superbe (4-Cool. Remis en selle par un Arsov en réussite, les Lyonnais faisaient alors jeu égal avec les visiteurs(17-17) avant de s'échapper pour remporter cette manche (25-19).

Les visiteurs faisaient la course en tête dans la quatrième manche et creusaient un premier écart à 16-12. Malgré une belle remontée lyonnaise en fin de set, les coéquipiers de Feret arrachaient la manche et envoyaient les deux équipes au tie-break. Malgré une bonne entame de tie-break, les locaux s'inclinaient finalement devant le leader, mais n'avaient pas à rougir de leur match (16-18).


ASUL LYON - VANNES : 2-3

(23-25, 25-16, 25-19, 23-25, 16-18).

150 spectateurs environ. Arbitres : MM. Gaucher & Bigant.


source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Dim 29 Avr - 11:30

N1M. VANNES VB - NANCY VOLLEY : 3-1 La Pro B c’est fait à 99 %

Les Vannetais connaissaient pertinemment l’enjeu de la rencontre d’hier soir qui les opposait au troisième du groupe, Nancy. Une victoire 3-0, les assurait à coup sûr de la montée en Pro B mais avec leur succès 3 sets à 1, les hommes de Slava Kreskine sont cependant quasiment sûr à 99 % de figurer l’an prochain à l’échelon supérieur.

En comptant sur deux victoires de Nancy 3 à 0, Vannes n’aurait en effet besoin de remporter qu’une seule manche lors des deux derniers matchs même avec deux défaites. Les coéquipiers de Féret pouvaient logiquement laisser exploser leur joie à l’issue du match, suivi par près de 900 spectateurs (plus grosse affluence de la saison). La rencontre démarre sur des chapeaux de roue avec déjà une légère domination vannetaise et un Para omniprésent, comme à l’accoutumée (8-6, 5'). Kuchar met également son physique en valeur en reprenant deux caviars de Féret. Genevé, auteur de 5 points, n’est pas en reste non plus. Mais cela ne suffit malheureusement pas à contenir les visiteurs qui, commettant moins de fautes que leurs homologues morbihannais, restent en temps dans la course (13-13). Cependant Vannes est bien résolu à tenir son engagement de la soirée et reprend logiquement les commandes de la première manche (17-14). Para signe un nouveau festival en fin de set et c’est finalement un service du Nancéen Libom dans le filet qui clôturera la marque pour les locaux (25-21, 25'). Moins performants en défense qu’au cours du premier set les Vannetais sont menés un bon bout de temps au score par les Lorrains.

Lesquels s’appuient sur leur pointu Libom pour faire fructifier leur compteur (7-11). Mais les visiteurs sont ensuite régulièrement poussés à la faute par les hommes de Kreskine et voient ainsi leur avance se réduire comme peau de chagrin au soleil (12-13). S’en suit un vrai retour en force du VVB qui enchaîne six points consécutifs (18-14) avec notamment deux contres surpuissants de Kuchar. Le trou est fait et il va s’accentuer encore davantage avec les smashes de Jérôme et Para (22-15). En roue libre le Vannes VB clôt une nouvelle le score sur une faute adverse (25-21, 24').
Nancy revient à 2 sets à 1
Nettement plus accroché, la troisième manche met les deux équipes dos à dos (3-3, 5-5 puis 9-9). Demesy et Libom signent le premier break du set (9-11). Mais Para et Laporte ramène aussitôt le VVB à 13 partout. Par la suite les égalisations se succèdent jusqu’à ce que les visiteurs reprennent de nouveau l’avantage à l’entame de la dernière ligne droite (19-21). Deux fautes vannetaises et deux points de Guillery permettront aux Nancéens de réduire le score à 2 sets à 1 (22-25) empêchant le Vannes VB ne fêter officiellement leur montée en Pro B. Après une bonne entame de set (4-1) et une rentrée triomphale de Creisméas, jusque-là sur le banc, les Vannetais ne passent le premier temps mort qu’avec un point d’avance (8-7). Mais à la reprise Genevé et Jérôme en remettent une couche, bien aidés par les nombreuses fautes des Lorrains (15-10). Ko debouts, les visiteurs se laissent bercer par le VVB et fini par s’incliner 25 à 19.
Vannes, complexe sportif de Kercado. Arbitres : MM. Kam et Havard. 1 e r set : 25-21 en 25'; 2 e set : 25-21 en 24'; 3 e set : 22-25 en 25'; 4 e set : 25-19 en 26'. Environ 900 spectateurs.

VANNES : Passeur : Féret (cap., 2 points). Libéro : Brandily. Genevé (12), Jérôme (12), Para (17), Laporte (3), Kuchar (12). Est entré en jeu : Creisméas (4). Ent. : Slava Kreskine.

NANCY : Passeur : Hentzen (4). Libéro : Sabchev. Libom (14), Chatel (9), Demesy (9), Guillery (10) , Dor (5). Sont entrés en jeu : Angely (5), Berma (0), Le Bars (1). Ent. : Pierre Angely.
Giovanni Drogo

source le telegramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Mer 2 Mai - 23:32

Nationale 1 (M)
Ça se complique !!


VANNES. Le choc entre le leader, Vannes, et son dauphin Nancy a tenu toutes ses promesses, devant un public très nombreux (890 spectateurs), le record de la saison. Les Vannetais, omniprésents en réception, en défense et en attaque, rendent coup pour coup aux Lorrains qui sont presque dans l'obligation de s'imposer pour espérer encore une montée en Pro B. Libom, très percutant, et Sabchev, très bon à la réception, maintiennent Nancy à flot (9-6, 16-14 puis 20-17). Vannes veut, lui, gagner cette rencontre afin d'obtenir l'accession en Pro B, réservée aux deux premiers du championnat. Le bloc morbihannais ne lâche rien. Para continue son festival (déjà 7 points gagnants), aidé par Jérôme. Vannes s'octroie ainsi la première manche 25-21 sur un cadeau du visiteur Libom.


Dans le second set, Vannes se relâche un peu. Nancy en profite pour passer devant (4-5, 7-11) sur de puissantes attaques de Libom et des contres de Chatel. Les Bretons recollent (13-13) et reprennent les commandes (16-14). Para, toujours lui, et ses partenaires terminent le travail. Les Vannetais se mettent dans la poche la seconde manche (25-21).


Nancy fait de la résistance dans le 3e set (4-5, 9-11) par son capitaine Demesy, l'entraîneur-joueur Angely et Libom. Un contre relance Vannes qui revient à 13-13. Kuchar répond à Libom (19-19). Nancy repart par Guillery (20-22). Para rate le service pour Vannes à 21-24. Guillery conclut pour les Lorrains (22-25) qui reviennent à deux sets à un. Le 4e set est le bon pour Vannes, solidaire et homogène (25-19), pour le gain de la rencontre (3-1) devant des Nancéiens combatifs et accrocheurs. Malgré cette défaite, le Nancy Volley ne voit pas toutes ses chances d'accession disparaître grâce au forfait de Castres et à la défaite de Canteleu/Marmomme.

source l'est républicain/ via le site de nancy

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Mer 2 Mai - 23:41

en N1 à noter la défaite de castres 3/0 à épinal par forfait. Forfait qui s'explique par la gréve des joueurs et du refus de se déplacer à épinal..

http://www.castresvolley.fr/info.php?annee=2006&type=Info&num=820

source le site de castres

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Sam 5 Mai - 11:31

Volley-ball : Le Vannes VB à l'assaut du titre
N1 masculine. CNVB Montpellier - Vannes VB, samedi (17 h).


Les Vannetais veulent prendre leur revanche dans l'Hérault afin d'obtenir le titre de champion de France de N1.
Au match aller, Montpellier avait donné une bonne leçon aux Bretons. Ceux-ci, battus 3-0, avaient subi notamment les attaques percutantes de Groussiaut et les réceptions parfaites de Rowlandson. Depuis cette rencontre, les juniors héraultais sont devenus champions d'Europe, pendant que le Vannes VB conservait sa place de leader.

La montée en Pro B acquise, deux victoires devant Nancy et surtout Canteleu défait à Brive, les Vannetais sont en position de force pour décrocher le titre de champions de France de Nationale 1. Pour obtenir ce sacre, un seul succès sur les deux rencontres qui restent à jouer suffira. Une victoire dans la salle du Creps montpelliérain peut permettre au groupe de Slava Kreskine de fêter cette récompense. À moins que le capitaine Feret et ses partenaires ne préfèrent vaincre Saint-Jean-de-Braye, modeste neuvième, dans leur salle lors de l'ultime journée du championnat, le samedi 12 mai. Devant leur fidèle public et les membres du GNB, les jeunes de la Génération Noir et Blanc, les couleurs du club.

Pour le déplacement à Montpellier, Slava Kreskine n'envisage pas d'incorporer Xavier Boutin et Adjé Agnithey. « Mes joueurs veulent absolument prendre leur revanche là-bas. Je ne change pas une équipe qui gagne. C'est dommage pour Agnithey et Boutin, victimes de la règle des mutés et du nombre d'étrangers sur la feuille de match », confirme le technicien vannetais qui ajoute: « Les gars après le match victorieux contre Nancy se sont un peu relâchés aux entraînements. Il faut vite revenir sur terre pour conclure la semaine sur un succès au bord de la Méditerranée. » Un succès qui permettrait de décrocher le titre dès ce samedi.

CNVB MONTPELLIER : Toniutti, Groussiaut, Leroux, Geiler, Soltin, Corre, Cantamessi, Clement, Rowlandson, Taghin, Quesque, Barais. Entraîneur : Philippe Salvan.

VANNES VB : Feret, Laporte, Jérôme, Brandily, Para, Creisméas, Kuchar, Genevé. Entraîneur : Slava Kreskine.

Arbitres : MM. Poirier et Vermante.

source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Dim 6 Mai - 10:44

N1M. CNVB - VANNES : 3-0 Vannes devra attendre...

Dans l’antre du Creps à Montpellier, les Vannetais, leaders de leur groupe et qui pouvaient être sacrés champions de France en cas de succès, ont sombré : 3-0.
Ce sont les locaux qui entrèrent le mieux dans la partie avec un block très présent, en particulier celui de Taghin, qui réussissait trois énormes contres lors des premiers points. Le CNVB dominait largement les débats au filet et creusait rapidement l’écart : 8-5, puis 13-7. Vannes était dépassé par le jeu très rapide des pensionnaires du centre. Toniutti réalisait des prouesses à la distribution et les attaquants, Geiler, Groussiaut et Taghin, faisaient un festival de points gagnants jusqu’à 21-12. C’est à cet instant que les Bretons décidèrent, enfin, de réagir par l’intermédiaire de Jérôme au service.
Vannes refait surface
Mais le mal était fait et les Espoirs empochaient le premier set : 25-20. Mais Vannes s’était relancé dans la rencontre. L’entame du deuxième set prouvait rapidement que les Morbihannais étaient revenus sur le terrain dans de meilleures dispositions. Du coup, la rencontre s’équilibrait. Vannes faisait maintenant jeu égal avec son adversaire, sans toutefois pouvoir déstabiliser l’organisation du CNVB. Ce sont même les Espoirs qui se détachaient les premiers, à 15-13 puis 16-14. Mais les Vannetais recollaient rapidement à la marque grâce à Rosa de Melo et Jérôme 19-19.

Les deux formations ne se lâchaient plus jusqu’à la conclusion du set. Chacune à leur tour, elles avaient l’occasion de conclure la manche. Mais à ce jeu, c’est le CNVB qui l’emportait sur un service de Toniutti qui touchait un joueur vannetais... à l’extérieur du terrain (29-27). Dans la troisième manche, c’est Vannes qui prenait les devants pour la première fois dans le match, le Brésilien Rosa de Melo se jouant du contre adverse et enchaînant les points au service. Vannes avait enfin retrouvé un jeu digne de son classement. Mais, à 21-23, Geiler passait au service... et ne devait plus le lâcher. Il enchaînait ace et service gagnant. Et quand l’échange se mettait en place, ce sont les Espoirs qui avaient le dernier mot (25-23).
La fiche technique
Au gymnase du Creps à Montpellier, centre National du Volley-Ball bat Vannes, 3-0 (25-20 en 25’, 29-27 en 27’, 25-23 en 27’). Arbitres : MM.Porier et Vermande CNVB : Taghin, Toniutti puis Cantamessi, Groussiaut, Leroux puis Barais, Clément, Geiler, Libero : Rowlandson. Entraîneur : Philippe Salvan VANNES : Feret puis Creismeas puis Laporte, Jerome, Kuchar, Geneve, Rosa de Melo, Laporte puis Creismeas, Libero : Brandily. Entraîneur : Viatcheslav Kreskine

source le telegramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Lun 7 Mai - 11:52

reportage de france3 sur le match de la montée en proB pour Canteleu Maromme face au Plessis robinson avancé le curseur à 8 mn


http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b76a_1214part1&portail=france3&m_OAS=regions.france3.fr/normandie/videojt/1214regional/hautenormandie&m_mmtrie=france3_regions_normandie_videojt_1214regional_hautenormandie

voici l'équipe de CANTELEU MARONNE promue en proB

N° NOM Prénom
1 BURDIN Anthony
2 CARREZ Hubert
3 DUPUIS Cedric
4 THERS Philippe
5 BERTHOU Bastien
6 ECLAR Steve
7 SKROK Piotrek
9 GROSSIN Pierrick
10 DOUTEAU Christophe
11 DE SOUZA Gean
13 VAVREK Marian
Pdt BOURBON Bernard
Ent FABIANCZYK Wojtek
Ent Adj. DELBARRE David


A noter la présence de CARREZ Hubert (ex cambrai 04/06 et paris volley 02/04), de DE SOUZA Gean (ex saint-brieuc 04/05) et de l'entraineur
FABIANCZYK Wojtek (ex nanterre)

source le site de canteleu maromme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opacricri
Medaillé d'or


Nombre de messages : 3382
Age : 70
Localisation : jonchery
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Lun 7 Mai - 12:19

taylor a écrit:
reportage de france3 sur le match de la montée en proB pour Canteleu Maromme face au Plessis robinson avancé le curseur à 8 mn


http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b76a_1214part1&portail=france3&m_OAS=regions.france3.fr/normandie/videojt/1214regional/hautenormandie&m_mmtrie=france3_regions_normandie_videojt_1214regional_hautenormandie

voici l'équipe de CANTELEU MARONNE promue en proB

N° NOM Prénom
1 BURDIN Anthony
2 CARREZ Hubert
3 DUPUIS Cedric
4 THERS Philippe
5 BERTHOU Bastien
6 ECLAR Steve
7 SKROK Piotrek
9 GROSSIN Pierrick
10 DOUTEAU Christophe
11 DE SOUZA Gean
13 VAVREK Marian
Pdt BOURBON Bernard
Ent FABIANCZYK Wojtek
Ent Adj. DELBARRE David


A noter la présence de CARREZ Hubert (ex cambrai 04/06 et paris volley 02/04), de DE SOUZA Gean (ex saint-brieuc 04/05) et de l'entraineur
FABIANCZYK Wojtek (ex nanterre)

source le site de canteleu maromme



Trés heureux de retrouver l'ami Wojtek en Pro B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/omacricri
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Lun 7 Mai - 13:32

Nationale 1 (M)l'est republicain du 05/05/07

Pas de droit à l'erreur
LYON - NANCY-VOLLEY, ce soir 20 h.


Si rien n'est encore perdu pour la montée, Nancy Volley ne peut pas se permettre le moindre faux pas à Lyon.

NANCY. _ L'affaire de Castres a relancé les spéculations sur les possibilités de Nancy-Volley de décrocher la deuxième place et, par la même occasion, une promotion en Pro B. Cependant, pour pouvoir alimenter cet espoir et continuer à y croire, un succès à Lyon, ce soir, est indispensable. Or ce déplacement s'annonce périlleux. « C'est une bonne équipe, assez irrégulière mais avec des joueurs de qualité. Nous devons nous méfier. A l'aller, nous avions gagné assez facilement (3-0) mais nous avions eu du mal à finir les sets. Dernièrement, les Lyonnais ont accroché Vannes (3-2). C'est un signe. Homogènes, ils sont capables du meilleur. Ce ne sera pas une tâche facile mais nous devons gagner », explique Pierre Angely.

L'entraîneur de Nancy-Volley préfère d'abord penser à l'aspect sportif avant de regarder du côté du tapis vert et des problèmes financiers de Castres. « Même s'ils sont forfaits ce week-end, je ne crois pas à leur forfait général car je pense qu'ils joueront le dernier match. Nous ne devons donc pas nous baser là-dessus. De toute façon, nous n'avons pas non plus notre destin en main ».

Sans Damas Dor

A la lutte pour la montée avec Canteleu, Nancy-Volley doit non seulement gagner ses deux derniers matches mais aussi espérer un faux pas de son adversaire direct. ça ne paraît pas évident tant le calendrier de Canteleu semble plus facile que celui des Nancéiens. « Pour la montée, nous n'avons pas le droit à l'erreur et il faut que Canteleu perde un match. Ce n'est pas évident car ils vont jouer cette semaine à Plessis qui est certainement un peu démobilisé après avoir décroché son maintien et ils terminent par Villefranche, l'avant-dernier... De notre côté, nous devons jouer les deux derniers coups à fond pour ne pas avoir de regrets », exhorte Pierre Angely.

L'entraîneur nancéien s'est efforcé de faire passer ce message à ses joueurs cette semaine. Toutefois, une inconnue sérieuse pèse : comment ont-ils digéré la défaite subie à Vannes la semaine dernière ? « Elle nous a fait mal car chaque match de ce type nous éloigne de notre objectif et il reste peu d'opportunités », reconnaît l'entraîneur qui sera certainement privé ce soir de Damas Dor, victime d'une tendinite à un genou. Pour palier cette absence, Nancy-Volley fera appel à Hugo Constantin, qui évolue habituellement en N2.



Nationale 1 (M)l'est republicain du 06/05/07

Nancy Volley rate le coche

LYON. _ Dès l'entame de match, les visiteurs démontraient sérieux et application, laissant augurer de leur volonté de ne pas tomber dans le traquenard lyonnais.
Les Lorrains prenaient rapidement trois points d'avance (9-12) et faisaient la course en tête durant tout le premier set. Malgré un retour de l'ASUL à 21-22 sur un ace de Stanek, Nancy empochait la mise sur un contre du duo Angély-Hentzen.
Tendance inversée dans la seconde manche où, excepté un passage à 10-11 en faveur de Nancy Volley, Lyon a toujours eu la mainmise sur le score avec un secteur central plus performant avec l'entrée de Toshkov. Arsov, très sollicité, remettait les deux équipes à égalité sur une attaque long de ligne (25-19).
Vexés par la perte de cette manche, les Lorrains réagissaient en se montrant plus performants au service et au block et reprenaient le match en main. Malgré les entrées de Todorov, Alter et Badou côté lyonnais, Libom donnait logiquement l'avantage aux siens sur un smash dévastateur (17-25). Après un début de quatrième set équilibré, Nancy se perdait totalement et laissait Alter et Badou se régaler sur les ailes et offrir ainsi au public un ultime tie-break malgré un bon passage au service de Libom en fin de set (25-22).
Les visiteurs entamaient le tie-break tambour battant (2-5) avant que Lyon n'égalise à 7-7. Après une longue série d'égalités, ce sont finalement les locaux qui emportaient la décision sur un ace de Canaut (16-14).

source l'est republicain/via le site de nancy

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Sam 12 Mai - 11:44

Volley-ball :
Vannes veut être champion de France
Nationale 1 masculine. Vannes VB - Smoc Saint-Jean-de-Braye,
samedi (20 h 30).



L'accès en Pro B acquis, les Vannetais veulent être sacrés champions de France. La fête est programmée ce soir.
Assurés d'évoluer la saison prochaine en Pro B, les joueurs du Vannes VB entraînés par Slava Kreskine ne sont plus qu'à une victoire du bonheur suprême. Un succès contre l'ultime visiteur, Saint-Jean-de-Braye, modeste neuvième, suffira aux partenaires morbihannais du capitaine Grégory Feret avec à la clé le titre de champions de France de Nationale 1. Nettement défait samedi dernier à Montpellier, devant les juniors tricolores champions d'Europe, le Vannes VB veut donner le coup de collier nécessaire pour l'obtention de ce titre.

En tête depuis le début de la saison, les Bretons n'ont nullement l'intention de laisser le second, Canteleu-Maromme, leur souffler cette récompense méritée. Devant leur fidèle public, devant aussi le « kop » du GNB (Génération Noir et Blanc), Para, Kuchar, Genevé, Jérôme ont l'envie de réaliser un festival offensif. Feret à la passe, Laporte et Creisméas au contre, l'ancien Brandily à la réception, sont motivés pour emporter la décision. La fête pour le titre national est programmée ce soir. Celle de l'accession en Pro B, il y a quinze jours, s'était terminée le lendemain de la victoire contre Nancy à 4 heures du matin. Le titre de champion de France pourrait bien valoir une nuit blanche aux joueurs noirs et blancs et à leurs dirigeants ! Pour atteindre le titre convoité, le tacticien morbihannais veut que ses hommes « mouillent le maillot comme ils l'ont fait toute la semaine à l'entraînement ».

Ajoutant dans la foulée : « Même si les banlieusards orléanais vont se battre pour ne pas descendre, j'ai confiance dans mon équipe. Finir notre saison victorieusement devant notre public, de plus en plus nombreux, c'est un vrai objectif pour fêter en leur compagnie le titre de champion de France. » Les Vannetais n'ont plus besoin que de trois sets gagnants pour devenir champions de France de nationale 1. La fête est vraiment programmée, ce soir à Kercado.


VANNES VB : Feret (cap.), Laporte, Jérôme, Brandily, Rosa de Mélo dit Para, Creisméas, Kuchar, Genevé. Entraîneur : Slava Kreskine.

SMOC SAINT-JEAN-DE-BRAYE : Cros, Antoina, Soleilland, Noah, Payet, Vulicevic, Corré, Piletan, Wojcik, Ali, Bourgeois. Entraîneur : Serge Eloi.

Arbitres : MM. Tusseau et Turquois.

source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Dim 13 Mai - 16:06

N1M. VANNES VB - SAINT-JEAN-DE-BRAYE : 3-1 Vannes à domicile : champion de France !

Pour leur dernier match de la saison les Vannetais s’étaient mis un point d’honneur à terminer sur une ultime victoire nette et sans bavure face au SMOC de Saint-Jean-de-Braye. Et c’est ce que les hommes de Slava Kreskine se sont attachés à faire avec beaucoup de sérieux. Bousculés au premier set, dont ils sont cependant sortis vainqueurs, les Vannetais ont ensuite parfaitement déroulé leur jeu pour aller s’offrir au bout du compte le titre honnorifique de Champion de France de Nationale 1.
On assiste à un début de rencontre sans vraie domination de l’une ou de l’autre des équipes. Les égalisations se succèdent au tableau d’affichage (3-3 puis 7-7). Au premier temps mort technique Vannes ne compte donc qu’un seul point d’avance (8-7), grâce notamment à un triplé de Para. Mais Kuchar permet ensuite aux locaux de faire le break (12-9). Au second temps mort l’avance des Vannetais se maintient toujours à trois points (16-13). L’attaquant abraysien Noah, fidèle à ses homonymes (huit points au cours de ce seul set), met par la suite les bouchées doubles pour relancer son équipe et signe à lui seul l’égalisation (18-18). Dans la dernière ligne droite la parité est encore de mise (22-22) et les visiteurs obligent même les Morbihannais à jouer les prolongations après avoir sauvé une première balle de set (24-24). Mais la deuxième sera la bonne avec un excellent Kuchar à la conclusion (26-24).

Un festival offensif de Noah

Particulièrement accrocheurs lors de la première manche, les visiteurs vont progressivement lâcher prise avec leurs homologues vannetais. Ainsi sous l’impulsion de Creisméas les locaux s’envolent avec cinq points d’avance à la pause (8-3, 5 e ) puis un maximum de dix points (15-5, 10 e ).
Les volleyeurs de Saint-Jean-de-Braye, un peu timorés jusqu’alors, vont sonner le réveil et relancer un peu le suspense avec encore une fois un festival offensif de Noah. Revenus à quatre points du VVB (18-14), les Abraysiens vont ensuite de nouveau se faire distancer. Quelques fautes directes de Saint-Jean et un doublé de Kuchar au contre remettent l’équipe locale en selle (23-16). Un smash de Jérôme et un service de Vulicevic dans le filet clôturent la marque pour le Vannes VB (25-16).

Un grand Féret à la baguette

Le troisième set remet un peu de piment dans le match avec une prestation nettement plus intéressante de la part de Saintt-Jean-de-Braye. Privilégiant le centre plus qu’à l’accoutumée, Féret permet à Creisméas et Kuchar de faire valoir leur sens de l’attaque. Mais en face les visiteurs ne baissent pas les bras et c’est cette fois-ci Vulicevic qui se met en lumière avec dix points gagnant. Et ce sont eux d’ailleurs qui prennent les commandes (13-16 puis 14-17). Mais Vannes désireux d’en finir rapidement renverse la tendance et signe un retard triomphal avec un grand Féret à la baguette. Servis impeccablement, Jérôme, Para puis Genevé enchaînent les derniers points pour clore le score à 25-21. Arbitres : MM. Turquois et Drèves.
Evolution du score : 1 e r set : 26-24 en 27’; 2 e set : 25-16 en 22’; 3 e set : 25-21 en 25’.
Environ 500 spectateurs.

VANNES : Passeur : Féret (1 pt) puis Laporte (0) et Jouan (0). Libéro : Brandily. Creisméas (8), Kuchar (13) puis Pottier, Genevé (8), Jérôme (11), Para (9). Ent. : Slava Kresine.

SAINT-JEAN-DE-BRAYE : Passeur : Soleilland (0) puis Ali (1). Libéro : Bourgeois. Antoina (3), Noah (14), Vulicevic (15) puis Payet (0), Corré (5), Piletan (6). Ent. : Serge Eloi.
G. Drogo


Source / le telegramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Mar 15 Mai - 22:02


Les Vannetais de Slava Kreskine ont fêté dignement leur titre de champion de France de Nationale 1 en s'imposant nettement. :Gwénaël Mahé.

Volley-ball : Champions de France, les Vannetais préparent l'avenir


N1M. Vannes - Saint-Jean-de-Braye : 3-0. Les Vannetais ont signé un dernier et net succès. Avec à la clé le titre de champion de France. Rendez-vous désormais la saison prochaine... en Pro B.

C'est fait, la saison 2006-2007 vient de se terminer en apothéose pour les joueurs du Vannes VB et son entraîneur Slava Kreskine. Ce dernier, samedi contre les banlieusards orléanais, a savouré sa troisième montée. De Nationale 3 jusqu'à la Pro B, tel est le bilan du technicien morbihannais. Qui ne demande qu'à rester le responsable technique du club qui évoluera en septembre prochain dans le cercle huppé du volley professionnel français.

Pour cela, Kreskine veut « des garanties et le respect de mes conditions ». Certains joueurs veulent aussi connaître les orientations futures des dirigeants. L'assemblée générale du Vannes VB, programmée le lundi 21 mai, devrait permettre de clarifier les choses. Qui dirigera la boutique du Vannes VB ? Qui l'entraînera, avec quel budget et comment l'alimenter ? Quels joueurs resteront, qui partira, quels renforts ? Autant de questions sans réponse à ce jour. La soirée du 21 mai promet d'être sans doute assez chaude !

En attendant, tout le clan morbihannais a fêté comme il se doit le titre de champion de France. Le ministre maire François Goulard s'y mêlant, pour arborer un magnifique tee-shirt créé pour l'événement. Le coach breton était aux anges. « C'est le sacre de tout un groupe. Brandily a effectué une belle prestation. Notre passeur et capitaine Feret a parfaitement varié le jeu. Nos étrangers Kuchar et Para étaient puissants et percutants. Genevé, Creisméas ont fait du boulot au contre. Bref, tous ont montré de la qualité et de la solidarité. Je suis un entraîneur heureux. »

Un bonheur partagé par tous, samedi soir à Kercado, devant 500 supporteurs ravis. Le championnat vient de se terminer dans la joie. Il faut déjà songer à l'avenir proche du club. Celui-ci va s'élaborer, dans les coulisses d'abord, puis au grand jour le 21 mai prochain...

VANNES - SAINT-JEAN-DE-BRAYE : 3-0

(26-24 en 27', 25-16 en 22', 25-21 en 25').

500 spectateurs. Arbitres : MM. Tusseau et Drèves.


VANNES VB : Feret (cap.), Potier, Laporte, Jérôme, Brandily, Rosa de Mélo dit Para, Creisméas, Kuchar, Genevé. Entraîneur : Slava Kreskine.

SMOC SAINT-JEAN-DE-BRAYE : Cros, Antoina, Soleilland, Noah, Payet, Vulicevic, Corré, Piletan, Wojcik, Ali, Bourgeois. Entraîneur : Serge Eloi.

source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Mer 23 Mai - 23:01


Soutenu par le capitaine Grégory Feret (à droite) et les joueurs, Slava Kreskine (au centre) sera toujours l'entraîneur du Vannes VB la saison prochaine.:Gwénaël Mahé


Volley-Ball : Assemblée générale tumultueuse au Vannes VB

Vannes VB. Les coprésidents se sont rudement accrochés lundi soir. Joël Mauger est réélu mais la coprésidente Chantal Médigue est poussée vers la sortie.
C'est une assemblée générale peu banale qui s'est déroulée lundi soir. Malgré les succès sportifs du nouveau club, né de la fusion en juin dernier des sections volley-ball de l'UCK-Nef et du Véloce, les débats ont vite tourné au règlement de comptes entre deux camps totalement opposés.

Après avoir rapidement souligné le titre de champion de France de Nationale 1 et la montée en Pro B de l'équipe masculine, l'accession en Nationale 3 des féminines (invaincues dans leur championnat), les débats se sont musclés, les querelles intestines ont éclaté au grand jour. Pour aboutir à un vote.

60 000 € de déficit

Joël Mauger, coprésident et porteur du projet « Envol », a été réélu avec 59 voix sur 96 votants. Mais coup de théâtre, la coprésidente Chantal Médigue (38/96) et le trésorier Patrick Médigue (26/96) n'ont pas obtenu suffisamment de voix pour rester au comité directeur. Ils sont donc poussés vers la sortie. C'est une page du volley-ball vannetais qui se tourne. « Notre projet vise, sur quatre ou cinq ans, l'accès des garçons en Pro A », a déclaré Joël Mauger après le vote alors qu'hier, Christophe Le Chanu a été nommé deuxième coprésident.. « Pour les féminines, la montée en Nationale 3 n'est qu'une étape. On attire plus que l'on fera fuir. Un dirigeant, parent de joueur, prendra en charge la commission jeunes. Je veux de la transparence et de la communication. »

Une communication transparente qui, manifestement, n'existait pas en réalité. Le torchon brûlait depuis plusieurs mois en interne dans un club qui affiche un déficit d'environ 60 000 € pour son premier exercice. Slava Kreskine est confirmé dans ses fonctions d'entraîneur ainsi que Samuel Frey pour les féminines. A l'issue du vote, Slava Kreskine et ses joueurs se sentaient rassurés. « Avant le mois de janvier, je devais entraîner, gérer la logistique des déplacements, et même m'occuper des papiers de sécurité sociale pour nos joueurs étrangers. Depuis, Joël Mauger a délégué Christophe Le Chanu pour m'assister dans nos transports. Je vais retrouver la vraie fonction de coach », a tenu à préciser le technicien vannetais. Un entraîneur que certains songeaient à remplacer...

Les joueurs unis autour de Kreskine

En effet, des coaches de Pro B avaient été contactés dont un qui entendait venir avec son passeur, ce qui aurait mis le capitaine du Vannes VB, Grégory Feret, hors jeu ! Ce dernier poussait donc un soupir de soulagement à l'issue de l'assemblée : « Le monde du volley est assez petit, les joueurs des autres clubs parlent avec nous. J'étais attentif à ces rumeurs. » Le passeur vannetais insistant sur un point : « Dites bien que les joueurs ici sont unis, ils veulent tous rester auprès du coach, c'est très important. »

Slava Kreskine reprenait alors la parole. « Il n'y a plus de temps à perdre. Nous étions sur un libero... qui vient de signer à Saint-Nazaire. Je désire conserver une majorité de joueurs et obtenir trois renforts. Pour avoir une place en milieu de tableau de Pro B, c'est indispensable. » Joël Mauger et tous les dirigeants du nouveau comité directeur du Vannes VB ont du pain sur la planche.

Après des débats tumultueux, le sport doit reprendre ses droits pour le plus grand bien du volley-ball vannetais.

source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   Sam 26 Mai - 10:40



source/ le site de canteleu maromme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)   

Revenir en haut Aller en bas
 
saison 2006/2007 NAT 1 (george, david....)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Calcio (saison 2006/2007)
» NBA Saison 2006-2007
» Coupe UEFA 2006/2007
» Transferts Albi (2007-2008)
» Mercato 2006 - 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du CVB 52 HM :: Equipes :: Ligue B-
Sauter vers: