AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 saison 2006/2007 PRO B

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Dim 15 Oct - 14:22

taylor a écrit:
[color=blue]A noter les 26 points de Fabien lors de la victoire de grenoble contre Neuweg saint-louis.
Effectivement, belle performance de Fabien.Ca fait plaisir
Revenir en haut Aller en bas
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Lun 16 Oct - 13:43

VOLLEY-BALL / Pro B FLSQ : réagir au plus vite


(De notre correspondant local Jean-Pierre DEFREMERY).

En progrès à Martigues après l'échec du premier soir au Palais des Sports contre Alès, le Foyer Laïque de Saint-Quentin malgré l'apport, au centre, d'Ogier Molinier, rétabli, a connu, samedi à la maison, un nouvel échec face à Dunkerque (1-3) alors que tous les espoirs lui étaient permis après un premier set aisément remporté avec un Frédéric Gingreau en état de grâce. Touchés, les Maritimes n'étaient cependant pas coulés et les protégés de Gaël Bollengier allaient renverser la situation sans, à dire vrai, gros problème.

Gingreau, évidemment, ne pouvait tout faire à lui tout seul. Des lacunes à la réception, le capitaine Petar Atanassov en demi teinte alors que l'ex-international bulgare est normalement le « taulier » de l'équipe, voilà qui permet de comprendre un peu mieux l'échec des « Rouge et Bleu ». En partie seulement toutefois dans la mesure où les Nordistes, lesquels auraient pu renoncer après leur catastrophique entame, devaient faire preuve de beaucoup plus de détermination et de solidarité.
Hier, avec le recul donc, Jeremy Hebert ne se dérobait pas : « Fred (Gingreau) fait la différence alors qu'on ne joue pas vraiment. On n'est pas encore entrés dans le jeu. On a des choses à se reprocher, tout le monde. On ne peut pas, à chaque fois, se retrancher sur l'absence des centraux. On va revoir la vidéo pour étudier ce qui n'a pas été. Egalement se poser les vraies questions entre nous pour éviter de gamberger. Il n'y a pas trente-six solutions, il faut se remettre au boulot ».

23 rencontres restant à disputer, il n'y a pas encore le feu au lac. Il n'en reste pas moins que ce qui est affiché au compteur n'a rien de réjouissant : le néant pour les promus Marseille et Saint-Louis, une petite unité pour Harnes et. Saint-Quentin mais, déjà, trois pour Aix-en-Provence et Grenoble. Nullement pessimiste mais lucide, le jeune libero saint-quentinois conclut : « Saint-Nazaire (là-bas) puis Chaumont, ce n'est pas le mieux pour se refaire. Il n'y a pas beaucoup de solutions, il faut qu'on se remette vraiment au travail ».
Tout est (bien) dit !

source l'union

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Jeu 19 Oct - 21:17

DNA du 16/10/06
« C'est un naufrage »


Après la défaite à Grenoble, l'entraîneur de Saint-Louis, Darek Blonski, est furieux. Déçu du manque de motivation de l'équipe, il ne comprend pas. Il est inquiet.

Les mots sont durs, ils font d'ailleurs très mal, ils sont à la hauteur de cette inattendue défaite à Grenoble. Aux yeux du coach de Saint-Louis, Darek Blonski, les Isérois sont ce qui se fait de moins bien dans cette Pro B, c'est l'équipe à battre ou plutôt celle contre qui il ne faut surtout pas sortir perdant. C'est pourtant ce qui est arrivé samedi soir, en quatre sets. Et l'entraîneur est effondré.

« Honte »

« Ce n'est pas un passage à vide, c'est une défaillance, un naufrage. Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma honte. J'espère que les joueurs ressentent la même chose. Nous sommes complètement passés à côté, nous avons été dépassés du début à la fin et c'est difficile à expliquer. » Il vient de subir une énorme désillusion et, à l'écouter, il semble à court d'arguments.
« Je ne comprends pas ce qui se passe. A la fin du match, un arbitre est allé voir nos joueurs et leur a parlé. Il les avait vu jouer lors du Tournoi d'Annemasse, il voyait chacun percer dans une équipe de Pro A d'ici une saison ou deux. "Elle est où votre équipe ?", a-t-il demandé. » Darek Blonski la cherche lui aussi. « Se taper cinq cents bornes pour rien, cela m'échappe ! »
Aucun compartiment du jeu n'échappe à la colère du coach. « Quelque chose est cassé dans ce groupe. L'ambiance est sympa mais le collectif ne fonctionne pas. Les joueurs étaient stressés à Ajaccio, pour la reprise, moins contre Narbonne, pour gagner contre Grenoble il fallait se révolter, taper du pied, du coude, prendre ses responsabilités. Je n'accepte pas ce qui s'est passé. »

« J'ai cru rêver »

Il ne rejette pas la faute sur ses joueurs, s'il y a un coupable dans cette histoire pas drôle du tout, c'est lui. « Quand le collectif ne fonctionne pas, je suis le premier fautif. Contre Grenoble on n'avait pas le droit de repartir sans au moins deux points. Avec la motivation de notre équipe la saison dernière on aurait remporté ce match. Grenoble a le niveau d'une N1 ! »

Aux deux premiers sets, pourtant, Saint-Louis était en mesure de s'imposer mais a manqué de flair dans les derniers points. « On aurait dû s'imposer avant. Grenoble, c'est une équipe qui ne risque pas de regagner un match avant longtemps. Si on attend les play-down à la quatorzième - et dernière - place ce sera trop tard. Le dernier est relégué d'office. » Cette défaite est impardonnable.

« Les joueurs ne respectent pas les consignes non plus. En fin de set je demande de ne prendre aucun risque au service et le joueur le loupe ! Le terrain est grand pourtant. J'ai cru rêver. C'est de la Pro B ? Cette équipe a de la marge, on peut se reprendre sur une belle série. On savait très bien le faire en Nationale 1, ce sera plus dur en Pro. Les possibilités de s'en sortir seront peu nombreuses. »

S.Ba.
source/ © Dernières Nouvelles D'alsace, Lundi 16 Octobre 2006. /via le site de saint-louis/neuweg

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien
Rang: Administrateur
fabien

Nombre de messages : 534
Age : 38
Localisation : Asnieres Volley 92
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Ven 20 Oct - 0:39

Je me sens obliger de repondre à cet article pour le moins degoutant!mais je ne sais pas par ou commencer!!!
C'est une honte de dire tant de mauvaise chose d'une equipe qui à pris le dessus face à la sienne,c'est une faute pro que de ne pas respecter l'adversaire!Monseigneur Blonski...un match se gagne sur le terrain..vous avez beau avoir quelques années de metier derriere vous mais le week end dernier vous avez pris une tres bonne lecon!peut etre que Grenoble à le niveau N1...mais elle le sais,et en a conscience!elle se bat avec cela.Se prepare en fonction de cela.Votre equipe à des joueurs à potentiel proA...mais le proA se merite!elle se merite en le prouvant chaque week end,en battant de "vulgaires"equipes de n1 qui traine en proB!Voila ce que vous pouvez dire à vos joueurs qui se voient peut etre plus beau qu'ils ne sont!Ou pire encore,que vous les mettez vous meme à un statut qu'ils n'ont pas(encore).Vous avez preparer votre equipe de la pire des manieres!en leur faisant croire qu'ils avaient gagner d'avance!et voila le resultat,des le 3eme matchs vous etes dans le naufrage complet!BRAVO.
La honte n'est pas d'avoir perdu à Grenoble!mais d'avoir ce retour!
Je suis navré d'intervenir de la sorte sur ce forum,mais justement,tous peuvent etre temoin que je n'ai jamais peté un plomb de la sorte!
Je vous souhaite une bonne et longue saison Monseigneur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cvb52.forumactif.com
Macapuf
Medaillé d'or
Macapuf

Nombre de messages : 1292
Age : 44
Localisation : Suède
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Ven 20 Oct - 9:15

fabien a écrit:
Je me sens obliger de repondre à cet article pour le moins degoutant!mais je ne sais pas par ou commencer!!!
C'est une honte de dire tant de mauvaise chose d'une equipe qui à pris le dessus face à la sienne,c'est une faute pro que de ne pas respecter l'adversaire!Monseigneur Blonski...un match se gagne sur le terrain..vous avez beau avoir quelques années de metier derriere vous mais le week end dernier vous avez pris une tres bonne lecon!peut etre que Grenoble à le niveau N1...mais elle le sais,et en a conscience!elle se bat avec cela.Se prepare en fonction de cela.Votre equipe à des joueurs à potentiel proA...mais le proA se merite!elle se merite en le prouvant chaque week end,en battant de "vulgaires"equipes de n1 qui traine en proB!Voila ce que vous pouvez dire à vos joueurs qui se voient peut etre plus beau qu'ils ne sont!Ou pire encore,que vous les mettez vous meme à un statut qu'ils n'ont pas(encore).Vous avez preparer votre equipe de la pire des manieres!en leur faisant croire qu'ils avaient gagner d'avance!et voila le resultat,des le 3eme matchs vous etes dans le naufrage complet!BRAVO.
La honte n'est pas d'avoir perdu à Grenoble!mais d'avoir ce retour!
Je suis navré d'intervenir de la sorte sur ce forum,mais justement,tous peuvent etre temoin que je n'ai jamais peté un plomb de la sorte!
Je vous souhaite une bonne et longue saison Monseigneur!

Tout à fait d'accord avec toi Fabien! Cette réaction est simplement celle d'un mauvais perdant et tout simplement de quelqu'un qui se croit plus haut que ce qu'il n'est réellement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
garage gaudin
Rang: Administrateur
garage gaudin

Nombre de messages : 3634
Age : 62
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Ven 20 Oct - 10:22

eh ben moi, j'étais et suis content de la victoire de Grenoble, essentiellement pour nos ex chaumontais.
encore bravo à fabien!

_________________
VIVE le CVB52 HM!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Champion de france
Raphaël

Nombre de messages : 284
Age : 41
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Ven 20 Oct - 14:50

eh ben moi aussi je suis content de la victoire de Grenoble. Bon, ce n'est pas pour des raisons sportives (juste que ça me fait un déplacement pas trop loin pour faire du ski dans la journée et voir st-quentin dans la soirée ).

Alors félicitations à toi fabien et à ton équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allezleflsq.lautre.net/
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Ven 20 Oct - 19:09

Pro B Les entrefilets du Foyer

STATISTIQUES. Comme à Martigues, Frédéric Gingreau (26 points dont 8 aces) et Dario Dukic (18) ont été les meilleurs marqueurs de Saint-Quentin devant Dunkerque (1-3), dont le Brésilien Brizola Damasceno (14) devance de peu les ex Saint-Quentinois Fred Delaye (13) et Moïse Jeanlys (11) : 6 attaques gagnantes et 5 contres, le central guyanais peut être satisfait de son score.
93 points pour les Maritimes, 84 pour le Foyer au terme des quatre manches : la différence n'est pas énorme. Elle est en revanche beaucoup plus importante en ce qui concerne les fautes directes : 23 pour les Dunkerquois, 37 pour les Saint-Quentinois. On peut alors considérer que les Nordistes n'ont pas gagné le match mais que les Axonais l'ont perdu.

SAINT-NAZAIRE. Trois sets ont suffi à Saint-Nazaire, qui recevra le Foyer demain, pour l'emporter à Marseille (25-17, 25-20, 25-23.). Défaits au jeu décisif à Chaumont, les Nazairiens ont confirmé leur premier succès contre Aix (3-0).

LOGISTIQUE. Pour le déplacement en Loire-Atlantique, le Foyer et le président Adrien Donat ont choisi l'autocar : départ aujourd'hui mais retour dès la fin de la rencontre, ce qui permet d'éviter une deuxième nuit à l'hôtel. Les temps sont durs.

MARTIGUES. Vainqueur de Saint-Quentin une semaine auparavant, Martigues a connu samedi une grosse désillusion à Cambrai. Menant 2-0, les Provençaux avaient tous les atouts pour s'imposer. Excès de confiance ou pas ? On ne sait mais toujours est-il que les Nordistes renversaient la situation en remportant somme toute assez facilement les trois manches suivantes (25-19, 25-19, 15-10).

source l'union

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson



Dernière édition par le Sam 21 Oct - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Sam 21 Oct - 8:02

debout copy c'est l'heure des croissants et de la revue de presse



La Voix du Nord - 21/10/2006
VOLLEY-BALL - PRO B Un deuxième derby à prendre avec prudence et par le bon bout


Pour son deuxième derby de la saison, c’est une équipe de Dunkerque en plein renouveau que le CVEC va affronter ce soir. Un match abordable mais à prendre quand même avec beaucoup de prudence.

Un nouveau nom (Dunkerque Grand Littoral), un effectif modifié à 70 % (3 restants, 7 départs pour autant d’arrivées), un nouvel entraîneur (Gaël Bollengier)… les Maritimes ont fait peau neuve durant l’intersaison. Si l’objectif de la nouvelle entité dunkerquoise est le retour en Pro A d’ici trois ans, les ambitions pour cette saison sont plus mesurées. Leur entame de championnat n’en a pas moins été plutôt intéressante. Certes, Dunkerque s’est loupé d’entrée à Aix (0-3) mais s’est en suite bien repris en exploitant les difficultés de Marseille et… de Saint-Quentin (deux fois 3-1).
Les Cambrésiens devront donc se méfier de leurs voisins, en particulier du passeur Marion, redoutable au service, et du pointu brésilien Brizola Damasceno.
Et puis surtout, ils auront tout intérêt à prendre la rencontre par le bon bout et à ne pas se faire distancer d’entrée comme lors de leurs deux derniers matchs face à Alès puis Martigues ! Pas sûr qu’avec deux sets de retard à la pause ils puissent de nouveau revenir pour peu que l’euphorie se soit installée en face.
« Dunkerque est une bonne équipe qui peut être difficile à jouer au service, estime Christophe Haffner. Ils sont capables d’alterner de bonnes et de moins bonnes choses, comme nous. La première équipe qui se mettra dedans risque de l’emporter. J’espère donc que, vu nos débuts de matchs, la tendance va s’inverser. Dunkerque fait partie des équipes qu’on peut battre. Mais tout dépendra de notre entame de match. » t O. D. (CLP)

Dunkerque-Cambrai, ce soir à 20 h, à la salle Dewerdt à Dunkerque.
Pour Dunkerque : 7eme du général avec 6 points (2 victoires, 1 défaite). Brizola Damasceno, Sammier, Jeanlys, Mourier, Schaller, Kraska, Gadenne, Delaye, Marion, Lemaire. Entraîneur : Gaël Bollengier.

Pour Cambrai : 5eme du général avec 6 points (2 victoires, 1 défaite). Altavilla, Poutrain, Naveteur, Sammelvuo, Pellissier, Doué, Aso, Mandic, Radichkov, Belhache. Entraîneur : Christophe Haffner.

La 4eme journée : Ales - Narbonne ; Martigues - Ajaccio ; Dunkerque - Cambrai ; Saint-Nazaire - Saint-Quentin ; Chaumont - Marseille ; Harnes - Neuweg - Saint-Louis ; Aix - Grenoble.

Au classement : 1. Narbonne (9) ; 2. Chaumont (8) ; 3. Ales (8) ; 4. Saint-Nazaire (7) ; 5. Cambrai (6) ; 6. Martigues (6) ; 7. Dunkerque (6) ; 8. Ajaccio (5) ; 9. Aix (3) ; 10. Grenoble (3) ; 11. Saint-Quentin (1) ; 12. Harnes (1) ; 13. Marseille (0) ; 14.
Neuweg - St-Louis (0).

source la voix du nord



La Voix du Nord - 21/10/2006
VOLLEY Gadenne : « Nous pouvons être la surprise de ce championnat »


Cyprien Gadenne, le nouveau libéro de Dunkerque Grand Littoral, a fait le grand saut, à l’intersaison. À 23 ans, il a décidé de quitter son club de toujours, Tourcoing. Il a fait preuve d’une maturité et d’un recul très appropriés compte tenu des aléas d’une carrière.
Le Nordiste croit que son équipe peut réussir une bonne saison en cultivant ses valeurs.
Aspirant professionnel à Tourcoing, il choisit de quitter le club de son enfance pour découvrir de nouveaux horizons et voler de ses propres ailes.
« Le TLM, c’est le club de mes débuts. J’ai joué des années au niveau national avant de signer un contrat d’aspirant professionnel. Je m’entraînais tous les jours avec les pros mais je jouais avec la réserve. Ma formation, c’est libéro. À Tourcoing, la concurrence était rude à ce poste et j’ai compris que je n’étais pas encore fait pour la Pro A. Je devais partir pour continuer à travailler et à progresser. Le TLM m’a beaucoup appris mais toute histoire a une fin. »

DGL plutôt qu’Harnes

Aussi, quand Dunkerque et Gaël Bollengier lui font un appel du pied cet été, ce Ch’ti pur souche n’hésita pas longtemps.
« Rester dans le Nord était important pour moi. J’ai de la famille ici. Les dirigeants de Dunkerque et de Tourcoing ont longuement discuté et la mutation s’est faite naturellement. »
En contact avec Harnes, le Tourquennois répond donc finalement aux sirènes d’un club plus ambitieux, à la mesure de sa volonté d’apporter sa pierre à l’édifice.
« Dunkerque a déjà goûté à la Pro A. Si je continue à progresser, rejouer à ce niveau me ferait envie. Le club a pour objectif de remonter d’ici trois ans. On m’offre un temps de jeu important pour ma première expérience en tant que titulaire à ce niveau. Nos destins sont liés et je me sens totalement en phase avec le projet du club. »
Et bien dans ses baskets au sein d’un groupe de qualité.
« L’ambiance est excellente. Le groupe est jeune et après deux mois, je me sens déjà bien ici. C’est agréable et appréciable d’évoluer dans une telle ambiance de travail. Je suis d’ailleurs convaincu que c’est de là que viendra notre réussite. »
Réussite qui semble habiter le groupe depuis deux rencontres.
« C’est vrai que nous sommes en confiance après deux victoires consécutives. On nous prédisait le pire à Saint-Quentin. Ce devait être la rencontre de David contre Goliath, et finalement, on a sorti un super match. Il reste certes beaucoup de travail dans tous les domaines et il ne faut pas l’oublier. Mais nous pouvons être la surprise du championnat. » Ce soir, à l’heure d’affronter Cambrai, Cyprien Gadenne et ses équipiers seraient comblés de le prouver. D’autant que le libéro connaît sans doute mieux que quiconque ce que représente un derby du Nord…tB. V.

DUNKERQUE (7e) - CAMBRAI (5e), 20 h, salle Dewerdt.
• Dunkerque : Kraska, Delaye, Jeanlys, Sammier, Lemaire, Schaller, Brizola, Mourier Marion, Gadenne.

source la voix des sports



La Voix du Nord - 21/10/2006
VOLLEY-BALL Harnes reçoit Saint-Louis et ne doit plus calculer


Cette fois, la course aux points est belle est bien lancée ou tout du moins programmée pour ce soir pour les volleyeurs harnésiens. Confronté pour l’occasion à un adversaire dans ses cordes, le HVB n’aura, face à son public, pas d’autre solution que de gagner, sous peine de voir le doute s’immiscer.
« Contre Saint-Louis, il faudra être en capacité de reproduire tout ce que j’ai pu voir de bon contre Ajaccio et qui aurait pu nous permettre de nous imposer avec un zeste de réalisme en plus. » estime Philippe Varrasse pour le clan artésien. « Nous apprenons à nous construire et à nous forger une identité collective au fil des matches. L’apport des nouveaux est indéniable. Il nous tarde de trouver le bon équilibre

S’il sait désormais encaisser les coups, le HVB doit maintenant penser à se relever et surtout montrer qu’il est en capacité de réagir. La venue de Saint-Louis Neuweg est une occasion en or. Dernière et surtout en manque de réalisme, l’équipe alsacienne tarde elle aussi à desserrer le frein à main. Un promu qui devrait tout faire pour ne pas subir la loi nordiste. « Si réaction il y a, elle viendra avant tout de notre collectif et de notre capacité à élever le niveau de jeu. » Encore en train de polir ses automatismes avec ses deux recrues essentielles, à savoir le pointu Zurawki (ex-Alès) et le central Cottini (ex-Saint-Quentin), Saint-Louis devrait donc de son côté ne pas trop s’épancher sur cette situation mais plutôt lâcher les chevaux. Un match qui s’annonce comme un réel examen de passage valorisé à la force du caractère.
SÉBASTIEN RENAUT

(CLP)
Pro B (4e journée) Harnes - Saint-Louis Neuweg ce Samedi à 20 h 30.
Harnes : Tonémassa (c), Sandrin, Cleidson Reis, Bouanda, Péru, Bartholdy (l), Gorokhov, Dunant (p), Dillies (p), Sègre. Entraîneur : Philippe Varrasse.
Saint-Louis : Cottini, Piesnak (p), Puchalski, Nikolic, Valefuaniu, Gauthier (p), Zurawski, Moussa, Kokuvi, Camatte (l). Entraîneur : Darek Blonski.

source la voix des sports



Éric Martin estime que les performances individuelles de ses coéquipiers sont à l'origine du bon
comportement du SNVBA en ce début de saison. Mais il sait que l'équipe doit rester soudée pour
poursuivre la dynamique.


Volley-ball : Des Nazairiens ambitieux mais méfiants


Pro B. Saint-Nazaire VBA - Saint-Quentin, 20 h 30. Après deux belles victoires 3-0, les Nazairiens,bien que méfiants, veulent continuer leur cycle de victoire.

Restant sur deux victoires consécutives, les Nazairiens veulent confirmer leur très bon début de saison ce soir face à des Picards qui viennent, eux, de perdre leurs trois premiers matches. Roger Vallée ne s'attend pas pour autant à une partie facile.

« Il ne faut pas se fier au classement. Ils ont presque la même équipe que l'année dernière et ils avaient terminé devant nous », souligne-t-il. Les confrontations directes avaient en revanche tourné à leur avantage.

« On les avait battus deux fois. Ils ont un peu des problèmes à la réception et au block. Mais ils peuvent être très bons à l'attaque, avec notamment Frédéric Gingreau. »

L'expérimenté Éric Martin, le libero des Bleu et Blancs prévient aussi du piège. « C'est une équipe qui ne tourne pas trop en ce moment, mais ils peuvent se ressaisir et ils sont capables de faire une très bonne saison. Nous, il faut qu'on continue dans le même état d'esprit, avec un collectif soudé. » Les Portuaires ne veulent en tout cas pas verser dans l'excès de confiance. « Le problème c'est qu'on n'est jamais à l'abri de ça, on ne le voit pas toujours venir. C'est pour ça qu'on s'est remis une pression saine à l'entraînement. Mais si on tombe dans la facilité au bout de trois matchs, on est mal barré », souligne l'ancien Rennais.

Le SNVBA effectue en tout cas un bien meilleur début de saison que l'an dernier. Quelles en sont les causes ? Roger Vallée est dubitatif mais esquisse des pistes : « La préparation a été plus ou moins la même. Peut-être que la préparation physique de Georges N'Zahou porte ses fruits. Et puis les joueurs se connaissent bien, il y a une bonne osmose. »

Eric Martin avance aussi comme explication des facteurs individuels. « Notre jeu est plus en place, mais je crois qu'il y a surtout des performances individuelles. Jocelyn Pradet a été excellent contre Aix, puis Adam Ens à Marseille. Des prestations comme ça, ça peut pallier des carences. »
À l'image de ses coéquipiers, Eric Martin est curieux de voir les impacts de la préparation physique d'avant saison. « Elle est complètement différente de ce que j'ai connu auparavant. C'était léger en musculation, avec par contre beaucoup de tonicité. Pour l'instant, ça a l'air de bien marcher. C'est en tout cas très intéressant comme approche, il fait plutôt du match par match. »
Enfin, contrairement aux deux dernières saisons, les Nazairiens semblent beaucoup mieux gérer les matchs, et être moins sujet aux soudaines chutes de tension. « On a connu ça un peu à Chaumont, mais par sur les deux derniers matches, c'est vrai. Mais je ne pense pas qu'on soit à l'abri pour autant. On n'est pas encore d'une sûreté extraordinaire dans ce domaine, on n'est pas assez expérimenté pour ça je pense. » Sur une bonne dynamique, les Nazairiens sont ambitieux mais encore méfiants.

Saint-Nazaire VBA : 2. Zimaglia ; 4. Roth ; 5. Martin ; 6. Hamon ; 8. Audric ; 9. Jauffret ; 12. Ogungbemi ; 13. Ens ; 14. Pradet ; 15. Tosatto. Ent. Roger Vallée.

Saint-Quentin : 1. Hébert ; 3. Donat ; 4. Morelle ; 5. Gingreau ; 6. Meyer ; 7. Dukic ; 8. Simin ; 9. Beclin ; 10. Félicité ; 12. Machuelle ; 13. Molinier ; 15. Atanassov. Entraîneur : Gabriel Denys.

Classement : Avant cette rencontre, Saint-Nazaire pointe à la quatrième place du championnat, avec sept points, pour une défaite (2-3) et deux victoires (3-0). Les Picards traînent quant à eux à une peu reluisante onzième place. Ils n'ont récolté qu'un seul point, avec trois défaites (une fois 2-3 et deux fois 0-3).

source maville.com

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
Copy

Nombre de messages : 2518
Age : 49
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Sam 21 Oct - 10:24

T'es tombé du lit Taylor pour poster ta revue à cette heure

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Sam 21 Oct - 12:57

Copyceltic a écrit:
T'es tombé du lit Taylor pour poster ta revue à cette heure


j'ai toujours peur que tu te léves avant moi, alors je me léve super tôt pour être là avant toi

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
Copy

Nombre de messages : 2518
Age : 49
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Sam 21 Oct - 13:01

taylor a écrit:
Copyceltic a écrit:
T'es tombé du lit Taylor pour poster ta revue à cette heure


j'ai toujours peur que tu te léves avant moi, alors je me léve super tôt pour être là avant toi



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
Copy

Nombre de messages : 2518
Age : 49
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Dim 22 Oct - 10:46

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Pas de revue de presse, Taylor fait la grasse matinée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Dim 22 Oct - 10:54



La Voix du Nord - 22/10/2006
VOLLEY-BALL - PRO B Cambrai s’impose par KO face à Dunkerque : 0-3


Un derby n’est jamais une rencontre comme une autre. Celui d’hier soir n’a pas échappé à la règle, même si le score flatteur peut laisser penser à un cavalier seul cambrésien.
Non, hier c’est Dunkerque qui a rendu la tâche de ses visiteurs facile.

Dans le premier set d’abord en laissant Cambrai reprendre confiance alors que le plus dur était fait.

Dans le second ensuite, ou l’on assista à une démonstration au contre sans réaction des Maritimes. Pour n’avoir pas pris assez de risques au service les hommes de Gaël Bollengier ont laissé leurs visiteurs répéter leurs gammes, comme le concède le coach : « On est dominés, collectivement on peine tandis que Cambrai nous attend au tournant ».

Pourtant, chaque équipe donna l’impression de pouvoir s’imposer dans une rencontre finalement équilibrée puisque les égalités se succédèrent : 20-20 puis 22-25 dans la première manche, 24-24 puis 24-26 dans la seconde. Seul le 3e acte fût à sens unique… Seulement, Mandic - Doué - Radichkov, le trio magique de Cambrai, a su provoquer la décision dans les moments clefs et donner les coups d’accélérateur opportuns. Sagement, patiemment, en profitant de fautes directes adverses trop nombreuses, Cambrai a bâti sa victoire. Avec 3 succès en 4 rencontres, les hommes de Christophe Haffner se rapprochent du haut de tableau, « une situation heureuse au regard du début de saison contrasté », ajoute le coach.
Pour DGL en revanche, le bilan équilibré (deux victoires, deux défaites) risque d’être mis à mal à l’heure d’affronter tour à tour les deux favoris de ce championnat de Pro B : Ajaccio et Narbonne…
BENOÎT VALQUE
DUNKERQUE - CAMBRAI : 0-3 (22-25 en 25’; 24-26 en 30’; 20-25 en 24’).





La Voix du Nord - 22/10/2006
Harnes reste aphone face à Saint-Louis Neuweg !


Profitant du forfait de deux cadres du HVB, le libero Bartholdy et l’attaquant Sandrin, Saint-Louis hier en visite à Harnes fut le plus prompt à impulser ses offensives.

Le jeu aéré de Piesnak, les incursions de Valefuaniu, Saint-Louis montra une meilleure disposition (8-7, 12-15 et 19-25). Enfermé dans un registre au demeurant trop prévisible, Harnes essaya alors de revenir à un système de jeu plus percutant en impulsant un sérieux effort au block (12-8, 21-17 puis 25-21).
Mais parfaitement en phase, Saint-Louis resta inamovible. Dillies tenta de bouleverser la donne grâce à une distribution de plus en plus alternée.
Un effort du meilleur effet qui relança le collectif du HVB dans la course (11-12) avant que le beau château ne s’écroule littéralement (12-20 puis 14-25).
Pourtant, poussé par son public le clan local tenta bien de rétablir son autorité mais loin de maîtriser ses nerfs lors du coup de poignet final (8-12, 20-18), la route se mit dangereusement à se feutrer (22-22) avant de finir en queue de poisson… SÉBASTIEN RENAUT


source la voix des sports /pour les deux articles


Fous, fous, fous, ces Nazairiens !


Pro B. Saint-Nazaire VBA - Saint-Quentin : 3-2. D'abord méconnaissables, les Nazairiens se sont imposés à l'arraché devant leur public, conquis par une bataille spectaculaire.

Décidément, le volley-ball restera à jamais comme l'un des sports où le facteur psychologique est le plus important. On annonçait des Picards moribonds, diminués, encore en recherche de leur jeu, face à des Nazairiens auteur de prestations très convaincantes depuis le début de saison. Dés le début de la partie, on sentit bien vite que ces considérations d'avant-match n'avaient que peu de valeurs. Pris à la gorge par les excellents services saint-quentinois, les hommes de Roger Vallée étaient à cent mille lieues du niveau de jeu montré face à Aix, dans cette même salle de Coubertin, il y a quinze jours.

Une réception quasi-catastrophique laissait le champ libre à Gingreau pour réaliser un véritable festival à la pointe. De plus, le block breton se faisait littéralement balader par les centraux adverses. Beaucoup plus mobiles, ils infligeaient mille misères à des Nazairiens méconnaissables.

Le début de deuxième manche laissait entrevoir un léger mieux côté local, mais les joueurs de Gabriel Denys serraient bien le jeu au moment où il le fallait. Roger Vallée tentait bien, de son côté, d'inverser la tendance, en lançant Marc Zimaglia à la pointe et François Hamon à la passe. Mais rien n'y faisait. Dans ce sport, c'est une certitude, il n'est pas possible de jouer correctement lorsque la réception et la défense en général sont d'un si faible niveau.

La troisième manche semblait prendre le même chemin et, sans que l'on sache bien pourquoi, la tendance s'inversait. L'incroyable se produisait. Robin Tosatto, bien servi par Hamon permettait aux Nazairiens de recoller. Puis, après avoir sauvé trois balles de matchs, les Nazairiens finissaient par remporter cette manche bien mal engagée, dans une ambiance devenue très chaude. Comme souvent dans pareil cas, bien que Saint-Quentin donnait toujours du fil à retordre aux Nazairiens, les Portuaires remportaient la quatrième manche.

Au terme d'un tie-break ultra serré, où chacun se répondait du tac au tac, les Nazairiens, survoltés, s'imposaient à l'arraché dans une salle Coubertin en plein délire.


SAINT-NAZAIRE - SAINT-QUENTIN : 3-2. (18-25 en 23'; 16-25 en 21'; 28-26 en 30'; 25-21 en 26'; 15-12 en 15').

Arbitres : MM. Guignard et Bruxelles.

800 spectateurs environ.

source maville.com

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Mar 24 Oct - 22:21

La Voix des Sports - 23/10/2006
Dunkerque a tendu les deux joues dans le derby
Pro B



Que ce derby fleurait bon le match de haut de tableau. D’un côté, Dunkerque et son équipe totalement remaniée qui restait sur deux victoires consécutives. De l’autre, Cambrai, affichant un même bilan de deux victoires pour une défaite, qui peut s’appuyer sur ses fers de lance Doué, Mandic ou Radichkov. Un trio qui aura fait mal, très mal, d’autant qu’il a appuyé sur les points sensibles.
Dunkerque, en pleine confiance après les corrections infligées à Marseille et à Saint-Quentin, prenait d’entrée les commandes (7-2). Un feu de paille puisque la machine s’enraya rapidement, à tel point que les Cambrésiens revenaient très facilement dans le sillage de leurs adversaires. 15-15, 18-18, 20-20, le derby tenait toutes ses promesses. Mais à ce niveau, l’accumulation de fautes directes se paye cash et les Cambrésiens prenaient un premier avantage (22-25).

Dewerdt, terre d’accueil

Pour Mandic et les siens, Dewerdt devint dès lors une terre d’accueil trop accueillante. La confiance avait changé de camp. Le service dunkerquois se fit timoré tandis que le contre adverse rigolait. Pour la « green team », les choses devenaient trop faciles. Les incessants changements de passeur (Mourier et Marion) côté DGL ne changeaient pas la donne (9-14). Impossible de franchir un block qui prenait de plus en plus la forme d’une muraille. Néanmoins, les hommes de Gaël Bollengier ne baissèrent pas les bras et, patiemment, recollèrent au score (24-24) pour finalement échouer aux portes du bonheur (24-26).
C’était le tournant du match.
A deux sets à zéro, la messe était dite. On voyait alors mal Cambrai lâcher une rencontre jusqu’ici maîtrisée. Si les Dunkerquois n’abdiquaient pas si facilement (10-10), ils ne pouvaient compter sur un block aussi performant que leurs homologues. Si bien que, fort logiquement, Cambrai se dirigea vers une victoire méritée qui aura été acquise trop aisément (20-25).
« Quand Dunkerque fait autant de fautes directes, ça devient facile de s’imposer », avançait Christophe Haffner, nullement contredit par son homologue Gaël Bollengier : « Cambrai a su profiter d’un collectif à la dérive. On a sombré, on s’est éteint pour offrir la victoire sur un plateau. » Si les destins des deux clubs nordistes prennent des directions diamétralement opposées (Cambrai remonte à la troisième place tandis que Dunkerque chute à la neuvième), les frères ennemis sont au moins d’accord sur une chose...


Benoît VALQUE
Photo Jean-Charles BAYON DUNKERQUE - CAMBRAI : 0-3 (22-25 en 25’, 24-26 en 30’, 20-25 en 24’).


source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Mer 25 Oct - 22:00

La Voix du Nord - 25/10/2006

VOLLEY-BALL Cambrai, la belle surprise du début de championnat


Grâce à sa victoire à Dunkerque, le CVEC se retrouve désormais troisième du général ! Une place qui surprend et qui promet donc une nouvelle rencontre choc, samedi soir à Vanpoulle (20 h 30), avec la venue du quatrième, Saint-Nazaire.

Christophe Haffner est un entraîneur satisfait. Mais pas comblé. Au lendemain de la victoire de son groupe à Dunkerque, le technicien cambrésien ne boude pas son plaisir, en effet. « C’est sûr que les points qui sont pris aujourd’hui sont importants » dit-il. Mais la rigueur qui le caractérise reprend cependant très vite le dessus. L’entame de saison de ses protégés a beau être « bonne », il n’en demeure pas moins que « rien n’est joué » s’empresse-t-il d’ajouter. À commencer par le maintien, bien sûr.

« Le groupe évolue »

En entraîneur expérimenté, Christophe Haffner ne souhaite donc pas brûler les étapes. Il y a quinze jours à domicile, ses hommes n’avaient-ils pas failli passer à la moulinette contre Martigues (ils avaient été menés 2-0 avant de s’imposer 3-2) ? Samedi soir, chez les Maritimes, son équipe n’a d’ailleurs « pas forcément bien débuté ». « On était mené 8-2 » rappelle-t-il. Mais voilà. Contrairement aux précédentes rencontres où ses protégés ont toujours pêché dans les entames de matchs – sauf contre Harnes – là, les « passages à vide » ont été plus courts. Signe que le « groupe évolue » et qu’il y a donc matière à être satisfait.
« Ce qui m’a le plus plu, confirme le coach, c’est l’état d’esprit de l’équipe et sa façon de se battre. Les gars n’ont jamais lâché même quand on était mené dans le premier set. Ils ont bien bataillé. Et c’est vraiment sympa de les voir réagir comme ça. »
Meilleurs au service, les Cambrésiens ont donc été plus « stables » durant cette partie. Ils ont gagné en constance, gagné en régularité. Et ils ont surtout rassuré en matière de combativité.
À ce propos, l’entraîneur cambrésien n’a d’ailleurs pas manqué de saluer l’abnégation d’un de ses joueurs, en l’occurrence le talentueux Vladislav Mandic, homme fort du CVEC. « À 15-15 dans le premier set, Vlad s’est fait une belle entorse. Mais après s’être serré la cheville, il a continué à jouer. » Et c’est « tout à son honneur » ajoute Christophe Haffner. Pour le coach, ce fait de match a démontré « la volonté de l’équipe à se battre jusqu’au bout ». Une volonté qui, à défaut d’envisager un bel avenir pour le CVEC, explique au moins et en partie son bon début de saison. tF. B.

La 4e journée : Ales - Narbonne, 2-3 (25-20, 25-20, 26-28, 19-25, 14-16) ; Martigues - Ajaccio, 3-2 (21-25, 28-26, 25-23, 26-28, 15-11) ; Dunkerque - Cambrai, 0-3 (22-25, 24-26, 20-25) ; Saint-Nazaire - Saint-Quentin, 3-2 (18-25, 16-25, 28-26, 25-22, 15-12) ; Chaumont - Marseille, 3-2 (25-20, 21-25, 20-25, 25-20, 15-11) ; Harnes - Neuweg, 1-3 (19-25, 25-21, 14-25, 22-25) ; Aix - Grenoble, 3-1 (25-23, 25-20, 18-25, 25-22).

Au classement : 1. Narbonne (11) ; 2. Chaumont (10) ; 3. Cambrai (9) ; 4. Saint-Nazaire (9) ; 5. Ales (9) ; 6. Martigues (8 ); 7.Ajaccio (6) ; 8. Aix (6) ; 9. Dunkerque (6) ; 10. Neuweg (3) ; 11. Grenoble (3) ; 12. Saint-Quentin (2) ; 13. Marseille (1) ; 14.
Harnes (1).



La Voix du Nord - 25/10/2006

VOLLEY-BALL Avec une quatrième défaite Harnes tombe de haut !



Avec une aiguille toujours dans le rouge et bloquée sur l’indicateur défaite, et ce en quatre journées, le Harnes Volley-ball a indéniablement réalisé la plus mauvaise opération de la journée. En se faisant dompter à domicile par Saint-Louis Neuweg en quatre manches, le HVB semble avoir d’ors et déjà grillé un de ses principaux jokers.

« C’est pourtant un match que nous aurions dû remporter si notre effectif avait été au complet. » commentait pour sa part Maxime Dillies, le passeur artésien. « Là, nous avons dû composer dans l’urgence avec un dispositif totalement revu et le manque d’automatismes auquel nous avons dû faire face s’est payé cash ! »

Sans son libero Bartholdy touché la veille aux muscles de la cuisse ni Sandrin, l’attaquant Brésilien blessé au coude, le « six » artésien aura durement supporté la fragilité de son édifice. Inconstant au premier set, puis un peu plus impliqué dans le second acte gagné, Harnes aura escaladé les échelons avec une cadence insuffisante.
« Au contraire de nous, Saint-Louis a su insuffler dans son jeu un peu plus de folie. C’est vrai qu’ils ont su aussi bien s’adapter à la situation en nous déstabilisant mais nous aurions dû tout lâcher sans nous poser trop de questions. » Pourtant, le groupe de Philippe Varrasse tenta bien de changer la donne et de troquer son initiale torpeur en une mobilisation de tous les instants. Si le début du troisième set en montra les prémices, la suite fut malheureusement plus désordonnée, Saint-Louis tout d’abord au block puis sur service ayant raison des dernières hésitations artésiennes. « Nous avons trop souffert derrière pour pouvoir radicalement mettre en place un jeu propre. » ajoutera le métronome artésien. t SÉBASTIEN RENAUT (CLP)

Pro B (4e journée) Harnes - St Louis Neuweg : 1/3 (19/25 en 21’ ; 25/21 en 22’ ; 14/25 en 19’ ; 22/25 en 26’) Harnes : Tonémassa (puis Gorokhov), Cleidson Reis, Bouanda, Péru (puis Dunant), Dillies (p), Sègre. Entraîneur : Philippe Varrasse.
Saint-Louis : Nikolic, Kokuvi (puis Puchalski), Piesnak (p), Valefuaniu, Zurawski, Moussa, Camatte (l). Entraîneur : Darek Blonski.


source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Ven 27 Oct - 21:40

Pro B Les entrefilets du Foyer

ALÈS ET NARBONNE. Si Alès, à la maison, a connu son premier échec devant le leader Narbonne, les équipes étaient très proches l'une de l'autre. Menant 2-0, les Cévenols ont tenu le bon bout mais ont cédé le troisième set d'extrême justesse (26-28). Remportant plus facilement le suivant (19-25), les Narbonnais ont ensuite coiffé leur adversaire sur le fil (14-16). Plus étonnant, au nombre de points marqués, les clubs ne se sont pas départagés : 109 chacun.

N3. En N3, quatre clubs se trouvaient en tête dimanche matin. Le soir, ils n'étaient plus que deux : la réserve du Foyer, après son succès devant Caudry (3-1), et Condé-sur-l'Escaut, victorieux à Clichy (0-3). Comme Caudry, la réserve d'Asnières est rentrée dans le rang, battue de manière surprenante par Saint-André (3-2) qui n'avait jusqu'alors connu que la défaite.

SI CE N'EST LUI. . c'est donc son frère. Dans les rangs de Caudry, figure l'attaquant Benjamin N'Ziemi, qui n'est autre que le cadet du talentueux Jean-Merlin, lequel évolue cette saison à Narbonne. Gageons que, quand les Audois affronteront le Foyer au Palais des sports le 14 avril, le petit frère effectuera le court déplacement.

ROCHE. Installé à Rezé, l'ancien entraîneur du Foyer Jean-Michel Roche a suivi samedi la rencontre entre Saint-Nazaire et Saint-Quentin, qu'il a d'ailleurs filmée. Pour le compte de qui ?

SAINT-LOUIS. Une transcription malheureuse a donné dans notre édition de lundi Harnes vainqueur de Saint-Louis. En réalité, les Alsaciens se sont imposés dans le Pas-de-Calais (1-3). Du coup, ils rejoignent Grenoble et devancent le Foyer, lequel précède Harnes rattrapé par Marseille. Pour expliquer, au moins en partie, leur échec, les Artésiens peuvent faire valoir qu'ils étaient privés de Bertholdy et de Sandrin, blessés.


source l'union

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Sam 28 Oct - 10:23



La Voix du Nord - 28/10/2006
VOLLEY-BALL - PRO B Un classique doublé d’un choc au sommet ce soir à Vanpoulle



Ce soir à Vanpoulle (20 h 30), c’est un bon vieux classique entre Cambrai et Saint-Nazaire qui va se jouer. Ce sera surtout un choc entre le troisième et le quatrième qui ne sont séparés que par quelques petits points au classement général.
Entre le CVEC et le SNVBA, ça commence à être une vieille histoire puisqu’on assistera au onzième affrontement en quatre ans entre les deux clubs. On notera que les Bretons ont remporté les trois premiers duels, les Nordistes les cinq suivants, avant que les Nazairiens ne reprennent la main lors des deux rencontres de play-off l’an passé. Au bilan, c’est donc l’égalité la plus parfaite, presque comme au classement après cinq journées. Avec le même nombre de points et le même set-average, Cambrai et Saint-Nazaire ont en effet réalisé un début de parcours identique. Et si les hommes de Christophe Haffner sont pour l’instant devant, ce n’est que grâce à un léger avantage au point-average (357-338, coef. : 1,056 contre 352-336, coef. : 1,048). Le choc entre les poursuivants des deux échappés invaincus (Narbonne et Chaumont) s’annonce donc on ne peut plus serré et Vanpoulle devrait une nouvelle fois vibrer.

Un adversaire rodé

Pour réussir sa belle entame de saison, Saint-Nazaire s’est appuyé, contrairement à beaucoup d’autres clubs, sur une grande stabilité. Huit joueurs ont ainsi été conservés. En ce qui concerne les changements, un seul des cousins Ens (Adam) a été conservé alors que Stephen est retourné dans son Canada natal. Au centre, un autre Canadien, Roth, a remplacé Régis. Enfin, Audric (Rennes, Pro A) a pris la passe en lieu et place de Marion. Quant aux autres joueurs, les Zimaglia, Ogungbemi, Pradet et consorts, ils sont bien connus de Christophe Haffner qui pourra donc mettre en garde ses troupes.

Coté cambrésien, c’était l’incertitude doublée d’inquiétude concernant Vladislav Mandic qui s’est donné une belle entorse contre Dunkerque et qui a quand même fini le match. Le Serbe tiendra finalement son rang, peut-être pas forcément à 100 %, et c’est tant mieux au regard de son début de saison et de son leadership.
« Saint-Nazaire s’est sorti d’une belle galère on ne sait comment à Saint-Quentin, note Christophe Haffner. C’est ce que ça peut donner quand ils font un match sans. Par contre quand tout le monde est dedans, c’est une équipe difficile à jouer, mais prenable. Ca dépendra plus de nous et de notre capacité à aborder ce match avec beaucoup de concentration, que d’eux. Je pense que c’est du 60/40 pour nous. Mais il ne suffit pas d’être meilleur sur le papier. Il faudra être vigilant car on n’a pas encore les moyens d’être sûrs de nous. »

OLIVIER DELSAUX (CLP)


Cambrai - Saint-Nazaire, ce soir à 20 h 30, à la salle Vanpoulle.
– Pour Cambrai : 3e avec 9 points (3 victoires, 1 défaite) ; Altavilla, Poutrain, Naveteur, Sammelvuo, Pellissier, Doué, Aso, Mandic, Radichkov, Belhache. Entraîneur : Christophe Haffner.
– Pour Saint-Nazaire : 4e avec 9 points (3 victoires, 1 défaite) ; Zimaglia, Roth, Martin, Hamon, Audric, Jauffret, Ogungbemi, Ens, Pradet, Tossato. Entraîneur : Roger Vallée.





La Voix du Nord - 28/10/2006
VOLLEY-BALL À Ajaccio, DGL a un vrai coup à jouer chez un favori fragile



Deux victoires pour deux défaites : le bilan n’est pas réellement alarmiste pour le nouveau cru de Dunkerque, avant le déplacement ce soir à Ajaccio.
Cette équipe en construction, reposant sur de jeunes joueurs issus d’horizons différents, a même montré de belles dispositions, si bien qu’elle n’a pas à rougir de son début de saison comme le confie son entraîneur Gaël Bollengier. « La défaite à domicile face à Cambrai fait mal, mais globalement le tableau de marche est respecté. Il n’y a pas péril en la demeure, loin de là. Je ne suis pas inquiet, même si les deux rencontres à venir vont être difficiles pour nous. » À commencer par le déplacement à Ajaccio. Les Corses descendent, comme Narbonne (le prochain adversaire, le 4 novembre, salle Jean-Bart), de Pro A et ne comptent pas prolonger leur passage dans le purgatoire de la Pro B. Même s’ils sont des habitués du yo-yo, ils ont, cette fois, recruté à la hauteur de leurs ambitions.

Manque de régularité

Gaël Bollengier pose son avis de technicien sur ses adversaires. « C’est une superbe équipe sur le papier. Ils sont très physiques et très hauts. Solides au bloc, puissants à l’attaque, ils ont les moyens de faire mal cette saison. Si on les affronte directement, on se cassera les dents. Notre salut viendra par un jeu varié et basé sur la vitesse. » Les Dunkerquois retrouveront face à eux Hervé Boulc’h et Alexandre Kovalenko, deux anciens de la maison qui seront sans doute particulièrement motivés.

D’autant que les débuts de leur nouveau club ne sont pas à la hauteur du standing de l’effectif : après deux victoires face à Saint-Louis et à Harnes, les Corses sont tombés face à Alès et à Martigues. Il semblerait donc qu’il y ait du retard à l’allumage côté ajaccien, ce dont doivent profiter les Dunkerquois.

Pour cela, il faudra néanmoins montrer un visage conquérant, celui qui a permis de faire tomber Marseille et Saint-Quentin. « Dans l’envie, la volonté, il faudra être présents. Les joueurs sont capables de gagner n’importe ou sur un exploit d’un jour. Mais ce qui nous manque c’est la régularité », avance le coach. En effet, DGLVB semble être une équipe à deux visages : capables de gagner 3/0 à Saint-Quentin en ne commettant que seize fautes en quatre manches, comme d’en commettre trente-deux pour offrir une victoire en trois sets à Cambrai. « On connaît des passages à vide. L’équipe se laisse parfois déstabiliser et perd pied facilement. On est capables de superbes prestations mais c’est encore trop épisodique. À nous de trouver la clef pour jouer à un haut niveau sur tout un match. » En Corse, quel visage montreront ce soir les Dunkerquois ? tB. V.

Ajaccio (7e) - Dunkerque (9e), ce soir, 20 h, salle Pascal-Rossini.
*L’effectif : Kraska, Delaye, Jeanlys, Sammier, Lemaire, Schaller, Brizola, Mourier, Marion, Gadenne.




La Voix du Nord - 28/10/2006
VOLLEY-BALL Harnes saura t-il se faire violence ?


Décidé à affronter son destin sans trop s’accabler sur son sort, c’est un HVB alerte qui devrait se rendre ce soir à Grenoble. Déséquilibré sur la balance comptable et entaché par une mauvaise série en cours (quatre défaites), le groupe de Philippe Varrasse n’en garde pas moins confiance en ses moyens.

« Ce que nous avons vécu contre Saint-Louis doit nous endurcir et surtout nous servir pour avancer. » relativisait Maxime Dillies le passeur artésien. « On ne peut plus se permettre de laisser filer les points et les matches car désormais toutes les rencontres seront au couteau. »

Amputé de deux éléments la semaine dernière, Harnes pourrait toutefois retrouver une manne intéressante avec le retour programmé dans le groupe de Thiago Bartholdy, le libero brésilien. Une rentrée qui si, elle se confirmait, pourrait permettre à l’assise nordiste de retrouver de sa superbe. Echo moins rassurant pour l’attaquant Thiago Sandrin pour qui la gêne au coude (sensible au moment de frapper) tarde à se résorber. Une situation qu’il faudra néanmoins s’atteler à stabiliser au plus vite, Grenoble, malgré un statut également très délicat, ayant prouvé par le passé contre le HVB qu’il était bien sa bête noire. Battu la semaine dernière par Aix, Grenoble ne devance d’ailleurs le HVB qu’au profit d’une victoire obtenue sur ses terres contre Saint-Louis, et l’écart constaté entre les deux équipes ne demande donc qu’à se résorber à la pratique. « On va devoir se faire violence, c’est sûr. » ajoute encore Maxime Dillies. « Élever notre niveau de jeu et notre réalisme semble une priorité. »

Avec un groupe réduit de quatre joueurs et des départs importants (Bébine, Siriex ou Cés) l’équipe de Rhône-Alpes aura quant à elle des choses à parfaire. Une aubaine à saisir sans retenue ! SÉBASTIEN RENAUT (CLP)

Pro B (5e journée) : Grenoble - Harnes, samedi 20 heures.
Harnes : Tonémassa (c), Cleidson Reis, Bouanda, Péru, Bartholdy (l), Gorokhov, Dunant (p), Dillies (p), Sègre. Entraîneur : Philippe Varrasse.
Grenoble : Begue, Morel, Khoubeib (l), Pelc, Van Den Eshof, Bataille, Ratahiry, Bertrand, Dunant. Entraîneur : Frédéric Trouvé.

source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
Copy

Nombre de messages : 2518
Age : 49
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Sam 28 Oct - 10:49

[quote="taylor"]

La Voix du Nord - 28/10/2006
VOLLEY-BALL - PRO B Un classique doublé d’un choc au sommet ce soir à Vanpoulle



Super combat entre 2 entraineurs un peu ........ : Vallée - Haffner

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Sam 28 Oct - 14:09


Brice Donat souhaiterait que les
matches basculent enfin du bon côté.
Hervé OUDIN



VOLLEY-BALL / Pro B A la pêche au gros



(De notre correspondant local Jean-Pierre DEFREMERY).

Quatre défaites pour le FL Saint-Quentin, quatre victoires pour Chaumont qui se déplace avec sérénité : la tâche ne s'annonce pas facile pour Petar Atanassov et ses coéquipiers ce soir, à 20 heures, au Palais des Sports. Une pêche au gros en quelque sorte.

Accrochés deux fois dans leur salle par Saint-Nazaire le premier soir et par Marseille samedi dernier, les Haut-Marnais n'ont pourtant pas cédé. Peut-être grâce au fait que Pompiliu Dascalu dispose d'un effectif important tant en qualité qu'en quantité. Ce qui permet les rotations parfois bien utiles lorsqu'un joueur donne des signes de fatigue par exemple.
Ainsi, contre Marseille, le réceptionneur-attaquant bosniaque Milosevic ne jouait pas. Les Champardennais s'en sont sortis sans lui. A Saint-Quentin, Gabriel Denys n'a pas encore pu aligner ensemble ses deux centraux Molinier et Morelle. Ce ne sera pas encore le cas ce soir, l'ancien Cambraisien se ressentant toujours de sa déchirure à la cuisse droite.
Alors, le néo-entraîneur saint-quentinois ne déborde pas vraiment d'optimisme : « On s'attend à un match difficile. On n'est pas encore au complet. L'équipe n'a toujours pas sa configuration normale. Pourtant, à Saint-Nazaire (défaite au tie break samedi dernier), on a touché du doigt la victoire. En ce moment c'est sur le plan psychologique qu'il faut jouer. On a du potentiel. Il faut s'en servir avec les armes qui sont les nôtres. »
L'ex-coach de Dunkerque n'ignore rien, bien sûr, de la valeur de l'adversaire : « On connaît. On les a joués en match amical. On sait comment ils évoluent. C'est une équipe solide qui joue bien avec des bons serveurs et un bon passeur. Le banc est bien garni, c'est important. Il va falloir que l'on soit à notre meilleur niveau, pas en dessous ».

source l'union

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Sam 28 Oct - 14:16

Brice Donat : « Le choix du cœur »


En volley, nombreux sont les clubs qui aiment le changement. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir un effectif bouleversé d'un exercice à l'autre. Ainsi, à l'intersaison, Ajaccio a perdu 11 éléments pour en enrôler 12.
De ce fait, la fidélité à un maillot n'est pas chose courante et Brice Donat, le passeur du Foyer, constitue l'exception. A 30 ans, l'enfant du pays n'a connu qu'un seul club, le Foyer.

Et il serait étonnant que cela change. En effet, voilà déjà 6 ans qu'il a créé sa (petite) entreprise d'articles de sport dans la sous-préfecture de l'Aisne. Et elle ne connaît pas la crise !

Brice, pourquoi cette fidélité au Foyer ?

« En fait, c'est un choix personnel, le choix du cœur. Je suis né à Saint-Quentin, je m'y sens bien et je suis installé ici


A Saint-Nazaire, vous menez 2-0 et vous perdez au tie break. Que s'est-il passé ?

« Le sport, c'est toujours inexplicable. Le problème est psychologique. Nous sommes atteints au moral avec trois défaites pour commencer. Pourtant, on est capables de produire un jeu extraordinaire comme à Saint-Nazaire durant 2 sets et demi. Une victoire nous manque pour nous redonner confiance. »

Que vous inspire Chaumont ?

« C'est sûr, c'est une bonne équipe de Pro B. Mais si on avait été au complet avec les 6 joueurs majeurs, on aurait 4 victoires et pas 4 défaites. Alors, Chaumont ne nous poserait pas de problème


Narbonne en tête, c'est logique ?

« Sur le papier, c'est la meilleure équipe. Un six majeur et 5 remplaçants de qualité. Nous, notre effectif est peut-être un peu juste

En conclusion...

« J'espère, évidemment, qu'on va retrouver la victoire le plus vite possible. Retrouver aussi notre collectif qu'on n'a pas encore pu mettre en place. »


source l'union

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Dim 29 Oct - 9:11




La Voix du Nord - 29/10/2006
VOLLEY-BALL - PRO B Le SNVBA à deux doigts de l’exploit !


Quel match ! Hier soir sur les terres du CVEC, toujours invaincu à domicile, Saint-Nazaire n’est vraiment pas passé très loin de la victoire.

Face à des Cambrésiens très bien rentrés dans le match, les Saint Nazairiens étaient vite mis en difficultés (6-4). Les efforts de Pradet (7-7) pour suivre la cadence, n’allaient d’ailleurs pas servir longtemps. Face à un Radichkov en pleine possession de ses moyens (8-7 ; 9-7), le six visiteurs finissait par plier. Surtout quand ce même Radichkov en remettait une louche au service (15-11) avant de conclure en force (25-21).
Dans le second set, les Blancs et bleus retroussaient alors les manches. Et quand Belhache avait la bonne idée de servir trop long (8-8), Pradet entrait à nouveau en scène (8-9). Un avantage que Tossato réussissait à bonifier, d’un bel ace (8-10).
Malmené, le CVEC lâchait alors du lest (8-12 ; 10-14). Mais Pelissier signait une entrée remarquée (ace), tandis que Roth, en attaque, et Ens, au service, fautaient (13-15). Le CVEC reprenait alors espoir et pensait même avoir fait le plus dur quand Audric touchait du filet (17-17). Mais c’était sans compter sur Pradet qui, d’un contre ravageur sur Sammelvuo (18-19), relançait les siens. Derrière, Radichkov ne parvenant plus à trouver le cadre (18-20 ; 18-22), le SNVBA pouvait alors respirer (20-25).
Présents au bloc et meilleur à la distribution, les Saint Nazairiens ne s’affolaient pas dans la manche suivante. Vite breakés (2-0 ; 6-3), ils géraient (10-8) avant que Roth et Pradet ne trouvent l’égalisation (10-10). S’en suivait alors une espèce de jeu du chat et de la souris (12-12 ; 14-14 ; 16-16 ; 19-19)... que Pradet prenait un malin plaisir à conclure (19-21). Et dans cette guerre des nerfs, cela suffisait au SNVBA à renverser la tendance (21-25).
Mais pas pour longtemps. Dans la quatrième manche, c’est cette fois les visiteurs qui craquaient les premiers (10-8). Et en prenant un maximum de risques au service (11-9 ; 14-10), ils laissaient filer les Nordistes (20-16). Enfin… avant qu’Ens et Pradet ne signent un incroyable retour (21-19) !
Mais Sammelvuo, au terme d’un long suspense (22-22 ; 24-24), offrait le tie-break aux siens (26-24). Une manche décisif où l’expérience nordiste allait finir par faire la différence. Mais là encore au terme d’une remarquable résistance saint nazairienne (15-12).

FABRICE BOURGIS

CAMBRAI - SAINT-NAZAIRE : 3-2 (25-21 en 22’; 20-25, en 22’; 21-25, en 25’; 26-24 en 26’; 15-12 en 14’).•
•Arbitrage de MM. Kalms et Carrière •

•CAMBRAI : Poutrain, Mandic (cap.), Sammelvuo, Radichkov, Doué, Belhache, Altavilla (libéro). Puis Pelissier, Naveteur et Aso.•

•SAINT-NAZAIRE : Pradet, Tossato, Roth, Ens, Audric, Ogungbemi, Martin (libéro). Puis Hamon et Jauffret.•





La Voix du Nord - 29/10/2006
La roue tourne pour le HVB !



Embourbé jusqu’alors en queue de peloton, le Harnes Volley-Ball qui se déplaçait hier soir à Grenoble pour le compte de la cinquième journée du championnat a enfin dévoilé son vrai visage en venant faire tomber Grenoble dans son fief.
Une rencontre que les Artésiens auront dû appréhender avec beaucoup de résolution, le six local affichant d’emblée une redoutable cohésion collective. Si le HVB su faire jeu égal à l’entame, il se fit néanmoins voler la vedette à l’orée de la vingtaine sur les mises en jeu plus puissante de son hôte d’un soir (25-22). Un moment sur la défensive, Harnes resta tout de même à quai. Maître de son sujet et des airs, les coéquipiers de Francis Tonémassa réussirent ainsi à apposer leur griffe dans les débats en retournant à leur avantage la situation initiale (23-25) avant de se faire voler la vedette au jeu du chat et de la souris au changement de côté (25-23). Un mimétisme parfait qui découla irrémédiablement sur un retournement des valeurs, promptement dirigé par un HVB à la fois altruiste (20-25) et surtout libéré de tout autre poids (11-15). Une première !
SÉBASTIEN RENAUT (CLP)
GRENOBLE - HARNES : 2-3


source la voix ces sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Dim 29 Oct - 16:46

article sur narbonne/martigues
http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/independant/29_10_06.pdf

http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/independant/29_10_06_2.pdf
source l'indépendant via le site de narbonne

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Mar 31 Oct - 22:22

Voix du Nord - 31/10/2006

VOLLEY-BALL Dunkerque a retrouvé ses valeurs en Corse






Peu de monde aurait parié sur une victoire des volleyeurs dunkerquois chez un favori pour la montée en Pro A. Pourtant, les hommes de Gaël Bollengier ont profité de la fragilité des Corses pour signer leur troisième victoire de la saison et retrouver une place dans la première moitié du classement (6e ) : tout bénef !
Pourtant, au regard de la physionomie du match, la victoire de Dunkerque Grand Littoral est tout sauf un exploit : un premier set pour cueillir les Ajacciens à froid (20-25), une deuxième manche concédée sur le fil (26-24) et une contre-attaque foudroyante (23-25 ; 22-25).


Une régularité à acquérir

Au final, 55 points à l’attaque contre 48 pour Ajaccio, la victoire n’est nullement contestable. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle fait du bien à DGL. « Nous avons su rebondir suite à la déconvenue de la semaine dernière face à Cambrai. Après cette prestation moyenne, il fallait repartir de l’avant, retrouver la confiance. C’est chose faite et nous pouvons préparer la réception de Narbonne sereinement, avance Gaël Bollengier, le coach dunkerquois, qui ne sombre aucunement dans l’euphorie. Maintenant, attention ! J’ai mis les joueurs en garde. Il ne faut pas faire la même erreur qu’après la victoire à Saint-Quentin. Ne perdons pas de vue que le plus difficile, c’est de confirmer. À ce jour, nous n’avons pas enchaîné deux victoires. Quand on aura résolu ce problème de régularité, ce sera parfait. » Un problème de régularité difficilement explicable : manque de maturité et d’expérience au sein d’un groupe très jeune (24 ans de moyenne d’âge) ?

Manque de rigueur ?

Toujours est-il qu’en jouant à leur meilleur niveau, les Dunkerquois sont capables de beaucoup : Saint-Quentin et Ajaccio, deux équipes visant la Pro A, sont ainsi passées à la trappe. S’ils parviennent à gommer ces moments d’absence, ils pourraient faire tomber le leader Narbonne, salle Jean-Bart, samedi.
Il faudrait pour cela un sacré exploit que n’excluent pas les Dunkerquois : Brizola a rendu une belle copie samedi, Marion, malade face à Cambrai, a parfaitement manoeuvré à la passe tandis que Kraska et Schaller, souvent remplaçants jusqu’ici, ont prouvé qu’ils étaient capables d’assumer un rôle de titulaire. C’est donc un groupe qui pousse dans le même sens et qui travaillera toute la semaine pour se préparer à l’exploit…t

B. V.

AJACCIO - DUNKERQUE : 1-3 (20-25 ; 26-24 ; 23-25 ; 22-25).

source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   Mar 31 Oct - 22:31



La Voix du Nord - 31/10/2006

VOLLEY-BALL Une belle bouffée pour le Harnes VB !


Solidement accroché à la branche, le Harnes Volley-Ball semble avoir enfin pris son envol.

Couronné par une victoire obtenue à la force du poignet face à Grenoble, le parcours du HVB a ainsi trouvé ce week-end un épilogue des plus avenants. De quoi panser les dernières plaies ouvertes et d'y entrevoir même des signes encourageants pour la suite des événements.

« Ce fut un match très difficile, très disputé de part et d'autre où l'équipe a su faire front et surtout ne pas lâcher », témoigna Alain Decaux l'adjoint Nordiste. « Nous nous devions de faire face, de réagir avec méthode et la cohésion de tous les instants affichée par le groupe a vraiment répondu à nos espérances... »

Les récents déplacements harnésiens dans le fief Grenoblois s'étant souvent soldés par des échecs, Harnes démarra les débats avec méthode sans trop se disperser. Fidèle au discours de son coach, Philippe Varrasse, le groupe artésien réussit même à y adjoindre la méthode tout au long de la partie, ne se faisant finalement dépasser que d'extrême justesse dans le premier set lâché 25/22 et le troisième acte (25/23). Un détail à ce niveau comme le confesse encore le staff des « Claquots » : « Nous avons été soumis à rude épreuve et c'est vrai que les fins de sets ont été très indécises... Nous avons néanmoins su jouer à l'arrache ! » Avec un Loïc Bouanda exceptionnel (32 points), le retour probant de Thiago Bartholdy derrière, Harnes se montra très disponible. C'est ainsi qu'après avoir couru après le score, les coéquipiers de Francis Tonémassa ajustèrent au mieux leur visée pour toucher le cour de la cible adverse lors d'un quatrième set épique et d'un ultime Tie-Break de haute tenue (11/15). « Collectivement on a su s'adapter et c'est un enseignement majeur. » Une conclusion engageante... t SÉBASTIEN RENAUT

(CLP)
Pro B 5éme Journée : Grenoble - Harnes : 2/3 (25/22, 23/25, 25/23, 20/25, 11/15)

source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   

Revenir en haut Aller en bas
 
saison 2006/2007 PRO B
Revenir en haut 
Page 2 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Calcio (saison 2006/2007)
» NBA Saison 2006-2007
» Coupe UEFA 2006/2007
» Transferts Albi (2007-2008)
» Mercato 2006 - 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du CVB 52 HM :: Equipes :: Ligue B-
Sauter vers: