AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Point Presse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Mr l'arbitre
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 27
Localisation : jean masson avec mon micro
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 30 Sep - 16:58

J'ai trouvé une fonction de plus à notre bon veiux Pinsou!!! Il est coach adjoint...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
garage gaudin
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3634
Age : 60
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 30 Sep - 20:23

Mr l'arbitre a écrit:
J'ai trouvé une fonction de plus à notre bon veiux Pinsou!!! Il est coach adjoint...
attention, j'ai pas le budget

_________________
VIVE le CVB52 HM!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr l'arbitre
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 27
Localisation : jean masson avec mon micro
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 1 Oct - 14:39

garage gaudin a écrit:
Mr l'arbitre a écrit:
J'ai trouvé une fonction de plus à notre bon veiux Pinsou!!! Il est coach adjoint...
attention, j'ai pas le budget

T'inquiète pas il est en retraite donc ça ne sera qu'un loisir pour lui!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
garage gaudin
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3634
Age : 60
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 1 Oct - 16:00

Mr l'arbitre a écrit:
garage gaudin a écrit:
Mr l'arbitre a écrit:
J'ai trouvé une fonction de plus à notre bon veiux Pinsou!!! Il est coach adjoint...
attention, j'ai pas le budget

T'inquiète pas il est en retraite donc ça ne sera qu'un loisir pour lui!!!!
faut quand même qu'il passe les examens au CMES et qu'il ait un rendez-vous avec le préparateur physique michou

_________________
VIVE le CVB52 HM!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr l'arbitre
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 27
Localisation : jean masson avec mon micro
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 1 Oct - 16:43

garage gaudin a écrit:
Mr l'arbitre a écrit:
garage gaudin a écrit:
Mr l'arbitre a écrit:
J'ai trouvé une fonction de plus à notre bon veiux Pinsou!!! Il est coach adjoint...
attention, j'ai pas le budget

T'inquiète pas il est en retraite donc ça ne sera qu'un loisir pour lui!!!!
faut quand même qu'il passe les examens au CMES et qu'il ait un rendez-vous avec le préparateur physique michou
Tu vas lui en demander beaucoup là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 2 Oct - 14:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Nancéiens ont renversé une situation
bien mal engagée


Nationale 1 (M)
Un come-back renversant

.

EPINAL. _ Dans les tribunes, le clan nancéien est en transe. Dans un tie-break de folie, Serge Libom, toujours indisponible, ne tient plus en place tout comme Michel Hentzen et Alain Hénin, les principaux dirigeants du Nancy Volley. Alors qu'ils étaient menés deux sets à rien, le « six » maxévillois a profité de la nouvelle pause réglementaire des dix minutes pour se requinquer. Revenus à hauteur de leurs hôtes, les Nancéiens ne lâchent désormais plus rien. A l'image de Dor et d'Effernelli qui évoluent sur un nuage depuis le début de cette manche décisive. Le succès est dans la boîte (8-15). Le rideau peut enfin tomber sur un derby qui aura tenu toutes ses promesses.
Et dire que Pierre Angély ne voulait pas appliquer la nouvelle pause réglementaire pensant qu'elle ne servait à rien ! Grave erreur. Car c'est véritablement ce nouveau point de règlement, demandé paradoxalement par Gordan Snajder, qui a été à l'origine de la chute du SAS Epinal. En tout cas, les Nancéiens seront passés tout près de la correctionnelle. Il faut dire que la perte de la première manche, où ils ont quand même eu six balles de set entre leurs mains, aura longtemps pesé dans les esprits des partenaires de Falsetti. En gâchant autant de situations favorables, les hommes de Pierre Angély ont bien évidemment fini par tomber dans le piège tendu par les Spinaliens. Le gymnase Viviani, futur temple du volley vosgien étant toujours en construction, le Nancy Volley se devait d'affronter les véloces Spinaliens dans la salle exiguë de Lapicque. Un gymnase où l'éclairage faiblard (et c'est peu dire ! ) ne peut que surprendre les adversaires des troupes de Gordan Snajder. Une salle où les encouragements de la centaine de supporters vosgiens retentissent comme dans une cathédrale.
Un premier contre de Cornet, dés l'entame de match, signifiait d'ailleurs à Falsetti qu'il n'était plus, comme par le passé, le seigneur des lieux (3-0). Restant sur la dynamique de leur prestation à Conflans où ils avaient remporté trois des cinq sets sur le plus petit des écarts, les Vosgiens lâchaient les chevaux. Le bras de Bigot et le repositionnement judicieux de Kiciak au centre de l'attaque vosgienne obligeaient les Maxévillois à sortir rapidement le bleu de chauffe. Sabchev était le premier à s'y coller. Le Bulgare était au four et au moulin enchaînant les réceptions parfaites, les attaques foudroyantes et les contres improbables. Sous son impulsion, le Nancy Volley résistait à la furia vosgienne (9-9 puis 17-17).
Les égalités se succédaient jusqu'à ce qu'un contre de Brankovic refroidisse les ardeurs jarvilloises (34-32). Autant dire que le Nancy Volley en avait pris un sérieux coup au moral. Toutefois les visiteurs ne baissaient pas la tête. C'était au tour de Dor et d'Effernelli, les deux centraux maxévillois, de partir à l'abordage du porte-avions vosgien. Malheureusement, malgré quelques « boites », Milanov et Jurek continuaient à être maîtres des airs (21-17 puis 25-20).
La nouvelle pause réglementaire de dix minutes sortait quelque peu le SAS de la rencontre. Les Meurthe-et-Mosellans profitaient de l'aubaine pour s'échapper au tableau d'affichage (7-10 puis 13-19). Effernelli et Guillery étaient les principaux artisans de la remontée des actions de leurs couleurs (19-25). Sentant le danger, Snadjer recadrait son « six ». Si bien que Kiciak et Bigot remettaient le nez à la fenêtre (9-4). Nancy était en sursis mais la coupure avait permis aux visiteurs et notamment à Guillery de retrouver du jus. Le Nancéien mystifiait enfin le contre vosgien jusque-là irréprochable (13-12 puis 22-20). Dor envoyait alors tout le monde au tie-break. On connaît la suite.

source/l'est républicain/via le site de nancy

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 2 Oct - 22:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Voix du Nord - 02/10/2007
VOLLEY-BALL Pro B : une entame complètement ratée à ranger au rayon des mauvais souvenirs



Pour sûr, on ne s’attendait pas à ça ! Jusque-là, le CVEC s’était toujours imposé en ouverture du championnat et était en outre invaincu face à Martigues. Mais ces deux séries se sont achevées au terme d’une déroute collective.
Pour tout dire, les Cambrésiens n’ont été bons dans aucun secteur de jeu. Difficile dans ces conditions d’espérer quelque chose, surtout face à une bonne équipe de Martigues qui aura surtout eu le mérite de réaliser un match sérieux et solide.
Mais face à la déficience cambrésienne, les Provençaux n’ont pas vraiment eu à forcer leur talent pour conquérir trois points. Le CVEC est parfois apparu perdu sur le terrain, hormis dans le troisième set arraché 25-23.


Hors sujet !

Il a même frôlé le ridicule dans la quatrième manche et les scores des trois sets perdus (19, 17 et 14) sont suffisamment éloquents pour illustrer la déroute cambrésienne. Seul motif d’espoir : Cambrai ne pourra que faire mieux lors de ses prochaines sorties.
« Depuis longtemps, j’avais diagnostiqué qu’au niveau mental, j’avais une équipe qu’il faudrait bouger, confessait Christophe Haffner.
L’an passé, on avait Vlad Mandic pour aboyer et remuer l’équipe quand elle était lymphatique. Cette année, on n’a pas ce type de joueur. J’ai une équipe sympa, facile à entraîner, mais qui n’a pas cette capacité de rébellion. Je suis déçu d’avoir perdu, mais ce soir, on ne pouvait pas gagner. On a pris l’eau dans tous les secteurs de jeu. La réception n’a pas marché, le service a été faible, le contre très faible, les passeurs n’ont pas été stables, et le pointu a marqué peu de points. C’est une déroute collective totale. Maintenant, il n’y a pas encore péril en la demeure et on ne va pas faire un non match tous les week-end. Mais il y a quand même danger et il va falloir trouver des solutions pour bouger l’équipe. Et si le “gueulard” n’existe pas à l’intérieur, je prendrai le rôle. On a vu nos limites qui confirment le diagnostic effectué lors de la préparation. Il va falloir travailler l’état d’esprit. Certains joueurs vont devoir se remettre en question et apprendre à devenir des guerriers. Je ne vais pas hésiter à appuyer là où ça fait mal ».

Vite réagir

Le mieux désormais pour le CVEC est d’oublier cette entame ratée et la ranger au rayon des très mauvais souvenirs. Le potentiel est là. Il faut juste l’exprimer sur le terrain.
Les Cambrésiens doivent maintenant se remettre à fond au travail afin de bien préparer les deux prochains derbys à Dunkerque puis contre Saint-Quentin pour enfin lancer leur saison. • OLIVIER DELSAUX (CLP)
CAMBRAI-MARTIGUES : 1-3 (19-25, 17-25, 25-23, 14-25).

source la voix des sports


video nice/ vannes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

source site de nice

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mer 3 Oct - 22:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La réception morbihannaise a été mise à rude épreuve, samedi soir à Nice.
Kuchar (à gauche), Genevé et les Vannetais ont ainsi pu mesurer
le chemin qui les sépare des tout premiers de Pro B. :
Archives.


Volley-ball : Difficile apprentissage pour les Vannetais

Pro B. Nice - Vannes : 3-0. Face à des Azuréens relégués de Pro A et désireux de remonter au plus vite, le promu vannetais s'est incliné lourdement.
Slava Kreskine, dimanche matin, au moment de reprendre le chemin de la Bretagne, était d'une humeur maussade. La lourde défaite, trois sets à rien, pour le baptême du feu en Pro B, y était bien sûr pour beaucoup. Face aux Niçois, redescendus de Pro A la saison dernière, les Vannetais, incapables de poser leur jeu, n'ont pu que constater le chemin qu'il leur reste à faire pour bien figurer en Pro B.

« Nous avions pourtant bien démarré. Face à une énorme pression mise par notre adversaire, nous nous sommes mis nous-mêmes à la faute », précisait le technicien morbihannais. Sept fautes directes dans le premier set du côté de Vannes et voilà une manche qui s'envole (18-25). « Nice est une très belle équipe, avec notamment un très bon passeur qui m'a impressionné. » La gestion azuréenne « était exceptionnelle » et combinée à une grande rapidité. Slava Kreskine l'a constaté : « En face, ce ne sont pas des blaireaux ! »

Le capitaine du Vannes VB, Grégory Féret, et ses partenaires se sont souvent trouvés en difficulté sur les services smashés, « presque 100 % de réussite pour Nice. » Une défense locale tout-terrain combinée à un contre de très haute volée, des éléments qui démontrent la nette supériorité des Provencaux face à des Bretons trop tendres. Sans surprise, le Vannes VB a lâché les deux derniers sets (18-25, 19-25), pour une défaite nette et sans bavure.

« On fait trop de fautes bêtes. A ce niveau cela ne pardonne pas. » La rentrée en cours de match d'Adjé Agnithey, après sa double fracture tibia-péroné de l'an passé, n'a pas changé la donne. « C'est notre apprentissage qui commence. Il nous faut absolument chercher de la vitesse, jouer aussi avec la tête. Il y a du boulot à effectuer » termine Slava Kreskine. Au boulot, il va falloir s'y mettre très très vite. Samedi prochain, c'est Avignon, autre relégué de Pro A, qui s'invite en pays vannetais. Les « apprentis » du Vannes VB sont condamnés au travail forcé cette semaine aux entraînements.


NICE - VANNES : 3-0.

(25-18 en 22'; 25-18 en 23'; 25-19 en 19')

600 spectateurs. Arbitres : MM. Guevenoux et Verou.


NICE : 3 aces (Kudlaczewski 2) ; 12 contres gagnants (Ah-Kong 4) ; 43 attaques gagnantes (Furneau 14) ; 21 fautes directes (dont 13 au service).

Six de départ : Halilovic (2), Furneau (15), Ah-Kong (7), Gingreau (16), Puljic (7), Kudlaczewski (10) puis Rendic (1). Libero : Kraska. Entraîneur : Jean-Michel Roche.


VANNES : 2 aces (Jérôme 2) ; 5 contres gagnants (Kuchar 3) ; 27 attaques gagnantes (Jérôme 7) ; 17 fautes directes (dont 9 au service).

Six de départ : Féret (1) puis Boutin, Svoboda (2) puis Agnithey (4), Jérôme (9), Nojic (3), Vujicic (7) puis Creismeas, Kuchar (4). Libero : Godefroy. Entraîneur : Slava Kreskine.

source/Ouest-France

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 47
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 10:12

TAYLOR, est pas levé Crying or Very sad

Il a du s'envoyer une paire de fiolasses hier soir Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 47
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 10:28

ou match de tennis avec Montrésor france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opacricri
Medaillé d'or


Nombre de messages : 3382
Age : 68
Localisation : jonchery
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 10:34

Copy a écrit:
ou match de tennis avec Montrésor france

Montrésor s'est couché beaucoup trop tard...............TOPAZE...hier soir pour pouvoir cadrer la petite balle jaune de si bon matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/omacricri
opacricri
Medaillé d'or


Nombre de messages : 3382
Age : 68
Localisation : jonchery
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 10:44

Aprés une rapide enquête,..........Montrésor roupille toujours ...........donc, il faut retrouver Taylor ailleurs qu'au tennis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/omacricri
Mr l'arbitre
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 27
Localisation : jean masson avec mon micro
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 11:08

Ah la faignasse ce Taylor!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 11:36

opacricri a écrit:
Aprés une rapide enquête,..........Montrésor roupille toujours ...........
Pfft , même pas vrai
Revenir en haut Aller en bas
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 11:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Voix du Nord - 06/10/2007
VOLLEY-BALL Pro B : le CVEC doit absolument se rassurer


Passés complètement au travers le week-end dernier contre Martigues (1-3), les Cambrésiens se doivent de rectifier le tir ce soir à Dunkerque.
Histoire de ne pas laisser place au doute.
Face à une équipe de Dunkerque qui a opéré « un bon recrutement durant l’intersaison » selon Christophe Haffner, les Cambrésiens jouent déjà gros ce soir. Avec zéro points au compteur et la réception de Saint-Quentin qui se profile, la bande à Galin Radichkov, promu capitaine, doit en effet se rassurer. Au risque de laisser le doute s’installer et vivre une saison galère.
Pour ce premier derby de la saison, le coach cambrésien devrait pouvoir compter sur un effectif au complet*. Ce qui ne sera pas le cas des Dunkerquois.

Privé de Gadenne et Sammier (contrôlés positif), Gaël Bollengier devrait en effet se passer des services de Fredéric Delaye à l’attaque. Blessé à l’épaule, l’ex-Saint-Quentinois devrait prendre le poste de libero ce soir. Patin, le libero habituel du DGL, prenant quant à lui le poste de réceptionneur attaquant.
Si cette donne pourrait s’avérer importante au cours du match, en attendant, et comme dans tout derby, c’est d’abord l’envie et la volonté de bien faire qui devraient cependant faire la différence ce soir. « Être actifs et non pas réactifs » comme n’a cessé de le marteler à ses hommes le coach dunkerquois, tout au long de la semaine. Les Cambrésiens sont prévenus. • F. B.

Pro B (J2) : Dunkerque (9) - Cambrai (11) ; Martigues (4) - Chaumont (3) ; Aix (12) - Ales (5) ; Saint-Louis (10) - Saint-Nazaire (8) ; Marseille (7) - Nice (1) ; Vannes (14) - Avignon (2) ; Saint-Quentin (6) - Maromme (13).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Voix du Nord - 06/10/2007
VOLLEY-BALL Les Dunkerquois condamnés à bricoler un exploit...


La poisse s’y met. Privés de Denis Sammier, les Nordistes devront également composer avec la blessure de Frédéric Delaye. Sans ses deux fers de lance à l’attaque, la mission s’annonce difficile face aux Cambrésiens. Dunkerquois, comment bricole-t-on un exploit ?
Sans revenir sur les cas Gadenne et Sammier, le mauvais sort s’abat sur DGL qui n’en avait pas besoin en ce moment. Fred Delaye, l’un des piliers de l’équipe, souffre d’une micro fissure au niveau de l’épaule et ne pourra tenir sa place à l’attaque ce soir. Il prendra donc le poste de libéro et Grégory Patin, le libéro habituel, jouera réceptionneur-attaquant.

La marge de manoeuvre des Dunkerquois sera limitée. Gaël Bollengier, le coach dunkerquois, ne broie pas du noir pour autant. « Le groupe va progresser et monter en puissance. À neuf joueurs, la donne sera différente car le coaching sera alors possible. Pour le moment, impossible d’éviter cette baisse de régime sur le plan physique. Quand tu n’es pas bien et que personne ne peut te remplacer, forcément l’équipe est en difficulté. » Dans un contexte difficile, les raisons d’espérer existent pourtant car le match d’ouverture perdu à Saint-Quentin (3-1) a laissé une lueur d’espoir. « Nous avons livré un bon match. J’ai vu des choses intéressantes dans l’envie, la manière, l’engagement, la combativité. Il faut réinvestir ça et continuer à oeuvrer pour le collectif », poursuit l’entraîneur maritime.


« Se serrer les coudes »

Pour la réception de Cambrai, l’important sera donc d’être présents, « actifs et non pas réactifs », surtout pour le premier match à la maison. Les Dunkerquois n’ont pas le choix. « Il faut aller de l’avant, livrer un jeu propre et de qualité. À la fin de la rencontre, il ne faudra pas avoir de regrets. Être conquérants, se battre sur tous les ballons, deux fois plus que d’habitude pour pallier au nombre, voilà notre salut. » Le message du coach est clair : devant la difficulté, il faudra que les Dunkerquois gardent la tête haute et se serrent les coudes ! •

B.V.

DUNKERQUE (9e) - CAMBRAI (11e) Ce soir, 20 h, salle Dewerdt.
Le groupe : Félicissimo, Osias, Lemaire, Jeanlys, Van Den Eshof, Meslard, Patin, Delaye (libéro).

source/la voix des sports

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'entraîneur vannetais Slava Kreskine, ici derrière Igor Jérôme, espère que
ces joueurs vont lancer sa saison, ce soir face à Avignon :
« Il faut se donner à fond pour ne rien regretter. »
:Gwénaël Mahé


Volley-ball : Slava Kreskine : « J'attends une révolte »
Pro B. Vannes VB - Avignon, samedi (19 h).


Battus 3-0 à Nice lors de l'ouverture, les Vannetais doivent réagir. Mais la tâche s'annonce délicate pour les hommes de Slava Kreskine, face à une autre formation qui descend de Pro A.
Une bonne claque en guise de baptême du feu, ça peut aussi faire du bien. Au moins, les Vannetais ont pu se rendre compte du niveau exigeant de la Pro B, samedi dernier à Nice. « Pour beaucoup, c'était la première fois à ce niveau, concède l'entraîneur vannetais Slava Kreskine. De plus, Nice est une équipe qui descend de Pro A, et cela se voit dans la vitesse de jeu et l'engagement. »

Pour autant, le score final peu flatteur concédé sur la Côte d'Azur ne suffit pas pour mettre en berne le moral des Vannetais. « On a pas mal d'éléments à améliorer, c'est sûr, poursuit Kreskine. À Nice, les centraux étaient présents mais ce n'était pas suffisant pour gagner. Moralement, cette première rencontre a peut-être fait douter certains, mais il faut rester positif. »

Le technicien vannetais a profité de cette semaine pour régler certains points et mettre en place un système plus perfectionné. « On a beaucoup travaillé à l'entraînement, et les joueurs sont prêts à s'investir. On a préparé quelque chose, on va voir si ça marche. »

Quant à l'opposition proposée aux Vannetais ce soir, elle sera évidemment rude, car comme Nice, Avignon descend de Pro A cette saison, et s'est imposé 3-0 lors de la première journée (face à Canteleu). « Et comme Nice, Avignon est une équipe qui ne commet pas de fautes directes, précise Slava Kreskine. Ce sera à nous d'être plus agressifs au service et au contre, et plus propres en réception. Il faut se donner à fond pour ne rien regretter. J'attends une révolte. »

« Le public : le 7e homme »

Tous les joueurs vannetais sont sur le pont avant de recevoir Avignon. Et Kreskine mise particulièrement sur ses recrues pour tirer l'équipe vers le haut. « Je compte beaucoup sur Jan Svoboda et son expérience dans les moments importants pour faire la différence. Darko Nojic aussi peut nous apporter énormément, mais il est jeune et c'est la première fois qu'il joue à l'étranger. Il doit encore s'adapter. »

Une chose est sûre, les Vannetais pourront compter sur le soutien de leur public, qui se déplacera en nombre pour la première de la saison à Kercado. « À Vannes, on a un public fidèle, note l'entraîneur du Vannes VB. Je dis souvent qu'il est le 7e homme sur le terrain. Je suis sûr qu'il va nous suivre toute la saison. Mais de notre côté, il faut aussi que les résultats suivent. »

Benjamin CHENEVIÈRE.

VANNES VB : Nojic, Boutin, Jérôme, Godefroy, Vujicic, Genève, Creismeas, Agnithey, Svoboda, Kuchar, Féret. Entraîneur : Slava Kreskine.

AVIGNON : Ruiz, Bacq, Schroeder, Deniz, Zimakijevic, Martinez, Ossosso, Vallee, Cesar, Birau, Peironet, Teno, Taghin, Vergoz. Entraîneur : José Amet.

Arbitres : MM. Guignard et Rozalski

source/ouest-france

Volley-ball Passer la première

Face à Saint-Nazaire, ce soir (20 h 30) pour son premier match au Sportenum, le Saint-Louis VB doit signer sa première victoire lors de cette 2e journée de Pro B.

Ce ne sera pas si évident face à une formation ligérienne, qui ne réussit guère à Saint-Louis. En quatre confrontations, que ce soit en Nationale 1 ou en Pro B, les Haut-Rhinois n’ont réussi à battre Saint-Nazaire qu’une seule fois, la saison passée sur les bords de la Loire. Les Ludoviciens ne comptent pas laisser ce qui n’est pas encore une bête noire prendre le dessus aujourd’hui, cette formation n’ayant pas réussi à prendre le dessus sur Marseille la semaine dernière (2-3).

Le Saint-Nazaire VB présente un potentiel offensif intéressant avec le pointu Davor Brcic, qui a prouvé son potentiel en marquant 23 points la semaine passée, épaulé par l’attaquant-réceptionneur Robin Tossatto et ses 21 points marqués. Et son collectif n’est pas pour rassurer l’entraîneur Darek Blonski. « Le point fort de cette équipe est son effectif large, avec des joueurs plus ou moins de même niveau, indique-t-il. Leur nouveau pointu en provenance de Castres, le Marocain Khalid Satour, est apparemment aussi très fort ». Autant préciser que le six de base peut donc être modifié sans perdre de rendement.
Mais ce qui peut être un avantage parmi un effectif, qui ne compte toutefois que dix unités comme à Saint-Louis, peut devenir un inconvénient, selon l’entraîneur ludovicien. « En procédant à beaucoup de changements, ça peut être un handicap par rapport à la confiance des joueurs ». Ceci est surtout vrai à la passe, où la donne est beaucoup plus claire à Saint-Louis avec Artur Piesniak en numéro un.

« Mes joueurs sont prêts »

Le Polonais aura d’ailleurs la lourde tâche de servir au rasoir ses attaquants, comme le pointu Srjdan Ristic. Si le Serbe affiche un beau potentiel, il n’a pas réussi à prendre en défaut une grosse défense à Alès. La confiance reste à soigner. « Quand on voit ce qu’il y a derrière, avec le déplacement à Nice et la réception d’Avignon, c’est vraiment un match à gagner. Pour la confiance, ce serait bien. Je pense que mes joueurs sont prêts. Ils étaient un peu plus frais à l’entraînement cette semaine. Il faut qu’on prenne nos responsabilités ».
Au pied du mur, sans le central César Cottini, toujours en arrêt à cause d’une pubalgie, les Alsaciens doivent s’élever au niveau affiché durant deux manches seulement la semaine passée dans le Gard. Si la sérénité n’est pas le maître mot à l’heure de recevoir Saint-Nazaire, Darek Blonski ne s’attend toutefois pas à un match aussi difficile que celui de la première journée de Pro B. « Ça peut évidemment se terminer avec un 3-0 pour eux, parce qu’ils sont costauds. Mais est-ce que Saint-Nazaire est capable de tenir un même niveau de jeu pendant trois sets comme Alès ? Je ne le crois pas ».
C’est en tout cas à souhaiter, car même lors des matches de préparation, les Frontaliers n’ont jamais réussi non plus à jouer de manière constante, notamment au service. Une mise en jeu qui doit s’avérer gagnante ce soir au Sportenum pour prendre le dessus sur Saint-Nazaire.

Les équipes

Saint-Louis VB : 2. Artur Piesniak (1,94 m) et 7. Bartek Blonski (1,94 m), passeurs ; 4. Milorad Nikolic (2,07m) et 5. Tuani Valefuaniu (1,96m), centraux ; 3. Clément Puchalski (1,83m), 10. Gino Kokuvi (1,88m) et 12. Matjaz Urnaut (1,93m), attaquants/réceptionneurs ; 6. Srjdan Ristic (2,01m), pointu ; 16. Jonathan Camatte (1,74m), libéro. Ent : Darek Blonski.

Saint-Nazaire VB : 6. François Hamon (1,80m) et 8. Jérémy Audric (1,85m), passeurs ; 2. Riad Amrane (1,99m), 7. Alexandre Weyl (1,98m) et 13. Derek Proudfoot (1,98m), centraux ; 14. Jocelyn Pradet (1,92m) 15. Robin Tossatto (1,94 m), attaquants/réceptionneurs ; 3. Davor Brcic (1,94 m) et 9. Khalid Satour (1,98m), pointus ; 5. Ivonic Hubert (1,82m), libéro. Ent : Roger Vallée.

Gilles Legeard

source/l'alsace

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 11:57

la revue de presse commence sur la page précédente, je n'ai pas pu poster le message en une fois


La Voix du Nord - 06/10/2007
VOLLEY-BALL Tourcoing boit le bouillon avant de broyer du noir !


Onze Tourquennois, hier soir, pour prouver qu’un match de volley-ball se joue également en équipe, et pas seulement sur les qualités d’un « six » de base qui, sur le papier, a quand même de l’allure…

Finalement, les promesses du début de saison sont apparues au grand jour dans cette salle Pierre-Dumortier qui, peu à peu, retrouve l’affluence d’un passé guère si lointain. Face aux « All Blacks » rennais, même mené deux sets à rien, Marcelo confiait après coup qu’il n’avait jamais tremblé.
« Nous avons finalement été victimes de cette situation, avec un Dias diminué, mais aussi ce point qui nous a été refusé à 23-21 dans le premier set »… Et d’un potentiel 24-21, le TLM se retrouva à 23-22, puis 23-25, comme par enchantement.

On pressentait que le feu couvait dans un coin de la maison nordiste. Ce feu qui, la saison dernière, avait carbonisé les espérances télémistes. Lors de la deuxième manche, ce fut si vrai que Petkovic et les siens passèrent littéralement par la fenêtre. En panne de réception avec le seul Ragondet comme pompier de service, avec un contre presque inexistant, Tourcoing s’enfonça tant et plus (18-25)...
La pause permit à l’ensemble de revenir droit dans ses baskets, avec Duhagon, Barca-Cysique et Lavallez appelés à la rescousse en pleine crachin breton.
Kardos et consorts buvaient du petit lait, mais n’allaient pas tarder à se chiffonner sur le plancher tourquennois.
La fière révolte fut rapide avec ce troisième acte si joliment interprété (25-15), puis cette égalisation qui remit de l’air dans les poumons d’un public toujours plus bruyant (25-20). Et si Hudecek continuait à vider son barillet sur les têtes nordistes, Duhagon, Barca-Cysique et Maréchal lâchaient leur bras respectif pour faire plier les genoux de Strehlau et compagnie.
Bref, le tie-break fut âpre. La crispation disparue, Tourcoing trouva les ressources nécessaires pour préserver son statut de gros outsider. Un point perdu et toujours pas de défaite : ce n’était finalement qu’un moindre mal. Plus ennuyeuse, la cheville de Dias que les chirurgiens vont finalement triturer plus vite que prévu.
Hier, le « six » du TLM était totalement français, tandis que Schwaack, Petkovic, Suljagic et Dias étaient sur le banc. Pour propulser un peu plus leur équipe au sommet, les étrangers du cru vont devoir se remettre au travail. Une chance cependant : pour entrer dans le « six », ils n’auront pas besoin d’un test ADN pour faire leur retour ! •


LA FICHE DE LA RENCONTRE

TOURCOING-LM – RENNES EC : 3-2 (23-25 en 27’, 18-25 en 24’, 25-15 en 22’, 25-20 en 26’, 17-15 en 18’).
- Arbitres : MM. Horcholle et Deregnaucourt. 2 000 spectateurs environ. Points marqués : 208 (108/100). Durée : 1 h 57’.
• TOURCOING : 2 aces (Maréchal 1, Duhagon 1), 7 contres gagnants (Sloboda 4, Barca-Cysique 2, Tolar 1), 55 attaques gagnantes (Duhagon 14, Barca-Cysique 14, Maréchal 9, Tolar 8, Sloboda 5, Dias 4, Schwaack 1), 32 fautes directes (dont 12 au service).
- Six de départ : Petkovic puis Lavallez, Sloboda (cap., 9), Tolar (9) puis Suljagic, Schwaack (1) puis Duhagon (15), Maréchal (10) puis Duhagon, Dias (4) puis Barca-Cysique (16). Libero : Ragondet. Entraîneur : Marcelo.

•RENNES : 3 aces (Kardos 1, Mihaylov 1, Tuia 1), 11 contres gagnants (Nganga 4, Strehlau 3, Kardos 1, Mihaylov 1, Hudecek 1, Tuia 1), 54 attaques gagnantes (Hudecek 25, Strehlau 7, Tuia 7, Nganga 6, Mihaylov 4, Vartovnik 3, Kardos 2), 44 fautes directes (dont 19 au service).
- Six de départ : Kardos (4) puis Galesev, Strehlau (cap., 10), Nganga (10), Mihaylov (6) puis Vartovnik (3), Tuia (9) puis Vartovnik, Hudecek (26). Libero : Esna. Entraîneur : Boris Grebennikov.


CE QU’ILS ONT DIT…

« À la pause, nous nous sommes dit que nous n’avions pas le droit de jouer comme cela. Il fallait utiliser notre envie pour amener la dynamique, car nous étions dominés. C’est un groupe qui avait envie de mettre trois sets dans la gueule. Et il fallait montrer que ça va être dur de venir l’emporter ici. » Yann LAVALLEZ, passeur du TLM.

« Rennes a eu de la réussite dans les deux premiers sets, et puis, ça a été notre tour. On l’a dit avant le début de la saison, notre force c’est d’avoir un gros banc et de pouvoir s’en servir. C’est dur de gagner sa place, tout le monde se bagarre. Moi, en tout cas, tout ce qu’on me donne, je le prends ! » Vincent DUHAGON, attaquant-réceptionneur du TLM.

« On sait que, quand on mène deux sets à zéro, la pause vient freiner la dynamique. Il est dommage que nous ayons manqué d’ambition, ou alors d’expérience, après la pause. Le TLM a également du mérite avec les bonnes rentrées de Barca-Cysique et du passeur. Ils nous ont posé des problèmes que nous n’avons pas résolus. C’est une grosse désillusion et le point gagné ne nous console pas du tout. » Christian STREHLAU, central et capitaine du Rennes EC

source/la voix des sports

PRO A (3 e JOURNÉE). POITIERS - SAINT-BRIEUC : 3-1 Saint-Brieuc avait bien débuté...

Après avoir empoché la première manche, les Briochins ont été dominés par Poitiers trois sets à un.
Coucou le voilà. Il aura fallu patienter trois journées pour voir José-Miguel Caceres s’installer dans le sept de départ du Stade Poitevin. Sans doute inhibé par le contexte, le géant domicain va vivre un baptême du feu délicat : trois ballons freinés, une attaque dans la mire et un service dans le filet avant le premier temps mort technique.

Caceres sans réussite

Mais les Jaunes de Saint-Brieuc, très relâchés, s’appuient surtout sur une réception adverse déficiente et le bras gauche du pointu Curovic pour se détacher (8-5). Malgré le taux de réussite élevé de Baranek, la relation affirmée entre Hansen et Kieffer et une première main du passeur américain (9-9), les Bretons gardent le contrôle des opérations devant un block-défense pas encore en place. Le premier point de Caceres va-t-il débloquer les affaires poitevines (16-16) ? Au contraire, le turbulent Boriskevitch continue d’empoisonner la vie des All Blacks et Olivier Lecat se presse d’appeler Sidibé à la rescousse pour relancer la machine (16-19, 19-22). Comme le champion d’Europe junior n’est guère plus heureux et que le contre stadiste traîne en route (0 point), les visiteurs empochent logiquement cette manche initiale. Et si Saint-Brieuc renouvelait le coup fumant de la saison dernière ? Weick, un ancien de la maison stadiste, met Bleuze et Lobato au supplice avec sa mise en jeu flottante (0-3). Dopé par le punch de Baranek et un service plus efficace, le Stade finit par recoller et prend, pour la première fois, les commandes de la rencontre sur un ace signé Hansen dont le passage derrière la ligne est dévastateur (6-8, 13-8). Désormais sur les rails, il est inarrêtable à l’instar d’un précieux Bleuze et de Sidibé qui termine le set en boulet de canon, Kieffer remettant les pendules à l’heure (25-17).

Le festival Baranek

C’est encore le duo Baranek - Kieffer qui donne l’impulsion au retour des vestiaires. Sous la pression des services de Bleuze, Curovic et Monneraye enchaînent deux erreurs (10-6). Le leader du championnat va longtemps se reposer sur cette avance au point de s’endormir sur ses lauriers et d’être brutalement réveillé par un obus de l’intenable Curovic entre deux discussions avec les arbitres (18-18). Il pousse un gros ouf quand Pesl gâche une balle de relance à 19-20... Cet avertissement sans frais lui sert de leçon : le Stade décide de resserrer le jeu dans le money-time pour se sortir du piège et rester avec le point de bonus dans la ligne de mire... Sans faiblir, le match dans le match entre Baranek et Curovic repart de plus belle. Sur un ace, le Tchèque permet à Poitiers de faire le break (9-6). Un peu plus tard, un contre de Hansen sur Pesl semble sceller le sort de la partie (16-12). Après que Sidibé et Baranek aient rivalisé de puissance pour enfoncer un peu plus les Briochins, Hansen les assomme pour de bon sur un ultime ace. Mardi, le Stade cherchera à conserver son invincibilité à Rennes.
Poitiers bat Saint-Brieuc : 3-1 en 1 h 34’ (21-25 en 27’, 25-17 en 23’, 25-23 en 21’, 25-16 en 23’). Arbitres : MM. Chaladay et Lambert. Spectateurs : 2.040. POITIERS : Hansen, Kieffer (puis Gutierrez), Barreto, Bleuze (puis Caceres), Baranek, Caceres (puis Sidibé). Libero : Lobato. SAINT-BRIEUC : Weick, Monneraye, Radovic (puis Polic), Pesl, Boriskevitch, Curovic. Libero : Rossillol.
NENAD DJORDJEVIC (entraîneur de Saint-Brieuc) : « Nous avons remporté le premier set parce que nous avons joué de façon libérée. Ensuite, on a laissé Poitiers reprendre confiance en commettant trop de fautes. Dans le 3 e , nous sommes passés près, mais nous avons flanché dans le money-time. Finalement, on perd sur le nombre d’erreurs commises. Il faut retenir deux sets encourageants. Je félicite Poitiers pour sa victoire ».

source/le telegramme

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 47
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 12:43

Merci Taylor

Dunkerque va venir la semaine prochaine à Jean masson avec un effectif restreint
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr l'arbitre
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1654
Age : 27
Localisation : jean masson avec mon micro
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 12:57

"Et si le “gueulard” n’existe pas à l’intérieur, je prendrai le rôle. " C. HAFFNER

J'ai bien aimé cette citaion de haffner! Je croyais qu'il y était déjà pas mal gueulard le messieur mais il veut devenir guelard, ca va être marrant!!!!! J'attend avec impatiente le totof one man show!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 13:20

La passe de trois ?
NANCY VOLLEY MAXEVILLE/JARVILLE (2e, 5pts) - PLESSIS-ROBINSON (14e, 0pt), ce soir (20h30), au gymnase Martiny à Nancy.


Intraitable depuis le début de la saison, le Nancy Volley va tenter de décrocher sa troisième victoire d'affilée face à un mal classé, Plessis-Robinson.

NANCY. _ « En début de saison, j'aurai sans hésitation signé des deux mains si on m'avait proposé de prendre cinq points sur les deux premières journées », certifie Pierre Angély.

Même si le technicien nancéien ne s'est pas imposé un tableau de marche bien précis, il sait que son « six » a réalisé deux excellentes affaires en matant tour à tour Orange puis le SAS Epinal. Certes, en s'imposant au tie-break sur le parquet spinalien, les partenaires de Falsetti ont concédé un pont au CNVB, l'actuel leader. Cependant, au vu de la qualité du collectif dont dispose cette saison Gordan Snajder, il est plus que probable que les Spinaliens ne lâcheront pas beaucoup de points sur leurs terres.

Le Nancy Volley a donc tout intérêt à faire fructifier son capital ce soir contre le Plessis-Robinson, bon dernier de la poule. Avec un zéro pointé à leur compteur, les Robinsonnais connaissent un début de saison particulièrement difficile. « L'équipe a beaucoup changé durant l'intersaison », avance comme explication Frédéric Guermeur, le coach de la formation des Hauts-de-Seine. « Beaucoup de jeunes joueurs ont aussi intégré le groupe. Il faut donc du temps pour que le collectif se construise. On a d'ailleurs payé notre inexpérience lors des deux premiers matches en s'inclinant alors que l'on était devant dans tous les sets ».
Toutefois, le coach francilien peut toujours s'appuyer sur quelques joueurs d'expérience comme l'indéboulonnable passeur Cédric Logeais ou le central Fabrice Gambier, champion de France en 2000 avec les couleurs du Paris Volley. « On sait qu'il nous sera difficile de contrarier le Nancy Volley que je ne voyais pas battre l'ogre orangeois. Maintenant, on a le potentiel pour embêter tout le monde ».

Effectivement, le Plessis est une formation accrocheuse qui cause souvent bien des misères aux Nancéiens et notamment dans les Hauts-de-Seine. Un avis que partage Pierre Angély, le coach du Nancy Volley : « Le Plessis mérite mieux que sa place actuelle. Il faudra vraiment se montrer prudent. De toute façon, il n'est pas question de fanfaronner. Car ce n'est pas parce que l'on a remporté deux matches que l'on est arrivé ».

Pour toutes les rencontres à venir, Pierre Angély a finalement choisi de mettre en place les dix minutes de pause à la fin du second set comme le prévoit le règlement. « Même si je maintiens que cela ne sert à rien, le groupe a préféré suivre ce nouveau point du règlement », explique-t-il. « Car il est certain que d'ici la fin de la saison, on va devoir se confronter à des équipes qui désireront appliquer cette pause. Il faut donc s'y préparer afin de bien la gérer ».

Si Serge Libom, en délicatesse avec sa cheville depuis le mois de juillet, pourrait faire son retour sur la feuille, par contre Serge Bergantino a rejoint l'infirmerie pour au moins trois mois. « Il s'est fait une vilaine entorse à la cheville », raconte Pierre Angély. Le Nancy Volley n'avait pas besoin de cette nouvelle tuile. Car depuis le début de la saison, Serge Bergantino a démontré qu'il était bien plus qu'un remplaçant de luxe. Effectivement, à chaque fois qu'il est entré sur le terrain, ses services et ses défenses ont contribué à renverser la vapeur alors que le Nancy Volley était pris dans la tornade orangeoise et spinalienne. Guillaume Fallet profitera peut-être de ce forfait pour apporter, lui aussi, sa pierre à l'édifice d'un collectif qui de semaine en semaine prend de plus en plus de volume.
Absents : S. Bergantino (entorse à la cheville), S. Libom (entorse à la cheville, ? ).
En lever de rideau, les féminines du Nancy Volley (R1) affronteront leurs homologues de Moulins (à 18 h).

source/l'est républicain


Sport lorrain - Volley-ball
« On est une exception à la règle »


A l'inverse de nombreuses fusions, le Nancy Volley a trouvé son équilibre et son identité. Dans un climat de confiance, Michel Hentzen vient de céder son fauteuil de président à Alain Hénin.

NANCY. L'assemblée générale du Nancy Volley Maxéville/Jarville, qui s'est tenue mercredi soir, a vu Alain Hénin succéder à Michel Hentzen à la présidence du club nancéien. Ce dernier en devient le manager général sportif.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La confiance est totale entre Alain Hénin,
le nouveau président du Nancy Volley,
et Michel Hentzen, son prédécesseur.


- Michel Hentzen, pourquoi avez-vous décidé de passer la main ?

- Je ne passe pas la main. Ce changement est tout simplement une réorganisation interne pour optimiser les possibilités de chacun. Je tenais déjà à renvoyer l'ascenseur à Alain Hénin avec qui j'avais élaboré la création du Nancy Volley. Depuis plus d'un an, j'ai remarqué que l'on avait les mêmes objectifs. C'est donc tout à fait normal qu'il puisse accéder aux plus hautes responsabilités. De plus, jusque-là, j'assumais la fonction de président et de manager général. Ayant montré la voie à suivre, il n'était plus question de cumuler tous les pouvoirs. Ce changement est en parfaite adéquation avec le règlement intérieur du club. J'ai aujourd'hui toute confiance en Alain Hénin dont le statut va nous permettre de développer nos partenariats privés.

- Alain Hénin, depuis la disparition du Punch, ne rêviez-vous pas de la présidence du Nancy Volley ?

- Pas du tout. Je n'étais d'ailleurs pas demandeur. C'est une initiative de Michel (Hentzen). J'ai accepté le poste car on s'est fixé tous les deux l'objectif d'emmener ce club vers le haut niveau. De toute façon, depuis la création du Nancy Volley, on a fonctionné tous les deux en parfaite harmonie et ce quel que soit le titre ou la fonction. Finalement, on va utiliser au mieux les compétences de chacun.


- Michel Hentzen, pensez-vous vraiment que c'était le moment adéquat pour effectuer ce changement alors que la saison vient tout juste de commencer ?

- Absolument. Tout d'abord, il faut bien préciser que cette AG n'était pas élective. Je pouvais donc honorer ma dernière année de mandat sans le moindre problème. D'autre part, cette nouvelle donne des responsabilités ne pouvait pas mieux tomber car le club est en bonne santé tant sur le plan sportif que financier. Ce changement était de toute façon une étape obligatoire pour évoluer vers une structure professionnelle.


- Vous voilà donc manager général comme il en existe dans beaucoup de clubs. En quoi cette fonction va-t-elle exactement consister ?

- (MH) Mon rôle ne va pas beaucoup changer. J'aurai en charge tout le côté sportif alors qu'Alain (Hénin) privilégiera l'aspect relationnel. En tout cas, il n'est pas question que je reste dans un bureau, je serai sur le terrain.

- La montée en Pro B sera-t-elle pour cette année ?

- (AH). On l'espère. Cela reste un objectif à court terme. Maintenant, cela ne sera pas la montée à tout prix. Car il est important de ne négliger aucun joueur ni aucune équipe dans le club.

- Quel bilan dressez-vous plus d'un an après la création du Nancy Volley ?

- (AH) On est un peu une exception à la règle car généralement lors d'une fusion chacun veut tirer la couverture à soi. Aujourd'hui, le Nancy Volley a une véritable identité.
- (MH) Effectivement il n'y a plus ni ''d'ex-Punch'' ni ''d'ex-SLUC''. Forcément, lors de la création du club, on a perdu quelques éléments. Maintenant, beaucoup de travail a été effectué à tous les niveaux de compétition ainsi que dans les écoles de volley. Si bien que l'an passé, on comptait 180 licenciés ce qui est quasiment notre capacité d'accueil maximale.

5/10/07
souce/sport lorrain

via/ le site du nancy volley

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 6 Oct - 17:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Portoricain Victor Bird pourrait se
révéler comme une des bonnes
surprises de ce championnat.
Hervé OUDIN


VOLLEY-BALL / Pro B La belle occasion du FLSQ

Auteurs d'une entrée en matière satisfaisante le week-end dernier face à Dunkerque (3-1), les Saint-Quentinois évoluent de nouveau à domicile aujourd'hui.
L'occasion de réaliser une entrée en matière idéale avec la réception de Canteleu ce soir au Palais des sports (20 heures).
Pour leur premier match à ce niveau, les promus normands sont tombés sur un os chez... le relégué Avignon (0-3).
Si l'opposition de la soirée s'annonce normalement à l'avantage des Axonais, leur entraîneur, Gabriel Denys, ne verse pas dans trop d'optimisme.
« On se méfie de tout le monde, concède le technicien haut-picard. Chaque équipe est différente ». Soit. Mais la production de ses protégés face aux Maritimes doit forcément donner le moral, même si tout est encore loin d'être parfait.
« Nous avons fait un match correct face à Dunkerque, appréciait Gaby ». Même s'il y a eu du déchet, j'ai également vu des choses bien ».

Plus de fluidité

Le travail a donc consisté cette semaine à mettre de l'huile dans les rouages d'une équipe qui, comme toutes les autres, doit parfaire ses automatismes.
« Nous devons encore trouver de la fluidité dans le jeu, explique le coach du FLSQ. A nous de travailler les phases de transition et les ballons de récupération pour gagner en efficacité ».
Au chapitre des satisfactions, l'entraîneur saint-quentinois a plutôt vu d'un bon œil l'arrivée de l'international portoricain Victor Bird.
« On va essayer de continuer de travailler avec lui pour qu'il s'intègre de mieux en mieux », avance Denys, lequel semble également avoir visé juste avec Taï Tupou et Francis Tonemassa.

Des renforts appréciables au sein d'un groupe qui peut toujours s'appuyer sur ses valeurs sûres, Dario Dukic en tête.
Un cocktail intéressant qui devrait permettre à Saint-Quentin de bien figurer ce soir et, pourquoi pas, tout au long de cette saison.

source/l'union

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opacricri
Medaillé d'or


Nombre de messages : 3382
Age : 68
Localisation : jonchery
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 7 Oct - 11:24

Il est où le Taylor avec ses journaux


Dernière édition par le Dim 7 Oct - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/omacricri
Copy
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 47
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 7 Oct - 11:50

Il a dû faire la troisième mi-temps avec toutes ces victoires hier soir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEV
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Nogent
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 7 Oct - 12:57

opacricri a écrit:
Il est où le Taylor avec ses journeaux

Opa aurais tu attrappé la "Mrlarbitreaigûe" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
opacricri
Medaillé d'or


Nombre de messages : 3382
Age : 68
Localisation : jonchery
Date d'inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 7 Oct - 12:59

Embarassed
SEV a écrit:
opacricri a écrit:
Il est où le Taylor avec ses journeaux

Opa aurais tu attrappé la "Mrlarbitreaigûe" ?

Oups: Embarassed Embarassed les lendemains de victoires sont parfois difficiles colors

J'ai glissé chef Mr.Red Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/omacricri
SEV
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2448
Localisation : Nogent
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 7 Oct - 13:02

opacricri a écrit:
Embarassed
SEV a écrit:
opacricri a écrit:
Il est où le Taylor avec ses journeaux

Opa aurais tu attrappé la "Mrlarbitreaigûe" ?

Oups: Embarassed Embarassed les lendemains de victoires sont parfois difficiles colors

J'ai glissé chef Mr.Red Mr.Red

Bon pour cette fois tu es pardonné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point Presse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point Presse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» North Point Stand Up Classic
» Bruit embrayage au point mort
» Point mort qui passe pas naturellement ! (résolu)
» Tomar Presse (BN, Maxi, BAM, ...) en redressement judiciaire
» presse gti tech et retro viseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du CVB 52 HM :: Equipes :: Ligue A-
Sauter vers: