AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Point Presse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 20 Sep - 19:26

Harnes relève le gant
face au TLM mais met
finalement genou à terre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Harnes voulait se rassurer, c'est chose faite
au-delà de la défaite.
PHOTO ÉRIC JANISZEWSKI (CLP)

• VOLLEY-BALL MATCH AMICAL
Point culminant dans sa préparation, le match joué vendredi soir à Noyelles-sous-Lens soir par le Harnes Volley-Ball face au Tourcoing Lille Métropole a livré de sérieux enseignements. En dépit de la défaite (1/3), force est de constater que les leviers sont actionnés dans le bon sens.


« Tourcoing n'est pas venu en équipe dilettante et ça démontre que l'opposition avait un vrai intérêt. » Alain Decaux, le vice-président artésien, pouvait en effet se satisfaire des forces en présence et de leur déploiement. Sans fard, le TLM a donné une réplique juste que le HVB a toutefois su contourner avec la manière au cours d'un premier set de toute beauté. « C'était une première manche très intense. Collectivement, nos enchaînements ont été très bien coordonnés. Nous cherchions aussi à nous rassurer avant l'ouverture du championnat dans une quinzaine de jours et ainsi trouver les bons rouages dans notre six majeur, sur ce plan nous avons avancé ». Car avec les pistes offertes par Monneraye au centre, les déploiements déclinés aux ailes par Bouanda, Harnes a mis son illustre voisin sous pression, lui permettant de prendre le meilleur (16/9) pour ensuite transformer l'essai (25/23). Un set référence mais qui servit aussi d'apprentissage au TLM pour colmater les brèches. « Tourcoing a ensuite pris au fur et à mesure l'ascendant. Et comme nous avons un peu baissé de qualité que ce soit au service ou en réception, ça s'est payé cash ».

Résultat, avec une remontée de piste sans à coups, les Nordistes retrouvèrent leur superbe sans que toutefois ce HVB au visage évolutif ne perde totalement ses repères. « On a tenté quelques coups notamment en incorporant Adrien Clément à la place de Vadims Kardass mais çan'a pas suffi ». Mieux ordonnancé, l'effort Télémiste s'avéra alors payant. « Au final, ça reste un match positif et surtout prometteur. Si nous pouvons garder un certain niveau de jeu comme celui mis en place au début du match, nous serons dans le vrai ».

Prochain rendez-vous, l'ultime en cette phase de préparation, le tournoi de la ligue opéré à Saint-Brieuc en fin de semaine prochaine. • SÉBASTIEN RENAUT (CLP)

HARNES - TLM : 1/3 (25/23, 19/25, 19/25, 20/25)

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 24 Sep - 13:16

Jérémy Hilaire :
« Nous avons encore une vraie b
elle marge de progression »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
À l'image de l'équipe, le central du CVEC,
Jérémy Hilaire, monte en puissance.

Saint-Quentin, Cannes, Marseille, Avignon, Dunkerque, Chaumont... Véritable globe-trotter du volley-ball français, Jérémy Hilaire, 28 ans, a, cette saison, décidé de poser ses valises à Cambrai. Et en habitué au changement, l'expérimenté central a accepté de nous livrer ses impressions sur le CVEC, dont le visage a été complètement remodelé durant l'intersaison.

- Jérémy, à l'approche du premier rendez-vous officiel de la saison ce week-end à Saint-Brieuc, quel bilan tirez-vous de ce mois et demi de préparation sur le plan personnel ?
« J'ai souffert de pas mal de petits soucis physiques. Les deux chevilles, l'épaule... C'est assez difficile mais bon, tant qu'il n'y a rien de grave, ça va ! »

- Et votre intégration au sein d'un groupe complètement renouvelé, comment s'est-elle déroulée ?
« Ça va aussi. Pour l'instant tout se passe bien. C'est vrai que nous sommes beaucoup de nouveaux joueurs cette année. Mais bon, par le passé, j'ai déjà joué avec David (Guelle), Diogo (Caporali Chiapetti) et Florian (Beclin). Et avec les autres, nous apprenons à nous connaître et humainement, tout se passe bien. »

- Côté volley, en revanche, la défaite de ce soir à Saint-Quentin montre qu'il y a encore du travail...
« C'est compliqué, en fait. Avec les joueurs que je connais déjà, je sais ce que je peux leur dire et quand je peux le faire. Mais... En fait, il faut continuer à s'apprendre. Ce match contre Saint-Quentin montre que nous ne nous connaissons pas encore assez. Car ça n'est pas normal de le jouer comme ça... Même si Saint-Quentin n'a pas démérité, ça n'est pas normal de prendre des +8 ou des +10. Nous n'avons pas été à la hauteur. Et vous vous imaginez si leur pointu (Jakub Vencovsky souffre d'une déchirure abdominale) avait été là ? Nous aurions pris combien ? 21-5 ? 21-3 ? Ce n'est pas bon. Il faut que nous arrêtions de donner des points à nos adversaires. Et pour ça, il faut donc que nous apprenions encore à nous connaître. »

- L'équipe n'a pas offert son meilleur visage ce soir mais au tournoi de Cambrai, le week-end dernier, elle a quand même affiché un joli potentiel, non ?
« Je pense que nous sommes potentiellement une bonne équipe. Mais qu'est ce que c'est qu'une bonne équipe ? C'est celle qui reproduit chaque week-end un même niveau de jeu. Et non celle qui signe un éclat et puis plus rien. »

- Qu'est-ce qu'il vous manque ?
« J'ai l'impression que ça se passe dans les têtes. Peut-être que nous manquons de concentration ou que nous ne prenons pas assez nos responsabilités. Ou alors que nous attendons trop de l'autre. En tout cas, nous avons, à mon avis, encore une vraie belle marge de progression. »

- Pour arriver à proposer un jeu stable sur la durée, c'est ça ?
« Il n'y pas de miracle ! Les équipes qui réussissent en Ligue B sont celles qui sont régulières. Regardez Nantes ou Lyon (ces deux équipes sont montées en Ligue A) ces dernières saisons : ces deux équipes n'étaient pas impressionnantes mais elles ont, en revanche, été très régulières. »

Vous gardez confiance ?
« Nous sommes dans les temps. Alors il y a peut-être des équipes qui en ont fait de meilleures préparations et d'autres de moins bonnes. Mais je ne me fie pas à ça. J'attends de voir. C'est le championnat qui va parler... » • F. BOURGIS

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 26 Sep - 12:52

Dunkerque n'est pas encore prêt



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gaël Bollengier et les Dunkerquois,
piégés dans la cinquième manche!


DUNKERQUE - MENDE 2-3 (25-14, 21-25, 19-25, 25-15, 12-15)
Trop irréguliers, les Dunkerquois laissent filer leur première opposition de la saison (2-3).


Pourtant, les Maritimes ont montré leurs capacités dans cette rencontre. Dans un premier set où leurs visiteurs n'étaient peut-être pas bien réveillés, ils prenaient rapidement le large. Sans forcer, les joueurs de Gael Bollengier menaient ainsi 15-8 et maîtrisaient la fin de set sans trembler (25-14).

Le quatrième set se déroulait de la même manière, plus agressif DGL prenait le dessus sur une équipe Mendoise qui subissait étrangement. À ce moment de la rencontre, c'était en effet les visiteurs qui menaient deux manches à une puisqu'ils s'étaient auparavant montrés bien moins passifs dans les deuxième et troisième sets qu'ils avaient emportés fort logiquement, dominant des Dunkerquois bien trop imprécis pour espérer mieux. Dans le second, ils se détachaient de cinq points (13-18) et regardaient dans le rétroviseur des Dunkerquois qui n'y arrivaient pas (21-25). De la même façon, dans la troisième manche, ils prenaient un départ canon (9-15) dominant finalement un hôte moins inspiré (19-25).

Une cinquième manche décisive s'avérait nécessaire, mais les troupes de Gael Bollengier démontraient leurs lacunes du moment. Irrégulière et imprécise, sa formation s'inclinait 12-15. Si elle prend malgré tout un point, le match dans son ensemble laisse des regrets au coach dunkerquois qui ne peut en tirer que peu de satisfactions. « Peut-être la réaction dans le quatrième set... Dans le jeu, pas grand-chose... Dans certains domaines, on n'est pas encore au niveau. On a un effectif très limité. On n'a pas montré suffisamment d'agressivité pour prendre le dessus. » •

M.C.

PHOTO ARCHIVES VDS

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakouille
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 51
Localisation : orges
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 2 Oct - 10:19

france Pour ceux qui veulent un site ou l'on parle VOLLEY france


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 31 Jan - 16:49

Jean-Michel Machut :
« Il faut se poser la bonne question au bon moment »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Malgré la création d'un VIP à Vanpoulle,
le CVEC du J-M.Machut (à droite) souffre.
PH. VINCENT BERTIN


PAR FABRICE BOURGIS

Et ce, même après avoir tiré un trait sur ses ambitions... Les élus de la communauté d'agglomération de Cambrai (CAC), qui doivent débattre demain du renouvellement du partenariat triennal avec le CVEC, entendront-ils l'appel des bénévoles du club ? C'est à souhaiter pour le volley-ball cambrésien et les amateurs de sport spectacle. Car la rallonge demandée par le CVEC est vitale, comme le laisse entendre Jean-Michel Machut, son président.

- Président, le partenariat financier entre la CAC et le CVEC touche à sa fin. Avez-vous bon espoir que celui-ci soit revu à la hausse (de 200 à, a priori, 250 000 E chaque année pendant trois ans) ?
« Oui. De toute façon, j'ai toujours été très clair sur le sujet. Depuis trois ans, la CAC est le premier partenaire du club et nous lui servons de vecteur de communication. Et si aujourd'hui, nous sollicitons une aide supplémentaire, c'est parce que cela est nécessaire pour la survie du club. Les charges sont de plus en plus lourdes (...) Cela fait huit ans que nous sommes en pro, et tout ce nous avons fait jusqu'à présent, nous l'avons fait avec nos moyens et plutôt bien, je pense. Mais comment maintenir un club à ce niveau avec un tel budget (le CVEC annonce 480 000 E), le 13e sur les 14 clubs (en fait, Cambrai serait en 12e position, devant Plessis-Robinson, 470 000 E, et Nancy, 250 000 E) ? Regardez Harnes : ce club a un budget supérieur de 100 000 E au nôtre et un club de féminines à côté. Pourtant Harnes, ça n'est pas plus grand que Cambrai. Ce club ne compte pas, non plus, un public comme le nôtre. Et il n'a pas autant de partenaires privés que nous. Mais eux, contrairement à nous, ils ont la chance d'avoir un Département qui leur donne des sous. »

- Où en sont les négociations ?
« Aujourd'hui, nous sommes clairement dans l'attente d'une réponse claire et précise. Le championnat a débuté il y a six mois, nous avons attaqué la deuxième phase... On ne peut pas naviguer à vue plus longtemps. Nous, on a fait le "job". »

- En fin d'année, des conseillers, mais aussi un vice-président, M. Liénard, se sont plaints de la subvention qui vous est accordée. Le ciel semble plutôt couvert...
« Il y a des bruits, oui. Et je comprends d'ailleurs très bien la difficulté pour des petites communes de donner 200 000 E à un club pro. Je sais que la situation actuelle est difficile. Mais il faut se poser la bonne question au bon moment. Nous sommes le seul club professionnel du Cambrésis. Le seul club à faire parler de Cambrai à travers la France. On a toujours véhiculé une bonne image de Cambrai à travers l'Hexagone. Et c'est important si on veut être mis en lumière ! Regardez ce qu'il se passe aujourd'hui avec Lens : ce n'est plus le foot qui valorise la ville mais le Louvre Lens. Le foot, aujourd'hui dans la région, c'est Lille, avec ce stade pharaonique qui va bientôt être livré. À Denain, la valorisation du secteur se fait à travers le basket. Et des exemples comme ça, il y en a pleins. Il faut donc que nous soyons présents, avec un sport qui ne coûte pas cher. Et le CVEC est cette vitrine ! Maintenant, cela relève d'un choix politique que je ne conteste pas. Simplement, il faut que les choses soient claires. Et tenir compte, aussi, des données sociales et morales qui relèvent du club. Sociales parce qu'on apporte un spectacle à des gens qui ont du mal à mettre 2 E . Et morales car on accueille douze joueurs avec leurs familles, qui vivent ici, qui font leurs courses ici. J'espère que nos élus ont bien compris ça. La balle est dans leur camp. »

- Votre départ est évoqué depuis un certain temps. Y a-t-il un lien de cause à effet avec ce sujet ?
« Ma situation personnelle est indépendante de cela. J'ai évoqué mon départ à mon comité il y a deux ans déjà. J'ai demandé à ce qu'il travaille sur la question, sachant que les candidatures ne sont pas légions. Car cela réclame beaucoup d'investissement. Et au quotidien... Après huit années de présidence, j'estime qu'il faut un souffle nouveau. Mais ce souhait n'est en aucun cas un ultimatum. Aujourd'hui, il est clair qu'il y aura toujours un soutien de la CAC en direction du club. Le plus dur, en fait, c'est de répondre à cette hausse du budget... Une réponse important pour maintenir le club à son niveau (...) La ligue A, c'est impossible à atteindre. Financièrement, c'est un autre monde. Et il faut rester humble. » •

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 6 Avr - 18:20

Tout était bien qui finit mal


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En octobre, le BOUC d'Emmanuel Dumortier
s'offrait Tours (à gauche). Cinq mois plus tard,
le couperet de la relégation est
pourtant tombé sur Stein et Kilama
(en bas à droite), quelques jours
après une finale de Coupe perdue
à Paris (en haut à droite).

Séduisant en automne, Beauvais a perdu pied jusqu'à descendre en Ligue B. Retour en dix dates sur le film d'une saison noire.


1 LE 7 AOÛT
Sous le soleil, le BOUC commence sa préparation. Arrivé de Nancy sans expérience de la Ligue A, Emmanuel Dumortier fixe l'objectif : «Être encore sur le terrain pour les play-offs. » Réputé de fort caractère, cet ancien joueur de Beauvais en N1 est un pari du président Thiebaut. «C'est un challenge pour lui comme pour le club » dit-il.

2 LE 4 OCTOBRE
Battu à Nantes lors de la première journée, Beauvais rebondit tout de suite contre Paris (3-0). Dumortier séduit l'Elispace par la passion développée au bord du terrain.

3 LE 6 DÉCEMBRE
Troisième à la trêve (mal gérée ?) de novembre, après des succès probants contre Tours et Sète, Beauvais reprend la saison contre Cannes. Bien parti, le BOUC sort du match après une faute d'arbitrage (1-3). Ce sera le début d'une incroyable série de douze défaites.

4 LE 17 DÉCEMBRE
Beauvais est étrillé à Tourcoing (3-0). Sous le coup de la frustration, Dumortier a ce jeu de mot malheureux : «Je n'ai pas vu le BOUC mais des chèvres ! » Une sortie qui précipite probablement la rupture avec au moins une partie de son groupe..

5 LE 2 FÉVRIER
Le ressort semblant cassé entre entraîneur et joueurs, les revers s'enchaînant, le conseil d'administration du club écarte Emmanuel Dumortier. C'est la première fois qu'une telle décision est prise au BOUC. Son adjoint, Cédric Dubois, lui succède jusqu'à la fin de saison.

6 LE 11 FÉVRIER
Beauvais perd sèchement à Tours, où Songolo se rompt le tendon d'Achille. Après celle de Plesko, le joker médical qui n'aura joué qu'un match (!), cette blessure est la dixième à laquelle fait face le BOUC. Surtout, pour la première fois, les Beauvaisiens sont relégables.

7 LE 18 FÉVRIER
Dans le match à ne pas perdre, Beauvais se rate à Lyon. Vexé, Kilama «pète un plomb » et se lâche : «Certains gars n'étaient pas prêts (...). Il y a un problème de niveau. On est dans la merde mais on va regarder devant jour après jour. »

8 LE 24 FÉVRIER
Jouant désormais sa peau à chaque journée, le BOUC retrouve le succès à domicile contre Toulouse. Sans cela, «c'était la Ligue B assurée, » souffle le président Thiebaut. Dix jours plus tard, ses joueurs enchaînent contre Montpellier avec un Hudecek qui relaie parfaitement en pointe Pavel Bartik, pas remis d'une entorse à la cheville.

9 LE 11 MARS
Comme la saison dernière, le BOUC participe au Final Four de la Coupe de France à Paris. Il sort Ajaccio (3-0) mais bute sur Rennes en finale (0-3).

10 LE 24 MARS
Condamné depuis le 20 et une défaite de trop face à Tourcoing, le BOUC quitte la Ligue A sur une victoire au tie-break contre Ajaccio. Un adieu au terme duquel l'entraîneur corse Frédéric Ferrandez fait cet aveu : «Avec des Bartik, Kilama, Hudecek ou Hotulevs, Beauvais avait une belle armada. On l'a vue se décomposer au fil des matches, c'est incompréhensible... »

Le beau casting n'aura pas empêché le mauvais film.

RAPHAEL NAPPEY

source/le courrier picard

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 10 Avr - 13:44

Martin Demar grandit encore


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Martin Demar au milieu de ses joueurs, quelques instants
après une victoire retentissante.
© Pierre-Yves Ansquer.

Ligue AM (playoffs). L'entraîneur du Nantes-Rezé Métropole Volley a affiné son mode de management. Il en est récompensé par une demi-finale.

C'est l'une des images fortes du week-end : au coeur du troisième set du match 3, Martin Demar, colosse de 43 piges, plongeant comme à ses plus belles heures pour une défense réflexe aussi vaine que spectaculaire, puis se relevant, hilare, sous les yeux médusés du juge de ligne. « Tu as fait une trace énorme avec tes chaussures », se gondolait encore Jérôme Berger, son assistant, devant une mousse vespérale au Freesbea, restaurant grill de Cannes La Bocca où l'on fête les victoires plus modestement qu'au Fouquet's.

À vrai dire, il n'y a pas que le parquet du Palais des Victoires à porter l'empreinte Demar. Cette demi-finale conquise de magnifique manière, à Cannes, est le témoin d'une évolution dans son approche professionnelle. L'an dernier, dans un portrait que nous lui avions consacré, quelques critiques étaient remontées des rangs des joueurs. « Je me suis senti un peu trahi, oui, reconnaît-il aujourd'hui. J'aurais aimé qu'on me dise les choses en face. Pas par voie de presse, de manière anonyme. » Il aurait pu remâcher cet épisode. Ne s'attacher qu'à la forme et esquiver le fond. Au contraire, il s'est remis en cause. « J'ai beaucoup réfléchi. Je crois même que ça m'a fait grandir. »

Renaissance au gîte

Cette saison, le Tchèque a cherché à bousculer la routine. Dans les matches, en changeant ses rotations comme il l'a fait à Cannes. Autour des matches plus encore. « Samedi, après notre défaite, je me suis dit qu'il fallait que je provoque quelque chose de nouveau. C'est pourquoi nous ne nous sommes pas entraînés dimanche, mais nous sommes allés faire un footing à la plage. Et, là, j'ai demandé à chaque joueur de parler, de dire quelque chose sur ce troisième match. » Chacun a dit sa conviction que l'exploit était possible. Avant de le cosigner.

Pour comprendre comment ce groupe a su réagir ainsi, refuser les vacances pour faire des heures sup' face à Tours, il faut remonter plus loin encore. À ce stage de novembre, organisé après une série de quatre défaites. « Sans ce stage, on n'en serait pas là aujourd'hui », affirme Jérôme Berger. « On était dans un gîte, à une quarantaine de kilomètres de Poitiers. Le matin, on s'entraînait dans la campagne, l'après-midi, on jouait contre le groupe d'Olivier Lecat. Le soir, il y avait un feu. À tour de rôle, les joueurs devaient cuisiner. » Sous le regard bienveillant de Dominique Amans, énergique factotum, une cohésion est née entre ces joueurs d'horizons divers. Un supplément d'âme qui a fait la différence face à Cannes où l'on ne sentait pas la même osmose.

Encore très ému par la performance de ses joueurs, tard dans la nuit, Martin Demar ne voulait toutefois pas s'attribuer seul les mérites du succès. Pour saluer le travail de son staff et des bénévoles, il soulignait cette différence avec Cannes. « Ils ont un plus gros budget que nous. Pourtant, c'est Laurent Tillie qui monte le filet. Moi, je n'ai pas à le faire. Les bénévoles s'en chargent sans même que j'aie à le demander. » Seul le charisme engendre de tels élans. A fortiori lorsqu'il revêt les habits de l'humilité. « Je ne me prends pas pour un grand entraîneur, répète-t-il avec une touchante sincérité. Je ne suis pas un dictateur non plus. J'apprends, je regarde. J'écoute aussi. »
Et plonge toujours. Dans le grand bain.


Pierre-Yves ANSQUER.

source/Ouest-France.

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mer 11 Avr - 9:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source/midi-libre/via le site du cacvb

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 20 Avr - 16:15

Le SQV repêché ?


Chaumont, Martigues et Lyon, relégué de Ligue A, pourraient ne pas repartir en Ligue B la saison prochaine pour peu que la LNV applique strictement à la lettre son règlement. Les trois clubs ont été épinglés pour infraction sur le nombre de licenciés et les équipes de jeunes. Ces trois formations devraient donc repartir en N1, ce qui entraînerait, ipso facto, les repêchages de Saint-Brieuc, du SQV et de Beauvais en Ligue A. Le règlement des compétitions donne en effet la priorité aux équipes repêchées plutôt qu'à une multitude d'accessions de l'étage inférieur. Frédérick Francillette, président briochin qui fait des pieds et des mains pour maintenir son équipe, trouve ici une magnifique bouée de sauvetage. Reste le cas du SQV, toujours sous la coupe d'une relégation administrative via la DNACG. Si tel était le cas, quelle équipe serait repêchée? L'été s'annonce fertile en appels en tous genres.
source/l'union



Apparement, Frédérick Francillette, président briochin, aprés nancy et les réserves sur son coach non diplomé, trouve un autre angle d'attaque pour sauver son club. C'est triste ou pitoyable ou les deux, je sais pas.

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2670
Age : 28
Localisation : Jonchery
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 20 Avr - 17:57

taylor a écrit:

Apparement, Frédérick Francillette, président briochin, aprés nancy et les réserves sur son coach non diplomé, trouve un autre angle d'attaque pour sauver son club. C'est triste ou pitoyable ou les deux, je sais pas.

Tout à fait d'accord avec toi Taylor.

Puisqu'apparemment beaucoup de monde lit notre forum, j'espère qu'il en fait partit pour qu'il sache qu'on l'emmerde et qu'on va monter.

A ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 47
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 20 Avr - 18:44

Bruno a écrit:
taylor a écrit:

Apparement, Frédérick Francillette, président briochin, aprés nancy et les réserves sur son coach non diplomé, trouve un autre angle d'attaque pour sauver son club. C'est triste ou pitoyable ou les deux, je sais pas.

Tout à fait d'accord avec toi Taylor.

Puisqu'apparemment beaucoup de monde lit notre forum, j'espère qu'il en fait partit pour qu'il sache qu'on l'emmerde et qu'on va monter.

A ce soir.

+ 1000000000000000000000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kojo
National


Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 20 Avr - 23:21

Selon le jhm,

Le président est confiant là dessus et compte faire appel car tous les points n'ont pas été compté (sur 160, je crois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakouille
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 51
Localisation : orges
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 0:26

france et moi je vous dis pas un éventuel CVB-STBRIEUC l'an prochain car si on monte en ligueA et que l'on redescend en ligueB comme Avignon alors qu'il ne vienne pas à chaumont oulala la bronka à JEAN MASSON france

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakouille
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 51
Localisation : orges
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 0:32

france non mais je rêve, faire redescendre les 2 seuls équipes ou le public est extraordinaire, autant que j’arrête, se casser le cul pour ça alors que nous n'avons jamais eu de souci avec ce règlement
(même pas financier en plus) et juste parce-qu'un président veut sauver son club alors là je dis qu'il se ridiculiserai plutôt qu'autres choses..... à bon entendeur bonnes vacances, surtout si tous les clubs font appels france france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cuzco
Regional
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 12:26

Putain les mecs vous ne manquez quant même pas d'air...
je vous aime bien, mais il y a des limites, on ne paut pas dire n'importe quoi. Y a quant même des règles à respecter, même si ça fait chier. Fred francillette se bat depuis un bon moment pour justement que ces règles soient respectées. C'est quand même formidable dans le volley français que chacun en fasse à sa tête sans que personne n'y retrouve à redire. A St-brieuc aussi on peut monter une équipe performante avec de l'argent que l'on a pas... Moi ça ,me fait un peu chier de voir (si Poitiers gagne) deux clubs professionnels champions de france au bord du dépot de bilan. Je peux vous dire que vu de l'étranger ça rigole (notamment en pologne), il y a juste la FIVB que ça fait pas rigoler.
En ce qui concerne le CVB je ne pense pas que ce soit une bonne chose de tout filer pour l'équipe professionnelle sans s'occuper du développement. Il y a des obligations, c'est comme cela. Ils sont où les jeunes à Chaumont ? Elles sont où les équipes de N3 masculines et féminines ? Elles sont où les équipes jeunes du CVB en coupe de France ?
la dernière participation en coupe de France jeunes remonte à 3 ans avec les cadets masculins. Ils sont où ? Ceux qui ont voulu continuer le volley sont parti à St-Dizier. Ca vaut le coup d'avoir un club Pro à la maison.
"Les jeunes, on s'en fout" je sais, c'est ce que pense le coach chaumontais, je le connais et je ne lui en veux pas, il est dans son rôle, mais les dirigeants devraient avoir une autre approche. Je regrette le départ de Vincent Bourdon.
J'ai du coté de Chateauvillain un pote qui fait un boulot magnifique avec les jeunes et ce sont peut-être eux qui vont sauver le CVB, alors plutôt que de balancer des noms d'oiseaux sur Mr Francillette donnez un coup de main à ceux qui font vivre le volley en Haute-Marne.
Continuons comme cela et nous aurons bientôt un championnat professionnel inter-industries, il suffira de mettre 1,5 milion d'euros sur la table pour recruter 10 mecs pour une saison. Ce ne sera plus le CVB52, mais le Total volley-ball ou le GDF volley ou je ne sais quoi.
Aujourd'hui tout le monde est derrière l'équipe pro du CVB et demain ? Mr Chatel et ses amis seront toujours toujours là ? La salle Jean Masson sera -t-elle aux normes ? qui va payer pour une nouvelle salle si ce n'est que pour une équipe "pro".
Si l'équipe pro se casse la gueule vous n'aurez plus qu'à aller encourager le CFC en division d'honneur.
Bref, je m'excuse si j'ai pu en froisser certains, mais pour une bonne partie je vous connais et vous apprécie et ça me fais mal de lire certaines choses.
Alors pour que vive le CVB et en ligue A si possible.
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pytheas
Benjamin


Nombre de messages : 9
Age : 38
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 13:46

cuzco a écrit:
C'est quand même formidable dans le volley français que chacun en fasse à sa tête sans que personne n'y retrouve à redire. A St-brieuc aussi on peut monter une équipe performante avec de l'argent que l'on a pas... Moi ça ,me fait un peu chier de voir (si Poitiers gagne) deux clubs professionnels champions de france au bord du dépot de bilan. Je peux vous dire que vu de l'étranger ça rigole (notamment en pologne), il y a juste la FIVB que ça fait pas rigoler.

1) Qui rigole en Pologne?
2) Budget et masse salariale de St brieuc pour 2011/2012?
3) Au bord du dépot de bilan....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjé
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 38
Localisation : Chaumont / Joinville
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 20:12

cuzco a écrit:
Y a quant même des règles à respecter, même si ça fait chier.
Eh bin puisque tu le dis si bien, acceptez de redescendre en N1 et faites pas chier votre monde plutôt que de vouloir passer pour les gentils "redresseurs de tort" en vous raccrochant aux branches pourries du règlement. Le règlement, c'est toujours quand on est concerné qu'on cherche à le faire respecter sinon le reste du temps on s'en fout pas mal. Il n'y aurait que le SQV qui serait relégué, t'en ferais pas tout un foin comme maintenant ni ton très cher président non plus d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakouille
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 51
Localisation : orges
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 20:30

france salut Cuzco, on se connait, déjà tu parles pour une personne (nom d'oiseau), donc tu généralises un peu vite (qu'en penses-tu ?), de plus cette année il y a eu une équipe amateur en coupe de France (qu'en penses-tu ?), notre département, un des plus petits de France donc pas facile de garder nos jeunes et d'en faire des volleyeurs (qu'en penses-tu ?), nos joueurs amateurs qui partent ailleurs, OK mais poses toi la bonne question est-ce que ce club est en règle et cela les arrange (qu'en penses-tu ?), nous n'avons pas de problème de DNACG alors pourquoi nous chercher des noises sur un autre sujet alors que nous n'avons jamais eu de problème pendant 16 ans là dessus (qu'en penses-tu ?), est-ce que tous les rapports envoyés à ce sujet sont exact (j'en sais rien mais qu'en penses-tu ?) et dernier chose c'est bien parce que ton club (risque) de descendre que ton président cherche quelque chose autre que le sportif pour le sauver et là j'ai raison (qu'en penses-tu ?).

En conclusion, tant que nos institutions ne réglerons pas une fois pour toute un règlement et le faire appliquer (sans le changer tous les ans), comment veux-tu être crédible lorsque quelqu'un joue avec ces pouvoirs.

Et encore je me modère car je sais et j'entends des choses à gauche et à droite, il y en a qui ferait bien de balayer devant leur porte avant de vouloir emmerder notre club qui dérange et pas forcément au niveau National.

Mon coup de gueule et ce n'est pas souvent mais là ça me gave france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 47
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 20:44

La meilleure réponse à tout cela c'est l'intégration d'un jeune chaumontais forme par le club au groupe Pro b ; Yohann Jacquin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakouille
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 51
Localisation : orges
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 20:45

Copy a écrit:
La meilleure réponse à tout cela c'est l'intégration d'un jeune chaumontais forme par le club au groupe Pro b ; Yohann Jacquin

france Merci Copy mais là personne n'en parle france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnaud
Champion d'europe
avatar

Nombre de messages : 492
Age : 47
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 23:03

M.cuzco le cvb à engagé cette année en coupe de France une équipe cadet garçons et minimes filles comme l'an passé.
Le CVB est représenté dans toutes les catégories jeunes de baby à cadet et c'est le seul club en Champagne Ardennes avec Troyes qui peut s'en vanter et ce sans les sections sportives.Il peut y avoir des erreurs dans le décompte des ligues régionales et je crois que ne sais pas grand chose de ce qui se passe chez nous ni ailleurs non plus.Une chose est sûre un maintien,une accession se joue sur le terrain et pas sur le tapis vert:ça s'appelle juste avoir du panache.
Boisson qui t'est inconnue puisque dans ta région on fait plus dans le cidre(boisson à base de pommes)accompagnant généralement des crèpes.
Faut juste savoir accepter quand on a fait une mauvaise saison,ça nous est arrivé et ça nous arrivera encore,du sport quoi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakouille
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 51
Localisation : orges
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 23:10

Arnaud a écrit:
M.cuzco le cvb à engagé cette année en coupe de France une équipe cadet garçons et minimes filles comme l'an passé.
Le CVB est représenté dans toutes les catégories jeunes de baby à cadet et c'est le seul club en Champagne Ardennes avec Troyes qui peut s'en vanter et ce sans les sections sportives.Il peut y avoir des erreurs dans le décompte des ligues régionales et je crois que ne sais pas grand chose de ce qui se passe chez nous ni ailleurs non plus.Une chose est sûre un maintien,une accession se joue sur le terrain et pas sur le tapis vert:ça s'appelle juste avoir du panache.
Boisson qui t'est inconnue puisque dans ta région on fait plus dans le cidre(boisson à base de pommes)accompagnant généralement des crèpes.
Faut juste savoir accepter quand on a fait une mauvaise saison,ça nous est arrivé et ça nous arrivera encore,du sport quoi!!!

france Merci Arnaud si cela pouvait faire réfléchir certains et taire d'autres france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjé
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 38
Localisation : Chaumont / Joinville
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Sam 21 Avr - 23:41

Arnaud a écrit:
Une chose est sûre un maintien,une accession se joue sur le terrain et pas sur le tapis vert:ça s'appelle juste avoir du panache. [...] Faut juste savoir accepter quand on a fait une mauvaise saison,ça nous est arrivé et ça nous arrivera encore,du sport quoi!!!
+100000000000000000000000000000000

St Brieuc ne sortira pas grandi de cette affaire (quelqu'en soit l'issue) avec de telles façons d'agir. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cuzco
Regional
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 22 Avr - 20:50

Salut Jakouille,
effectivement on se connait. Tu dois donc bien savoir que je suis un supporter du CVB. Cette situation j'en avais déjà parlé avec Copy le matin du match en St-Brieuc et le CVB, c'est pas nouveau.
Ce que j'ai du mal à admettre c'est que ce soit le club de St-Brieuc qui soit le responsable du non respect des règles effectué par le CVB. Ca je trouve ça un peu fort.
Je vais essayer de répondre à tes questions:
1 – Je ne généralise pas, je réponds parce que je trouve anormal que l'on parle comme cela de mon club et de son président. Il y a deux choses, la première c'est le club de St-Brieuc qui a pour président un certain Frédérik Francillette, la deuxième c'est que ce même Frédérik Francillette est membre du comité directeur de la LNV. Lorsqu'il parle comme dirigeant de la ligue ce n'est pas le club de St-Brieuc qui s'exprime. Par contre il a le droit de dire que certains clubs ne remplissent pas toutes leurs obligations et qu'à ce titre il peut y avoir des relégations (c'est prévu par le règlement) et qu'un maintien administratif est peut-être possible. Il ne fait que répondre à certains journalistes. Personne la dedans n'a jamais cité le CVB 52. d'accord ?
2 – deux équipes en coupe de France jeunes ? C'est bien, mais pour moi loin d'être suffisant. Le CVB52 est le fer de lance du volley en Champagne-Ardennes, il doit faire beaucoup plus en matière de développement (et là je ne parle pas des obligations).
3 – C'est vrai que la Haute-Marne n'a pas un bassin de population important, et qu'il est impossible (ou difficile) d'y faire des études supérieures. A présent il ne faut pas que ce soit un motif de désengagement. Au moins pour les catégories inférieures aux juniors ils y a des collèges et des lycées. Est-ce qu'il y a des conventions de partenariat passées avec les établissements scolaires ? Lorsque je suis parti en 2005 il y avait 3 divisions UFOLEP, dont plusieurs équipes de profs: c'est bien qu'il y a des gens qui s'interessent au volley !
Je ne vois pas pourquoi ce qui c'est fait à Chateauvillain ne pourrait pas se faire à Chaumont.
4 – Lorsque je suis venu la dernière fois j'étais avec mon fils et nous avons rencontré l'un de ses copains qui est parti jouer à St-Dizier, je n'ai pas eu le sentiment que cela l'arrangeai particulièrement mais plutôt qu'il n'avait pas le choix. Ensuite je ne pense pas que ce serait une bonne chose de vous tirer dans les pattes, deux clubs sur le département c'est vraiment peu.
5 – Il n'est pas question de DNACG, et encore moins de chercher des noises.... Ou les clubs remplissent les conditions demandées ou ils ne les remplissent pas.... CVB52 comme St-Brieuc, comme tous les autres.
6 – L'exactitude des chiffres. Moi non plus j'en sais rien et en plus cela ne me regarde pas. Les dirigeants du CVB sont assez grands pour connaître les chiffres et s'expliquer s'il y a eu une erreur. Dans ce cas le CVB n'a rien à craindre et je serai le premier à m'en réjouir.
7 – Je ne suis pas d'accord. Comme je l'ai dis, mon président ne fait qu'attendre pour savoir si des équipes vont être sanctionner par les dirigeants du volley français. Je peux te dire que ça fait un sacré bout de temps que l'on se bat pour que les règles soient respectées. Il ne viendrait à l'esprit de personnes de faire jouer huit joueurs sur le terrain, par contre tous le reste c'est normal, c'est la fête du slip.
En 2007 nous avions fait une demande auprès de tous les autres clubs de ProA et proB pour avoir un peu plus de transparence au niveau du budget, il ne s'agissait pas de parler des montant alloués par les partenaires, mais d'avoir une certaine transparence comme cela ce fait dans les autres sports. Sur l'ensemble des clubs 5 ont répondu: 3 étaient d'accord (dont Beauvais...comme quoi), 1 était d'accord sous conditions et 1 autre était contre....tous les autres n'ont pas daigner répondre. On peut en déduire à minima que le flou artistique arrangeait à l'époque beaucoup de monde.
Je n'ai aucun doute sur la bonne gestion financière du CVB, là n'est pas la question, pour le reste j'espère sincèrement que les dirigeants trouveront la solution. Faire vivre une équipe professionnelle à Chaumont ce ne doit pas être de la tarte et je tire un coup de chapeau aux dirigeants pour autant qu'ils restent dans les règles. J'étais content de voir arriver Yannick Bazin, j'était triste de voir partir Vincent, je ne juge pas, c'est le choix des dirigeants (et en plus cela ne me regarde pas).
Alors ce n'est pas parce que nous sommes dans la charrette que notre président parle de règles non respectées, mais parce que c'est vrai. Ca ne remplace pas notre saison de merde où nous avons foiré le recrutement et où tous les joueurs n'ont pas entièrement rempli leurs responsabilités, cela c'est vu contre le Plessis.
A présent pour te donner une idée du Goëlo (amateurs), c'est 250 licenciés de moins de 18 ans, c'est 2 entraineurs salariés (responsable du centre de formation et académie de beach), c'est 6 entraineurs bénévoles (dont je fais parti) tous titulaire d'un diplôme fédéral ou au moins d'un ER2. En ce qui me concerne pour la saison dernière, c'est plus de 600 heures que j'ai donné pour le club et 4000 kms effectués avec ma voiture perso. J'ai aussi une coupe de France en 2008 avec mon équipe junior masculine. Le centre de formation c'est aussi 16 joueurs formés qui ont à un moment ou un autre évolué en ligue A ou en ligue B, c'est aussi 2 champions d' Europe avec l'équipe de France cadet il y a quelques années. Aujourd'hui le centre de formation vient de remporter sa poule de N3 en battant le REC 3/1 avec pourtant dans l'équipe rennaise un certain Jénia, libéro de l'équipe de France. Le plus vieux de l'équipe à 24 ans, et c'est le seul qui n'est pas au centre de formation.
Alors oui, le développement du volley ça me parle, et je le répète je ne suis pas là pour juger, je sais bien que ce qui ce fait à St-Brieuc ne peut pas se faire à Chaumont, mais au moins ne nous faite pas de faux procès. Je te rappelle que l'année dernière nous avons reçu la section volley du collège de Chateauvillain (dont plusieurs licenciés au CVB) avec plusieurs entrainements en commun, dont l'un orchestré avec 2 de nos joueurs pros. Et j'espère bien continuer d'organiser ce type d'échange.
Voilà, j'ai été bien long, mais sincèrement le St-Brieuc volley n'est pas le bouc émissaire de cette histoire.
Cela ne change rien je suis toujours admiratif du dévouement des fanatic's pour l'équipe, je souhaite simplement que cela ne devienne pas de l'aveuglement.
Et j'espère toujours voir enfin le CVB en ligue A
Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakouille
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 51
Localisation : orges
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 22 Avr - 22:00

france Merci Cuzco, tes explications sont claires et bravo pour ce que tu fais (j'espère que l'on te rembourse tes frais car tout le monde ne peut le faire). Ce qui m'a égratigné, c'est que sur des cites ou des forums reconnus, certains relatent des infos venant logiquement de nos autorités sans que ces mêmes autorités ne les vérifient ou se renseignent auprès des clubs concernés ou alors n'importe qui dit telle ou telle chose et hop tout dérape. C'est ce qui m'a agacé et pour le reste je t'envoie un MP. france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point Presse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point Presse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» North Point Stand Up Classic
» Bruit embrayage au point mort
» Point mort qui passe pas naturellement ! (résolu)
» Tomar Presse (BN, Maxi, BAM, ...) en redressement judiciaire
» presse gti tech et retro viseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du CVB 52 HM :: Equipes :: Ligue A-
Sauter vers: