AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Point Presse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Jéjé
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 39
Localisation : Chaumont / Joinville
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 23 Avr - 0:27

... et bla, bla, bla. Ah oui tout de suite Monsieur fait parti du comité directeur de la LNV et bien sur c'est en ce nom qu'il dit que tout les clubs ne respectent pas leurs obligations et pas du tout en tant que président du club de volley de St Brieuc qui est relégable, bin bien sur prends nous pour des billes aussi. Y cherche toutes les excuses possibles et inimaginables pour ne pas aller en N1. Y'a cas voir le foin que vous aviez déjà fait à cause du fait que l'entraineur de Nancy n'avait pas les diplômes requis (alors que tout le monde le savait et ne disait rien) et pour finalement quoi: rien du tout car Nancy a repris ces points qui lui avaient été retiré. C'est quand même déjà vous qui aviez chercher la merde dans cette histoire et là vous recommencez. Vous êtes relégable, descendez en N1 et faites pas chier avec ce putain de règlement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoJo52
Medaillé d'or


Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 23 Avr - 0:34

Copy a écrit:
La meilleure réponse à tout cela c'est l'intégration d'un jeune chaumontais forme par le club au groupe Pro b ; Yohann Jacquin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est pas le premier mais bon on leur donne pas la vrai possibilité de rester longtemps ! Seulement de bien progressé ! Normal entrainement régulier avec des pro sa aide ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoJo52
Medaillé d'or


Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 23 Avr - 0:50

C'est interessant tout sa..

Sa ne m'etonne meme pas.. Cuzco a bien résumé. Moi même je me suis un peu emporté sur leur président ya kelkes mois voir semaines, mais j'ai pris connaissance des faits depuis quelques temps deja et jdois bien admettre qu'il ne faut pas abuser sur Saint Brieuc.. Ce club mérite le respect pour tout ce qu'il a apporté dans le volley jeune et amateur, mais aussi au niveau professionel que sa soit en salle ou en beach.

Ceci dit avec 15 équipes dans le championnat départemental que sa soit en poussines, benjamines, minines et cadettes. C'est plus simple. Nous ca va de 5 a 8 équipes c'est facile de reprocher au CVB c'est soit disant quotas de points qui ont été mal calculé, on a pas parlé de 100points mais en faites yen a tetres 5 par rapport aux obligation.. En plus la R2 existe encore chez vous nan? nous sa fait bien 12a que sa existe plus, j'ai bien vue comment c'est la region Rhone Alpes avec ma tite ville qui joue dans une des 3 poules de prénational à 12 clubs.. Voila quoi.. Niveau N3 en plus..

Un des vrais problèmes de la progression des équipes jeunes à Chaumont c'est que dans notre departement il n'y as pas assez de match, ni de niveau élévé fréquent pour progresser. Il est bien reconnu que l'on progresse pas avc des coéquipiers plus faible, mais plutot avec des joueurs plus fort. Apres sauf exception et grosse génération comme on la deja vue et même récemment.. (Chaque année ne peut pas etre parfaite...) La coupe de france équipe jeune pour le CVB c'est compliqué non pas par manque de potentiel, mais plutot par le manque de "gros match" pour progresser et régulierement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bref l'eternel débat, je l'es toujours dis, hormis délocaliser la ville je ne voie pas de solution.. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jakouille
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 51
Localisation : orges
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 23 Avr - 1:06

JoJo52 a écrit:
Copy a écrit:
La meilleure réponse à tout cela c'est l'intégration d'un jeune chaumontais forme par le club au groupe Pro b ; Yohann Jacquin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est pas le premier mais bon on leur donne pas la vrai possibilité de rester longtemps ! Seulement de bien progressé ! Normal entrainement régulier avec des pro sa aide ..

france entrainement régulier certe, ça aide c'est sur mais encore faut il être motiver pour le faire france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoJo52
Medaillé d'or


Nombre de messages : 1463
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 23 Avr - 4:38

jakouille a écrit:
JoJo52 a écrit:
Copy a écrit:
La meilleure réponse à tout cela c'est l'intégration d'un jeune chaumontais forme par le club au groupe Pro b ; Yohann Jacquin [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est pas le premier mais bon on leur donne pas la vrai possibilité de rester longtemps ! Seulement de bien progressé ! Normal entrainement régulier avec des pro sa aide ..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] entrainement régulier certe, ça aide c'est sur mais encore faut il être motiver pour le faire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bien entendu et contrairement au joueurs pro il faut assurer ses études en parallèle. Les exemples les plus récents sont bien entendu ton fils, mais ya encore pas si lontent ya eu Max Leseur (qui a dailleurs fait deux saisons apres les premieres au CVB, à St Nazaire, et même Romain à la même epoque. Un peu plus loin ya eu le Djé aussi et bien entendu Beber ... Mais la je commence a remonter loin. J'en connais un qui c'est jamais motivé ^^ D'ou ce que tu as dis Jakouille ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bref Copy a raison c'est certain on ne sort peut etre pas des joueurs de niveau Ligue A mais tout de même de bon jeunes..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stak52
Champion d'europe


Nombre de messages : 436
Age : 55
Localisation : LUZY SUR MARNE
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 23 Avr - 20:01

Je vous ai tous relu, c'est exactement le meme probleme qu'au foot, il faut que les clubs fournissent arbitres, equipes de jeunes, pour esperer progresser, sinon c'est sanctions financieres...tout cela pour engraisser tous les connards de la fédé et en particulier les chévres de l'equipe de france. Ici a chaumont, on peut certainement faire qques efforts, mais on ne pourra jamais devenir des clubs formateurs comme harnes, asnieres ...faut qu'ils en soient conscient, d'abord ici en haute marne, on a pas de grands, c'est tous des nains de 1 metre 20,alors qu'ils ne nous cassent pas les burnes avec leur connerie et nous oublie un peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjé
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 39
Localisation : Chaumont / Joinville
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 29 Avr - 15:08

L'Affranchi du 27 avril 2012:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 30 Avr - 14:43

Jean-Michel Machut
quittera la présidence
du CVEC le 4 mai


C'est désormais officiel : le 4 mai, le Cambrai Volley Élan du Cambrésis (CVEC) aura un nouveau président.

Après huit années passées à la tête de l'unique club professionnel du Cambrésis, Jean-Michel Machut a décidé de céder la place.Vendredi soir, à Vanpoulle, à l'issue du dernier match de la saison, l'homme fort du club a officialisé sa décision, qu'il mûrissait depuis deux ans. « Le club a besoin d'une nouvelle dynamique, nous indiquait-il. Même si nous avons bien progressé depuis toutes ces années, il reste encore beaucoup de travail à accomplir. »

Désireux de créer un électrochoc, Jean-Michel Machut attend désormais la réunion programmée le 4 mai pour voir s'il restera ou non au sein du comité directeur, comme cela avait longtemps été son souhait. « Pour l'instant, il n'y aucun candidat déclaré pour prendre le relais. Mais il y a quand même quelques pistes. De toute façon, si je vois que ça ne bouge pas, je démissionnerai. Tout simplement. »

En l'espace de huit saisons, Jean-Michel Machut aura réussi à faire du CVEC un club qui compte dans l'antichambre du volley-ball français.
Avec Chaumont, le club cambrésien est, en effet, le plus vieux de Ligue B (sept ans). Une sacrée performance pour un club qui compte parmi les plus petits budgets du monde professionnel. Durant ce bail, le président et sa troupe auront également réussi à faire de Vanpoulle l'une des salles les plus animées de France. Enfin, et c'est peut-être l'une des ses plus grandes fiertés, avec celle d'avoir « réussi à convaincre Galin Radichkov de poursuivre l'aventure cévéiste la saison prochaine » :

la création de Cambrai Volley Promotion, l'association gérée par Laurent Debel et qui a pour objectif de fidéliser les partenaires du club et d'en rechercher de nouveaux. « Créer un espace VIP à Vanpoulle, drainer le monde professionnel derrière le club, cela faisait partie de mes ambitions. Et même si cela a pris du temps, les fondations sont posées et c'est une très bonne chose », conclut Jean-Michel Machut.

• F. BOURGIS

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 1 Mai - 0:41

Jonathan Santer, l'entraineur du plessis robinson, revient sur la saison de son équipe.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubou
Champion du monde


Nombre de messages : 655
Age : 27
Localisation : Chaumont
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 1 Mai - 13:46

Dans le JHM de dimanche, l'entraineur de Nice mentionne que l'équipe ne pourras pas monter économiquement. Il parle de laquelle ? Nice ? Chaumont ?

Difficile de croire en quelques chose tant il y à de l'indécision sur les montées, descente des équipes...

Si ni Chaumont, ni Avignon peuvent monter autant ne plus faire d'accession et de rétrogradation...

De + un éclaircissement des choses concernant le cas Chaumont au fur et à mesures des épisodes avec la ligue etc.. rassurerais une paire de fervent supporter du CVB...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papy
Pro


Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 1 Mai - 16:34

Il parle évidemment de Nice qui a de gros soucis financiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JAYJAY
Champion de france


Nombre de messages : 252
Age : 37
Localisation : Saint-Dizier
Date d'inscription : 19/02/2010

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 1 Mai - 16:52

La liste sera peut-être plus courte si on énumère seulement les équipes de LBM qui ont les capacités de monter et qui ne risquent pas d'être inquiétés par une possible interdiction d'accéder à la LAM non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boubou
Champion du monde


Nombre de messages : 655
Age : 27
Localisation : Chaumont
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 1 Mai - 17:47

Ok papy ! merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 4 Mai - 14:42

Jean-Michel Machut,
huit années au service de
Cambrai et du Cambrésis


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Jean-Michel Machut est parvenu à faire
du CVEC, 13e budget de ligue B,
un club phare. PH. VINCENT BERTIN

VOLLEY-BALLLIGUE BBILAN |
Cambrai en Pro B ? « Ça ne durera pas longtemps » commentait-on à l'époque, du côté de Saint-Quentin. Club qui figurait alors parmi les ténors de l'antichambre du volley-ball français. Or huit ans plus tard, le CVEC, contrairement à l'équipe axonaise, est toujours là, en Ligue B. Parce qu'il a su regarder de l'avant, progresser et innover. Bref, épouser les traits de caractère de sa locomotive, Jean-Michel Machut. Un président qui ce soir, devrait connaître son successeur.




Sa discrétion ne l'a pas empêché de faire avancer le club, celui de sa ville et de son Cambrésis « pour lesquels nous avons toujours voulu oeuvrer ». Lorsqu'il a accepté de prendre la tête du Cambrai volley - Élan du Cambrésis (CVEC) il y a huit ans, une structure alors créée pour gérer l'équipe fanion du VBCC qui allait faire ses premiers pas chez les pros, Jean-Michel Machut était pourtant parti de rien. Enfin de presque rien, car il y avait Vanpoulle, « une superbe salle que toutes les équipes de Ligue A venues jouer chez nous un jour ont toutes apprécié ».

Et une volonté. « La Pro B à l'époque, rappelle celui qui vit actuellement ses dernières heures à la tête du club, nous n'étions pas obligés d'y aller. Si nous avons décidé de franchir le pas vers le haut niveau, c'est parce qu'il y avait une volonté de tous, des dirigeants comme des élus, de tenter l'aventure. » Mais huit ans plus tard, ce professionnel de l'immobilier peut être satisfait du chemin parcouru.

Sur le plan sportif, le CVEC a gagné ses galons dans l'antichambre du volley-ball français (lire ci-dessus). Et demain, si Chautmont vient à remporter les play-off, l'unique club professionnel du Cambrésis, une entreprise de douze salariés gérée par des bénévoles, sera d'ailleurs le plus ancien club de la division. Et en terme d'image, le CVEC est aussi devenu une référence. Aussi bien dans la région qu'en France. Grâce à ses résultats et son public, bien sûr, l'un des plus beaux du pays. Et peut-être un jour, aussi, grâce à la qualité du spectacle qu'il a commencé à offrir les soirs de match, grâce à CVP (Cambrai volley promotion), « un "bébé" né il y a deux ans » et qui tente de fédérer des partenaires.

En l'espace de huit ans, Jean-Michel Machut et son équipe auront donc réussi à gravir des échelons. Et ce, malgré un budget à faire pâlir plus d'un club professionnel : 480 000 €... Soit une misère chez les pros, toutes disciplines confondues. Alors certes, tout n'a pas été parfait.

Des échecs jonchent le bord du chemin. Les plus retentissants étant bien évidemment la non création du centre de formation multisports que Jean-Michel Machut et sa troupe avaient un temps imaginé pour les clubs de Cambrai. Une idée qui avait alors séduit l'adjoint aux Sports, Nicolas Siegler, mais qui n'a donc pas abouti. Et ces 210 000 € finalement versés il y a quelques mois par la Communauté d'agglomération de Cambrai (CAC), au lendemain de son premier engagement triennal avec le club et qui avait permis à ce dernier de recevoir 200 000 € par an. Le CVEC avait, en effet, émis le souhait de recevoir 260 000 €. Mais il n'a pas été entendu. « La CAC a fait un effort et je l'en remercie. Mais celui-ci est insuffisant et nous allons entrer en phase de résistance. »

Chef-d'oeuvre en péril comme en témoigne la subvention accordée hier soir par les élus de Cambrai (lire ci-contre), le CVEC, qui n'a pas donné suite au projet de fusion émis il y a un mois par le président de Saint-Quentin, Adrien Donat, peut toutefois s'inspirer des batailles qu'il a remportées par le passé pour continuer de regarder de l'avant. D'autant que les balises sont posées. Avec la création de CVP et le retour sur le devant de la scène du club des supporters, les Blue Eagles 59. Mais aussi et surtout avec « l'aménagement de l'étage à la salle Vanpoulle, promis par nos élus ». Une aubaine pour CVP. Et la jouissance prochaine du gymnase Cliche. Une enceinte exceptionnelle qui favorisera la compétitivité de l'équipe.

Des axes de progrès, des pistes à explorer que Jean-Michel Machut, de retour dans l'ombre, continuera donc à travailler demain, aux côtés des autres membres du comité directeur, lequel, au passage, devrait s'élargir. Et ce, pour le bien de Cambrai et du Cambrésis. Et en attendant, pourquoi pas, un retour sur le devant de la scène dans quelques années (lire ci-dessous). Le moment alors venu pour essayer de concrétiser l'un de ses doux rêves, celui de « voir les clubs de Cambrai et Caudry fusionner » ? •

PAR FABRICE BOURGIS


source/la voix de sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 4 Mai - 14:45

LES RAISONS DE SON RETRAIT

Huit années de présidence, « ça passe très vite ». Mais c'est aussi « très épuisant ».
Et quand la lassitude entre en plus en scène... Désireux de voir un « nouveau souffle » s'instaurer au sein du CVEC, J-M. Machut a donc décidé de laisser la place. L'homme n'entend toutefois pas quitter le comité directeur et n'écarte pas, non plus, un retour au premier plan une fois son activité professionnelle terminée. « Cela fait deux ans que je n'exerce plus sur Cambrai, explique-t-il. Et cela m'est devenu très compliqué pour gérer le club. »

Une équipe avec laquelle il aura vécu de grands moments, comme cette défaite au tie-break contre Paris en Coupe de France. Mais aussi des moments durs à encaisser pour un homme intègre, avec ce passage devant un juge d'instance suite à un problème avec des arbitres. Ou encore avec ces lettres anonymes, encore reçues il y a peu. Des petits tracas qui ont fini par l'amener à trancher. •


source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Dim 6 Mai - 17:46

La ville de Cambrai
offre un sursis au sport
professionnel en Cambrésis


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La saison prochaine, le CVEC va repartir
sur des bases saines... mais très
certainement avec un effectif amoindri.


Le sport pro sera encore représenté la saison prochaine en Cambrésis ! Jeudi soir, le conseil municipal de Cambrai a, en effet, accordé une exceptionnelle... « subvention exceptionnelle » de 50 000 E au CVEC (Cambrai volley élan du Cambrésis) ! Un club qui, depuis 8 ans qu'il évolue en Ligue B, n'a jamais fait l'objet d'une remontrance de la part des organes de contrôle.


En huit ans, le CVEC aura accompli un sacré bout de chemin ! Et pas seulement sur le plan sportif. Jeudi soir, et comme cela avait déjà été le cas lors de l'attribution de la subvention de 210 000 € accordée par la Communauté d'agglomération de Cambrai (CAC) en début d'année, l'un des plus anciens clubs de la Ligue B aura encore réussi à faire l'unanimité ou presque1 autour de sa cause. En effet, les élus cambrésiens, de la majorité comme de l'opposition, ont accepté de lui venir en aide en lui accordant exceptionnellement une subvention de 50 000 €. Un consensus qui a dû soulager la direction du club phare du Cambrésis, laquelle avait budgété une subvention de la CAC à hauteur de 260 000 € pour la saison 2011-2012.

En comblant de la sorte les 50 000 E que la CAC avait donc refusé aux volleyeurs², la Ville de Cambrai va donc permettre au CVEC d'attaquer la prochaine saison sur des bases saines. Une fois de plus. Car depuis huit ans que le club évolue dans l'antichambre du volley-ball français, jamais celui-ci n'a fait l'objet d'une quelconque remontrance de la part de l'URSSAF (Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales) ou de la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion). Pas même cette saison.

En décidant de combler exceptionnellement ce trou, la Ville de Cambrai a aussi confirmé son attachement à un club qui depuis dix ans offre un spectacle à un prix très modeste aux Cambrésiens, tout en véhiculant une image de sérieux et de dynamisme de la cité de la bêtise et du Cambrésis à travers la France. Un club qui, pour la saison prochaine, au grand dam de son coach... va toutefois devoir bâtir une équipe compétitive avec un budget plus restreint encore que par le passé.

« Face à cette situation d'urgence, dira le maire, François-Xavier Villain, soit on répondait : "Circulez, y'a rien à voir" et le club n'avait plus qu'à déposer le bilan. Soit, et c'est ma position bien que je regrette cette situation car ça n'est pas la politique que je souhaite instaurer avec les clubs sportifs, on intervient pour assurer le budget que les dirigeants avaient prévu. »

Entendu, le député maire n'en a pas moins précisé que ce coup de main de la Ville, rendu possible grâce à ses bas de laine constitués pour parer aux « situations et événements exceptionnels » - et non à l'enveloppe réservée aux subventions sportives, préservée -, est et restera « exceptionnel ». Qu'importe la brèche qui a pu être ouverte, demain les robinets resteront fermés si un club, CVEC compris, vient à dépenser plus qu'il ne gagne. À bon entendeur... •

1 Seul un élu, de l'opposition, s'est abstenu.

² En début d'année, la CAC a réévalué le contrat de 3 ans la liant avec le club de 200 à 210 000 E par an, et non à 260 000 E comme il le souhaitait.

PAR FABRICE BOURGIS

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mer 9 Mai - 11:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source/midi-libre/via le site du cac vb

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Copy
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 2518
Age : 47
Localisation : petite tribune
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mer 9 Mai - 12:08

taylor a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source/midi-libre/via le site du cac vb


Lemaire et Pribanovic non conservés par St Nazaire intéresseraient Alès ??????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 11 Mai - 18:48

Ratko Peris :
« Cette saison aura vraiment
été très compliquée à vivre »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ratko Peris a eu des touches mais le
technicien n'a pas voulu quitter le
navire.PHOTO VINCENT BERTIN

Lundi matin, entre deux petits noirs pris en terrasse d'un troquet de la place de l'hôtel de ville, l'entraîneur du CVEC, Ratko Peris, est revenu sur la saison difficile que vient de vivre le CVEC. Un club avec lequel il a décidé de poursuivre l'aventure une année de plus. Et ce, malgré « les difficultés » qu'il traverse.



> Son explication sur les contrats d'un an.-

« Si je prends quelqu'un pour deux saisons et qu'il ne donne pas satisfaction, comment je fais après ? Je ne connais pas mon budget ! Voilà pourquoi je pars sur des contrats d'un an. Sachant que si ça se passe bien avec un joueur, c'est facile ensuite de s'entendre pour une saison supplémentaire. »

> Son explication sur une intersaison délicate.-

« En fin de saison passée, je ne voulais me séparer que de deux joueurs. Or trois sont partis à Saint-Nazaire pour des raisons familiales et professionnelles. Et deux nous ont quittés car on leur offrait un salaire supérieur de 30 % ! Voilà pourquoi il n'y avait pas d'ossature cette saison. »

> Son analyse de la saison.-

« On a connu deux périodes dans ce championnat. Une première jusqu'en janvier, moment où l'on perd "Alex" (Mitev) et "Sali" (Salon). Et alors qu'on avait perdu 5 de nos 7 tie-breaks, on était toujours dans le coup pour les play-off. Mais ces blessures, incroyables (épaule et bas ventre) car on n'en voit jamais des comme ça dans le volley, nous ont fait mal ! On est alors entré dans une deuxième période, celle où on a lâché prise. Et puis... On peut même rajouter une troisième période : celle du dernier mois et demi de compétition, où l'on a joué pour rien. Cette saison aura vraiment été très compliquée à vivre. »

> Son analyse de l'équipe.-

« Je pense qu'on avait une équipe capable de finir à une meilleure place au classement (11 e). Si on avait d'ailleurs mieux joué nos trois ou quatre derniers matchs, on aurait fini 7e. Soit à notre place. Après, quand on joue autant de tie-break dans une saison (10) et qu'on en perd autant (8)... C'est qu'il a dû manquer quelque chose.Pour moi, en tout cas, c'est inexplicable. Je n'arrive pas à comprendre. On en a parlé ensemble avec les joueurs, j'ai essayé de les bouger mais rien n'y a fait. Mais ce qui me rend le plus amer... Ce sont surtout nos matchs à domicile. À mon avis, les joueurs devaient avoir peur de ne pas réussir à bien faire. En tout cas, je ne peux pas dire qu'ils n'en voulaient pas. D'ailleurs, je n'ai rencontré aucun problème avec eux et j'en profite pour les remercier tous . A-t-il manqué un leader ? Dans un "sport co", des leaders, il y en a dans le vestiaire, sur le terrain, etc. Or cette année, j'en avais aucun ! Pour moi, l'équipe n'était pas soudée. On n'a pas joué ensemble. »

> Son analyse de sa saison.-

« Je suis responsable de l'ensemble du recrutement. C'est moi le chef, c'est moi qui décide de prendre tel ou tel joueur et c'est moi qui les entraîne ! J'assume complètement mes choix. Si je les ai faits c'est parce que j'estimais à ce moment-là que j'étais en train de constituer la meilleure équipe possible pour Cambrai. Pour moi, il n'y avait pas de doute ! Alors cette saison, sur le plan personnel... Cela aura été un gros échec. Je n'ai pas réussi à amener l'équipe en play-off. Après, je ne veux pas me cacher derrière ça, mais regardez Barcelone (football). Lors de son dernier match, Messi a mis quatre buts ! Pourquoi ? Ce n'est pas du volley et il ne coûte pas 1 000 €... Ici, on sait où on va et je dois réussir des coups de poker. Je dois voir des choses que personne ne voit, trouver des joueurs qui jouent pour l'équipe. Alors quelques fois, tu gagnes, comme cela a été le cas avec Hugo (Moulinier) il y a deux ans. Et parfois, tu perds. Mon prédécesseur avait les mêmes problématiques que moi ? Je n'ai jamais dit le contraire ! Or lui avait un peu plus d'argent que moi pour recruter ... »

> Son avis sur les critiques qu'il a essuyées.

- « C'est normal. Quand votre équipe perd 3-0 en ne passant que 15, 16 et 22 points, il ne peut en être autrement. » > Son avis sur le championnat.- « Je dis souvent en plaisantant que c'est le plus compliqué au monde, en raison de son homogénéité. Mais c'est vrai qu'il est très difficile car tu peux battre le premier et perdre contre le dernier. » > Son avis sur l'idée du président de Saint-Quentin.- « Une fusion entre Cambrai et Saint-Quentin ? C'est impossible. Entre Caudry et Cambrai, passe encore car c'est le même département. Mais avec Saint-Quentin, non. »
• FABRICE BOURGIS

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Lun 14 Mai - 15:05

Des nouvelles du génial Zbigniew Zielinski, entraineur/joueur de Caudry, champion de france de N2 et promu en N1 pour la saison 2012/2013.


Zbigniew Zielinski :
et un jour, une montagne
s'éleva à l'AL Caudry



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce week-end, le colosse et l'ALC
disputaient le titre de champion de
France de N2 à Lannion.

Zbigniew Zielinski, le coach des volleyeurs de Caudry ? Un spectacle à lui tout seul ! Un technicien, comment dire... expressif ! Très expressif, même. Parce qu'il n'est pas un match où ce mastodonte, tout droit arrivé des montagnes polonaises en novembre 2007, n'attire l'attention. Par ses gueulantes ou ses gesticulations. Alors... un peu barré le « Zbig », comme tout le monde le surnomme ? Non. Pas du tout. Juste un vrai passionné. Fidèle en amitié, honnête, courageux et, surtout, obnubilé par l'idée de faire progresser ses joueurs.


Zbigniew Zielinski ? C'est son ami Jacek Kurzawinski qui en parle le mieux. L'actuel entraîneur des féminines de Harnes (DEF) le connaît, depuis des lustres. « Zbig, avoue-t-il, c'est trois-quarts de ma vie ! » Un ami, un frère presque, avec lequel il a encore fait le voyage éclair pour la Pologne, il y a huit jours, pour ne rien manquer des festivités nationales. Un compagnon de route dont il a été à l'origine de la venue à Caudry, un beau jour de novembre 2007. « J'étais alors entraîneur de l'ALC, se souvient le technicien harnésien. Et je l'ai appelé parce que j'avais besoin de son expérience. »

Zbig, alors retranché depuis deux ans dans ses montagnes polonaises, près de Résovia, le club de leurs débuts, accepte alors de « venir voir ». Il a passé 43 ans et l'homme aux « soixante sélections en équipe nationale de Pologne », finaliste de la coupe d'Europe avec les Allemands de Moers en 1985, s'enfile les « 1 300 km de route le menant à Caudry » d'une traite ! « J'étais allé l'accueillir dans une station essence près de Valenciennes, se souvient Jacek. Et on a dû arriver vers 18 heures à Caudry. L'entraînement débutant à 20 heures, je lui avais dit de venir voir. Pour regarder, pas pour s'entraîner. Et lui... Il a mis ses genouillères, il a enfilé ses baskets et s'est entraîné ! Personne n'était au courant du voyage qu'il venait d'accomplir, sauf moi. Et ce soir-là, je n'ai fait que le regarder. J'avais peur qu'il se blesse. Et ça, ça restera un moment extraordinaire ! Car c'est tout lui ! Un mec qui va au bout des choses. »

Force de la nature le Zbig ? C'est peu de l'écrire ! Le technicien caudrésien, qui entre parfois encore en jeu pour secouer les gamins qu'il a fait venir de sa Pologne natale, afin de les aguerrir au haut niveau, a, comme il le dit lui même, « tout connu dans le volley-ball ». L'équipe nationale, mais aussi les grandes soirées européennes, ou encore le championnat de France. La Pro A avec Lyon et Martigues, et la Pro B avec Tourcoing (son premier club français en 1991), puis Toulouse, Martigues et Alès (son dernier club français avant son retour à Resovia). Des aventures exceptionnelles qui ont toutefois fini par le plonger dans « une sorte de dépression » une fois sa carrière terminée. « Quand j'ai arrêté le volley pro à 41 ans, après trente ans passés dans le volley, ça m'a fait tout drôle. J'étais un peu déçu, je n'avais plus envie de bouger, plus envie de voir personne. C'était la fin d'une étape et je ne me retrouvais pas dans cette autre vie. »

Sorti de sa courte retraite par son ami, « alors qu'il m'avait toujours dit que s'il venait un jour à quitter la Pologne, ce serait pour rejoindre Martigues », où vivent toujours sa femme et ses quatre enfants, Zbigniew Zielinski semble revivre depuis. À Caudry, le coach a trouvé un environnement propice à son épanouissement. Professionnellement, cela reste encore un peu compliqué car il doit partager son temps entre un emploi de surveillant au collège de Solesmes, de professeur de sports à celui d'Haussy et d'entraîneur au club. Mais en attendant mieux, « ce talent du volley-ball » dixit Jacek Kurzawinski, fait étalage de sa classe. En cinq ans, l'ALC est, en effet, passé de la N3 à la N1 et le club s'est offert une victoire en Coupe de France espoirs.

« Zbig, confesse Marc Collin, président de l'ALC, c'est quelqu'un qui connaît le volley sur le bout des doigts. Quelqu'un qui ne rechigne pas à l'effort, quelqu'un d'honnête, de sûr et qui ne vous fera pas un enfant dans le dos. Je connais ses exigences et lui sait ce que je pense. On s'entend bien car on est un peu tous les deux de la même école, la vieille école. Pour le club, c'est une chance de l'avoir dans nos rangs. »

Sans la présence de ce monstre du volley-ball, l'ALC n'aurait très certainement jamais signé d'aussi belles pages ces dernières années. « S'il n'était pas là, admet Marc Collin, ça aurait été compliqué pour faire venir des joueurs. » Zbig le technicien, c'est lui qui est, en effet, à l'origine de la venue de jeunes pousses polonaises. Des joueurs à qui il essaye de transmettre son vécu. « C'est un bon gars, confie un joueur du Cambrésis passé sous ses ordres. C'est vrai qu'il râle sur ses Polonais mais c'est parce qu'il se sent responsable d'eux, je pense. Il a convaincu leurs parents de les laisser venir à Caudry alors il ne veut pas les trahir. C'est un peu leur tuteur. »

« Ils sont venus ici pour apprendre alors quand leur façon de jouer ne me plaît pas, je leur fais savoir, indique avec calme et sérénité l'intéressé. Parce que leur progression ne va pas assez vite à mon goût. Ils ont été formés, dressés, comme des machines. Alors quand ça joue bien en face, ça va. Mais dès qu'on tombe sur un adversaire qui offre un volley plus décousu ou qui est moins bien classé, ils ne savent plus quoi faire. Et ça, ça m'énerve car ils pensent que leurs qualités vont suffire pour gagner le match. Or, il n'y a rien de gratuit dans la vie ! » Cet homme entier peut en témoigner... •
PAR FABRICE BOURGIS

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mer 23 Mai - 15:00

Le CVEC parvient à tracer
sa route dans une zone de
turbulences qui frappe fort


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Cambrésien Geoffrey Meyer, qui
évoluait à Nice cette saison, doit être
satisfait d'être rentré au bercail.
PHOTO VINCENT BERTIN


Petit mais costaud. Le CVEC a beau n'être que le 13e budget de Ligue B (sur quatorze équipes), il n'en demeure pas moins un club solide. Certes sous perfusion, comme en témoigne l'aide de 50 000 E apportée par la ville dernièrement. Mais la situation n'a rien de comparable à ce qui se passe ailleurs...


D'autant que la politique de rigueur dans laquelle s'est inscrit le CVEC pourrait - vite ? - l'amener à redresser la barre. Alors... En attendant, le club continue donc son petit bout de chemin. Sereinement, tranquillement et avec intelligence, comme en témoignent les signatures de deux nouveaux joueurs : les expérimentés Tonemassa et Ondrusek.

> Coup de tonnerre.-

La nouvelle est tombée lundi soir et elle fait froid dans le dos. Sur décisions de la DNACG, rendues publiques par la Ligue nationale de volley-ball (LNV), Poitiers est rétrogradé en Ligue B, Nice en Nationale 1 et Avignon et Chaumont, les deux grands vainqueurs du championnat de Ligue B, sont interdits d'accession ! Un vrai coup de tonnerre, regrettable mais nécessaire comme on le laisse entendre du côté de la LNV, et qui témoigne des difficultés actuelles rencontrées par le mouvement sportif.

« Ce week-end à Saint-Jean-d'Illac, où je me trouvais en compagnie de nos juniors, les bruits couraient déjà, indiquait hier Jean-Michel Machut, président pour quelques semaines encore du CVEC. Mais la surprise, pour moi en tout cas, c'est Poitiers. Je ne m'attendais pas à ça ! Maintenant que va-t-il se passer ? Il faut encore attendre dix jours, pour voir si les clubs visés par la DNACG vont faire appel. Mais en attendant, on n'en sait rien. »

> Cambrai à l'abri.-

Une chose est sûre, le CVEC, qui a fini 11e du général, va assister en spectateur à ce grand chambardement. En effet, dans l'hypothèse où Poitiers, Chaumont et Avignon venaient à évoluer en Ligue B la saison prochaine, « c'est le club finaliste de Ligue B ou le troisième de la saison à qui serait proposée la montée » indiquait-on, hier, du côté de la LNV. Dans ce cas, Beauvais et Lyon, normalement relégués en Ligue B, se verraient alors offrir la possibilité de repartir en Ligue A. S'ils le peuvent, bien sûr. Pour ce qui est du bas de tableau, en revanche, Saint-Brieuc, qui a fini 13e de Ligue B, pourrait donc bien rester dans l'antichambre du volley-ball français si la relégation de Nice - « parce qu'un nouveau plan ne permettrait pas au club d'apurer sa situation nette négative » - venait à être confirmée. Canteleu-Maromme et Calais, les deux meilleures équipes de N1, venant compléter le prochain effectif de la Ligue B.

> Deux nouveaux renforts.-

Malgré un budget très, très serré, le CVEC n'entend pas perdre son statut de club qui compte au sein de la Ligue B, la saison prochaine. Pour cela, Ratko Peris doit donc se triturer les méninges et user de son réseau pour réussir à renforcer l'ossature qu'il est parvenu à conserver (Radichkov en pointe, Korovianskii et Traoré en récep-attaq, Naveteur au centre et Guelle et Mitev à la passe).

Mais après le retour de Geoffrey Meyer (Nice récep-attaq) et l'arrivée du Croate Ivan Cosic (central), force est de constater que le technicien cambrésien semble plutôt bien tirer son épingle du jeu. Les signatures de Francis Tonemassa (central), qui était à Calais cette saison et qui, avant cela, avait fait les beaux jours de Saint-Quentin, et du Slovaque et désormais ex-Chaumontais Roman Ondrusek (libero 32 ans) en témoignent.

L'expérience qui a fait défaut à l'équipe cette année a été compensée. Ne reste plus au club qu'à trouver un pointu, la piste Lica étant désormais abandonnée. Et ce n'est qu'alors, et au regard de ce qu'il restera dans l'enveloppe, que le CVEC se mettra peut-être à la recherche d'un douzième homme (récep-attaq) pour finaliser son effectif. « Peut-être », dixit Jean-Michel Machut. •
PAR FABRICE BOURGIS

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjé
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 39
Localisation : Chaumont / Joinville
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mer 23 Mai - 19:33

JHM du mercredi 23 mai 2012:

En page "Chaumont":
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En page "Sport":
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Jeu 24 Mai - 14:44

À la découverte de Laurent Debel,
nouvel homme fort du CVEC


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laurent Debel, qui a découvert la grande
famille du CVEC il y a 3ans, a tenu à ce
que son prédécesseur reste au sein du
comité

Laurent Debel : voici le nom du nouvel homme fort du sport en Cambrésis. Le nom du nouveau patron du CVEC, seul club pro du secteur. Un homme qui est arrivé au club il y a 3 ans et qui a mis sur les rails Cambrai Volley Promotion. Un homme au parcours très intéressant pour un club en proie à des difficultés. Mais un homme encore inconnu de beaucoup. Qui est Laurent Debel ? Pourquoi a-t-il décidé de prendre la relève ? Que veut-il faire du CVEC ? Éléments de réponse


> Un passionné qui a de la bouteille.-

Le monde du volley-ball, Laurent Debel, 47 ans, marié et père de trois enfants, l'a découvert il y a seulement trois ans. Démarché par Bernard Lasson, membre du comité directeur du CVEC, dans le cadre d'un éventuel partenariat, l'agent d'assurance de profession décide de franchir le pas. La société pour laquelle il oeuvre, à Cambrai et en association avec Dominique Pluvinage, étant un partenaire officiel de la Ligue nationale de volley-ball qui gère les championnats professionnels et en l'occurrence celui du CVEC, la Ligue B. Très vite séduit par le volley, « sport "co" par excellence », la mentalité de ses pratiquants et la détermination de ses dirigeants, « des gens qui ont les pieds sur terre », Laurent Debel se voit très vite ouvrir les portes de la grande famille.

En l'espace de quelques mois, il accepte de donner naissance à un projet cher aux yeux du président sortant, Jean-Michel Machut : Cambrai Volley Promotion, qui a pour but de fédérer des partenaires privés derrière le club. « Chef d'entreprise » comme il se définit, Laurent Debel a pendant 7 ans exercé la profession de délégué régional pour une compagnie d'assurance. Et ce, avant de prendre la direction d'une agence à Cambrai, qui aujourdhui compte 2 300 clients et 460 entreprises dans son portefeuille. Côté sport, l'homme n'a jamais pratiqué le volley. En revanche, il continue toujours à enfiler les kilomètres du haut de son VTT ou à pied. À ce propos, c'est lui qui a été à l'origine de la création en 1996 à Écourt-Saint-Quentin où il réside, des fameuses Foulées de l'Insensée. Une course pédestre qui attire le millier de participants aujourd'hui et pour laquelle il oeuvre toujours, au sein du comité d'organisation.

> Homme du consensus.-

Sa nomination au poste de président en témoigne. Lui qui n'était « ni officiellement, ni officieusement » candidat à la succession du président le 4 mai a finalement été promu, malgré la candidature de Sébastien Detrivière, patron d'une brasserie cambrésienne. « Un compromis a été trouvé en bonne intelligence, explique Laurent Debel. Et Sébastien occupe le poste de vice-président en charge des partenariats. »

Son sérieux, ses capacités intellectuelles, sa passion, son goût pour les « challenges » semblent de toute façon très vite avoir fait de lui l'homme idéal à la succession de J-M. Machut, lequel n'a d'ailleurs pas hésité à l'associer aux différentes rencontres qu'il a pu avoir, cette saison, avec des élus. Et si au final, il semble donc avoir fait l'unanimité au sein du club, c'est, surtout, auprès de l'environnement extérieur que Laurent Debel va maintenant devoir faire ses preuves. •

PAR FABRICE BOURGIS

source/la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jéjé
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 39
Localisation : Chaumont / Joinville
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Point Presse.   Ven 25 Mai - 23:27

L'affranchi du vendredi 25 mai 2012:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

JHM du vendredi 25 mai 2012:

En page "Actualités"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En page "Sports"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
avatar

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Point Presse.   Mar 29 Mai - 11:09

Jonathan Santer :
« Un groupe plus homogène »



Avec l’arrivée de quatre joueurs aguerris au haut-niveau et en conservant son noyau dur, le Plessis-Robinson semble avoir réalisé un recrutement de belle facture. Jonathan Santer nous livre son sentiment sur l’effectif du Plessis-Robinson version 2012-2013 en attendant l’arrivée probable d'un joueur dans les prochaines semaines.

Que pouvez-vous nous dire sur les recrues qui renforceront l’équipe la saison prochaine ?

Il y a eu, il y a quelques semaines, les signatures officielles de Romain Bonon et de Morten Kahlemue. Deux joueurs qui évoluaient au Paris Volley. Et puis nous ne devrions pas tarder à faire signer deux nouveaux joueurs : Loïc Lacroix du club de Harnes, formé au PRVB et Pierre Guillemaud qui évolué la saison passé au Paris Volley. Ce dernier était il y a deux ans chez nous et depuis son arrivée au Paris Volley, son temps de jeu était assez limité.

Statu-quo alors avec quatre arrivées pour quatre départs ?

On attend encore l’arrivée d’un joueur, peut-être un étranger. Pour ce qui est des départs, il y a celui de Damien Van Den Eshof vers Paris et de Cédric Logeais, qui a pris sa retraite de joueur. De plus, pour des raisons uniquement sportives, nous n’avons pas conservé Hicham Esseddyq et Rodolphe Maignan.

Le meilleur recrutement semble surtout d’avoir conservé les meilleurs éléments ?

C’était une priorité. Ma grande obsession était de pouvoir conserver Maxime Godefroy. S’il a eu quelques propositions, il est finalement resté au Plessis-Robinson. Après pour Clément Bleuze et Grégoire Capitaine, j’avais moins d’inquiétude. Garder cette ossature, c’était clairement du temps de gagner. Je pense que c’est la bonne stratégie.

A une ou deux retouches près, que penses-tu donc de cette équipe qui reprendra le chemin de l’entraînement à partir du 20 août ?

C’est un groupe plus homogène. On a encore renforcé d’un cran tous les postes. Cette concurrence va pousser l’équipe encore plus vers le haut. Et puis avec sept joueurs minimum à plein temps, les entraînements notamment du matin seront beaucoup plus rythmés et soutenus.

Propos recueillis par Thomas Loisel – 22 mai 2012

source/le site du plessis robinson volley ball.

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point Presse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point Presse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» North Point Stand Up Classic
» Bruit embrayage au point mort
» Point mort qui passe pas naturellement ! (résolu)
» Tomar Presse (BN, Maxi, BAM, ...) en redressement judiciaire
» presse gti tech et retro viseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du CVB 52 HM :: Equipes :: Ligue A-
Sauter vers: