AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 saison 2006/2007 PRO B

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 19  Suivant
AuteurMessage
SEV
Medaillé d'or
SEV

Nombre de messages : 2448
Localisation : Nogent
Date d'inscription : 13/03/2006

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptySam 27 Jan - 18:45

http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/MidiLibre/24_01_07_02.pdf
Apparement un petit oubli de licence du coté de Narbonne lors de leur rencontre contre Cambrai. saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win michou
Je serai curieuse de savoir comment tout ça s'est terminé!!!! saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_mrg saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_rol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
garage gaudin
Rang: Administrateur
garage gaudin

Nombre de messages : 3634
Age : 63
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptySam 27 Jan - 21:46

SEV a écrit:
http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/MidiLibre/24_01_07_02.pdf
Apparement un petit oubli de licence du coté de Narbonne lors de leur rencontre contre Cambrai. saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win michou
Je serai curieuse de savoir comment tout ça s'est terminé!!!! saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_mrg saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_rol
oh pas de soucis pour les narbonnais, la victoire est enregistrée;
quelque chose me dit qu'à CAMBRAI, les équipes oublient les licences...
un micro climat peut être saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win

_________________
VIVE le CVB52 HM!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyDim 28 Jan - 12:06

Une défaite 3-0 qui ne reflète pas le match
Pro B. Grenoble - Saint-Nazaire : 3-0.


Malgré cette défaite sèche 3-0, les Nazairiens ont donné du fil à retordre aux Grenoblois lors de chaque set.
Grenoble débutait bien la rencontre, profitant de la bonne entame de son bloc, Dunand et Begué en tête. Malgré un ace de Ens, les Isérois réalisaient ainsi le premier break de la rencontre (8-6). Mais même si la défense nazairienne était mise à mal, notamment sur les services de Van Den Eshof, les Nazairiens laissaient passer l'orage, s'accrochant à quelques longueurs (12-10). Zimaglia, toute en finesse, et Tossato, plus en force, permettaient même à leur équipe de virer en tête au second temps mort technique (15-16). S'appuyant sur le bras de Pelc et une grosse efficacité au service, Grenoble ne tardait pas à réagir et malgré deux balles de set sauvées par Saint-Nazaire, les Isérois emportaient cette première manche.

A la reprise, les visiteurs faisaient preuve de nombreuses maladresses qui profitaient à leurs adversaires. L'écart n'excédait toutefois jamais les deux longueurs jusqu'au premier temps mort technique. La suite était du même acabit. Le temps mort demandé par Roger Vallée ne faisait que retarder l'échéance, malgré un retour éphémère (17-16). Au terme d'une fin de set très sulfureuse, marquée par deux décisions arbitrales contestées, les Grenoblois raflait une nouvelle fois la mise sur un service gagnant de Pelc.

Grenoble allait plier le match au cours d'une fin de troisième manche épique. Un peu trop confiant durant la première partie du set et commettant beaucoup de petites fautes, les Dauphinois laissaient Saint-Nazaire reprendre les rennes de ce set, mais se ressaisissaient bien pour s'offrir trois balles de match (24-21). Les Nazairiens les sauvaient profitant d'un peu de fébrilité des locaux en réception ! Ils bénéficiaient à leur tour de deux balles de set sauvées in extremis par des Grenoblois pas malheureux sur ces deux coups là ! Il fallait finalement attendre la cinquième balle de match pour voir les locaux enfin plier la rencontre !


GRENOBLE - SAINT-NAZAIRE : 3-0

(26-24 en 26', 25-22 en 26', 29-27 en 30').

350 spectateurs. Arbitres : MM. Gurriet et Saadoune.

GRENOBLE : Morel (cap), Van Den Eshof, Ratahiry, Pelc, Dunant, Begué puis Bataille et Bertrand, Libéro : Djemaï. Entraîneur : Fred Trouvé.

SAINT-NAZAIRE : Zimaglia, Roth, Hamont, Ogungbemi, Ens, Tossato puis Jauffret, Libéro : Martin. Entraîneur : Roger Vallée

source maville.com

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Fe77c1_1

La Voix du Nord - 28/01/2007
Harnes n’avait pas les ressources nécessaires


Apprêté pour l’exploit et collectivement entreprenant, Harnes aura toutefois souffert de la comparaison hier soir contre Saint-Quentin en avance sur le plan tactique.
Si le début de partie fut agencé avec envie et conviction du côté Artésien, c’est malgré tout le FLSQ qui en tira le plus rapidement profit. Avec la force de percussion de Dukic et le block de son duo Morelle-Meyer, Saint- Quentin vira rapidement en tête dans le premier set (1/4, 12/15 puis 17/25). Un acte ripé par le HVB qui par la suite tenta de resserrer sa garde. Tonémassa par sa présence athlétique affina les bonnes orientations Nordistes sans toutefois trouver la faille7/8, 11/16 puis 22/25). Il fallut attendre le troisième acte pour voir Harnes au taquet, profitant d’une baisse de régime adverse pour recoller (1/4, 20/14 puis 25/19), sans toutefois pouvoir empêcher Saint-Quentin de fermer toutes les vannes au filet entre-temps (7/15 puis 17/25).
SÉBASTIEN RENAUT (CLP)
HARNES - SAINT-QUENTIN : 1 / 3

source la voix des sports

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Fe7f62_1

La Voix du Nord - 28/01/2007
VOLLEY-BALL PRO B Dunkerque s’offre un véritable festival face à Chaumont


La réception de Chaumont, 3e, s’annonçait périlleuse pour des volleyeurs dunkerquois qui s’étaient jusqu’ici rarement montrés sereins à domicile. Ce sont finalement des joueurs transfigurés qui ont frappé un très gros coup.
Avec Kraska au poste de libéro en lieu de place de Gadenne le coach maritime avait surpris tout le monde. Cette stratégie s’avéra rapidement payante : stable en réception DGL développait son jeu d’attaque, servant idéalement Delaye ou Brizola. Certes un peu de déchet était à déplorer mais les Dunkerquois tentaient, prenaient des risques au service, jouaient sans pression. Le message était passé. Au centre comme sur les ailes, DGL lâchait ses coups. Chaumont en pris un premier derrière la nuque (25-23).

Si les Chaumontois revinrent sur le parquet pétris de bonnes intentions, Sammier et les siens n’étaient pas décidés à renoncer à une victoire de prestige.
Un contre irrésistible, emmené par Jeanlys, permit de laisser passer l’orage avant que DGL ne reprenne sa marche en avant (8-5). Tout le monde se mit au diapason et poussa. Désabusés les visiteurs burent la tasse. Face à une telle muraille et autant de volonté ils ne firent plus illusion (15-8). Et alors que les dunkerquois lassaient naguère par leurs passages à vide répétés ils appuyèrent encore sur l’accélérateur (25-13).
Pourtant solide ces dernières semaines Chaumont était incapable d’imposer son jeu ni même d’apporter la moindre résistance. Quand bien même les attaquants trouvaient une position favorable le contre dunkerquois se montrait irréprochable. Delaye, l’un des cadres de l’équipe, l’avait annoncé DGL avait simplement besoin d’un réglage. Les hommes de Gaël Bollengier semblent l’avoir trouvé. En pleine confiance ils ne firent qu’une bouchée de leurs visiteurs dans le 3 e acte. Schaller montra la voie à suivre et les dunkerquois s’y engouffrèrent sans tarder. Chaumont tenta bien de colmater les brèches mais hier soir, il n’y avait rien à faire face à des locaux survoltés et pleins de culot (16-12 puis 25-17). Bluffant !t BENOÎT VALQUE ( CLP)
DUNKERQUE - CHAUMONT : 3-0 25-23 en 25' ; 25-13 en 22' ; 25-17 en 24'

source la voix des sports

Volley-ball Saint-Louis rate le coche

Saint-Louis – Cambrai 2-3.
Sportenum. Manches : 25-21 (22’), 16-25 (20’), 19-25 (22’), 25-23 (24’), 11-15 (14’). Arbitres : MM. Praud (Ile de France) et Kalms (Alsace). Temps de jeu effectif : 1h42’. Spectateurs : 100.
Saint-Louis : Cottini, Piesniak (capitaine), Puchalski, Nikolic, Valefuaniu, Gauthier, Zurawski, Moussa, Kokuvi, Camatte (libéro). Entraîneur : Blonski.
Cambrai : Altavilla (libéro), Poutrain, Naveteur, Sammelvuo, Pellissier, Doue, Aso, Mandic (capitaine), Radichkov, Belhache. Entraîneur : Haffner.

L’entame du match était à l’avantage de Saint-Louis. A force de servir sur un Mandic fébrile à la réception, Saint-Louis a amené la réception cambrésienne à craquer sur un ace de Cottini (21-20). Ce central avait déjà permis à Saint-Louis de prendre les devants à 19-18 grâce à sa présence au contre. Si Sammelvuo a essayé de remettre ses coéquipiers sur les rails, ce feu de paille n’a pas éclipsé Valefuaniu, qui a répliqué en deux temps. Une mauvaise réception de Mandric a permis à Saint-Louis de poursuivre sa route par Moussa, avant que la bonne défense de Zurawski ne mette Kokuvi sur orbite (25-21). La réception ludovicienne s’est dégradée dans la deuxième manche. Belhache en a profité au service (5-10), avant que son attaque ne prenne le relais au centre par Doue et à l’aile par Radichkov (8-15). Les cadeaux ludoviciens ont débuté (9-17). Les changements à la passe de Piesniak par Gauthier et de Zurawski par Nikolic n’ont guère inversé la tendance. Cambrai a profité des fautes directes de Saint-Louis. Belhache, Sammelvuo apportent les points nécessaires pour préserver une belle marge d’avance (21-10). Mandic au contre sur Zurawski et Radichkov à l’aile déroulent (16-25).
Le troisième est plus accrocheur côté ludovicien avec une meilleure réception de Camatte et Kokuvi et en passant par la valeur sûre au centre, Valefuaniu, jusqu’à 18-17. Outre les fautes directes, les services de Sammelvuo ont achevé de miner le moral des frontaliers, relayé en attaque par Doue et au contre par Mandic. Le point décisif reste toutefois une faute directe en attaque, par Kokuvi (19-25).
La quatrième manche voit surtout le contre ludovicien retrouver de sa superbe et un Cottini omniprésent au filet (16-9). Mais la machine ludovicienne se grippe à nouveau (18-16). Le contre de Valefuaniu s’avère alors décisif face à Sammelvuo (21-16), même si Saint-Louis reste inconstant (21-20). Les frontaliers s’arrachent, galvanisés par la percussion au service et en attaque de Puchalski depuis le début de ce set. Kokuvi assure le sprint final (25-23).
La manche décisive est tendue jusqu’à 7-7, où la fébrilité ludovicienne a gagné l’arbitrage avec quatre touches de ballon de Cambrai non sanctionnés. A l’arraché, Cambrai se détache dans la foulée, alors que Saint-Louis affiche des flottements (7-11). Le capitaine Moussa remet ses hommes dans le droit chemin (9-11), mais Mandic se déchaîne au contre et à l’aile tout comme l’intenable Radichkov, qui se joue d’un contre à trois de Saint-Louis, la balle retombant dans les pieds de ce dernier (11-15).
Gilles Legeard

source l'alsace

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robertkiné du cvec
National
robertkiné du cvec

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 04/11/2006

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyDim 28 Jan - 12:19

SEV a écrit:
http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/MidiLibre/24_01_07_02.pdf
Apparement un petit oubli de licence du coté de Narbonne lors de leur rencontre contre Cambrai. saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win michou
Je serai curieuse de savoir comment tout ça s'est terminé!!!! saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_mrg saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_rol

ils se trompent dans l'article on n'était pas 500 lol mais 1000!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephnane
Medaillé d'or
stephnane

Nombre de messages : 1035
Date d'inscription : 11/05/2006

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyDim 28 Jan - 22:00

Un grand Bravo à Grenoble qui bat St Nazaire 3-0, comme vous le savez tous. Fabien culmine à 21 points lors de ce match !!
musculation cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien
Rang: Administrateur
fabien

Nombre de messages : 534
Age : 39
Localisation : Asnieres Volley 92
Date d'inscription : 17/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyLun 29 Jan - 22:56

stephnane a écrit:
Un grand Bravo à Grenoble qui bat St Nazaire 3-0, comme vous le savez tous. Fabien culmine à 21 points lors de ce match !!
musculation cheers cheers
Yesss c'est vraiment trop bon saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win
En ce qui vous concerne je ne me fais pas souci.On ne peut pas faire une saison pleine du debut à la fin.Par contre la capacité de reagir maintenant,dans ces moments est primordial pour la fin.J'ai fais confiance aux joueurx,dirigeants et supporters!
Petite info transfert:
Marcel Bebine(dit couette couette)qualifié pour les matchs retour avec Marseille volley saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cvb52.forumactif.com
badgone
Champion du monde
badgone

Nombre de messages : 526
Age : 30
Localisation : Colombey
Date d'inscription : 27/01/2006

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyLun 29 Jan - 23:05

fabien a écrit:
stephnane a écrit:
Un grand Bravo à Grenoble qui bat St Nazaire 3-0, comme vous le savez tous. Fabien culmine à 21 points lors de ce match !!
musculation cheers cheers
Yesss c'est vraiment trop bon saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win
En ce qui vous concerne je ne me fais pas souci.On ne peut pas faire une saison pleine du debut à la fin.Par contre la capacité de reagir maintenant,dans ces moments est primordial pour la fin.J'ai fais confiance aux joueurx,dirigeants et supporters!
Petite info transfert:
Marcel Bebine(dit couette couette)qualifié pour les matchs retour avec Marseille volley saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win
Merci pour l'info Fab'!Meme avec son age je pense qu'il peut faire encore très mal on l'avais vu a Jean Masson l'an dernier!Grenoble s'était imposé 3-2...avec également leur passeur Denguessi je crois! saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_rol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyMar 30 Jan - 0:37

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Fe7f74_1

La Voix des Sports - 29/01/2007
DGL frappe un grand coup


Après Ajaccio et Saint-Quentin, c’est Chaumont que les Dunkerquois ont fait chuter. A la seule différence que cette fois, c’est à domicile que la victoire face à l’un des « gros bras » du championnat s’est dessinée. Pour un retour à Dewerdt après quatre rencontres à l’extérieur, Dunkerque Grand Littoral (DGL) n’a pas raté ses retrouvailles.
Cette rencontre pourrait être le tournant de la saison pour des Dunkerquois qui ont réalisé le match parfait. Irrésistibles, ils ont fait déjouer Chaumont.
On avait déjà senti le potentiel de DGL par le passé. Cette fois, les Maritimes ne se sont pas contentés de belles promesses, ils ont répondu par des actes, se montrant très incisifs. Pas même l’ombre d’un passage à vide même s’ils connurent quelques difficultés à conclure dans la première manche. Fort logiquement, l’entraîneur Gaël Bollengier ne boudait pas son plaisir à l’issue de la rencontre.

« Match référence »

« Ce match plein, on l’attendait. On a pas vu une grande équipe de Chaumont mais on a été chercher cette victoire avec beaucoup de volonté. Une bonne finition, une réception au top, une grande qualité de service, c’est parfait. Dans la volonté, l’envie d’aller chercher les points, la capacité à forcer la décision les joueurs m’ont comblé. On a pu voir beaucoup d’agressivité. Je félicite le groupe qui m’a donné beaucoup de plaisir. C’est un match référence qu’il faudra rééditer. »
En effet, quand DGL ose, joue sans se poser de questions, cette équipe dispose d’arguments de premier ordre. Des progrès énormes sont évidents. Il faudra maintenant confirmer face à des équipes de bas de tableau, en évitant de se mettre une pression inutile. Cette métamorphose salutaire mettra-t-elle l’équipe en confiance ? Premiers éléments de réponse avec la réception d’Aix, samedi. En cas de victoire, les Dunkerquois pourront à nouveau regarder vers l’avant et le haut du classement.
Benoît VALQUE
Photo J.- C. BAYON DUNKERQUE - CHAUMONT : 3-0 (25-23 en 25’, 25-13 en 22’, 25-17 en 24’).


La Voix des Sports - 29/01/2007
Cambrai peut de nouveau croire aux play-off


Après deux défaites, Cambrai a retrouvé le chemin de la victoire. Mais loin d’être brillante, la formation nordiste s’est essentiellement appuyée sur un redoutable pointu, Radichkov, et un très bon serveur, Sammelvuo.
A force de servir sur un Mandic fébrile, Saint-Louis a amené la réception cambrésienne à craquer sur un ace de Cottini (21-20). Une mauvaise réception de Mandic permit à Saint-Louis de poursuivre sa route par Moussa, avant que la bonne défense de Zurawski ne mette Kokuvi sur orbite (25-21).
La réception ludovicienne s’est mise à se dégrader dans la deuxième manche. Belhache en a profité au service (5-10), avant que son attaque ne prenne le relais au centre par Doué et à l’aile par Radichkov (8-15). Les cadeaux ludoviciens ont débuté (9-17). Les changements à la passe de Piesniak par Gauthier et de Zurawski par Nikolic n’ont guère inversé la tendance. Belhache et Sammelvuo apportèrent les points nécessaires pour préserver une belle marge (10-21).
Mandic au contre sur Zurawski et Radichkov à l’aile déroulèrent (16-25).
Le troisième set fut plus accrocheur côté ludovicien avec une meilleure réception de Camatte et Kokuvi, en passant par la valeur sûre au centre Valefuaniu (18-17). Outre les fautes directes, les services de Sammelvuo ont achevé de miner le moral des Frontaliers, relayé en attaque par Doué et au contre par Mandic (19-25).
La quatrième manche vit surtout le contre ludovicien retrouver de sa superbe et un Cottini omniprésent au filet (16-9). Mais la machine ludovicienne se grippa à nouveau (18-16). Le contre de Valefuaniu s’avéra alors décisif face à Sammelvuo (21-16), même si Saint-Louis resta inconstant (21-20). Les frontaliers s’arrachèrent, galvanisés par la percussion au service et en attaque de Puchalski. Kokuvi assura le sprint final (25-23).
La manche décisive fut tendue jusqu’à 7-7, où la fébrilité ludovicienne gagna l’arbitrage avec quatre touches de ballon de Cambrai non sanctionnés. A l’arraché, Cambrai se détacha dans la foulée, alors que Saint-Louis afficha des flottements (7-11). Le capitaine Moussa remit ses hommes dans le droit chemin (9-11), mais Mandic se déchaîna au contre et à l’aile tout comme l’intenable Radichkov qui se joua d’un contre à trois (11-15).
SAINT-LOUIS NEUWEG - CAMBRAI : 2-3 (25-21 en 22’, 16-25 en 20’, 19-25 en 22’, 25-23 en 24’, 11-15 en 14’).


saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Fe815a_1

La Voix des Sports - 29/01/2007
Le fil harnésien a plié
Pro B


Particulièrement en verve depuis la mi-novembre, Saint-Quentin, très appliquée et redoutable d’efficacité, aura dompté une équipe harnésienne encore convalescente.
En proie au doute et évoluant avec un ressort nerveux bien trop tendu, Harnes sembla en effet assez loin de l’amplitude physique développée par des Picards un brin plus entreprenants en début de partie. Nourri par des offensives de qualité dès le premier acte, le FLSQ ne tarda d’ailleurs pas à s’émanciper du marquage artésien. Certes, Tonémassa et son pendant Gorokhov s’évertuèrent bien à aller chercher le cuir dans le camp picard (8-8) mais, bien décalée, la distribution axonaise fit du ravage dans le rideau défensif artésien (12-15 puis 17-25).

Note salée

Si Cleidson Reis montra la voie pour les siens en menant les siens à un combat bien plus équilibré (11-11), le camp nordiste dut toutefois rentrer dans le rang quand Gingreau, sur une belle série au service, corsa l’addition, bien suivi par la patte d’un Dukic sur son aile (18-22, 22-25).
Une note salée pour un collectif harnésien qui sortit alors de son stress initial pour tenter de transformer enfin les bonnes tentatives restées jusqu’alors sans issues. Accroché à la branche, Harnes resta ainsi aux aguets et, grâce à une seconde jeunesse retrouvée au block (7-6), monta en puissance (10-7).
Péru, très volontaire, trouva la faille avec assiduité (16-11), ce qui dégagea fortement une autoroute délaissée par un « six » axonais plaçant trop de banderilles hors cadre (20-14 puis 25-19).
Un peu trop relâché, Saint-Quentin revit alors sa copie au changement de côté. Donat décala ainsi à merveille ses ailiers pour enfin dépasser un HVB jouant alors trop souvent à la limite du praticable en réception (7-11 puis 7-16). A court d’arguments, Harnes lâcha alors sa prise, permettant au groupe picard de peser son effort pour s’imposer sans trop de tracas (11-18 puis 17-25).

Sébastien RENAUT
Ph. Éric JANISZEWSKI HARNES - SAINT-QUENTIN : 1-3 (17-25 en 22’, 22-25 en 24’, 25-19 en 20’, 17-25 en 22’).

source la voix des sports

Pro B A moitié pleine, à moitié vide

En attente d’un maintien en Pro B, le cru ludovicien verse d’un côté ou de l’autre selon les analyses du résultat (2-3) face à Cambrai.

Certains peuvent voir la bouteille à moitié vide, d’autre à moitié pleine. Passé tout près de la correctionnelle, l’entraîneur ludovicien Darek Blonski sait se contenter de l’issue finale du match face à Cambrai (2-3) au Sportenum. « Je prends un point et on n’en parle plus. A part le premier set solide, où on a commis peu de fautes, il faut être content du résultat par rapport à ce qu’on a produit après. On était tellement fragile, pratiquement tout le monde dans son secteur de jeu a joué en dessous de son niveau. Je suis fatigué… »
Exténué même par autant d’émotions, tant il semblait voir ses hommes complètement perdus sur le terrain, Darek Blonski mesure plus que quiconque ce point arraché, toujours bon à prendre dans l’optique du maintien.
Il reste que le Saint-Louis VB a affiché des carences, qu’on espère seulement passagères. Il est vrai que tous les compartiments de jeu ont souffert. Mais là où le bas blesse, c’est surtout en réception. Fébrile face à la puissance de Sammelvuo puis face à des services flottants ou enroulés, tantôt dans les pieds, tantôt à hauteur d’épaules, la réception n’a pas mis le passeur Artur Piesniak dans de bonnes conditions, alors que ce dernier avait déjà d’autres soucis à régler. « Après les services smashés, on a eu droit aux flottants, et ça a fonctionné pour Cambrai comme à Saint-Quentin. Au quatrième set, j’ai pris l’option de trois réceptionneurs avec Moussa à la pointe, ça a marché à moitié ».

Alors la bouteille, à moitié vide ou à moitié pleine ?

La seule certitude à l’issue de cette rencontre est que Saint-Louis n’a pas joué à son meilleur niveau. Et Cambrai non plus, bien loin de là, comme en attestent les coups de gueule de l’entraîneur Christian Haffner. La réception était le point faible de l’équipe, le passeur n’était pas transcendant avec Aso remplacé par Pourtain dans la quatrième manche, le contre était inconstant tout comme l’attaque avec tout de même le redoutable Radichkov en métronome. Solides, le service et la défense ont limité les dégâts. La porte vers la victoire était donc ouverte. « C’était largement jouable face à une équipe en proie au doute, reconnaît Darek Blonski. A l’issue du deuxième set, j’ai tenté de les révolter. Clément Puchalski, un petit qui a toujours joué ici, a très bien joué et il a prouvé qu’un joueur du cru pouvait percer en Pro B. Mais les fins de sets ont été marquées par nos fautes directes, Cambrai n’a pas changé sa façon de jouer ». Alors, à moitié vide ou à moitié pleine cette foutue bouteille ?
Elle est à moitié pleine, parce que les Ludoviciens ont évité de sombrer vers le zéro pointé, et à moitié vide, parce que Cambrai n’était pas plus fort que Marseille battu deux semaines auparavant au Sportenum. Mais la réponse résidera dans l’issue finale du championnat de Pro B, à l’heure où Saint-Louis effectuera le bilan comptable. Même aujourd’hui, le bilan provisoire est mitigé avec les défaites de Saint-Nazaire, 9e (la fameuse place de maintien direct sans passer par les play-downs) avec 18 points, Marseille, 12e avec 11 points, mais les victoires de Grenoble, 13e avec 10 points, et surtout de Cambrai, 8e avec désormais 20 points. Le Saint-Louis VB, 11e avec 15 points, peut se consoler avec Harnes, qui occupe la dernière place de relégable direct vers la N1 avec une nouvelle défaite et seulement 6 points.
La bouteille est à la fois à moitié pleine et à moitié vide à l’issue des matches aller.

Gilles Legeard

source l'alsace

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyJeu 1 Fév - 22:55

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Fe89f7_1

La Voix du Nord - 31/01/2007
VOLLEY-BALL Pro B : vainqueur à Saint-Louis, le CVEC reste entre deux eaux



Le CVEC a renoué avec la victoire à Saint-Louis et il a été bien inspiré de le faire. Car en dépit de ce succès, sa situation ne s’est pas vraiment améliorée au classement.
Voilà bien le paradoxe de cette treizième journée. En s’imposant à Saint-Louis, les Cambrésiens pensaient pouvoir pousser un ouf de soulagement. Mais après le succès 3-1 d’Aix à Martigues, ils ont encore reculé d’un rang, le huitième désormais. Et compte tenu de la victoire 3-0 de Dunkerque sur Chaumont, la zone rouge s’est un peu plus rapprochée avec Saint-Nazaire, dorénavant dixième suite à sa défaite à Grenoble (0-3), qui ne pointe qu’à deux longueurs.
Mais l’autre paradoxe de ce championnat très dense, c’est que si le CVEC n’est pas plus rassuré que ça concernant son maintien, il n’est qu’à un point des barrages d’accession. Tout reste donc possible, le meilleur comme le pire, et il ne faudra pas se louper lors du derby chez la lanterne rouge, Harnes.

Le début de rencontre fut serré jusqu’à 21-20. Puis la réception cambrésienne flotta un peu, ce dont Moussa et Kokuvi profitèrent pour conclure à 25-21.
La réaction du CVEC fut terrible lors de la manche suivante. Belhache au service, Doué au centre, puis Radichkov et Sammelvuo sur l’aile, martyrisèrent Saint-Louis (5-10, 8-15, 9-17, 10-21). Il ne restait plus qu’à conclure, ce dont Mandic au contre sur Zurawski et Radichkov sur l’aile se chargèrent (16-25).

Le tie-break de justesse

Le troisième fut un peu plus serré. Les Alsaciens restèrent dans la course jusqu’à 18-17 grâce notamment à Valefuaniu au centre. Mais Saint-Louis partit ensuite à la faute, alors que Sammelvuo maintenait une grosse pression au service. Une attaque de Doué au centre puis un nouveau contre de Mandic purent alors faire la différence (19-25). Cambrai fit ensuite le yo-yo (16-9, 18-16, 21-16, 21-20). Mais dans les derniers instants, Puchalski et Kokuvi arrachèrent le tie-break (25-23). À 7-7, le CVEC sut alors s’arracher avec Mandic au contre et Radichkov à l’attaque pour s’imposer (7-11, 11-15).
OLIVIER DELSAUX (CLP)

SAINT-LOUIS-CAMBRAI : 2-3 (25-21 en 22’, 16-25 en 20’, 19-25 en 22’, 25-23 en 24’, 11-15 en 14’).
Classement (13e journée) : 1. Narbonne 33, 2. Alès 30, 3. Chaumont 27, 4. Saint-Quentin 22, 5. Ajaccio 21, 6. Martigues 21, 7. Aix 21, 8.
CAMBRAI 20, 9. Dunkerque 18, 10. Saint-Nazaire 18, 11. Saint-Louis 15, 12. Marseille 11, 13. Grenoble 10, 14. Harnes 6.

source la voix des sports

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyVen 2 Fév - 0:17

article sur la 13 éme journée

http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/independant/30_01_07.pdf

article sur erwan nicol

http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/independant/31_01_07.pdf

source l'indépendant via le site de l'uvbn

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyVen 2 Fév - 22:57

ils sont taquins les ajacciens saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_mrg saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win


http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/MidiLibre/31_01_07.pdf


source le midi libres via le site de narbonne

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptySam 3 Fév - 10:57

La Voix du Nord - 03/02/2007
VOLLEY-BALL Pro B : à Harnes, le CVEC doit continuer sur sa lancée


Toujours entre deux eaux malgré sa victoire à Saint-Louis, le CVEC doit s’imposer lors du derby à Harnes, d’abord pour s’éloigner de la zone rouge, ensuite pour se rapprocher des barrages d’accession.
Dans ce championnat de Pro B on ne peut plus dense et serré, mis à part deux trios détachés composés de Narbonne, Alès et Chaumont en haut, de Marseille, Grenoble et Harnes en bas, personne n’est à l’abri de rien, et tout le monde peut craindre le pire comme espérer le meilleur.
Entre Ajaccio, dernier qualifié pour les play-off, et Saint-Nazaire, premier condamné aux play-down, il n’y a en effet que trois points, soit l’équivalent d’une victoire 3-0 ou 3-1.

Ne rien lâcher

Dans ce contexte et avec un classement et un nombre de points qui le situent entre espoir et crainte, Cambrai ne peut pas se permettre de lâcher du lest sur le terrain de la lanterne rouge.
Habitué à jouer le maintien chaque année, le voisin harnésien aura bien du mal à éviter la dernière place synonyme de relégation directe. Philippe Varrasse, le sorcier belge, semble avoir égaré son grimoire puisque son équipe ne s’est imposée qu’une seule fois, en cinq manches chez l’avant-dernier, Grenoble.

Des Cambrésiens prudents

À part ça, Harnes n’a grappillé que quatre autres petits points lors de défaites au tie-break à domicile contre Ajaccio, Martigues et Aix, en déplacement à Marseille. Ce sera d’ailleurs le danger à éviter puisque, sur six matchs à la maison des Harnésiens, trois sont allés au bout des cinq manches. Sinon, on peut penser qu’en réalisant un match sérieux, les Cambrésiens ont largement les moyens de décrocher trois points importants comme à l’aller.
Ce jour-là, pour la reprise du championnat et encore en phase de recherche collective, le CVEC s’était imposé 25-20, 25-23 et 25-22. À rééditer pour se donner de l’air. « C’est le match piège par excellence, encore plus dur à jouer qu’à Saint-Louis car, en plus, c’est un derby, prévient Christophe Haffner. Harnes n’aura rien à perdre et sera à prendre avec sérieux. Il faudra jouer avec la peur au ventre, sinon on sous-estime l’adversaire, tout en étant conscient de nos possibilités. On est capable de prendre trois points, mais il y a du danger ».t OLIVIER DELSAUX (CLP)
HARNES-CAMBRAI, ce soir à 20 h 30.

HARNES: 14e avec 6 pts (1 victoire, 12 défaites). Le groupe : Cleidson Reis, Gorokov, Bartholdi, Bouanda, Peru, Sandrin, Dunand, Segre, Tonemassa, Dillies. Entraîneur : Philippe Varrasse.

Cambrai : 8e avec 20 pts (7 victoires, 6 défaites). Le groupe Altavilla, Poutrain, Naveteur, Sammelvuo, Pellissier, Doué, Aso, Mandic, Radichkov, Belhache. Entraîneur : Christophe Haffner.

Classement : 1. Narbonne (33, tous 13 matchs), 2. Alès (30), 3. Chaumont (27), 4. Saint-Quentin (22), 5. Ajaccio (21), 6. Martigues (21), 7. Aix (21), 8.
CAMBRAI (20), 9. Dunkerque (18), 10. Saint-Nazaire (18), 11. Saint-Louis (15), 12. Marseille (11), 13. Grenoble (10), 14. Harnes (6).


saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Fec8f7_2

La Voix du Nord - 03/02/2007
VOLLEY-BALL Harnes voudra se servir du derby face à Cambrai comme d’un tremplin


Arrivé à mi-parcours de son championnat, c’est un Harnes VB à la relance qui accueillera le voisin Cambrai ce soir. Conscients que le temps égrainé ne pourra pas être rattrapé, les deux clans nordistes aspirent ainsi à retrouver un peu plus de sérénité. Philippe Varrasse, entraîneur d’Harnes, et Thierry Poutrain, ex-passeur harnésien aujourd’hui au CVEC, évoquent ce contexte.

Au sortir de votre dernier match, quel sentiment vous habite ?

Philippe VARRASSA : « Contre Saint-Quentin (ndlr : défaite 1/3), il y a eu de belles choses, mais malheureusement gâchées par trop de nervosité ambiante. Il y a donc un sentiment mitigé qui prévaut. » Thierry POUTRAIN : « Nous avons souffert à Saint-Louis même si nous avons gagné au tie-break. Nous n’avons pas fait un mauvais match mais le groupe connaît encore des périodes de doutes où il a tendance à lâcher trop de points. Néanmoins, nous affichons un gros mental. »

Comment allez-vous aborder la rencontre de ce week-end ?

Ph. V. : « Avec motivation ! À l’aller, nous n’avions pas montré notre vrai visage. Nous avons donc une revanche à prendre. De toute façon, désormais, il n’y a plus à calculer. »
Th. P. : « Nous avons suivi des séances vidéos. On sait que le HVB pourrait s’étoffer avec un nouveau joueur (ndlr : Maxime Queste provenant de la réserve) et on prendra soin de bien étudier leur jeu. »

Débuter cette seconde partie tambour battant par un derby, est-ce un avantage ou pas ?

Ph. V : « Disons que ce genre de rencontre est toujours atypique. Il y a de l’engagement, de la tension et nous retrouverons aussi en face des joueurs connus. Le contexte sera peut-être un peu plus tendu mais cela devrait nous pousser à hausser notre niveau de jeu. » Th. P. : « Ce ne sera pas évident ! On s’attend à une rencontre délicate. C’est un derby, on aborde une nouvelle phase, Harnes a le couteau sous la gorge. Bref, c’est à double tranchant ! Personnellement, cela fait trois semaines que je traîne une gêne aux doigts et j’espère bien en être débarrassé totalement. »

Quel sera le message à faire passer avant tout à l’équipe pour espérer gagner ?

Ph. V. : « Il faudra que l’équipe se décomplexe. Notre intérêt est de serrer les coudes car je suis persuadé qu’il y aura des jours meilleurs une fois que nous aurons laissé de côté toutes les blessures qui ont grevé notre début de saison. »
Th. P. : « Notre groupe est motivé à 110 % surtout moi qui ferai mon retour à Harnes avec un énorme plaisir ! J’y ai connu tant de moments exceptionnels même si c’est vrai, les temps ont changé. Nous venons à Harnes avec un seul objectif : gagner. » t SÉBASTIEN RENAUT (CLP)
HARNES - CAMBRAI (Pro B, 14e journée) : samedi 20 h 30.
HARNES : Tonémassa (c), Cleidson Reis, Bouanda, Ségre, Péru, Sandrin, Queste, Bartholdy (l), Gorokhov, Dunant, Dillies. Entraîneur : Philippe Varrasse.
CAMBRAI : Altavilla (l), Poutrain, Naveteur, Sammelvuo, Pellissier, Doué, Aso, Mandic, Radichkov, Belhache. Entraîneur : Christophe Haffner.


saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Febf7e_1

La Voix du Nord - 03/02/2007
VOLLEY-BALL Face à Aix, DGL est-il en route vers un nouvel exploit ?


C’est sur une magnifique victoire, dans le score comme dans la manière (3-0 face à Chaumont), que les volleyeurs dunkerquois ont conclu la phase aller du championnat. Les matches retour commencent ce soir, aux Stades de Flandres, face à Aix. Avant de recevoir Aix-en-Provence pour le premier match retour, Gaël Bollengier, le coach de DGL, tire un premier bilan. « Nous sommes neuvièmes, sachant qu’on peut raisonnablement viser une place entre 6e et 8e. Nous sommes proches de nos objectifs. Nous avons les moyens de faire mieux dans la phase retour. Mais il n’y a pas péril en la demeure. Ce qu’il faut éviter, c’est cette 10e place synonyme de play-down. Mais tout le monde à DGL regarde vers le haut. »
Cette phase retour débute donc ce soir aux Stades de Flandres face à la redoutable formation d’Aix-en-Provence. Un adversaire dont se méfie le technicien maritime : « C’est une bonne équipe, très ambitieuse qui n’est pas à sa place dans ce championnat. À l’aller, nous avions pris une claque (3-0). Aujourd'hui, ce sera un autre contexte, nous avons progressé et les joueurs veulent prendre leur revanche. L’important sera de jouer aussi bien que face à Chaumont. »
Or, comme chacun sait, le plus difficile est toujours de confirmer. DGL devra donc chercher des solutions, faire valoir ses arguments pour déstabiliser une équipe réputée plus solide mais qui, régulièrement, passe au travers (Aix a ainsi perdu face à Saint-Nazaire ou à Cambrai sur le score de 3-0). Les Azuréens restent toutefois sur un probant succès à Martigues (1-3) et se méfieront sans doute du réveil dunkerquois.

Quoi qu’il en soit, il y a des points à prendre si les Maritimes affichent le même niveau de jeu que samedi dernier. S’ils rééditent la même performance, en jouant libérés, sans se poser de questions, sans pression, les Dunkerquois ont largement les moyens de faire vaciller leurs invités. Pour cela, il ne faudra pas se crisper mais mettre de la folie dans leur jeu. C’est à ce prix qu’ils signeront un nouvel exploit. Nul doute qu’ils en sont capables.
tB. V.

SOURCE LA VOIX DES SPORTS

Volley-ball Saint-Louis n’est plus spectateur

Ce soir (20h) au Sportenum, pour le premier match retour, le Saint-Louis VB retrouve Ajaccio, formation chez laquelle le club frontalier avait débuté en Pro B.

Il est fini le temps, où les Ludoviciens abordaient les matches avec la crainte de ne pas être à la hauteur. La découverte de l’échelon professionnel est digérée par tous les hommes de Darek Blonski, qui pointent aujourd’hui à la onzième place de la Pro B. Pas si mal pour un promu par rapport à Ajaccio, qui ne figure qu’à la cinquième place d’un championnat avec le même nombre de point que le huitième, soit seulement six longueurs d’avance sur Saint-Louis.

« Lors de ce premier match contre Ajaccio, on était sorti avec des regrets par rapport au résultat, rappelle l’entraîneur ludovicien. En étant battu trois fois à 22, on a senti qu’on aurait pu faire quelque chose. C’est clair qu’on découvrait la Pro B et qu’on était très stressé. Ils — les Corses — étaient sûrs d’eux, mais ça ne s’est pas traduit dans leur jeu. Par exemple, ils avaient fait une grosse différence au deuxième set et on était revenu petit à petit. Quand la pression est retombée, après le match, on s’est rendu compte qu’avait fait presque match égal. Maintenant, le contexte est complètement différent ».

Ce rappel permet d’envisager une meilleure issue ce soir au Sportenum face à Ajaccio. La valeur sûre des Corses reste le pointu brésilien Juozas Zavistanavicius, qui a assuré 19 points lors du dernier match à Narbonne (défaite 3-1), une performance qui confirme son quatrième rang de meilleur marqueur de Pro B.
Mais Darek Blonski, qui n’est pas sans avoir gardé quelques liens avec le club ajaccien où il a joué, rapporte une anecdote intéressante. « Le pointu s’est fâché, il assure ses entraînements en individuel. Est-ce parce qu’Ajaccio a un jeune entraîneur (Ndlr : Patrick Ferrandez) ? En tout cas, je constate que certains joueurs se considèrent comme des stars avec un six de base qui n’est pas constant ».
Déjà, avec son expérience, Darek Blonski avait mesuré l’attitude visiblement hautaine de cet adversaire. « Dès l’échauffement, j’ai eu l’impression qu’ils nous prenaient de haut. Ils avaient cette mentalité un peu prétentieuse des Espagnols, Brésiliens ou même Corses, dont j’ai également subi l’influence lorsque je jouais là-bas ».
L’entraîneur frontalier sait quel contre-pied adopter à une telle attitude, le collectif ludovicien affichant l’humilité du promu. À force de travail, beaucoup plus proche de l’école polonaise, Darek Blonski et ses hommes se préparent à inverser la tendance du match aller.
Ceci n’empêche pas Darek Blonski d’estimer les qualités adverses. « Ils produisent un jeu très offensif avec le pointu en bon attaquant, impressionnant en attaque car il joue beaucoup sur sa force. Mais ils commettent également beaucoup de fautes directes ».
Avec un travail renforcé sur le contre et la défense, les Ludoviciens comptent bien trouver la clé, qui leur a échappé la semaine passée face à Cambrai.
La qualité des relances sera également à soigner pour mettre le passeur Artur Piesniak dans les meilleures dispositions. En l’absence de Charles Gauthier, retenu par le mariage de son frère, le passeur polonais n’aura pas le loisir de souffler. Il conviendra donc de l’économiser dans une partie, qui pourrait se prolonger. Les Ludoviciens savent désormais grappiller un point en allant jusqu’à la manche décisive, mais ils espèrent en conquérir davantage à l’issue de cette 14e journée.

Les équipes

Saint-Louis : 1. Cottini, 2. Piesniak, 3. Puchalski, 4. Nikolic, 5. Valefuaniu, 8. Zurawski, 10. Moussa, 11. Kokuvi, 16. Camatte. Entraîneur : Blonski.
Ajaccio : 1. Sandberg, 4. Albertini, 5. Vallée, 6. Vega Diaz, 7. Capet, 8. Kobilski, 9. Pena, 10. Dimitrov, 11. Boulc’h, 13. Juozas Zavistanavicisu., 15. Kovalenko. Entraîneur : Ferrandez

source l'alsace

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptySam 3 Fév - 14:57

VOLLEY-BALL / Pro B Le FLSQ diminué en Cévennes


(De notre correspondant local Jean-Pierre DEFRÉMERY). Décidément, le FL Saint-Quentin, cette saison, n'aura pas été épargné par les blessures. Il y a eu Molinier et Morelle, il y a encore Atanassov et, aujourd'hui, avant d'affronter Alès (ce soir, 20 heures à la Halle des Sports de Clavières), Gabriel Denys devra comoper sans Frédéric Gingreau, touché au mollet.
L'ancien Poitevin explique : « A Harnes, au 3e set, j'ai ressenti une douleur au mollet gauche. En fait, il y a quelque chose à la jonction des deux jumeaux. Je suis sous anti-inflammatoire et je vais chez le kiné tous les jours. J'espère être rétabli pour la venue de Martigues samedi (prochain) ».
Une défection dont se serait volontiers passé l'ex-coach dunkerquois chez des Cévenols qui avaient fait forte impression le 30 septembre dernier pour l'ouverture en s'imposant logiquement au Palais des Sports (1-3).
Depuis, les protégés de Jean-Marc Biasio ont confirmé en ne s'inclinant qu'à deux reprises (à la maison devant Narbonne le 21 octobre puis, de manière surprenante, à Grenoble le 18 novembre), ce qui leur vaut de figurer au 2e rang à 3 longueurs de Narbonne mais avec, respectivement, 3, 8 et 9 points de plus que Chaumont (3e), Saint-Quentin (4e) et Ajaccio (5e), également barragistes.
Alès recomposé
Presque totalement recomposée à la rentrée ne subsiste que le Tchèque Cernousek à la passe , la formation cévenole, à l'exérience avérée avec le Tchèque Hudima, l'Allemand Kuck et le Russe Sayfulin, a rapidement retrouvé la cohésion.
Autant dire que, de difficile, la tâche devient quasiment impossible pour les Rouge et Bleu, d'autant plus qu'une incertitude subsiste quant à la participation de Bertrand Morelle.
Lequel a ressenti une douleur au. mollet ! L'ex-Cambrésien devrait cependant pouvoir tenir sa place.
Alors, Gingreau de se montrer réaliste : « Ca va être dur. Il faut essayer d'accrocher au moins un point. Pour cela, tenir la réception. Mais si Alès joue comme à l'aller, c'est sûr que ce sera très difficile.
A moins qu'il nous prenne de haut et qu'on en profite (comme Grenoble par exemple, ndlr). Après tout on ne sait jamais
».
Le 6 janvier, le Foyer avait bien aussi poussé Narbonne à la 5e manche dans sa salle.

source l'union

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptySam 3 Fév - 21:50

articles sur grenoble narbonne

http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/MidiLibre/03_02_07.pdf

http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/independant/03_02_07.pdf

http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/independant/03_02_07_02.pdf



source l'indépendant et le midi libre via le site de l'uvbn

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptySam 3 Fév - 22:05

La double inconstance triture le Saint-Nazaire VBA


Pro B. Saint-Nazaire VBA - Chaumont, samedi 20 h 30.
Les hommes de Roger Vallée vont tenter de rebondir face aux troisièmes du championnat.
« Rien n'est constant dans ce monde que l'inconstance. » Roger Vallée trouvera sans doute à méditer sur cette phrase de l'auteur irlandais, Jonathan Swift. Car si les Nazairiens sont champions de quelque chose cette saison, c'est bien de l'irrégularité.
Après avoir battu Dunkerque de superbe manière, les Nazairiens ont chuté à Grenoble, équipe pourtant largement à leur portée. À leur décharge, la blessure de Jérémy Audric, le passeur titulaire, aura sans doute été largement préjudiciable à son équipe. L'ancien Rennais sera de nouveau forfait pour la réception de Chaumont. François Hamon, joueur amateur et ingénieur informaticien de métier, prendra le relais, avec plus de réussite espère Roger Vallée. « Le contexte sera différent. Il a pu s'entraîner toute la semaine. Il a eu le temps de se préparer dans la tête. Il a souvent fait de bonnes rentrées en cours de match, on peut lui faire confiance. »

Néanmoins ce premier match de la phase retour du championnat ne s'annonce pas des plus aisés. Bien que sèchement battu à Dunkerque (0-3) lors de sa dernière sortie, les Chaumontais figurent tout de même à la troisième place du championnat. « J'ai vu la vidéo de leur match. Ils n'ont pas été bons en réception, ni au centre. Ça devrait donner un bon match devant notre public. » Le public nazairien aimerait d'ailleurs voir ses protégés afficher plus de régularité dans ses matchs. Au vu des très belles performances parfois accomplies, on a l'impression que le SNVBA pourrait faire beaucoup mieux.
Actuellement dixième, Saint-Nazaire est-il à sa place ? « On est tellement inconstant qu'il est difficile de dire qu'on pourrait être plus haut. On a vraiment raté le coche il y a une semaine. Il faut qu'on trouve une ligne plus constante dans ces matchs retour, on se doit d'au moins battre les équipes à notre portée. À notre décharge je dirai quand même que l'on a eu pas mal de blessés. Il me manque en ce moment deux titulaires. »

Outre Jérémy Audric, Jocelyn Pradet est en effet toujours sur le flanc. Toujours est-il que les Nazairiens, pour pouvoir gagner en régularité dans ce championnat, devront aussi ne pas se brancher sur courant alternatif au cours du match, chose qui est souvent arrivé par le passé.

Saint-Nazaire - Chaumont ce soir 20 h 30 à Coubertin. Tarif : 6 €, 3 € tarif réduit, gratuit pour les moins de 12 ans.

source ouest-france

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macapuf
Medaillé d'or
Macapuf

Nombre de messages : 1292
Age : 45
Localisation : Suède
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyDim 4 Fév - 12:05

Pas encore debout Taylor... Pourtant, taylor de se réveiller maintenant, il est plus de 10h!! Et on attend notre revue de presse du dimanche matin!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyDim 4 Fév - 14:47

Macapuf a écrit:
Pas encore debout Taylor... Pourtant, taylor de se réveiller maintenant, il est plus de 10h!! Et on attend notre revue de presse du dimanche matin!!

je suis debout depuis 6h30, macapuf saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win car j'avais match ce matin, donc je prends ma douche et je m'occupe de tout cela, mais c'est parce que j'ai gagné saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_mrg saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robertkiné du cvec
National
robertkiné du cvec

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 04/11/2006

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyDim 4 Fév - 17:04

toute les vidéos du match harnes cambrai sur ce lien
https://www.dailymotion.com/nicooo2006/1 avec l'ambiance!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyDim 4 Fév - 20:57

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Fed5e1_1

La Voix du Nord - 04/02/2007
VOLLEY-BALL Cambrai surclasse de timides Harnésiens


Entre une équipe harnésienne à la recherche d’un souffle salvateur à domicile et une formation cambrésienne inconstante depuis le début de la saison, le derby programmé hier soir salle Bigotte aura toutefois tourné court, Cambrai affichant un capital bien plus nourri que son hôte d’un soir.
Un match pourtant considéré à juste titre comme prépondérant par le HVB qui d’emblée tenta de sortir son adversaire de ses gonds. Une peine perdue d’avance, Péru puis Bouanda ratant le cadre de manière trop récurrente (3/7). Grâce à l’explosivité de Sammelvuo, Cambrai profita de l’aubaine pour continuer son travail de sape (8/13). Harnes tenta certes d’aérer son jeu en passant par les côtés, mais Radichkov et Belhache fermèrent la trappe à double tour (8/13, 8/17 puis 15/25).

Tenaillé par des problèmes chroniques à la relance, le HVB demeura alors au changement de côté un bon moment groggy (0/3). Sans liant, l’équipe de Philippe Varrasse glissa même littéralement vers le mauvais versant, sans que Cambrai ait à forcer son talent (5/8). Certes, Dillies proposa de bonnes alternatives à ses attaquants (8/12), mais bien plus concerné, Radichkov et Mandic furent les plus prompts à laisser le cuir dans le terrain artésien (10/19 puis 11/25).
La rentrée de Dunant puis le repositionnement à la pointe de Bouanda bouleversèrent la donne (4/5), Harnes menant au score pour la première fois de la partie (7/6). Un bien maigre avantage cependant dilapidé au service, les coéquipiers de Francis Tonémassa ne proposant qu’une faible répartie aux mines dispensées par Sammelvuo (9/9 puis 15/15). Parité effectivement de façade, Cambrai au block fermant par la suite les dernières ouvertures sans ménagement (20/22 puis 20/25).t SÉBASTIEN RENAUT (CLP)



saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Fedc14_1

La Voix du Nord - 04/02/2007
VOLLEY-BALL, PRO B Dunkerque a fait tomber Aix


Dunkerque s’est fait une spécialité : déjouer les pronostics et venir à bout des gros bras du championnat. Après Chaumont, c’est Aix qui est passé à la trappe au terme d’un match riche en rebondissements (3-1).
Les Dunkerquois avaient sans doute à coeur d’effacer la claque reçue au match aller, pour l’ouverture de la saison (3-0). Aussi, très vite, ils mettaient la pression sur des Aixois cueillis à froid et qui devaient s’employer pour rester au contact (13-13). Dès lors, DGL lâchait ses coups, notamment au service. Brizola montrait la voie (18-13). Marion s’engouffrait dans la brèche (2 aces chacun). C’en était trop pour des Azuréens autant surpris que dépassés (25-20).


DGL : une équipe à deux visages

Ceux-ci reprenaient toutefois très vite leurs esprits à l’entame de la seconde manche (0-8). DGL essuyait alors une terrible défaillance, la réception explosant littéralement. Les entrées conjuguées de Gadenne et Mourier n’y changeaient rien : les Dunkerquois étaient KO debout (2-17). Malgré une réaction en fin de manche, le mal était fait (14-25). Quel retournement de situation… Quel passage à vide. Le manque de régularité revenait sur le devant de la scène.
On pensait alors que DGL allait voir resurgir ses vieux démons. Fort heureusement, les Dunkerquois sortaient tout aussi rapidement de leur torpeur. Le réveil salutaire avait bien lieu (8-5) : la confiance en plus, DGL profitait des fautes directes adverses pour prendre le large. Les supporters pouvaient alors profiter d’un spectacle à la hauteur de celui qu’ils avaient proposé la semaine précédente face à Chaumont (18-11).
Delaye et Brizola, impeccables une fois encore, soignaient leurs statistiques personnelles à l’attaque pour le plus grand bien du collectif. Après s’être faits peur les Dunkerquois reprenaient leur marche en avant. Aix abdiquait, incrédule face à une équipe au double visage (25-14). « C’est une équipe jeune, imprévisible, capable du meilleur comme du pire », analysait Gaël Bollengier, le coach dunkerquois voici quelques semaines. Cette rencontre grâce à Aix a confirmé cet état de fait. Restait encore à conclure cette folle rencontre, mais Aix ne l’entendait pas de cette oreille. La lutte était rude dans un quatrième acte très équilibré (21-21, 23-23 puis 26-26). Dewerdt retenait son souffle avant d’exulter (28-26). Avec trois victoires sur les quatre dernières rencontres, Dunkerque a parfaitement débuté son année 2007 et entend bien ne pas s’arrêter en si bon chemin.t BENOÎT VALQUE (CLP)
DUNKERQUE - AIX : 3-1 (25-20 ; 14-25 ; 25-14 ; 28-26).

source la voix des sports

Volley-ball Saint-Louis se lâche


Ce succès ne doit rien au hasard, tant les frontaliers ont hissé leur niveau de jeu dans tous les secteurs, avec le passeur Artur Piesniak à la baguette de ce récital (3-1).

Dès l’entame de match, les Ludoviciens ont pris la rencontre de cette 14e journée de Pro B à bras le corps pour servir de façon plus smashée qu’à l’accoutumée. Sans être décisifs, les services ont rendu fébrile la réception ajaccienne avec Vega Diaz. Du coup, le passeur Dimitrov n’a pas assuré un bon rendement (12-9). Beaucoup plus incisif au service, Pena remet ses coéquipiers à hauteur de Saint-Louis (12-12), qui garde toutefois la main. Toujours mis à mal, Vega Diaz cède sa place à Vallée (18-16). Mais ce dernier ne fait guère mieux face à la mise en jeu de Valefuaniu (21-18). Ajaccio s’accroche en passant par le centre avec Pena et à l’aile par Juozas Zavistanavicius (24-24). Tendue, cette fin de set penche en faveur des Ludoviciens à cause de la réception ajaccienne, où Kovalenko craque sur un service de Piesniak (29-27).
Le passeur ludovicen et son équipe semblent avoir laissé des forces dans la bataille et Ajaccio en profite pour se détacher dans la deuxième manche (5-13). Le contre corse prend confiance et l’attaque suit emmenée à l’aile par Vega Diaz (14-20). Saint-Louis reste dans le match avec notamment l’apport de Puchalski au service. Mais les visiteurs savent rendre la pareille avec Kovalenko, qui sert un ace en conclusion (19-25).
Au troisième set, Dimitrov se cherche à la passe et Saint-Louis prend le large d’entrée (4-0). Ajaccio s’applique toujours au service par Pena (8-7), mais une certaine euphorie gagne les locaux avec le soutien du public (12-8). En attaque, Ajaccio se repose sur le métronome Kovalenko, mais il ne peut rien face à la belle défense des Alsaciens emmenée par Camatte et leur contre incarné par Valefuaniu (21-13). Juozas Zavistanavicius réplique dans ce secteur (21-16), alors que la réception ludovicienne résiste aux coups de boutoir (25-20)
Dans la quatrième manche, Saint-Louis trouve la clé contre Juozas Zavistanavicius, dont les attaques freinées sont relancées vers Piesniak, qui varient les options (7-4). Le pointu ne passe plus et l’entraîneur ajaccien choisit de le remplacer par Vega Diaz (10-8). Mais si le contre alsacien se montre plus mordant à l’image de Moussa sur Kovalenko, celui des Corses reste en deçà (18-15). Dimitrov passe alors systématiquement par l’aile gauche pour s’appuyer sur Kovalenko et Vallée, mais ce dernier rate un service important à 18-16. Il met également le bras sur une attaque out de Zurawski (20-16). Kovalenko reste le seul à pouvoir réaliser la décision à Ajaccio, c’est trop peu face au collectif de Saint-Louis, où Zurawski remplit parfaitement son rôle de pointu en se montrant décisif en cette fin de match (25-20).
SAINT-LOUIS 3 AJACCIO 1
Sportenum. Les sets: 29-27 (27’), 19-25 (22’), 25-20 (24’), 25-20 (21’). Arbitres : MM. Bérard et Paglieri. Temps de jeu effectif : 1h34’. Spectateurs : 176.
Saint-Louis : Cottini, Piesniak, Puchalski, Nikolic, Valefuaniu, Zurawski, Moussa (cap.), Kokuvi, Camatte (libéro). Entraîneur : Blonski.

Ajaccio : Sandberg, Albertini, Vallée, Vega Diaz, Capet (libéro), Kobiljski (cap.), Pena, Dimitrov, Boulc’h, Juozas Zavistanavicius, Kovalenko. Entraîneur : Ferrandez.

source l'alsace


saison 2006/2007 PRO B - Page 11 20070204.UNA4314
Une soirée bien difficile pour Dukic
et les Saint-Quentinois.

Bernard SIVADE

VOLLEY-BALL / Pro B Pas de surprise cénevole !

Six de départ : Donat 2 (puis Beclin), Morelle 10, Meyer 4, Dukic 15, Simin 5, Molinier 4. Libero : Hebert.

Quatrièmes avant l'entame, les Saint-Quentinois étaient venus à Alès sans véritables illusions. Pas par manque de motivation, loin s'en faut, mais à cause de l'absence de deux de ses principaux joueurs : Petar Atanassov et surtout Frédéric Gingreau, victime d'une élongation à la cuisse à l'entraînement durant la semaine. De quoi vous mettre le moral dans les chaussettes, surtout lorsque l'on se frotte à une équipe d'Alès totalement euphorique depuis plusieurs semaines.
Avec l'ancien du Cac, Ogier Molinier, à sa tête, Saint-Quentin tentait de bousculer le block cévenol par l'intermédiaire de son pointu, Dario Dukic, mais les joueurs de Biasio faisaient bonne garde dans cette première manche, s'appuyant sur le bras de Serguey Seyfulin en bout de filet (8-4, 16-11 lors des deux temps morts techniques, puis 25-21).
Le Cac enchaîne
La maladresse des Alésiens au service manquait de leur jouer des tours au deuxième set. Léthargiques, Cernousek et ses équipiers jouaient avec le feu et comptaient jusqu'à quatre points de retard au score.
Une frayeur salutaire, Kuck sortant enfin le grand jeu face à un contre adverse souvent pris à défaut. Revenus à hauteur en milieu de set, les locaux ne lâchaient plus prise pour mener 2-0.
L'entame de la troisième manche n'était guère plus encourageante.
A nouveau en retard au pointage (-5), le Cac recollait toutefois à 19 partout, au prix d'une spectaculaire accélération, notamment avec Lapinta au service.
Suffisant pour signer une troisième victoire d'affilée.

source l'union

Les Nazairiens réagissent et emballent Coubertin

Pro B. Saint-Nazaire VBA - Chaumont 3-1.
Guidés par un impressionnant Ens, les Nazairiens n'ont fait qu'une bouchée des Chaumontais.
Après leur faux pas à Grenoble, les Portuaires se sont biens repris en battant une équipe de Chaumont en plein doute.

Durant la première manche, les Nazairiens profitaient de la grande faiblesse de la réception des Chaumontais. François Mérel, le libéro était en grande difficulté tandis que Kudlaczewski n'était franchement pas en réussite à l'attaque. Côté nazairien, en revanche tout allait comme sur des roulettes. François Hamon distribuait très proprement des offrandes que Zimaglia, Ens et Tosatto ne se privaient pas de convertir en points. Le résultat était cinglant : les Portuaires remportaient cette première manche 25-15.

Le deuxième acte allait être d'une toute autre facture et de toute beauté. Se répondant du tac au tac, (17-16 ; 20-21 ; 23-23), les deux équipes installaient une tension particulièrement palpable. Le SNVBA sauvait une balle de set (23-24) puis concluait par Zimaglia devant un public ravi (26-24).

Chaumont commençait donc à justifier son statut de troisième du championnat et retrouvait même complètement son jeu en début de troisième manche (6-11). Mais décidément, il n'y a pas que le SNVBA qui connaît des problèmes de régularité. Assez inexplicablement, les Haut-Marnais déjouaient et se faisaient remonter (15-15), puis créaient de nouveau l'écart (18-22), craquaient de nouveau (24-24) pour finalement l'emporter 26-28. Le match était donc relancé tant Chaumont avait montré qu'il pouvait très bien dominer les hommes de Roger Vallée. Mais le SNVBA comptait un atout imparable dans son jeu : Adam Ens. Déjà très bon jusque-là, le Canadien effectuait un incroyable quatrième set qu'il remportait quasiment à lui tout seul ! Les Nazairiens remportaient donc une victoire plutôt bien maîtrisée et porteuse d'espoirs.


SNVBA - CHAUMONT : 3-1 (25-15 en 21'; 26-24 en 26'; 26-28 en 28'; 25-22 en 27').

Arbitres : MM. Bruxelles et Dreves. 722 spectateurs.

source maville.com

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macapuf
Medaillé d'or
Macapuf

Nombre de messages : 1292
Age : 45
Localisation : Suède
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyLun 5 Fév - 0:32

taylor a écrit:
Macapuf a écrit:
Pas encore debout Taylor... Pourtant, taylor de se réveiller maintenant, il est plus de 10h!! Et on attend notre revue de presse du dimanche matin!!

je suis debout depuis 6h30, macapuf saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win car j'avais match ce matin, donc je prends ma douche et je m'occupe de tout cela, mais c'est parce que j'ai gagné saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_mrg saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win

Bon d'accord, j'ai rien dit!! Embarassed Merci pour la revue en tous cas!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passing by
Champion du monde
passing by

Nombre de messages : 555
Age : 41
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 30/01/2006

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyMar 6 Fév - 13:14

Tous à Grenoble avec les Fanatics !!!!
tous ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEV
Medaillé d'or
SEV

Nombre de messages : 2448
Localisation : Nogent
Date d'inscription : 13/03/2006

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyJeu 8 Fév - 23:16

http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/MidiLibre/06_02_07.pdf

Apparement le journaliste de Narbonne pense beaucoup à nous et Michou aussi. saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_big
michou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
garage gaudin
Rang: Administrateur
garage gaudin

Nombre de messages : 3634
Age : 63
Localisation : chaumont
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptyVen 9 Fév - 10:58

SEV a écrit:
http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/MidiLibre/06_02_07.pdf

Apparement le journaliste de Narbonne pense beaucoup à nous et Michou aussi. saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_big
michou
rien d'étonnant non?

_________________
VIVE le CVB52 HM!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptySam 10 Fév - 9:25

garage gaudin a écrit:
SEV a écrit:
http://www.uvbn.com/html/modules/news/articles/MidiLibre/06_02_07.pdf

Apparement le journaliste de Narbonne pense beaucoup à nous et Michou aussi. saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_big
michou
rien d'étonnant non?

hélas pour l'instant michou à raison le bougre saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Icon_win

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taylor
Medaillé d'or
taylor

Nombre de messages : 6642
Localisation : le centre court de wimbledon
Date d'inscription : 18/05/2005

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 EmptySam 10 Fév - 10:00

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Ff1dca_1

La Voix du Nord - 10/02/2007
VOLLEY-BALL PRO B Après le leader, le CVEC défie le dauphin, ce soir, à Vanpoulle


Vainqueur de deux matchs importants chez des mal classés, le CVEC s’est mis dans de bonnes dispositions avant de disputer un nouveau choc à domicile.
Car après le leader, c’est son dauphin, Alès, qui se présente ce soir (20 h 30) à Vanpoulle.
Ces dernières années, on avait connu les Alésiens plus préoccupés à penser à leur maintien qu’à autre chose. Mais cette saison le club cévenol a changé son fusil d’épaule et, sur la base d’un recrutement mêlant expérience et qualité (Kuck, Sayfulin, Hudima et Petrov… entre autres), s’est bâti une équipe apte à jouer les premiers rôles. À l’heure actuelle, Alès est même la seule formation qui peut encore contester la première place synonyme d’accession directe à Narbonne. Le leader est d’ailleurs l’une des deux seules équipes à avoir battu les Gardois, et encore, dans la difficulté (3-2).

L’autre défaite constitue l’unique faux pas du dauphin puisqu’elle a été concédée sur le terrain de l’avant-dernier, Grenoble, là aussi en cinq manches. La preuve que dans ce championnat ultra homogène, tout peut arriver.
Autant dire qu’il faudra donc un CVEC au sommet de sa forme pour s’imposer ce soir. Mais comme toujours, il est plus que permis d’y croire. Après une période difficile, les Cambrésiens se sont remis d’aplomb en battant Saint-Louis puis Harnes, reprenant au passage leur place dans le carré de tête. Sur leur lancée et avec une grosse dose de motivation, l’exploit est possible. D’autant qu’à l’aller, Cambrai avait bien embêté Alès. Mené deux sets à rien (25-17, 25-18), le CVEC avait comblé son handicap (21-25, 23-25) pour ne céder qu’au tie-break (15-12). La troupe de Christophe Haffner sait donc qu’elle a les arguments pour chatouiller le dauphin. À elle de faire l’effort supplémentaire pour inverser le score.

« Quand on voit le classement, on n’a pas vraiment l’esprit tranquille, confesse Christophe Haffner. Tous les points vont maintenant peser dans la balance et le danger sera permanent. Alès, ce n’est pas forcément un match déterminant pour éviter les cinq dernières places. Mais si on peut grappiller un, deux, voire même trois points, ce serait du bonus. Ce sera compliqué face à une équipe solide qui, en plus, a du banc et qui peut donc tourner quand ça ne va pas. Mais vu le match aller, rien n’est infaisable. Il faudra trouver la faille, peut-être en réception. En tout cas, il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils nous donnent des points. » t OLIVIER DELSAUX (CLP)

- Cambrai - Alès, ce soir à 20 h 30 à la salle Vanpoulle. Arbitrage de MM. Patrice Thomas et Christian Dechoux.
Cambrai : 4e avec 23 points (8 victoires, 6 défaites). Altavilla, Poutrain, Naveteur, Sammelvuo, Pellissier, Doué, Aso, Mandic, Radichkov, Belhache. Entraîneur : Christophe Haffner.

Alès : 2e avec 33 points (12 victoires, 2 défaites). Lapinta, Hudima, Amsellem, Fabre, Sayfulin, Petrov, Lanta, Kuck, Ben Jeddi, Cernousek, Teno, Basta Doreto. Entraîneur : Jean-Marc Biasio.

La 15e journée : Aix (8e) - Saint-Nazaire (10e) ; Marseille (12e) - Dunkerque (9e) ; Saint-Quentin (6 e) - Martigues (5e) ; Ajaccio (7e) - Harnes (14e) ; Narbonne (1er) - Neuweg (11e) ; Grenoble (13e) - Chaumont (3e).


saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Ff2593_1


La Voix du Nord - 10/02/2007
VOLLEY-BALL Harnes joue ce soir à Ajaccio avec un nouvel entraîneur


Alors que le Harnes volley-ball meurtri par une demi saison catastrophique glissait de plus en plus vers la descente, le comité directeur artésien a tranché dans le vif jeudi soir. Au sortir d’une séance exceptionnelle, il a décidé de mettre fin d’un commun accord au travail de Philippe Varrasse à la tête de l’équipe fanion. Il devrait être remplacé par Marc Maréchal qui, absent aujourd’hui, sera lui-même remplacé par Laurent Chauvin ce soir à Ajaccio.
« Il était préférable pour tous que nos chemins se séparent. » atteste Jacques Cuvillier, le vice-président. « Philippe n’avait plus l’emprise nécessaire sur le groupe et les joueurs ne se sentaient plus totalement concernés. »
Un divorce effectué après une longue période de réflexion, les deux parties ayant en effet pris le temps de peser le pour et le contre et la nécessité absolue de retrouver une envie évaporée sur le parquet. En quête d’une solution de repli capable de répondre à un besoin pressant, l’encadrement nordiste s’est donc tourné vers le maître des clés de la grande maison artésienne, Marc Maréchal. « Marc a le profil type pour cette mission même si c’est vrai que par rapport à sa charge de travail actuelle et ses occupations, il doit affiner sa réflexion. » Le « pompier » artésien souhaite préciser les choses. « J’ai effectivement été sollicité par le club suite au départ de Philippe Varrasse. Devant la situation pressante, bien évidemment je vais tout faire pour sauver le club, mon club, de ce mauvais pas. Pour autant, je ne peux pas lâcher d’emblée mes autres activités et je me laisse un délai de trois jours pour réellement confirmer si je pourrai m’investir sans faille jusqu’à la fin de saison à ce poste. »
Partant à 90 %, Marc Maréchal tient aussi à enlever toute ambiguïté : « Je n’ai pas poussé Philippe vers la sortie. Je tiens à dire que je prends le relais sans être intervenu précédemment. »
Une arrivée donc faite dans un état d’urgence certain qui a demandé également à l’homme providentiel artésien de prévoir un joker dans sa manche en la personne de Sébastien Chauvin. À la tête de l’équipe réserve depuis plusieurs années, ce membre du cru a l’avantage de connaître aussi de l’intérieur les rouages du club, ce qui facilitera son immersion, ce dernier étant littéralement propulsé au-devant de la scène pour la rencontre de ce soir à Ajaccio. « Il se trouvait que j’étais disponible, que le projet ne pouvait que me motiver et que surtout il était impensable de ne rien faire. »
Un dessein qui devrait donc prendre un volume certain au fil des matches et proposer aux rennes de l’équipe fanion un binôme très complémentaire. « Nous avons déjà une petite idée derrière la tête. » ajoute encore le technicien. « Nous avons rencontré les joueurs pour leur faire part de nos intentions communes. Nous nous devons d’instaurer plus de communication et de redonner à cette équipe l’envie de gagner. » « L’envie de jouer surtout ! » ajoute également Marc Maréchal.

Place au championnat

Au-delà de cette actualité, le HVB est condamné à l’exploit ce soir en Corse. C’est donc Laurent Chauvin qui sera aux commandes ce soir : « Pour un baptême du feu, il pouvait y avoir mieux. Je vais tenter d’insuffler aux joueurs une énergie positive. J’ai mon idée sur la manière de booster l’équipe. » Pour ajouter à la difficulté, Cleidson, Reis et Sandrin seront absents.t SÉBASTIEN RENAUT (CLP)
HARNES : Tonémassa (c), Bouanda, Ségre, Péru, Queste, Bartholdy (l), Gorokhov, Dunant, Dillies


saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Ff2024_1

La Voix du Nord - 10/02/2007
VOLLEY-BALL Dunkerque Grand Littoral au défi du réveil marseillais


Ce soir, les Dunkerquois tenteront de laisser derrière eux des Marseillais qui se sont renforcés ces dernières semaines.

On pourrait penser que les Dunkerquois, en pleine confiance, et les Marseillais, qui luttent depuis la première journée pour le maintien, ne boxent plus dans la même catégorie. Seulement, dans un championnat aussi dense qu’homogène, aussi équilibré qu’incertain, Marseille vient de s’imposer à Martigues, cinquième (2-3). Il faut dire que les Azuréens viennent d’enrôler l’Espagnol Mirallès et le Camerounais Bébiné, ces deux joueurs ayant inscrit respectivement 25 et 17 points pour leur premier match sous leurs nouvelles couleurs… Marseille n’a donc plus rien de la frêle équipe qui avait été battue à l’aller à Dewerdt (3-1). C'est pourquoi l’entraîneur dunkerquois se méfie. « Il est toujours difficile de s’imposer là-bas, souligne Gaël Bollengier. À nous d’être prêts même si ce n’est pas évident de jouer une équipe en pleine confiance. Ce sera un match difficile, il faudra être présents. Un bon résultat est envisageable car nous sommes dans une bonne phase. À nous d’être sérieux, de jouer sur nos qualités. »
DGL pourra également profiter de la vague actuelle qui semble le porter vers le ventre mou du classement, une position bien plus confortable. « Nous avons progressé, notamment dans le domaine service-réception. Dans le jeu aussi, avec moins de déchets à l’attaque. L’équipe est en confiance, elle tente et réussit. Il faut que nous gardions cette confiance pour confirmer les derniers résultats. C’est à partir de là que nous parviendrons à être régulier. Il ne faut surtout pas douter mais ce groupe est imprévisible et nul ne sait ce qu’il réserve. » Face à une équipe qui a la pression, DGL a tout à gagner ; une victoire signifierait à coup sûr l’élimination d’un adversaire direct. L’occasion est trop belle…t
BENOÎT VALQUE

MARSEILLE (12e) - DUNKERQUE (9e) Ce soir, 20 h.
* DUNKERQUE : Kraska, Delaye, Jeanlys, Sammier, Lemaire, Schaller, Brizola, Mourier, Marion, Gadenne.

source la voix des sports

Volley-ball Saint-Louis sans complexe

Pour cette 15e journée de Pro B, le Saint-Louis VB se rend aujourd’hui (20h) à Narbonne.
Les frontaliers espèrent faire vaciller le leader.
Pour n’afficher aucun complexe, le capitaine ludovicien, Moussa, se montre l’un des hommes les plus constants de l’équipe. Promu avec l’équipe frontalière la saison dernière, le Camerounais s’avère être le métronome de la formation ludovicienne. Ce Camerounais tient peut-être le succès de sa constance dans sa détermination. A l’évocation d’une mission impossible chez le leader narbonnais, le meilleur attaquant de l’équipe réplique : « Ce n’est jamais mission impossible, ça n’existe pas en sport. Tous les matches sont pareils à mes yeux et il n’y a aucun complexe à avoir. Dans le sport de haut niveau, on y va pour gagner. J’ai l’esprit de compétition, que l’équipe soit forte ou faible. C’est un état d’esprit ». Véritable figure de proue du Saint-Louis VB, Moussa se positionne au 13e rang des attaquants de Pro B.
Moussa lance donc des paroles qui sont loin d’être en l’air. D’ailleurs, il sait déjà de quelle manière le Saint-Louis VB peut rapporter un résultat de l’Aude. « La rencontre peut basculer sur le block. On peut semer le doute sur leurs phases offensives et on pourra alors grignoter des points. Et si ça reste serré, il y aura une perte de lucidité de leur côté. Ce sont eux qui sont sous pression. Ils ont une obligation de résultat. Nous, on se sent bien et on va essayer de s’accrocher, sans pression ».
L’attaquant ludovicien est prêt à écrire ce scénario dans la salle de Narbonne. Onzièmes, les Ludoviciens n’ont en effet rien à perdre lors de ce déplacement, après avoir réalisé un match plein la semaine passée face à Ajaccio (3-1).
Darek Blonski n’a pas besoin de motiver Moussa et ses coéquipiers. Plus timoré dans la perspective de cette rencontre, l’entraîneur frontalier a eu maintes reprises pour apprécier le jeu narbonnais grâce aux cassettes vidéo, qu’il a reçues de ses derniers adversaires. « Avant Ajaccio, j’avais dit aux joueurs que c’était jouable. Là, il faut voir les valeurs des deux équipes, c’est à l’opposé. Eux viennent de Pro A et sont premiers, nous, nous venons de Nationale 1 et nous sommes onzièmes. Je les connais très bien grâce à la vidéo, mais je ne sais pas trop comment déjouer leurs plans. Ils sont tellement complets, même quand il y a des blessés ».

Plus timoré

Toujours aussi prudent aux abords des rencontres, Darek Blonski ne compte donc pas bouleverser ses plans avec une prise maximale de risques d’entrée de jeu. « La meilleure façon d’aborder ce match est de jouer comme d’habitude en commettant moins de fautes que l’adversaire (Ndlr : le Saint-Louis VB est l’équipe de pro B qui commet le moins de fautes). Seul ce jeu peut porter ses fruits. Après, s’il faut réagir, on essaiera avec une prise de risques plus importante ».
Ses hommes, Darek Blonski les connaît très bien et il mesure plus que quiconque la difficulté de la tâche qui les attend ce soir. Mais ces derniers savent aussi le surprendre, comme la semaine passée face à Ajaccio. Si Narbonne fait figure d’épouvantail dans ce championnat de Pro B avec une seule défaite à Chaumont, Moussa et les siens ont en tout cas de l’envie à revendre.
Gilles Legeard

source l'alsace

Saint-Nazaire va devoir maintenant enchaîner

Pro B. Aix - Saint-Nazaire VBA, samedi 20h.
Conquérants à domicile, les Nazairiens doivent aussi maintenant prendre des points à l'extérieur.
Malgré des résultats plutôt corrects dans l'ensemble, le SNVBA reste scotché à cette dixième place, dernier strapontin pour les play-down. De Cambrai (4e) à Saint-Nazaire (10e), séparés par seulement deux points, un petit peloton s'est crée. Parmi elles, deux devraient trouver une place au soleil en play-off, et une risque fort de connaître les affres de la phase de relégation.

Ce n'est donc pas le moment de flancher côté nazairien, d'autant que ce sont eux qui sont pour l'instant à cette place peu enviée. « C'est vrai que c'est hyper serré, confirme Roger Vallée. Il est tout à fait possible que ça se joue au dernier match. Ce serait dommage de tout jouer comme ça, mais si c'est le cas, on le fera. »
Les partenaires d'Adam Ens se déplacent donc en terre aixoise, conscients de l'enjeu du moment, mais réalistes quant à la difficulté de la tâche. Roger Vallée bat quelque peu en brèche la très belle impression laissée par son équipe face à Chaumont, le week-end dernier. « Il faudra qu'on élève notre niveau de jeu par rapport au match contre Chaumont. Ils ont vraiment fait un match pas terrible contre nous. On a été opportunistes, c'est bien, mais ce ne sera pas suffisant contre d'autres équipes, dans des matchs au couteau. »

D'autre part, l'effectif nazairien sera de nouveau affaibli. Jocelyn Pradet et Jérémy Audric sont toujours sur le flanc. D'où une certaine prudence de la part de l'entraîneur québécois. « On se déplace à huit, il ne faut pas l'oublier. Donc on fera aussi ce qu'on pourra avec pour objectif de prendre au moins un point. Au match aller, on avait été très bon contre Aix (victoire 3-0), avec un Jocelyn Pradet excellent. Mais justement, il ne sera pas là ce week-end.»

Il est vrai que Roger Vallée est assez limité dans ses choix tactiques par les temps qui courent. Il croit en tout cas à des jours meilleurs sur ce plan-là. « J'espère pouvoir les récupérer tous les deux pour la réception de Marseille dans une semaine. Il faudra absolument prendre deux ou trois points contre eux. »

D'ici là, les Nazairiens ont rendez-vous avec le premier volet de leur diptyque provençal , une des nombreuses marches pour continuer encore la saga du SNVBA en Pro B.

source ouest-france

_________________
"pour être un champion, vous devez croire en vous-même quand personne d'autre ne le fait."
                     Sugar Ray Robinson

saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Images?q=tbn:ANd9GcSVFnGy1vrvlv1USI5RopR7Z1zTy3-kF39ti1KPfecFkQ6aNzKZsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 Severine_bremondsaison 2006/2007 PRO B - Page 11 0600753144879saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0602527939193saison 2006/2007 PRO B - Page 11 0886978984425
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: saison 2006/2007 PRO B   saison 2006/2007 PRO B - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
saison 2006/2007 PRO B
Revenir en haut 
Page 11 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Classement de L1 2006 - 2007
» Les 3 clubs qui ont rien a faire en L1 (2006/2007)
» [CFA 2] Groupe C - 19 mai 2007
» Pro D2 : la 30ème journée en questions
» Basket

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du CVB 52 HM :: Equipes :: Ligue B-
Sauter vers: